Renault Megane 4 RS Cup

Renault Megane 4 RS Cup
2018 – 4 cyl. 16V Turbo
280 ch – 250 km/h
1 407 kg

Pour son troisième chapitre, la Renault Megane 4 RS joue les caméléons et la possibilité d’être configurée à la carte. Un art du compromis que Renault semble avoir voulu jouer au plus fin quitte à frustrer les amateurs de sportives pures et dures ? La version « Sport » joue les polyvalentes ultra efficaces mais policée. Renault Sport a néanmoins prévu dès le lancement commercial de la Megane 4 RS une version « Cup » avec des trains roulants plus à même de jouer les reines du circuit et satisfaire les amateurs de trajectoires précises. Extérieurement, impossible de déceler les différences entre une Sport et Cup sans en prendre le volant ! Le seul indice est une assiette un poil plus basse de -2 mm. Pour le reste, on retrouve la Megane 4 RS que nous connaissons désormais avec ses ailes renflées de 60 mm à l’avant et 45 mm à l’arrière par rapport à la Megane 4 GT. Les tics sportifs sont nombreux à l’image du bouclier avant à large entrée d’air et intégrant la lame F1, ou encore la grille de calandre spécifique avec sa trame 3D en nid d’abeille réinterprétée par Renault Sport. Les extracteurs d’air ne sont pas là que pour la figuration mais concourent néanmoins à viriliser le look de cette compacte sportif qui reste désespérément une 5 portes… On s’attendait à des jantes de 19 pouces de série pour faire une rupture avec la variante « Sport », mais las, il va falloir passer par la case option, malgré le supplément du châssis Cup…

Un châssis plus incisif est-il suffisant pour tenir jusqu’à l’arrivée de la Trophy ? Rien n’est moins certain, car la seule tenue de route, ne fait pas toute l’attraction d’une sportive… Il lui faut du caractère mécanique que la Megane 4 RS peine à distiller !

Issu de l’union Renault-Nissan, ce bloc tout alu moderne baptisé M5PT en interne jette aux orties l’antique F4RT qui a fait les beaux jours des Megane 2 & 3 RS, avec ses records au Nürgburgring à la clé. Avec ses quatre cylindres en ligne, ce 1,8 litres TCe dispose d’emblée dans sa conception d’arguments techniques aptes à rassurer les amateurs éclairés et exigeants. La distribution des 4 soupapes par cylindres est variable par déphasage des deux arbres à cames en tête, tandis que c’est une chaîne qui se charge d’entraînement tout cet équipage mobile. Une injection directe d’essence complète un turbocompresseur à géométrie variable. Si de prime abord on pourrait penser que c’est le même moteur que dans l’Alpine A110 Mk2, en réalité la culasse est ici inédite pour passer le cap de la hausse des performances et des contraintes thermodynamiques. Le circuit de refroidissement a donc été repensé pour permettre de dissiper les calories au plus près de la chambre de combustion, tandis que de nombreux éléments sont également propres au moteur de la Megane 4 RS (poussoirs de soupapes DLC et revêtement Mirror Bore Coating des chemises des cylindres). Enfin, l’admission est également nouvelle avec une deuxième prise d’air et un filtre plus conséquent afin d’apporter encore plus d’air frais dans les chambres de combustion. Renault Sport annonce ainsi 280 ch à 6 000 tr/mn (soit 30 de plus que dans la berlinette A110 Mk2 mais avec 300 kilos de moins…) et un couple de 390 Nm de 2 400 à 4 800 tr/mn. La puissance n’est pas ce qui se fait de mieux dans la catégorie, loin s’en faut, et c’est même devenu le minimum syndical car en face la Seat Leon Cupra R donne 310 ch, la Honda Civic Type R 320 ch et la Ford Focus 3 RS culmine à 350 ch. Pas si grave, la Renault se rattrape sur un couple disponible en masse et très rapidement. Trop ? A vouloir en faire trop sur la disponibilité mécanique, ce quatre cylindres déçoit quant à sa plage d’utilisation finalement limitée et sans relief. C’est explosif dès 2 400 tr/mn et après c’est fort mais constant. Voilà qui change du caractère de l’ancien F4RT qui changeait de physionomie à hauteur que le compte-tours gravissait la zone rouge. A l’usage, la disponibilité est bien présente en toute circonstance bien pratique dans tous les usages, y compris à l’attaque, mais le caractère s’est émoussé pour rester bien discret. D’autant plus que suivant les modes retenus (« Confort », « Normal », « Sport » et « Race »), c’est un amplificateur qui donne l’écho à une sonorité moteur plus présente ! Où sont donc passé les chuintements et feulements du F4RT qui flattaient le tympan et accélérait l’adrénaline du pilote ?… Côté transmission, Renault Sport nous autorise le « choix du roi » avec soit la boîte manuelle à 6 rapports dont la commande de boîte, rugueuse, n’est pas à citer en exempte, soit la boîte 6 rapports à double embrayage EDC. Une offre alternative que l’on aurait aimé également voir sur la Renault Clio 4 RS. Le launch control de série permet de réaliser les tests de mesure que Renault affirme comme suite : 0 à 100 km/h en 5’’8; 250 km/h, km DA en 25‘‘8. Pour l’exercice du kilomètre départ arrêté, la Megane marque le pas face à ses rivales les plus musclées en raison du manque d’allonge de sa mécanique. Et il faut avouer que la Renault Megane 4 RS avec ses près de 1,5 tonnes sur la balance la porte au sommet de la hiérarchie sur ce critère. Attendue avec impatience côté trains roulants, les techniciens de Renault Sport, avec un Laurent Hurgon au volant pour les retours d’informations, ont réalisé un travail exceptionnel. En complément de la version « Sport », le châssis Cup apporte une assiette abaissée de 2 mm, des réglages différents et un amortissement plus ferme de 10%. Mais surtout, on apprécie le différentiel Torsen à glissement limité (en lieu et place du NGK). Il bloque jusqu’à 45% à l’accélération et 25% en décélération, des valeurs différentes du NGK, lié en partie avec le système 4MOTION (les quatre roues directrices). Les différents modes de conduite permettent de durcir la direction, modifier la réponse à l’accélérateur et offrir un son moteur (artificiel puisqu’avec un ampli) plus affirmé. Retenons que le système de butées hydrauliques de compression conjointes aux amortisseurs Kayaba est toujours de la partie. Le freinage est confié à des gros disques (ventilés avant) mordus par des étriers Brembo dont la paire avant est fixe à quatre pistons. De série, la Renault Megane 4 RS Cup est chaussées de pneumatiques en 235/40 R18 AV et 235/40 R18 AR mais peut avoir du 19 pouces en option. Enchaînements rapides, grandes courbes, revêtement inégal,… la Renault Megane 4 RS gagne encore en vivacité avec une motricité nettement améliorée et un train avant qui permet de mordre enfin à la corde. Certes, le confort est légèrement dégradé par rapport à la Sport, mais l’efficacité de pilotage est bien réelle. Cela ne fait que regretter encore plus le manque de relief et de caractère de sa mécanique. L’habitacle reprend celui de ses sœurs plus communes, avec quelques touches de rappel « sport » mais qui sont bien discrètes. C’est dommage. Heureusement que les beaux sièges baquets vous rappellent que vous n’êtes pas à bord de n’importe quelle Megane 4. Le dessin de l’ensemble est plaisant avec une finition qui progresse, tandis que l’écran central regroupe l’essentiel des commandes, réglages et informations. Le RS Monitor, selon le supplément facturé à l’achat peut aller jusqu’à filmer vos sessions de roulage et enregistrer votre télémétrie et les partager via votre smartphone connecté, sur les réseaux sociaux. Un gadget qui semble approprié pour cette « Cup » dont les réglages châssis sont plus propices aux Track Days. Pratique au quotidien et finalement (encore) confortable, la Renault Megane 4 RS Cup joue la servante quotidienne ou la diablesse des virages et des circuits.

Notre avis
emoticonOn attendait beaucoup de ce châssis Cup pour la Renault Megane 4 RS. Le résultat est à la hauteur de nos attentes en matière d’efficacité de tenue de route. Ça passe vite, partout et en toute circonstance, avec de très belles manières et une prise en main facile. La polyvalence générale de la Megane 4 RS est préservée et c’est tant mieux. Le sans faute ? Non, car avec sa mécanique toujours sans âme, et un tarif qui continue de s’envoler et nécessite quelques options supplémentaires pour avoir la compacte sportive la plus aboutie, la Renault Megane 4 RS laisse certains de ses afficionados sur le bord de la route. La « Trophy » arrivera-t-elle à rabibocher tout de petit monde ?…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo Giulietta QV L’Alfa Romeo 147 s’est éteinte amputée de sa version GTA et avec un replâtrage de la face AV peu gracieux. Courant 2010, la Giulietta vient renouveler la présence d’Alfa Romeo dans le segment très disputé des compactes. Et pour lutter face aux ténors des compactes sportives (Golf R, Mégane RS, Mazda 3 MPS…), le blason Quadrifoglio Verde (QV) est ressorti du placard. La ligne est très réussie avec ses portes AR qui semblent masquées pour singer un coupé, tandis que ...
  • Audi S3 mk3 Audi semble manier à merveille le coup de crayon léger et subtil. C’est ce que l’on se demande en observant la 3e génération pour 2013 d’Audi S3… Au jeu des sept erreurs on comprend tout de même que la compacte sportive de luxe a affirmé ses lignes rondes par des otiques plus taillées, des arêtes de flancs quelque plus marquées. La calandre Space Frame béante est toujours de la partie avec beaucoup de chromes alourdissant peut être trop ce nez ...
  • Ford Focus 3 RS Depuis 2002 avec sa Focus RS, Ford n’ a de cesse d’être la locomotive des compactes sportives avec un leitmotiv permanent : sport et efficacité. Pour ceux qui cherchent les compactes sportives élégantes et confort, Ford laisse cela à d’autres (308 GTI par exemple…). La précédente génération de Focus RS avait déjà très nettement marqué les esprits (et le bitume !) allant jusqu’à 350 ch sur les seules roues avant !… Pour ce troisième volet de la saga Focus RS, ...
  • Honda Civic Type R Championship Edition FN2 Avec son look de navette spatiale, et son caractère bien trempé, la Civic Type R (FN2) apporte depuis 2006 une offre à part dans le monde des GTI et compactes sportives. Mais poids en hausse, et un autobloquant qui semble réservé au Japon viennent ternir le tableau. Pas grave, Honda reste à l’écoute des passionnés et corrige le tir : l’ajout d’un autobloquant. Et histoire de faire les choses bien, c’est une version baptisée « Championship Edition » en 2009 ...
  • Honda Civic Type R FK2 Honda a longuement résisté mais a du se rendre à l’évidence… Les dernières Civic Type R (FN2) malgré d’indéniables qualités et un respect à la lettre de l’esprit maison (comprenez des moteurs atmosphériques VTEC qui prennent des tours et des tours…) n’étaient plus suffisamment armées pour lutter à armes égales avec une concurrence toujours plus relevée. L’équation est en effet simple : passer les normes antipollution et pousser la performance impose désormais l’usage du turbocompresseur. Dont acte, Honda passe également ...
  • Opel Astra GTC OPC Après une première mouture qui ne manque pas de souffle, Opel ajoute une sacrée poignée de chevaux à sa nouvelle Astra GTC OPC pour 2012… La précédente Astra GTC OPC avait donné le « la » pour Opel chez les compactes sportives. Présentée mi 2012, ce deuxième opus de l’Astra GTC OPC conserve un physique avec des gimmicks d’athlète. Mais l’Insignia et son regard élégant a su céder quelques uns de ses traits gracieux à sa petite sœur, en plus ...
  • Peugeot 308 GTI Depuis l’arrêt de la Peugeot 306 S16, on était un peu en famine « GTI » chez Peugeot dans la catégorie compacte. La 307 n’aura eu le droit qu’à une Féline peu convaincante… Depuis 2007, la Peugeot 308 offre un faciès agressif, mais un caractère trop familial. Coup de tonnerre en 2010, Peugeot ressort son badge GTI ! La 308 GTI partage ainsi son 1,6 litres franco-allemand de 200 ch avec le coupé RCZ. Mais est-ce suffisant pour bouleverser la ...
  • Peugeot 308 GTI By Peugeot Sport Après une période trouble et complexe, Peugeot assume de nouveau de produire des voitures de sport performantes et passionnantes à conduire. Fini le temps du consensus mou. Il faut croire que lorsque tout va mal, la passion est la meilleure réponse… Après l’éphémère 308 RCZ R, puis la Peugeot 208 GTI by Peugeot Sport, le constructeur de Sochaux s’attaque désormais au segment des compactes sportives avec sa 308 GTI. Discrète et séduisante, avec son air de fille de bonne famille, ...
  • Renault Megane 3 RS Depuis 2004, la Mégane RS donne le ton de la catégorie des compactes sportives. En 2009, le style s’aiguise, et Renault Sport peaufine sa copie pour conserver sa couronne. Une obligation, car la concurrence est là et ne fait pas de quartier, à l’instar de la Focus RS et ses 305 ch. Mais tous les domaines progressent permettant à la Renault Mégane 3 RS de conserver son homogénéité hors pair et un plaisir de conduite omniprésent… Pour rester la référence, la Mégane ...
  • Renault Mégane 3 RS – Guide Achat Présentée en 2009, la nouvelle génération adopte les lignes dynamiques du coupé. L’identité de Megane R.S. se veut plus affirmée : proposer une voiture sportive et utilisable au quotidien tout en étant capable d’atteindre d’excellentes performances sur circuit. Les principes établis sur la Megane 2 R.S. sont donc reconduits. On retrouve la double offre de châssis (Sport et Cup) les sièges Recaro, le T.A.P.I et sur le châssis Cup, le différentiel à glissement limité. Se rapprochant de la Megane de ...
  • Renault Mégane 3 RS FL Depuis 2004, la Mégane RS se décline à l’envie et truste la tête des compactes sportives en matière d’efficacité sportive. Pas la plus puissante, pas la plus légère, pas la plus technologique, mais elle reste une redoutable sprinteuse sur piste avec à la clé un record sur le mythique Nürburgring dans la catégorie tractions. Passée à 265 ch il y a plusieurs mois déjà dès la version de base, la Mégane 3 RS profite d’un nouveau visage avec une nouvelle ...
  • Renault Megane 3 RS Trophy 265 Depuis 2009, la Mégane 3 RS suit les traces de son aînée en cumulant les récompenses et enregistrants des résultats commerciaux sigificatifs avec déjà 10 000 clients dans 40 pays depuis 2010 ! Mais Renault Sport ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et concocte une série limitée à 500 exemplaires dénommée Mégane RS Trophy. Au programme une présentation spécifique, une puissance majorée de +15 ch, le châssis cup et surtout un fantastique temps au Nürburgring au mains du ...
  • Renault Mégane 3 RS trophy 275 Depuis la Renault Mégane 2 RS, la compacte sportive de Billancourt fait la course en tête parmi ses concurrentes. Jamais la plus puissante, jamais la plus performante, elle met en revanche toujours tout le monde d’accord avec son toucher de route et son efficacité circuit. C’est justement dans ce cadre, sur la célèbre boucle nord du Nürbürgring que la Mégane 3 RS doit défendre son titre, Seat ayant décidé de lui contester avec succès en jetant sa Leon Cupra 280 ...
  • Renault Megane 3 RS Trophy-R La Renault Megane 2 RS avait terminé sa carrière en beauté avec la R26-R. Radicale, intransigeante et dédiée au pilotage. Pour la Megane 3 RS, Renault remet le couvert avec la Megane 3 RS Trophy-R. Et comme toujours la mise au point est finalisée sur le Nürburgring avec un chronomètre d’anthologie de 7’54’’36 avec Laurent Hurgon dans le baquet. La Renault Megane 3 RS Trophy-R se pare de couleurs vives avec des strippings voyants. Les jantes Turini 19 pouces de ...
  • Renault Megane 4 RS Cup Pour son troisième chapitre, la Renault Megane 4 RS joue les caméléons et la possibilité d’être configurée à la carte. Un art du compromis que Renault semble avoir voulu jouer au plus fin quitte à frustrer les amateurs de sportives pures et dures ? La version « Sport » joue les polyvalentes ultra efficaces mais policée. Renault Sport a néanmoins prévu dès le lancement commercial de la Megane 4 RS une version « Cup » avec des trains roulants plus ...
  • Renault Megane 4 RS Sport Depuis la première Megane 2 RS en 2003, Renault tutoie les sommets d’une catégorie où l’on se rend coup pour coup. Mais à chaque reprise, c’est la Megane RS qui a imprimé son rythme et sa marque : jamais la plus puissante, jamais la plus radicale (encore que la R26.R…), et toujours aussi polyvalente. Et plus que les autres encore, sa force première est de rendre exploitable de la meilleure des manières son talent sur circuit avec des temps au ...
  • Seat Leon SC Cupra Pack Performance Chez Seat, la Leon Cupra se charge de cloner la Golf GTI avec un caractère plus latin. Jusqu’à présent, la compacte ibérique avait réussi sa mission, même si les défauts de la Golf GTI avaient été également repris. Pour 2014, Seat change de ton et va plus loin. La Leon revient à une ligne plus classique, la précédente génération lui étant souvent reprochée une ligne trop typée monospace. Là on sent des tics de Golf et d’A3, avec des feux ...
  • Volkswagen Golf 6 GTI Depuis 1976 la Golf rythme la catégorie GTI. Mais depuis plusieurs générations, la Golf GTI ne donne plus le ton chez les GTI « de pointe », mais distille toujours un incroyable plaisir de conduite avec une polyvalence non feinte. C’est d’ailleurs ce qui avait fait le succès de la première Golf GTI 1600 de 1976. La Golf 6 GTI peut compter sur son 2 litres TFSI au punch toujours étonnant et des performances flatteuses. Reste que ses aides à ...
  • Volkswagen Golf 7 GTI Chez Volkswagen, la Golf est indissociable du genre GTI. Si dans le passé on avait craint la disparition programmée des Golf GTI, il n’en fut rien et c’est désormais la 7e génération qui écume les rubans bleus de l’hexagone et d’ailleurs. Pas de révolution de palais cependant chez Volkswagen puisque la Golf 7 GTI est immédiatement identifiable comme telle. A croire que chez VAG, le duo Volkswagen et Audi est sclérosé dans leurs coups de crayons et passent leur temps ...
  • Volkswagen Golf 7 GTI Performance Chez Volkswagen, la Golf est indissociable du genre GTI. Si dans le passé on avait craint la disparition programmée des Golf GTI, il n’en fut rien et c’est désormais la 7e génération qui écume les rubans bleus de l’hexagone et d’ailleurs. Pas de révolution de palais cependant chez Volkswagen puisque la Golf 7 GTI est immédiatement identifiable comme telle. A croire que chez VAG, le duo Volkswagen et Audi est sclérosé dans leurs coups de crayons et passent leur temps ...

Avant d’acheter
Comme la précédente Mégane 3 RS (2010-2018), de nombreuses versions existent : Sport, Cup et celles plus spécialisées et radicales comme les Trophy par exemple. En outre, et c’est nouveau sur la Megane 4 RS, la transmission est au choix : EDC à double embrayage ou en boîte manuelle. Il convient donc de réfléchir avant de se décider pour avoir celle qui correspond exactement à son usage. Prendre une châssis Cup, plus dure et rigide, pour un usage quotidien en Ile de France sans aller sur circuit, c’est un peu avoir les contraintes sans les avantages. En montagne en revanche… Comme pour toutes les compactes sportives modernes, il faut tout de même garder à l’esprit que l’ère des GTI « économiques » des années 80 est révolue. Tout remplacement de pièces se paie au prix lourd : pneus larges, gros freins, phares xénon, boîtiers électroniques en tout genre… Avec en prime 17 CV sur la carte grise, une assurance pas toujours heureuse de voir arriver la star des compactes sportives et une consommation qui reste régulièrement au-dessus des 10 litres au cent de moyenne, il ne vous suffira pas de prévoir le budget achat. Tout le reste doit suivre.
Entretien : ND

Mots clés : Renault | Sport | Megane 4 | RS | Cup | EDC ǀ Compacte Sportive ǀ GTI | Turbocompresseur | Boulogne-Billancourt | RENAULT SPORT | MEGANE 4 RS CUP | COMPACTE SPORTIVE

TOP La saga continue ! ǀ Deux versions au lancement ǀ Autobloquant (option) ǀ Look virilisé ǀ Habitacle soigné ǀ Télématique embarqué de haut niveau ǀ Freinage ǀ Comportement très efficace ǀ Motricité améliorée ǀ Capital sympathie ǀ 4 roues directrices ǀ Agilité ǀ Efficacité circuit FLOP Présentation intérieur non sportive ǀ Poids ǀ Tarif qui grimpe encore ! ǀ Performances moyennes ǀ Mécanique sans caractère ǀ Sonorité artificielle (ampli) ǀ Plage moteur trop réduite ǀ Pas de 3 portes ǀ Feeling de direction encore à parfaire ǀ Commande de la boîte manuelle

– Dossier Mégane 3 RS du Guide des GTI.fr Toutes les Renault du Guide des GTI.fr – Discuter de la Mégane 3 RS sur RS Team – Forum RS Team – Renault Mégane 3 RS Trophy –Renault Sportives

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Renault
Megane 4 RS Cup (M4RS)
2018
17 CV – 39 100 € (40 900 € EDC)
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1×2 ACT) – 1 798 cm3
280 ch à 6 000 tr/mn (155,73 ch/litre)
390 Nm de 2 400 à 4 800 tr/mn (216,91 Nm/litre)
1 turbocompresseur (Ø ND bar) + échangeur air/air
traction + BV6 manuelle (BV6 EDC double embrayage en option) + Autobloquant Torsen + ESP + ASR
1 407 kilos (5,03 kg/ch) – EDC : 1 430 kilos (5,11 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 18″ + pneus en 235/40 R18 AV et 235/40 R18 AR (option : 245/35 R19 AV et 245/35 R19 AR)
0 à 100 km/h en 5’’8; 250 km/h, km DA en 25‘‘8

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Renault Megane 4 RS Cup
« 1 de 2 »
  • Nouvelle Alpine A110 Mk2 Rally Depuis l’annonce effectuée en mai dernier, l’Alpine A110 Rally suscite la curiosité et l’enthousiasme auprès des concurrents, des passionnés et des observateurs du monde du sport automobile. Conçue et mise au point par Signatech à partir du cadre général défini par Alpine, la version rallye de l’Alpine A110 reprend le châssis aluminium léger et agile des ...
  • GP F1 Monza Italie 2019 – 8 septembre En arrivant à Monza, le temple de la vitesse, et véritable chaudron dédié à la Scuderia, Charles Leclerc est gonflé à bloc ! Sa première victoire à Spa l’a galvanisé et tous les tifosi sont très confiants sur l’issu de ce week-end. Depuis 2010, seules les Mercedes ont remporté la course italienne dans le jardin ...
  • Alpine annonce la nomination de Patrick Marinoff au poste de Directeur Général Alpine annonce la nomination de Patrick Marinoff au poste de Directeur Général. A ce titre, il aura la responsabilité d’écrire le prochain chapitre de la renaissance d’Alpine. De nationalité allemande, Patrick Marinoff a débuté sa carrière chez Daimler en stratégie marketing. Il a ensuite été nommé Executif Assistant auprès du PDG. En 2006, il rejoint la marque ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2019 – 1er septembre Premier Grand Prix après la pause estivale, et le lot d’annonces et surprises est déjà bien chargé. Commençons par le plus spectaculaire avec l’infortuné Pierre Gasly qui fait les frais de son début de saison jugé trop timoré par Helmut Marko. Résultat, il doit jouer les échanges de baquet avec Alexander Albon qui est tout ...
  • Tragique disparition d’Anthoine Hubert Renault Sport Racing est dévasté à l’annonce de la disparition de l’un de ses plus brillants espoirs, Anthoine Hubert, décédé aujourd’hui à la suite d’un accident impliquant plusieurs voitures sur le Circuit de Spa-Francorchamps en Belgique. Le Français de 22 ans évoluait au sein de l’équipe BWT-Arden en Championnat FIA de Formule 2. Membre de la ...
  • Esteban Ocon rejoindra Renault F1 Team pour la saison 2020 Renault F1 Team confirme qu’Esteban Ocon rejoindra Daniel Ricciardo à partir de 2020. Le duo franco-australien aura la responsabilité de participer à la dynamique de l’équipe pour sa cinquième saison. Esteban, âgé de 22 ans, rejoindra Renault F1 Team pour un contrat de plusieurs années. Le Normand est bien connu chez Renault, ayant été pilote de ...
  • GP F1 Hungaroring Hongrie 2019 – 4 août Circuit apprécié par les pilotes en matière de pilotage, le Hungaroring est toujours une épreuve pour dépasser ses concurrents. La position sur la grille de départ et la qualification sont donc prédominantes pour espérer un bon résultat en course. Il fait très chaud le jour des qualifications, ce qui ne semble pas avantager les Mercedes ...
  • GP F1 Hockenheim Allemagne 2019 – 28 Juillet Alors que Hockenheim n’est pas encore confirmé pour les saisons suivantes, les pilotes apprécient particulièrement ce tracé qui revient dans une portion lente dans le stadium sous les hourras de la foule toute acquise aux pilotes allemands : Vettel et Hulkenberg. Mercedes GP profite de « son » grand prix national pour célébrer les 125 ans de ...
  • Nouvelle Renault Megane 4 RS Trophy-R bat un record sur le circuit de SPA Francorchamps MÉGANE R.S. TROPHY-R établit, dans la catégorie traction de série, un nouveau record de 2’48’’338 (plus de 5s d’écart par rapport au record précédent) sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre des R.S. Days, après son nouveau chrono de référence sur la fameuse Nordschleife du Nürburgring. Fait exceptionnel, ce record a été diffusé ...
  • GP F1 Silverstone Angleterre 2019 – 14 Juillet Silverstone est un tracé chargé d’histoire pour la Formule 1 puisque c’est là que s’est déroulé le premier Grand Prix de la F1 « moderne » en 1950. Beaucoup de fans viennent sur le circuit, tout comme de nombreux évènements se déroulent avec un côté un peu show-off pas désagréable. Notons au passage la présence de Daniel ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Renault Megane 4 RS Cup, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.