GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre

GP F1 Austin Texas Usa 2019 - 4 novembre

GP F1 Austin Texas USA 2019
1. BOTTAS(Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais libres et sera pénalisé (il partira des stands). En Q2, les éclats temporaires des Haas vont s’éteindre ainsi que Lance Stroll (Racing Point), Kvyatt (Toro Rosso) et Hulkenberg (Renault). On salut ainsi une nouvelle performance en qualifications de Ricciardo (Renault) et de Gasly (Toro Rosso). Les deux McLaren semblent désormais bien établies juste derrière les écuries de pointe. Devant, c’est la bagarre des gros bras, avec un Albon moins fringant en qualifications qu’en course. Hamilton est lui également peu en réussite puisqu’il ne fera pas mieux que 5e. C’est Bottas qui va arracher la pole devant Vettel qui fait un sacré tour chrono. Vettel et Verstappen sont relégués à la deuxième ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Sotchi 2017 – 30 avril

GP RUSSIA F1/2017

GP F1 Sotchi (2017)
1. BOTTAS (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RAIKKONEN (Red Bull)

Ferrari arrive sur les terres russes, dans l’ancien complexe des JO d’hiver avec de grosses ambitions et un regain de forme appréciable pour l’intérêt du championnat du monde de Formule 1. Les Mercedes GP si dominatrices la saison dernière ont perdu de leur superbe, notamment dans la gestion des pneumatiques alors que la Ferrari fait un véritable récital de sa capacité à préserver sa gomme. Pas de conclusion hâtive cependant puisque c’est véritable le GP de Barcelone qui donnera le ton de la saison européenne et mettra en relief les meilleurs châssis de la saison. Sotchi c’est avant tout un circuit très rapide et large mais peu enthousiasmant pour la course. Les qualifications confirment ce que les essais libres avaient laissé entrevoir : les Ferrari sont très véloces. A tel point d’ailleurs que pour la première fois depuis 2008 elle vont monopoliser la première ligne avec un Sébastian Vettel en pole position, devant Kimi Raikkonen. Ce dernier tenait bon la pole mais une petite erreur dans son run en Q3 va lui faire perdre cette précieuses et prestigieuse position. Valteri Bottas est également très en forme dominant son illustre coéquipier et manquant la pole de peu également. Derrière c’est la bataille des seconds couteaux entre les deux Red Bull, les Force India avec un Esteban Ocon qui atteint pour la première fois de sa carrière la Q3. Les Toro Rosso peinent à trouver du rythme à Sotchi malgré la motivation d’un Kvyat qui joue à domicile. Les Williams sont toujours très contrastées avec un Massa qui confirme encore et toujours son talent et un Stroll toujours trop brouillon. Chez Renault, même constat avec Hulkenberg très affûté et un Palmer qui l’est nettement moins… Enfin les Sauber ferment la marche, et Romain Grosjean sur sa Haas qui peine à trouver les bons réglages (freins et équilibre) et se fait surprendre par l’accident de fin de Q1 avec drapeau jaune et ne peut terminer sa dernière tentative. Les McLaren sont avec un moteur Honda en recomposition qui est très en deçà des autres… Néanmoins Alonso parvient en Q2 uniquement à la force de son talent alors que l’infortuné Vandoorne sera pénalisé pour remplacement d’éléments sur sa monoplace… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20