Audi 200 Quattro 20V C3

Audi 200 Quattro 20V C3

Audi 200 Quattro 20V C3
1989 – 5 cyl. en ligne 20V Turbo
220 ch – 240 km/h
1 440 kg

Audi poursuit le développement de sa gamme 200 C3 et n’a de cesse de l’améliorer. Dernier exemple en date, la commercialisation fin 1989 de l’Audi 200 Quattro 20V C3. Cette grande berline basée sur l’Audi 100, a profité dernièrement à l’occasion du millésime 88 d’améliorations esthétiques subtiles mais notables pour lui permettre de rester en course chez les grandes berlines de prestiges. L’Audi 200 Quattro 20V ne change pas esthétiquement, Ingolstadt ayant certainement jugé suffisant ce qui a été apporté en 88, et c’est avant tout sous le capot moteur que tout se passe. Un immobilisme en matière de design qui se comprend tant l’Audi 200 C3 était en avance sur son temps, tant en fluidité de ligne qu’en efficacité de pénétration dans l’air. Assez passe-partout elle évite tout clivage, et si elle ne séduit pas d’emblée, sa discrétion élégante et de bon aloi se font apprécier au fil du temps. Au moins, Audi a le mérite d’éviter toute faute de goût qui est vite rédhibitoire sur ce marché très exigent des limousines de prestige. L’Audi 200 Quattro 20V (C3) conserve Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Audi 200 Turbo Quattro 2L1 C3

Audi 200 Turbo Quattro 2L1 C3

Audi 200 Turbo Quattro 2L1 C3
1984 – 5 cyl. en ligne 10V Turbo
185 ch – 230 km/h
1 410 kg

Ferdinand Piech aux commandes d’Audi a de grandes ambitions pour la marque aux anneaux : concurrencer BMW et Mercedes-Benz et devenir leur égal. Rien que ça ! Mais à y regarder de près, les actes suivent les paroles avec des atouts qui deviennent progressivement l’ADN de la marque : transmission intégrale Quattro, moteur 5 cylindres et aérodynamique soignée. A l’automne 82, la nouvelle Audi 100 marquait ainsi quelques points sur ces thèmes à commencer par une aérodynamique excellente puisque son Cx de 0,30 était alors peu commun, surtout face à l’aérodynamique dépassée d’une BMW Série 5 E28… Mais à Ingolstadt, l’Audi 100 n’est qu’une étape, et dès juin 1983, l’Audi 200 Turbo pointe son long capot sur le marché de la limousine de luxe. Une première tentative pour concurrencer les BMW Série 7 et Mercedes-Benz Classe S. Des premiers tours de roues (avant) encourageants. Mais ce n’est qu’à l’automne 1984 que la transmission intégrale donne le là et une sacrée personnalité à l’Audi 200 Turbo Quattro. Extérieurement, la parenté avec la berline 100 est évidente. Les emboutis de carrosserie sont les mêmes, et seul le masque avant est inédit avec des optiques étirées, tandis que les clignotants sont relégués avec les feux de position dans le Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20