Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark

alfa-romeo-75-2l-twinspark-2

Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark
1987 – 4 cyl. en ligne 8V
148 ch – 203 km/h
1 210 kg

L’Alfetta n’en finit pas de mourir ?… On peut le penser tant la filiation (plutôt dérivés) se perpétue. Après l’Alfetta, la Giulietta, allez comptons même l’Alfa 90 et l’Alfa 6 basées sur la même plateforme, l’Alfa-Romeo 75 reprend à son compte ce lourd héritage. Puis, en 1986, Alfa-Romeo décide enfin de redonner du tonus à une berline qui méritait le détour avec la 75 1.8 Turbo. Et l’année suivante, c’est un deux litres inédit dans son allumage qui prend place sous le capot. Et comme cela ne suffit pas, Alfa Romeo revoie sa copie en actualisant la ligne de sa berline de sport. L’Alfa 75 Twin Spark conserve ce profil étonnant avec sa malle arrière rehaussée. Les boucliers sont beaucoup plus gros et enveloppants donnant un aspect plus cossu et moderne, et comme toute sportive issue de la grande série qui se respecte, les extensions d’ailes, discrets bas de caisse et becquet arrière sont de la partie. L’ensemble reste séduisant, mais quelque peu daté face aux plus modernes Peugeot 405 MI16 par exemple.

L’Alfa-Romeo 75 Twin Spark confirme la tradition maison : « Cuore Sportivo » ! Avec son deux litres à double allumage, la 75 TS offre un ensemble homogène et charmant faisant oublier l’âge réel de ses artères…

Alfa-Romeo remet au goût du jour une technique déjà employée sur des voitures de course des années 30 : deux bougies par cylindres, d’où son patronyme de « Twin Spark ». La base reste le quatre cylindres tout alu de 1 962 cm3 dont les chambres de combustion ont été redessinées afin d’y installer deux bougies. L’avantage du « Twin Spark » est de se contenter d’un mélange plus pauvre et donc de faire baisser conjointement pollution et consommation. Une injection électronique Motronic veille au grain sur les quantités essence et air. Même si les valeurs revendiquées paraissent annoncées à des régimes élevées avec 148 ch à 5 800 tr/mn et un couple de 186 Nm à 4 000 tr/mn, les sorciers italiens ont également conçu une variation de phase de l’arbre à cames d’admission pour augmenter la disponibilité à bas régime et garantir une belle souplesse. A noter au passage un beau rapport de 75,43 ch/l plaçant ce deux litres dans le hit-parade des quatre cylindres atmosphériques. Si la consommation est plus basse que sur la 75 2 litres, (3 litres/100 km de moins en moyenne pour tourner maintenant autour de 10 litres/100 km), le petit réservoir de 49 litres oblige de passer trop régulièrement à la pompe (environ 450 km d’autonomie). La puissance est délivrée aux roues arrière à l’antique pont de Dion, mais passe d’abord par une boîte de vitesses à 5 rapports accolée audit pont avec des freins à disques pleins en sortie de boîte pour diminuer le poids des masses non suspendues. Une boîte dont l’étagement s’accorde à merveille avec ce moteur à la sonorité maison si flatteuse, mais dont la commande accroche toujours notamment sur le deuxième rapport. Les disques de freins sont ventilés à l’avant. L’Alfa-Romeo 75 Twin Spark n’est pas particulièrement svelte avec 1 210 kg sur la bascule. Toutefois, malgré cela et un ensemble vieillissant, la 75 TS est très plaisante et efficace à conduire avec une répartition des masses bien équilibrée entre les deux essieux et un moteur toujours là pour remettre la poupe mobile sur des rails. Seule ombre, un amortissement qui dégrade le confort dès que la chaussée se détériore. L’habitacle reste mesuré et ce qui agace d’emblée est la position de conduite peu optimale. La planche de bord, à défaut de convaincre sur son dessin et sa finition, est complète tant en instrumentation qu’en équipement de série. Du velours en guise de sellerie, un volant trois branches siglé Alfa-Romeo, l’Alfa Romeo 75 Twin Spark cherche à séduire également dans son intérieur, et une fois admis les standards d’habitabilité et de finition plus Transalpins que Outre-Rhin, on se laisse prendre au jeu. A la condition d’accepter également une insonorisation moyenne dès que la vitesse augmente.

Notre avis
cropped-emoticon.jpgAlfa-Romeo reste maître dans l’art d’accommoder les restes et de faire du neuf avec du vieux. Dans le cas de l’Alfa Romeo 75 Twin Spark, on est séduit par ce nouveau moteur très technique et si fort en prestation, qui sait toujours se faire entendre. Et il se marie idéalement avec les (vieux) trains roulants de l’Alfa 75. Certes, la berline de sport milanaise n’est pas la meilleure offre du moment car elle possède quelques défauts (amortissement, finition, commande de boîte, âge de ses artères), mais assurément elle dégage ce supplément d’âme qui séduit le passionné et lui inculque le virus à vie. Ensuite, plus jamais il ne parlera d’Alfa-Romeo avec objectivité. Et ce n’est pas le moindre des compliments que l’on peut faire à cette Alfa 75 Twin Spark…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark Alfa-Romeo 75 2 Litres Twin SparkL’Alfetta n’en finit pas de mourir ?… On peut le penser tant la filiation (plutôt dérivés) se perpétue. Après l’Alfetta, la Giulietta, allez comptons même l’Alfa 90 et l’Alfa 6 basées sur la même plateforme, l’Alfa-Romeo 75 reprend à son compte ce lourd héritage. Puis, en 1986, Alfa-Romeo décide enfin de redonner du tonus à ...
  • Maserati 420 Si Biturbo En 1983, de Tomaso et son designer attitré Andreani eurent l’idée de rallonger la Biturbo pour la transformer en berline avec la 425. Basée sur un empattement allongé à 2,6 mètres. Ajoutez-y deux portes arrière, une malle allongée portant la longueur hors tout à 4,4 mètres, et vous obtenez ainsi une berline racée, inspirée par ...
  • Peugeot 405 SRI Peugeot 405 SRI (1987)Peugeot depuis les années 50 fait confiance au styliste italien Pininfarina pour ses berlines. La Peugeot 405 dévoilée pour cette année 87 ne fait pas exception à la règle. Et c’est tant mieux, car le résultat est superbe pour une berline de ce niveau de gamme. Fluide et proportionnée, les originalités résident dans le pli ...

Avant d’acheter
Les Alfa-Romeo 75 ont connu un beau succès, y compris en France étant des modèles charnières dans l’histoire de la marque. Les Alfa-Romeo 75 2 litres et Twin Spark ont été produites à 82 500 exemplaires. Encore propulsion, l’Alfa 75 a su conquérir un public avide de berlines sportives et de caractère. Mais malgré ce succès, les Alfa 75 ont d’abord connu une période noire dans les bas-fonds des petites annonces. Une fois passée cette étape, bon nombre d’exemplaires sont partis à la casse ou ont terminé rongé par la corrosion. Car c’est bien le mal chronique des Alfa des années 60, 70 et même 80 : la rouille. L’inspection du modèle convoité sevra être scrupuleuse sur ce point et rien ne devra être épargné : dessous de caisse, bas de caisse, ailes AV & AR, baie de parebrise, portières, malle de coffre… bref tout quoi ! Comme toute Alfa contemporaine, l’électricité peut être farfelue. Il faut également inspecter les flectors de transmission qui peuvent prendre du jeu, ainsi que les synchros de première et deuxième rapports qui souffrent assez vite. Le 2 litres est fiable et peut franchir de gros kilométrages supérieurs à 200 000 km, mais il nécessite un entretien ad-hoc par des pros qui savent, et avec une huile de très bonne qualité. La rançon d’une mécanique raffinée. Enfin, l’habitacle assez bâclé en finition (tant matériaux qu’assemblages) est à surveiller de près. Si les propriétaires n’ont pas été soigneux, l’habitacle sera très dégradé…

Mots clés : Alfa-Romeo |75 | 2 litres | Twin Spark | TS | Milan | Berline Sport | Autodelta | ALFA-ROMEO | 75 TWIN SPARK | BERLINE | BERLINE SPORT

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS


TOP Moteur ! ǀ Consommation ǀ Freinage ǀ Direction ǀ Performances honnêtes ǀ Equipement de série ǀ Instrumentation complète ǀ Comportement routier daté mais homogène ǀ Alfa Propulsion ǀ Etagement des rapports FLOP Commande de boîte ǀ Finition ǀ Position de conduite ǀ Commande de boîte ǀ Amortissement ǀ Autonomie (taille du réservoir) ǀ Poids

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Alfa-Romeo
75 Twin Spark (TS)
1987
9 CV – 120 000 FF
4 cylindres en ligne 8 soupapes (1×2 ACT) –1 962 cm3
148 ch à 5 800 tr/mn (75,43 ch/litre)
186 Nm à 4 000 tr/mn (94,89 Nm/litre)
non
traction + BV5 manuelle
1 210 kilos (8,18 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 14″ + pneus en 195/60 R14 AV et 195/60 R14 AR
0 à 100 km/h en ND; 203 km/h, km DA en 31ʺ7

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark
  • Alfa-Romeo confirme Antonio Giovinazzi comme second pilote aux côtés de Kimi Raikkonen pour la saison de F1 2020 Alfa Romeo annonce qu’Antonio Giovinazzi prolonge son contrat avec l’équipe de Formule 1 Alfa Romeo Racing. Le pilote italien portera de nouveau les couleurs Alfa Romeo lors de la saison 2020 du championnat du monde, toujours en compagnie du pilote champion du monde Kimi Räikkönen. Antonio Giovinazzi a été cette année le premier italien depuis 8 ans à participer ...
  • GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais ...
  • GP F1 Mexico – Mexique 2019 – 27 Octobre Week-End particulier avec une météo changeante, notamment côté températures. Résultat, c’est le casse-tête mexicain (et non chinois !) pour définir la bonne stratégie pneumatiques. A l’entame des qualifications, il semble acquis que les écuries en difficultés sont encore et toujours Williams, mais également Haas et Alfa Romeo. Ces deux dernières écuries, depuis plusieurs Grand Prix, ...
  • GP F1 Suzuka Japon 2019 – 13 Octobre Le passage du typhon Hagibis au dessus de l’île de Honshu le samedi 12 octobre, entraîne la fermeture du circuit et l’annulation totale de cette journée. Résultat, les qualifications sont reportées au dimanche matin. Dans ce contexte particulier, alors que les Mercedes dominaient les essais libres, ce sont les Ferrari qui remportent la mise de ...
  • GP F1 Sotchi Russie 2019 – 29 septembre Une semaine après Singapour, les questions sur la constance des Ferrari vont bon train… Force est de constater qu’en qualification, elles restent encore impériales. Tant et si bien que passé l’écueil classique de la Q1 avec les éliminés usuels (Williams) et d’autres recalés pour des raisons techniques comme Kvyat (Toro Rosso) et Albon (Red Bull), ...
  • GP F1 Singapour 2019 – 22 septembre Singapour est un tracé urbain exigeant avec un climat éprouvant (chaud et humide) pour les pilotes et les machines. Romain Grosjean arrive souriant avec un contrat en poche pour 2020 chez Haas, tandis que Hulkenberg est sans volant pour la saison prochaine… En Q1 et Q2 on retrouve les écuries habituelles qui restent dans l’arrière ...
  • GP F1 Monza Italie 2019 – 8 septembre En arrivant à Monza, le temple de la vitesse, et véritable chaudron dédié à la Scuderia, Charles Leclerc est gonflé à bloc ! Sa première victoire à Spa l’a galvanisé et tous les tifosi sont très confiants sur l’issu de ce week-end. Depuis 2010, seules les Mercedes ont remporté la course italienne dans le jardin ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout ...
  • GP F1 Hungaroring Hongrie 2019 – 4 août Circuit apprécié par les pilotes en matière de pilotage, le Hungaroring est toujours une épreuve pour dépasser ses concurrents. La position sur la grille de départ et la qualification sont donc prédominantes pour espérer un bon résultat en course. Il fait très chaud le jour des qualifications, ce qui ne semble pas avantager les Mercedes ...
  • GP F1 Hockenheim Allemagne 2019 – 28 Juillet Alors que Hockenheim n’est pas encore confirmé pour les saisons suivantes, les pilotes apprécient particulièrement ce tracé qui revient dans une portion lente dans le stadium sous les hourras de la foule toute acquise aux pilotes allemands : Vettel et Hulkenberg. Mercedes GP profite de « son » grand prix national pour célébrer les 125 ans de ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark, 10.0 out of 10 based on 3 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.