GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre

GP F1 Austin Texas Usa 2019 - 4 novembre

GP F1 Austin Texas USA 2019
1. BOTTAS(Mercedes)
2. HAMILTON (Mercedes)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais libres et sera pénalisé (il partira des stands). En Q2, les éclats temporaires des Haas vont s’éteindre ainsi que Lance Stroll (Racing Point), Kvyatt (Toro Rosso) et Hulkenberg (Renault). On salut ainsi une nouvelle performance en qualifications de Ricciardo (Renault) et de Gasly (Toro Rosso). Les deux McLaren semblent désormais bien établies juste derrière les écuries de pointe. Devant, c’est la bagarre des gros bras, avec un Albon moins fringant en qualifications qu’en course. Hamilton est lui également peu en réussite puisqu’il ne fera pas mieux que 5e. C’est Bottas qui va arracher la pole devant Vettel qui fait un sacré tour chrono. Vettel et Verstappen sont relégués à la deuxième ligne. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin – USA – 2018 – 20 Octobre

GP F1 Austin – USA (2018)
1. RAIKKONEN (Ferrari)
2. VERSTAPPEN (Red Bull)
3. HAMILTON (Mercedes)

Ambiance plus show-bizz et paillettes pour le GP des USA à Austin. Pour l’occasion les photos prises des pilotes avec la police locale n’est pas rare, sans compter la tenue de « cow-boy » des pilotes Red Bull ! La question du moment est de savoir si Lewis Hamilton sera sacré champion du monde de F1 pour la 5e fois dès la fin de course ou bien si le suspense se prolongera. Les qualifications vont apporter un premier élément de réponse. La Q1 va éliminer les monoplaces les moins à l’aise sur un tracé qui est assez exigeant avec ses longues enfilades à haute vitesse qui martyrisent les pneumatiques. Pas d’étonnement à ce que les deux Williams et les deux McLaren soient ainsi laissées pour compte après la Q1. Plus surprenant est Ericsson qui passe à côté de sa qualification avec sa Sauber. En Q2, les affaires sont déjà presque entendues car avec les changements d’organes, Verstappen (Red Bull) et les deux Toro Rosso (Gasly et Hartley) vont rester au garage sans temps et partiront le dimanche du fond de grille. Sainz Jr. et Magnussen vont louper le coche de la Q1. En Q1, plus de doute possible, c’est Hamilton qui va une nouvelle fois mener le bal et prendre la pole position. Derrière Vettel se défend avec honneur pour prendre la 2e place mais sera relégué 5e suite à un drapeau rouge non respecté en essais libre les jours précédents. Trop de fautes bêtes du pilote et de la Scuderia pour espérer remporter le titre… Derrière les lieutenants prennent les accessits, tandis les pilotes francophones prennent de belles places sur la ligne (Grosjean, Leclerc, Ocon). Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin USA 2017 – 22 Octobre

GP F1 Austin (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. RAIKKONEN (Ferrari)

Depuis que la F1 appartient à Chase Carey un américain avec son groupe Liberty Media, le Grand Prix d’Austin a une saveur particulière. Force est de constater que notre yankee se plie en quatre pour apporter son lot de nouveautés et de spectacle. La F1 a décidé de faire son show ! Et Chase Carey s’y connait en show à l’américaine. Jugez plutôt le nombre de stars ou personnalités qui étaient présentes et pour certaines ont participé au protocole : Usain Bold, Bill Clinton, Michael Douglas, Mika Hakkinen… Et que dire de Michael Buffer célèbre speaker américain en boxe et catch qui se chargeait de commenter et mettre le feu lors des différentes séquences de ce WE de Grand Prix au pays de l’oncle Sam. Dans les nouveautés autres que le spectacle, on note Brendon Hartley qui effectue ses débuts en Formule 1 dans l’écurie Toro Rosso en remplacement de Sainz Jr. qui démarre de son côté chez Renault pour de bon. C’est donc Kvyat qui est rappelé pour remplacer un Pierre Gasly chez Toro Rosso. Le français est parti terminer un autre championnat au Japon pour remporter une couronne. Côtés qualifications, en Q1 on n’est que peu surpris des premiers recalés : les deux Sauber, la Haas de Magnussen et le nouveau Hartley chez Toro Rosso. Plus étonnant c’est la contre-performance (trop) récurrente de Lance Stroll sur sa Williams alors que Massa parvient toujours à se hisser vers le haut de la grille. Le premier recalé de la Q2 c’est Nico Hulkenberg et sa Renault ; pénalisé pour des changements de moteur, il sera en fond de grille, pas question donc de le faire prendre des risques inutiles en Q2. Romain Grosjean et sa Haas qui joue « à domicile » reste scotché en Q2, tout comme Massa et sa Williams qui prend la tête de la Q2, Kvyat (Toro Rosso), et Vandoorne sur sa McLaren Honda. A noter la performance une nouvelle fois de Fernando Alonso qui parvient à hisser sa McLaren Honda en Q1, malgré un déficit de plus de 30 km/h en ligne droite face aux monoplaces à moteur Mercedes ! Sacré matador… En Q3, si pendant l’ensemble de la séance on s’attend à avoir une première ligne 100% Mercedes, Sebastian Vettel et sa monoplace rouge trouve quelques ressources supplémentaires avec tout son talent pour s’intercaler et faire mieux que Bottas qui déçoit une nouvelle fois. Derrière Ricciardo se place devant Raikkonen tandis que Verstappen et Ocon sont sur la 3e ligne en embuscade. Sainz Jr. fait des débuts remarqués chez Renault avec le 8e temps devant Fernando Alonso (McLaren). Perez (Force India) semble marquer progressivement le pas face au français Ocon et clôt la Q3. Avec le jeu des pénalités, 6 pilotes sont reculés de plusieurs places dont Verstappen qui passe de la 6e à la 17e place. Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

GP F1 Austin 2015

gp-f1-austin-2015-25-octobre-80

GP F1 USA (2015)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. ROSBERG (Mercedes)
3. VETTEL (Ferrari)

Ce Grand Prix de F1 des USA, dont le théâtre se joue à Austin (Texas) ne manque pas d’attiser tous les pronostics et les passions. En effet, dès ce WE Lewis Hamilton peut être sacré champion du Monde de Formule 1 pour la 3e fois de sa carrière. Une pression supplémentaire sur les épaules de son coéquipier Nico Rosberg qui semble marquer le pas depuis plusieurs grand-prix, malgré une très belle vitesse de pointe. L’ouragan qui sévit sur l’Amérique du Nord joue également des tours au petit monde de la Formule 1 puisque les essais se déroulent sous des déluges d’eau, et que les séances de qualifications vont être reportées au matin de la course et même s’interrompent définitivement à la fin de Q2. Trop d’eau, une piste qui glisse et devient impraticable. Les erreurs du passé semblent porter leurs fruits. Tant mieux. Résultat, la première ligne est trustée par les Mercedes GP avec Rosberg en pole position, tandis que les Red Bull se montrent particulièrement à leur aise en réglages pluie. Les Ferrari son reléguées en fond de grille pénalisées par des changements mécanique, tout comme Bottas et sa Williams. Les McLaren semblent remonter progressivement la grille au fil des Grand-Prix, Alonso étrennant même une nouvelle évolution du moteur Honda. Qui sait ?… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Please follow and like us:
20

Mini Cooper 1.3i

mini-cooper-1-3i-33

Mini Cooper 1.3i
1991 – 4 cyl. Turbo
63 ch – 135 km/h
700 kg

Après 22 années d’absence, la « mamy » Mini retrouve sa version Cooper ! La bouille reste toujours aussi craquante avec son look inchangé depuis les années 50 (!) et son micro gabarit qui tient dans les 3 mètres de longueur. Preuve que Sir Alec Issigonis, alors aux destinées techniques de la Mini était visionnaire… Rétros, toit et bandes blanches, phares additionnels et petites jantes alu Minilite de 12″ (!), la Mini Cooper 1.3i mise à fond sur sa sacrée bouille, Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20

Mini John Cooper Works Concept

mini-john-cooper-works-concept-2014-7Le style typique MINI et la technique directement issue du sport de compétition se conjuguent dans le caractère unique d’un modèle John Cooper Works. La marque intégrée sous le toit de MINI incarne ainsi une sensation karting irrésistible, une joie au volant exceptionnelle et une aptitude au quotidien absolue. Avec la volonté de poursuivre résolument ce concept déjà couronné de succès, une nouvelle candidate se prépare aujourd’hui à prendre la pole position dans la compétition de la joie au volant maximale dans le segment des petites voitures. Le John Cooper Works Concept Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Please follow and like us:
20