Ford Escort RS Cosworth

Ford Escort RS Cosworth (1992)

Ford Escort RS Cosworth
1992 – 4 cyl. en ligne 16V Turbo
220 ch – 226 km/h
1 275 kg

C’est une véritable lutte frénétique entre constructeurs dans le Championnat du Monde des Rallyes ! Lancia fait la course en tête depuis la fin des années 80 avec Toyota qui semble le seul apte de disputer la couronne avec sa Celica et Carlos Sainz au volant. Après une saga confiée à la Sierra RS Cosworth (d’abord en 2 roues motrices coupé 2 portes, puis berline 4 portes, c’est en 4 roues motrices qu’elle termine sa carrière), Ford donne son va-tout à la dernière Escort plus compacte et plus propice sur le papier à être agile dans les spéciales de rallye. Si la Ford Escort de série est du style passe-partout pour ne choquer personne à défaut de séduire, la version Cosworth se pose en total contre-pied ! Plus longue de 1,7 cm mais surtout élargie de +5 cm, la Ford Escort RS Cosworth se dote de la panoplie complète de la bête de rallyes : bouclier et bavette avant proéminent, ailes largement enflées dans le plus pur style BMW M3 E30 ou Lancia Delta HF Integrale, assiette abaissée posée sur des belles jantes de 16 pouces à 5 branches, double aileron arrière. A noter des entrées d’air éparses pour favoriser le refroidissement de la mécanique. Ainsi gréée, la Ford Escort RS Cosworth ne risque pas d’être confondue avec ses placides sœurs…

La Ford Escort RS Corsworth reçoit l’insigne honneur de reprendre le flambeau de la Sierra en Championnat du Monde des Rallyes. Elle reprend ses dessous mais dans un format plus compact.

Ford Escort RS Cosworth (1992)

La Ford Escort RS Cosworth adopte le même moteur que la Sierra éponyme à quelques modifications près. Un sacré bouilleur qui pousse très fort. Dommage que pour des raisons d’homologation un gros turbo très pointu soit monté avec un temps de réponse trop long pour un usage courant.

Dérivé de celui de la Ford RS 500 (excusez du peu !), le 2 litres Cosworth qui équipe l’Escort éponyme profite donc de nombreuses pièces communes : bloc plus rigide, culasse redessinée, turbo et échangeur plus gros, graissage et refroidissement optimisés… Soufflé à 0,7 bars par un gros turbocompresseur Garrett T03/T048 (+échangeurs air/air) avec overboost, le 2 litres développe 220 ch à 6 250 tr/mn et un couple de 290 Nm à 3 500 tr/mn. La gestion intégrale Weber-Marelli est également spécifique. La boîte de vitesses 5 rapports MT75 spécifique de la Sierra est toujours de la partie. Si les performances pures font des étincelles avec une vitesse maxi qui s’établit à 226 km/h et un kilomètre départ arrêté en 26,3 secondes seulement (soit des temps de GT prestigieuses), c’est du côté de l’agrément que le bas blesse. En effet, pour des raisons d’homologation (produire au moins 2 500 exemplaires d’une version civile en configuration presque identique pour être éligible en Championnat du Monde des Rallyes), Ford a opté pour un très gros turbo. Résultat, la souplesse moteur est largement dégradée tout comme l’agrément de conduite car le temps de réponse est très (trop !) long à la relance pénalisant également la souplesse à bas régime et les reprises. Dommage, même si les ingénieurs de Ford Motorsport affirment que dès que les 2 500 exemplaires seront atteints, une version avec un plus petit turbo pointera le bout de son capot et solutionnera le problème. Avec de telles performances attendues, et une tenue de route exceptionnelle due à la transmission intégrale, Ford a confié au carrossier allemand Karmann (qui assemble également les VW Corrado) le soin de rigidifier la coque de la Ford Escort RS Cosworth. Un préalable indispensable pour accueillir le groupe motorpropulseur de la Ford Sierra RS Cosworth 4×4 ainsi que sa transmission. La suspension conserve le même principe avec un McPherson simple avec barre antiroulis AV et des triangles obliques et barre antiroulis. L’essieu arrière est constitué de barres de torsions. La grosse évolution est évidemment la transmission intégrale aux quatre roues. La puissance est ainsi répartie à 34% sur l’essieu AV et 66% sur l’essieu AR et des blocages de différentiel par viscocoupleurs se chargent ensuite d’orchestrer les pertes de motricités pour répartir la puissance sur les autres roues opérantes. L’Escort dispose d’un empattement plus court que la Sierra (2,55 mètres contre 2,61 mètres) pour favoriser la maniabilité dans les épingles et les enchaînements rapides. Avec1 275 kilos sur la bascule, la Ford Escort RS Cosworth doit composer avec l’ensemble de ses noubeaux organes mécaniques, d’où un poids élevé mais pas plus que ses rivales directes (Lancia Delta HF Integrale, Toyota Celica Turbo 4×4 et Nissan Sunny GTI-R). La direction est à crémaillère avec assistance hydraulique. Le freinage est confié à deux paires de disques ventilés complétés d’un ABS Teves. Les jantes alu passent au 16 pouces et sont montées en Pirelli PZero de 225/45 ZR16. L’Escort RS Cosworth est littéralement collée au bitume. Certes le confort est une donnée relative, mais l’efficacité est totale. Et même si l’adhérence se dégrade, l’Escort enchaîne les virages à un train d’enfer. Le freinage est puissant et endurant et la direction précise. C’est surtout la logique de répartition de la motricité (34% AV/66% AR) avec la disponibilité du moteur difficile à appréhender qui est à pointer du doigt. Résultat, le pilote de la « ventouse à l’ovale » doit composer avec un

Ford Escort RS Cosworth (1992)

La Ford Escort RS Cosworth est collée à la route, et dispose grâce à la transmission intégrale d’une motricité sans faille. L’efficacité est hallucinante ! Dommage qu’il faille composer avec un sous-virage chronique…

sous-virage chronique agaçant et pénalisant dans les enchaînements rapides. Dommage, car pour le reste c’était le sans-faute. Ou comment laisser encore « Mamie Delta » sur le devant de la scène… L’habitacle est certes austère, mais bien présenté avec une finition de bon aloi. L’instrumentation est complète et lisible, tandis que la position de conduite est vite trouvée grâce aux réglages des baquets Recaro et le volant réglable. A noter que deux finitions (Motorsport ou Luxe) sont au catalogue permettant au choix d’avoir beaucoup d’équipements de série ou non. Et malgré son caractère radical, la Ford Escort RS Cosworth se permet le luxe d’une certaine polyvalence avec 267 dm3 de capacité du coffre.

Notre avis
cropped-emoticon.jpgEn choisissant sa nouvelle Escort, Ford semble avoir trouvé le format qui convient pour lutter plus efficacement avec ses rivales directes visées en Championnat du Monde des Rallyes. Certes, mais les réglages retenus de la version civile nécessaire à l’homologation (gros turbo), pénalise fortement l’agrément de cette Ford Escort RS Cosworth. Dommage, car son efficacité d’adhérence est totale, ses performances de très haut niveau et son esthétique en tenue de supersportives très aguichante et plaisante pour qui aime ce type d’autos. Gageons qu’une fois les 2 500 exemplaires produits, Ford développe comme promis une version à petit turbo permettant de retrouver l’agrément et l’efficacité mécanique qui a fait la réputation de la Ford Sierra RS Cosworth dont elle dérive…

Autres versions :
Ford Escort Mk4

Les Rivales :
Compacte Supersportive 1990, 1992

  • Ford Escort RS Cosworth Ford Escort RS CosworthC’est une véritable lutte frénétique entre constructeurs dans le Championnat du Monde des Rallyes ! Lancia fait la course en tête depuis la fin des années 80 avec Toyota qui semble le seul apte de disputer la couronne avec sa Celica et Carlos Sainz au volant. Après une saga confiée à la Sierra RS Cosworth (d’abord en 2 roues motrices coupé 2 portes, puis berline 4 portes, c’est en 4 roues motrices qu’elle termine sa carrière), Ford donne son va-tout ...
  • Lancia Delta HF Integrale Evoluzione Depuis 1986, Lancia a doté sa Delta de la transmission intégrale et d’un turbocompresseur. Depuis les modèles toujours plus évolués se succèdent au catalogue italien pour permettre l’homologation en Rallye et lutter à armes égales face à Toyota. Pour 1991, Lancia nous propose une énième évolution de sa Delta HF Integrale. Du dessin initial fin et élégant tracé par un Giorgietto Giugiaro inspiré à la fin des années 70, il semble ne rester pas grand-chose, si ce n’est le profil. ...
  • Volkswagen Golf 3 VR6 La VW Golf GTI trace la route des GTI en figure de proue. Chaque génération de Golf GTI apporte une nouvelle réponse pour faire la course en tête. Pour sa troisième génération de Golf GTI, Volkswagen a mis les « grands plats dans les petits », comprenez est allé jusqu’au bout du concept : petite caisse et gros moteur. En adoptant l’original VR6, un V6 en quinconce avec un angle de 15°, la Golf VR6 s’offre ainsi 174 ch et ...

Avant d’acheter
Les Ford Escort RS Cosworth ont connu leurs heures de gloire mais furent peu répandues dans l’hexagone. Peu présentes par conséquent dans les petites annonces, peu d’entre-elles sont en outre dans un état irréprochable et parfaitement d’origine (« full stock » comme disent nos amis britons). Très performantes, elles ont attiré de nombreux acheteurs en occasion, mais certains n’avaient pas les moyens de les entretenir, tandis que d’autres ne respectaient pas les temps de chauffe nécessaire avant « d’attaquer », sans parler des fans de la bidouille à coups de molette de turbo « boostée » ou encore de châssis tripotés. Résultat, il faut bien trier celles qui s’offrent à vous, d’autant plus que les frais de remise en état sont très conséquents. Les prix des pièces chez Ford sont élevés pour ce type d’auto même si tout est disponible sur internet en Angleterre notamment où les Escort Cosworth sont des autos cultes. Les gros kilométrages sont largement envisageables si l’auto est bien entretenue (tous les 10 000 km). Attention de n’utiliser qu’une huile de qualité pour le turbocompresseur. Boîte de transferts et boîte de vitesse peuvent souffrir, surtout pour les autos qui vont sur circuit. Un point à surveiller, tout comme les silent-blocs et barres stabilisatrices mis à rude épreuve. L’état et qualité des pneus est également déterminant dans la bonne tenue de route. Enfin, sachez que deux motorisations existent avec gros turbo ou petit turbo ayant une incidence non négligeable sur l’agrément de conduite, tandis que deux finitions existaient avec une variante « Motorsport » allégée en équipement (pas de toit ouvrant, vitres électriques, fermeture centralisée, radio K7, baquets Recaro…) ou la version Luxe. A compter de la nouvelle motorisation, le double aileron peu discret pouvait être enlevé à la commande pour être un « poil » plus discret.
Entretien : tous les 10 000 km ou 6 mois pour les vidanges, et tous les 20 000 km ou tous les ans pour les entretiens.

Mots clés : Ford | Escort | RS | Cosworth | Intégrale | 16V | Turbo | Motorsport | Cologne | Rallyes | WRC | Compacte Sportive | GTI | FORD | ESCORT RS COSWORTH | COMPACTE SPORTIVE | GTI

TOP Escort XXL ǀ Echappée des rallyes ! ǀ Tenue de route diabolique ǀ Image ǀ Freinage ǀ Performances ! ǀ Position de conduite ǀ Présentation intérieure ǀ Caractère ǀ Sportive pure et dure ǀ Instrumentation ǀ Equipement pneumatique ǀ Version dépouillée ou luxe au choix FLOP Tarif ǀ Moteur dégradé ǀ Temps de réponse du turbo ǀ réglages géométrie sous-vireur ǀ Pas plus compétitive que la Sierra RS Cosworth 4×4 ǀ Consommation ǀ Visibilité AR (double aileron)

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Ford
Escort RS Cosworth
1992
ND CV – ND FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1×2 ACT) –1 993 cm3
220 ch à 6 250 tr/mn (110,39 ch/litre)
290 Nm à 3 500 tr/mn (145,51 Nm/litre)
Turbocompresseur Garrett T03 (ø 0,7 bars) + échangeurs air/air
integrale + BV5 manuelle + viscocoupleur central + autobloquant AR
1 275 kilos (6,19 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR + ABS Teves
jantes alu 16″ + pneus en 225/45 ZR16 AV et 225/45 ZR16 AV AR
0 à 100 km/h en ND; 226 km/h, km DA en 26‘‘3

Textes : Klaus Fuchs (Alis Webzine) – Photos : D.R

Ford Escort RS Cosworth
Ford
  • Ford M-Sport Rallye Team présente sa livrée 2023 pour sa saison de WRC Le M-Sport Ford World Rally Team entame la nouvelle saison avec un nouveau style audacieux à l’occasion du Rallye Monte-Carlo. Inspirée de la musique synthwave, et conservant son look électrifié comme un clin d’œil à l’ère hybride, la couleur 2023 présente des éclairs néon de rose vibrant et de bleu électrique sur une toile du bleu ...
  • Ford GT 2005 Initiée en « Projet Petunia », puis dévoilée sous la forme d’un Concept Car en 2002 au salon de Detroit, la Ford GT va finalement fouler le bitume en version définitive en 2004 pour être commercialisée en 2005. Raillée en 2002 par Bob Lutz le patron du développement de General Motors, la Ford GT fait ...
  • Le nouveau site Heritage Vault de Ford offre désormais une collection d’archives numériques plus complète grâce à l’ajout de plus de 1 600 nouvelles photos de toutes les voitures produites au Royaume-Uni Après l’ouverture de la chambre forte en 2022, qui a connu un trafic web sans précédent en provenance du monde entier, le nouveau téléchargement britannique de Ford inclut les Anglia à Zodiac et tout ce qui se trouve entre les deux, y compris les Transit, Consul, Escort, Fiesta, Thames van, et plus encore. Ford a créé ...
  • Nouvelle Mustang Dark Horse délivre 500 Ho Ho Ho Horsepower Ford répand la joie des fêtes de fin d’année en donnant aux fans de Mustang exactement ce qu’ils avaient sur leur liste de souhaits : plus de chevaux dans toutes les offres de moteurs pour la toute nouvelle Mustang 2024 de septième génération, y compris 500 chevaux avec la Mustang Dark Horse. « La Mustang a toujours ...
  • Nouvelle Ford GT MkIV Limited Edition Track-Only Représentant la Ford GT ultime et la plus extrême jamais produite sur circuit, la nouvelle Ford GT Mk IV de Ford Performance et Multimatic est une supercar radicalement avancée offrant des performances maximales grâce à sa carrosserie, son groupe motopropulseur et sa suspension uniques. Pour offrir des performances sans limite, dépassant celles de toutes les Ford ...
  • Ott Tänak et Martin Järveoja, champions du monde des rallyes 2019 FIA, seront les chefs de file de l’équipe M-Sport pour la campagne WRC 2023 « M-Sport est l’écurie qui m’a élevé en tant que pilote et qui m’a enseigné toutes les dures leçons et l’expérience pour devenir un pilote de haut niveau dans le championnat du monde des rallyes. Depuis que je suis devenu champion du monde, je n’ai pas été en mesure de défendre mon titre, et je ne ...
  • Nouvelle Ford GT LM 2022 Final Special Edition Ford a annoncé la dernière édition spéciale de la troisième génération de la Ford GT. La Ford GT LM Edition 2022 rend hommage à la seule voiture de course américaine victorieuse au Mans en 2016 et à la conquête historique du podium 1-2-3 en 1966. « Avec des matériaux, un design et des caractéristiques techniques ...
  • Nouvelle Ford Mustang 7 Dark Horse Avec son allure sinistre et son V8 de 5,0 litres spécialement modifié – le V8 de 5,0 litres le plus puissant jamais construit, développant 500 chevaux – la Mustang Dark Horse élargit la gamme et établit une nouvelle référence en matière de performances américaines sur route et sur piste, que seule une Mustang peut offrir. Une ...
  • Nouvelle Ford Mustang 7 MY2023 Ford dévoile aujourd’hui la toute nouvelle Ford Mustang1 transformant ainsi le coupé sportif le plus vendu dans le monde avec un cockpit numérique entièrement repensé, un nouveau moteur V8 et un style encore plus affirmé afin de proposer la Mustang la plus amusante à conduire de tous les temps. « Les clients Mustang partagent le même état ...
  • Ford Mustang – Guide Achat Chez Ford, la tradition a du bon, mais est également un frein à l’image. Jugée conservatrice et « vieillotte », la firme de Dearborn qui avait pourtant innové du temps de son fondateur avec notamment la Ford T et sa fabrication en série, une première, avait déjà posé quelques jalons par réaction avec la Ford Thunderbird. Emboitant ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 3 votes)
Ford Escort RS Cosworth, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.