GP F1 Abu Dhabi Yas Marina 2017 – 26 Novembre

GP F1 Abu Dhabi Yas Marina (2017)
1. BOTTAS (Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

C’est la clôture de la saison… Une saison de F1 2017 qui aura été riche avec de belles bagarres. Pas assez au goût de certains, mais il y a du mieux. Mais place à la course sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi. Après les essais libres, la Q1 ne laisse que peu de surprises avec les deux Sauber qui restent en fond de grille tout comme les deux Toro Rosso qui définitivement terminent la saison en net retrait. Qu’en sera-t-il l’année prochaine avec le moteur Honda ?… Réponse en 2018. Grosjean et sa Haas ne parvient pas non plus à passer le cap. Pour la Q2, les victimes sont deux McLaren Honda avec Alonso devant son coéquipier, la Renault de Sainz Jr., la Williams de Stroll et la Haas de Kevin Magnussen. En Q1, c’est une première ligne 100% Mercedes qui finalement se dessine avec une fois n’est pas coutume cette saison Bottas en pole position devant Hamilton. Derrière, les anciens coéquipiers Vettel (Ferrari) et Ricciardo (Red Bull) se partagent la 2e ligne. En 3e ligne, Raikkonen et Verstappen sont en embuscade. Puis suit un très bon Hulkenberg et sa Renault, avec les deux Force India (Perez en tête) et Massa et sa Williams qui ferme la marche de Q1. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

L’inspiration derrière la nouvelle Bentley Continental GT

Bentley Motors présente un film illustrant les sources d’inspiration du design de la nouvelle Continental GT. Expliquant d’abord l’ADN de la marque, Stefan Sielaff, directeur du design de Bentley, détaille la lignée qui a influencé le style de la nouvelle Continental GT tout en réalisant des croquis au sein du Bentley Design Studio. Stefan Sielaff revient ensuite sur le processus lui ayant permis, avec son équipe de designers de Crewe, en Angleterre, d’imaginer l’ultime création de Bentley, qui rend pleinement hommage au luxe britannique contemporain. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Mexico 2017 – 29 Octobre

GP F1 Mexico (2017)
1. VERSTAPPEN (Red Bull)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

A Mexico, la fièvre de la F1 bat son plein. Et depuis la mise en scène de la fête des morts dans le film Spectre (James Bond), tout le Mexique a repris le principe des déguisements de squelettes et têtes de mort. Du coup, le GP est parsemé de personnes déguisées, public ou organisateur. Sympa ! Et le Stadium reste un monument d’anthologie qui accueille le passage des monoplaces en fin de chaque tour dans une ambiance caliente ! Malheureux tous les essais libres et même en Q1, Pierre Gasly sur sa Toro Rosso va très peu tourner en raison de problèmes techniques à répétition. Résultat, il ne prendra pas part aux qualifications. Les quatre autres recalés de la Q1 sont les deux Sauber et les deux Haas, avec les deux Sauber qui sont devant ! Les premiers résultats de la méthode Vasseur ? En Q2, les deux McLaren restent aux stands en raison des pénalités pour changements d’éléments. Dommage, car Alonso avait signé le 5e temps en Q1 ! Hartley sur l’autre Toro Rosso n’aura pas non plus de chrono en Q2. Ce sont les deux Williams qui échouent ainsi à la porte de la Q1. Dans le dernier top 10, Verstappen mène les débats et se permet de coller près d’une seconde à son coéquipier. Et si on a cru un instant que la pole échouerait au jeune pilote hollandais, c’est finalement un Vettel survolté par l’enjeu avec une Ferrari réglée comme il le faut qui hérite de la pole position. Les deux Mercedes sont reléguées sur la deuxième ligne. Ocon est 6e alors que Perez 10e ferme la Q1 devant son public. Les deux Renault restent ensemble avec devant Ricciardo aux côtés de Ocon. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Sortie Circuit Abbeville – Association Gentlemen Drivers – 1er octobre 2017

L’association des Gentlemen Drivers a organisé une journée circuit dans la Somme, sur le tracé d’Abbeville. Un retour aux sources en quelque sorte pour les adhérents de l’association mais également les fidèles de longue date, puisqu’au milieu des années 2000 les « GD » fréquentaient chaque année le circuit d’Abeille. Puis l’éclosion de nouveaux circuits et les demandes de nouveautés de leurs membres et pilotes en herbe les avaient détourner du tracé de la région Haut de France. C’est donc non sans une certaine pointe de nostalgie, avec beaucoup de sacrés souvenirs que les Gentlemen Drivers nous ont reconduit à Abbeville. Un tracé cette court, mais technique avec de beaux enchaînements qui récompense le talent des pilotes dans les parties les plus lentes. Avis aux amateurs de vitesse de pointe, seule la ligne droite permet d’aller chercher un maximum de vélocité, pour le reste, c’est tact et doigté au cerceau, freinage aux petits oignons et une concentration optimale pour éviter d’aller à la faute. Et comme toujours, l’association des Gentlemen Drivers a réuni un plateau varié et très riche, avec des voitures de sport plus communes et quelques raretés toujours appréciées et observées par tous les passionnés et amateurs présents à cette journée froide en dehors, mais chaude dans les coeur passionnés… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Les 60 Caterham Seven Supersprint Limited Edition vendues en 7 heures seulement !

Caterham était présent au Revival Goodwood la semaine dernière. Et c’est avec une surprise non feinte que les 60 exemplaires de la série limitée Caterham Seven Supersprints Limited Edition ont trouvé preneur en 7 heures seulement ! Ainsi cette série rétro de Caterham Seven peut désormais s’arroger le titre de Caterham vendues le plus rapidement de toute l’histoire Caterham. Les Caterham Seven Supersprint Limited Edition sont affichées à 29 990 livres sterling pour les 30 exemplaires réservés au marché britannique. Un succès aussi rapide qu’étonnant pour les dirigeants de Caterham. En effet, il faut se souvenir que l’année dernière Caterham a enregistré une de ses meilleures années avec 600 exemplaires vendus. Ainsi, les 60 exemplaires de Seven Supersprint représentent donc 10% du total des ventes d’une année 2017 qui s’annonce encore meilleure pour la firme de Graham Nears. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

2017 GP F1 Monza Italie – 3 septembre

GP F1 Monza (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. BOTTAS (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Le circuit des seigneurs ? C’est une véritable institution, avec Monaco, Silverstone et Spa Francorchamps, Monza est une des plus vieilles courses de F1 d’Europe. Temple de la vitesse, les pilotes des années 50 et 60 s’élançaient sur l’anneau de vitesse à des allures folles eut égard de la sécurité alors en vigueur. Aujourd’hui le tracé de Monza ne passe plus sur l’anneau de vitesse, mais ce dernier demeure devant les tribunes et traverse le parc de Monza. En revanche, le tracé actuel est toujours une ode à la vitesse de pointe avec plus de 340 km/h en dans la ligne droite des stands avant la chicane. et bien qu’en Italie et en septembre, surprise, la pluie fait son apparition pour les essais et les qualifications. Si la pluie tombe drue, la direction de course décide de lancer les qualifications. Q1 démarre et rapidement beaucoup de pilotes prennent la piste car les conditions se dégradent. S’il faut faire un chrono, c’est tout de suite ! Hamilton tient son rang, tandis que Romain Grosjean sur sa Haas claque le 3e chrono mais rare sec au micro sur les conditions de piste. D’ailleurs, tour d’après dans la ligne droite il remet les gaz trop tôt, patine et part dans le rail. Drapeau rouge ! Et là, c’est une (trop longue !) coupure avec des annonces régulières de la direction de course avant de relancer la Q1. Un atermoiement inacceptable qui est peu en rapport avec l’idée de ce qu’on se fait de la compétition de haut niveau et de la Formule 1. Que la direction de course soit vigilante, on ne peut que le louer. Que l’on retarde le retour sur la piste à outrance alors que les conditions sont réunies c’est tout de même un peu fort ! Sous la pluie qui revient, Q1 & Q2 éliminent Perez (Force India), les deux Toro Rosso, les Renault, les Sauber, Alonso (McLaren), les deux Haas (Grosjean sera repêché car au-delà des 107%). Les conditions se dégradent encore et la pluie tombe plus drue. Les Ferrari peinent dans ces conditions à briller. L’étonnant Vandoorne (McLaren) se classe 10e, tandis que Bottas ne fait pas mieux que 4e sur la grille. Hamilton met tout le monde d’accord et dépasse Ayrton Senna en devant le détenteur du record de Pole Positions en F1. Dans les grosses surprises, Esteban Ocon sort le tour parfait et prend la 3 place sur la grille, tandis que l’étonnant Lance Stroll confirme qu’il n’est pas qu’un pilote payant avec la 2e position sur la grille aux côtés d’Hamilton. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

GP F1 de Spa Francorchamps Belgique 2017 – 27 août

GP F1 Belgique (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RICCIARDO (Red Bull)

Après la trêve estivale, le petit monde de la Formule 1 revient sur l’avant-scène sur un tracé qui impose le respect à tous les pilotes notamment avec le raidillon. Vous l’aurez compris, nous sommes dans les Ardennes belges à Spa Francorchamps. Un tracé où les meilleurs pilotes du monde et les meilleurs châssis osent passer le raidillon à fond sans lâcher la pédale des gaz et arriver cette année en haut de la courbe à plus de 300 km/h et attaquer le freinage au bout de la ligne droite à près de 330 km/h. Oui, il faut de sacrés attributs dans la combinaison ! Les qualifications se déroulent en trois séances éliminant une salve de pilote à l’issue de chaque séance. D’emblée les dés sont pipés car des pilotes seront rétrogradés pour des problèmes de quantité de composants changés sur leur monoplace (Vandoorne – McLaren) ou pour des pénalités infligées par la direction de course lors des séances d’essais libres (Massa – Williams). Toutefois, rapidement il s’avère que les les écuries de fond de grille sont les Sauber, Williams (aie !, ça fait mal eu égard au palmarès de Williams) et Toros Rosso et ne passent pas la Q1. En Q2 les deux Haas (Grosjean et Magnussen) vont fermer la marche de cette 2e séance, avec Palmer (Renault) et les deux McLaren. Pour ces dernières, il est à noter qu’Alonso très en verve au volant de sa monoplace orange tente un sacré de coup de poker en profitant de l’aspiration lors de son tour chrono. Il se place derrière Vandoorne son coéquipier et le suit dans le raidillon. Une stratégie payante au départ car malgré le déficit de puissance du moteur Honda il atteint une vitesse maxi encore jamais vue à Spa pour McLaren. Mais las… l’électronique de sa gestion moteur interprète de manière erronée ces nouvelles performances inédites et réduit la puissance. Décidément ! En Q3, Lewis Hamilton ne laissera aucune chance aux autres pilotes et s’empare de la pole position. Une pole qui compte dans les statistiques puisqu’il égale le record de Michael Schumacher. Chapeau l’artiste !… Derrière Vettel parvient à prendre la deuxième place, tandis que Bottas est relégué à la 3e place sur la grille à 6 dixièmes de son illustre co-équipier. Ca fait mal… Raikkonen 4e partage la deuxième ligne mais peut avoir des regrets avec ses roues mal équilibrées qui vibraient, car il était le pilote le plus rapide du week end en essais libres. Les deux Red Bull en embuscades tandis qu’Hulkenberg et sa Renault s’intercale juste après et devant les deux Force India (Ocon et Perez). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Nouvelle Ford Fiesta ST 2017

Ford Fiesta STPrésentée en première mondiale au Salon de Genève, la nouvelle génération de Fiesta ST développera 200 ch, 290 Nm de couple, et abattra le 0 à 100 km/h en 6,7 secondes. La troisième génération de Fiesta ST sera le premier modèle Ford Performance jamais alimenté par un moteur à trois cylindres et sera la première Fiesta ST à disposer de modes de conduite sélectionnables. “Notre nouvelle génération de Fiesta ST est fidèle à la philosophie du modèle. Elle s’appuiera sur des technologies de pointe pour améliorer chaque facette du châssis et du groupe motopropulseur”, explique Joe Bakaj, vice-président de Ford Europe, en charge du Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Please follow and like us:
20

Alpine annonce son réseau de concessionnaire

alpine-a110-2017-1Après la présentation en première mondiale de sa nouvelle A110 au Salon de l’Automobile de Genève, Alpine annonce aujourd’hui son réseau de distribution pour la France. Le réseau Alpine ouvrira ses portes fin 2017 et sera constitué de 19 Centres Alpine. Il s’appuiera sur Renault Retail Group et les partenaires du Groupe Renault en France. Les Centres Alpine seront indépendants des affaires existantes afin de garantir une expérience de marque authentiquement Alpine. Un lieu pensé par des passionnés, pour des passionnés. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Red Bull Ring 2017 – 9 juillet

GP AUSTRIA F1/2017

GP F1 Red Bull Ring (2017)
1. BOTTAS(Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RICCIARDO (Red Bull)

Chaque année désormais, le Red Bull Ring en Autriche fait la joie des pilotes par son tracé vallonné et les sensations de pilotage qu’il prodigue. Seulement voilà, depuis qu’il est revenu au calendrier de Formule 1, les courses sont tout sauf passionnantes. La faute à des pneus Pirelli qui ne permettent pas d’attaquer outre mesure. Du coup les écarts restent souvent constants ou presque mettant en priorité absolue d’avoir une belle qualification pour viser le podium ou des points au championnat. Une théorie que Lewis Hamilton va devoir accepter de sacrifier puisque sa boîte de vitesses montre de sérieux signes de fatigue. Résultat, l’équipe Mercedes GP décide de la remplacer occasionnant 5 places de pénalité sur la grille de départ. Hamilton est donc condamner à briller en qualification pour obtenir au mieux la 5e place sur tapis vert… Dans les paddocks les esprits semblent plus calmes avec les excuses officielles de Vettel auprès de Hamilton pour le dernier Grand Prix d’Azerbaïdïjan mais chez Force India on reste sur les échanges peu courtois entre les deux pilotes Perez et Ocon. Pas facile la cohabitation entre le vieux lion et le jeune loup… Dès la Q1 c’est la surprise avec les Williams qui ne sont pas dans le coup malgré leurs modifications. Out, tout comme les deux Sauber. Joylon Palmer reste aussi casque à terre et regardera son coéquipier tenter sa chance en Q2. Une Q2 qui voit un Magnussen pourtant fringuant avec sa Haas déclarer forfait puisque sa suspension arrière se casse sur un vibreur. Kvyat, les deux McLaren, la Renault de Hulkenberg complètent la liste des recalés. Les ténors vont s’affronter en Q1 avec les Ferrari et Mercedes devant (qui a dit comme toujours ?!). Verstappen et Ricciardo font figure d’épouvantail avec un arbitre peu habituel : Romain Grosjean sur sa Haas qui devance finalement les deux Force India et la Toro Rosso de Sainz Jr.. Devant, Bottas signe le meilleur temps devant Vettel et cela restera ainsi car en fin de séance Grosjean se retourne arrêté sur le bord de la piste et déclenche les drapeaux jaunes. Hamilton partira donc en 8e position. Le premier carré est donc Bottas, Vettel, Raikkonen et Ricciardo. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20