TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP

TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP
2000 – 8 cyl. en V 16V
420 ch – 253 km/h
1 100 kg

Pour de début de millénaire, TVR laisse Damian McTaggart s’emparer de la griffe maison concernant le style extérieur. La TVR Tuscan devient le premier étendard d’un style décalé et original qui à coup sûr permet d’identifier une sportive de la firme de Blackpool dès le premier coup d’oeil. Il est donc temps pour la TVR Cerbera d’emboîter le pas de sa filleul et de signer quelques gimmicks du nouveau style maison. Mais bon, partant d’une base existante, et pour un modèle en fin de carrière, pas question néanmoins de dépenser des fortunes en études de design et maquettes. Ce sont ainsi les face avant et arrière qui sont repensées subtilement pour s’intégrer au mieux dans la nouvelle gamme TVR depuis l’arrêt de la Griffith. Les optiques sont donc inédites à l’avant avec des doubles optiques rondes dont le look nous ramène aux belles heures des doubles optiques Morette.  Tandis que les blocs optiques arrière sont sont toujours des cabochons mais qui laissent transparaître non plus des feux arrière de Ford Fiesta en position inversée, mais des optiques rondes séparées ayant une fonction unique. Pour le reste, la TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP conserve son profil unique, ses grosses jantes de 17 pouces et son gabarit très personnel ; comprenez bas, large avec un empattement imposant pour garantir le concept 2+2. Et sous le capot avant en composite, toujours le V8 maison grand format…

Retouchée pour s’insérer au mieux dans la nouvelle gamme TVR, les fans peuvent respirer. ouf ! La TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP conserve toute son harmonie et son attraction fatale…

Rien n’est trop beau pour TVR aux yeux de son propriétaire et patron, Peter Wheeler. Aussi, c’est un V8 développé spécifiquement pour la firme de Blackpool qui est développé par le trio Al Melling, John Ravenscroft et Peter Wheeler, « AJP » étant l’acronyme des initiales de leurs prénoms. Et le projet est ambitieux car s’inspirant de nombreuses solutions héritées de la compétition ou même du monde de la moto, Al Melling ayant œuvré aussi pour Suzuki dans le passé. Les choix retenus sont dictés par des économies de poids, de centre de gravité au plus bas et de vitesses de rotation élevées. Peut étonnant donc du choix d’un bloc et deux culasses en alu. L’angle du V est inhabituel sur un V8 avec 75° en prévision éventuelle d’une évolution en V12. Cet angle est aussi l’occasion pour placer au centre du V de nombreux éléments comme l’alternateur ou la pompe à haut par exemple. Le vilebrequin est plat ce qui influe sur la sonorité et les montées en régimes, mais donne plus de vibrations obligeant ainsi un usinage parfait de toutes les pièces internes. La lubrification est à carter sec tandis que le taux de compression est très élevé avec 10,75:1. Sur la version de pointe, le V8 AJP de la TVR Cerbera 4L5 dispose d’une cylindrée de 4 475 cm3. Il est placé longitudinalement en position centrale avant. Avec ses caractéristiques, TVR s’enorgueillit d’afficher un poids du V8 inférieur à celui du V8 Rover et surtout identique au mythique V8 DFV Cosworth de F1 avec 150 kilos. Les valeurs revendiquées par TVR sont exceptionnelles avec 420 ch à 6 750 tr/mn soit un rapport de 93,85 ch/litre, pas si courant sur un moteur atmosphérique de Grand Tourisme. Corollaire du choix d’un vilebrequin plat, le couple de 520 Nm à 5 500 tr/mn est conséquent mais à haut régime et sous les 3 000 tr/mn le moteur est un peu creux. Surtout si on le compare avec le V8 Rover 500 de la Griffith ou le V8 AJP 4L2. La boîte de vitesses Borg Warner est manuelle à 5 rapports et son maniement reste viril. Un différentiel à glissement limité Hydratrack aide le pilote à conserver une certaine motricité en courbe. La TVR Cerbera 4L5 V8 AJP possède un sacré caractère avec une tonalité qui lui est propre, et surtout des performances hors normes : près de 300 km/h et un 0 à 100 km/h autour de 4 secondes. A chaque montée en régime, un bip sonore vous avertit à l’approche des 7 200 tr/mn pour changer de rapport. Une véritable gifle pour ses rivales qui permet à la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP de jouer un mano à mano sans complexe avec la Dodge Viper GTS ! Rien que ça… Elle laisse ainsi le Grand Tourisme à sa petite sœur, et joue sur les deux tableaux avec des rivales plus huppées. Seule la Ferrari F50 se permet de faire mieux en performance, c’est dire ! Le châssis tubulaire est repris aux Griffith et Chimaera mais passablement modifié par Neill Anderson dans sa partie centrale pour allonger l’empattement et l’habitabilité. Un arceau cage est également fixé sur le châssis tubulaire et noyé dans la coque en composite pour une rigidité maximale. Les éléments de suspensions restent fidèles au principe des doubles triangles superposés. Comme les voitures de course ! Normal nous direz-vous puisque c’est la Tuscan Challenge qui a servi d’inspiration aux TVR de route développées dans les années 90. Pour faire face à l’accroissement des performances, les freins ont été largement redimensionnés (les disques AV passent de 291 à 322 mm) et sont pincés à l’avant par des étriers fixes AP à quatre pistons avant et deux arrière. En revanche, n’attendez pas d’ABS pour aider les distraits, chez TVR on privilégie le pilotage sans filtre à la conduite. L’amortissement est confié à des éléments Eibach. Les jantes alu de 17 pouces sont montées en 235/40 ZR 17 AV et 255/40 ZR 17 AR. La direction à crémaillère est assistée. Au volant, la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP garantit une conduite pure et passionnante. Toutefois, il convient de rester prudent lorsque les conditions ne sont pas réunies pour laisser exprimer tout le potentiel de la Cerbera. Il faut garder la tête froide car la TVR accélère très fort et le paysage se met à défiler très, très vite. Aucune erreur ne sera pardonnée, et il est judicieux d’éviter tout optimisme inutile. Dans l’habitacle, la TVR fait le show ! Les lignes intérieures œuvres de Nick Coghlan s’inspirent des théories de Luigi Colani son ancien mentor designer. Courbes qui s’entrecroisent. L’ergonomie est des plus originales (qui a dit fantasque ?!) et nécessite une certaine accoutumance. Le volant à deux branches laisse entrevoir le combiné d’instruments en deux parties. Et cerise sur le gâteau, un aérateur au centre derrière volant vient rafraichir le visage du pilote ! La finition est de bon aloi mariant cuir à profusion et aluminium. Fans des intérieurs bois, vous passerez votre tour. L’équipement de série est très complet avec vitres électriques, climatisation, direction assistée, radio… surtout que le prix affiché est canon par rapport à ses rivales directes de performances (Lamborghini Diablo, Ferrari F50…). Et en bonne Grand Tourisme, la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP offre un coffre de contenance certes réduite mais bien pratique pour partir en voyage à deux.

Notre avis
emoticonLa première question qui vient à l’esprit est de savoir si cela est bien justifié et raisonnable de dépenser 22% de plus pour la 4L5 ? Réponse oui et non, tout dépend de votre objectif. La TVR Cerbera 4L2 V8 AJP pour un usage quotidien et essentiellement routier est largement suffisant pour combler l’amateur de voitures de sport. Mais si vous êtes non seulement un fan invétéré de la firme de Blackpool et disciple de Peter Wheeler, alors n’hésitez plus car la TVR Cerbera 4L5 V8 et son moteur plus méchant sera l’outil ultime qui va vous démarquer de vos amis qui roulent en Porsche, Ferrari et même Lamborghini. Ultra-performante, belle à souhait, une finition originale (pour le moins !) et de bon aloi, un équipement complet et comme toujours chez TVR une conduite pure, sans filtre, voilà comment la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP se présente sur le marché des ultra-sportives. Et cerise sur le gâteau elle coûte un tiers du prix d’une Ferrari F50…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 8C Competizione Après un premier concept car de salon tracé en 2003 par le designer Wolfgang Egger, Alfa Romeo a continué le projet devant l’accueil du public. Ainsi en 2008, une poignée d’amateurs fortunés peut commander ce coupé Alfa Romeo 8C Competizione dont la fabrication est limitée à 500 exemplaires. Inspirée par l’Alfa 33 Stradale de 1967, ...
  • Aston-Martin DBS 2008 Remplacer la tonitruante Vanquish en se basant sur la DB9, telle est la gageure d’Aston-Martin. Comment en effet passer d’une lourde GT de prestige à une supersportive capable de venir bousculer la Ferrari 599 Fiorano ?… La réponse s’appelle DBS. La ligne générale reste celle de la DB9 mais une fois passée à la cure ...
  • Aston-Martin V12 Vantage Depuis janvier 2006, Aston-Martin a complété son offre vers le bas, mais sans ternir son image exceptionnelle. La Vantage, avec un V8 qui a évolué à 426 ch en 2008 (contre 386 ch), vient jouer avec talent dans la cours des F430, Gallardo, R8 et 911. Et comme toutes ses rivales montent en puissance et/ou ...
  • Chevrolet Corvette C6 Z06 La Corvette, c’est une institution US dans la voiture de sport depuis 1953. Pour son 6e acte, la Corvette C6 s’est dotée en 2006 d’une version affûtée la Z06. Le V8 grimpe en cylindrée pour atteindre 7 litres et 512 ch tandis que le châssis se met au diapason. Virile mais désormais efficace, la Corvette ...
  • Ferrari 458 Italia Avec la F360 Modena et la F430, Ferrari avait dicté son style par des impératifs aérodynamiques précis. La nouvelle Ferrari 458 Italia ne déroge pas à cette règle qui prévaut pour les berlinettes à moteur central arrière. Si la structure alu est conservée mais totalement revue, le V8 est totalement inédit et reprend le principe ...
  • Ferrari 599 GTB Fiorano La Ferrari 599 GTB, c’est la grande classique de la marque : moteur V12 avant, ligne signée Pininfarina, performances à couper le souffle, le tout dans une polyvalence mariant luxe et sport. Réservée à deux passagers privilégiés, ils pourront goûter à des instants uniques de l’art de profiter du bitume avec l’art et la manière. ...
  • Ferrari 599 HGTE Package Ferrari reste à l’écoute de ses clients et n’hésite pas à développer des évolutions de détails qui n’en sont finalement pas ! Pour sa Ferrari 599, Maranello a étudié le pack Handling Gran Turismo Evoluzione (HGTE) qui fait gagner six dixième sur un tour de la piste « maison » de Fiorano. Et sans que ...
  • Ferrari F430 En 5 ans, la Ferrari 360 Modena a rencontré un franc succès avec 10 000 exemplaires. Mais surtout elle est la première berlinette qui a ramené Ferrari au niveau de la concurrence sur des domaines où à Maranello on n’était pas très concentré : qualité de finition et équipements embarqués. En 2004, la F430 vient ...
  • Lamborghini Gallardo 2003 Après plusieurs projets avortés pour remplacer les Urraco et Jalpa (les fans de Rocky IV apprécieront !…), c’est sous la houlette de Audi que Lamborghini peut enfin disposer pour 2003 de sa « baby Lambo » avec la Gallardo. Sa ligne s’inspire des réalisations de la marque avec un poste de conduite avancé et le ...
  • Lamborghini Gallardo LP550-2 Valentino Balboni Depuis 2003, la Gallardo est venue compléter l’offre Lamborghini vers le bas, sans pour autant sacrifier l’âme et le caractère ombrageux des productions de Sant’Agata. En 2008, un facelift la rend encore plus agressive et sculpturale. Mais en 2009, coup de tonnerre, avec le départ de son essayeur usine historique, Valentino Balboni, Lamborghini ôte la ...
  • Lamborghini Gallardo Superleggera LP570-4 Depuis 2003, la Gallardo est venue compléter l’offre Lamborghini vers le bas, sans pour autant sacrifier l’âme et le caractère ombrageux des productions de Sant’Agata. En 2008, un facelift la rend encore plus agressive et sculpturale. La Gallardo LP570-4 Superleggera revient sur la scène de l’actu en 2009 avec une robe totalement aiguisée, un regard ...
  • Mercedes-Benz SLS AMG Dans les années 50, les Mercedes 300 SL s’étaient érigées au rang de légendes mécaniques. En 2009, Mercedes dévoile son SLS. La recette reste la même sauf que cette fois-ci il ne s’agit plus d’une voiture de course rhabillée pour une clientèle fortunée. C’est avant tout une sportive prévue pour rouler tous les jours avec ...
  • Porsche 911 GT3 3L8 Phase 2 997 Chez Porsche, la 911 GT3 est devenue la GT typée circuit mais homologuée pour un usage quotidien. Toujours plus performante, toujours plus efficace et toujours plus précise, cette mouture de GT3 se dispense toujours de l’injection directe et de la boîte PDK, mais gagne en cylindrée et en puissance pour exploser toujours plus les chronos. ...
  • Porsche 911 GT3 996 Après une saga de Porsche 911 RS (964 et 993), la noble maison de Zuffenhausen change son appellation mais pas sa recette miracle. En 2000, la nouvelle 911 GT3, basée sur la nouvelle Porsche 911 type 996, tant décriée pour le passage à l’eau, un style fade et une facilité de conduite trop évidente, est ...
  • Porsche 911 GT3 996 Phase 2 Lorsque Porsche a dévoilé en 1999 sa première Porsche 911 GT3 type 996, la firme allemande avait tablé sur une production limitée à 500 exemplaires. En réalité, les clients ont plébiscité le concept puisque finalement 2 850 exemplaires ont été écoulés. A l’occasion du facelift de mi-parcours de la génération 996, Porsche n’a pas oublié ...
  • Porsche 911 GT3 RS 996 D’aucun se serait contentés de la « classique » Porsche 911 GT3 (996) qui avait repris le flambeau des Porsche 911 RS d’antan. Mais chez Porsche on sait que la performance passe nécessairement par l’évolution et l’amélioration. Pour 2004, la Porsche 911 GT3 RS 996 devient donc une déclinaison additionnelle, plus radicale, plus performante et plus ...
  • Porsche 911 Turbo 996 Depuis 1997, la Porsche 911 type 996 a renouvelé la saga avec beaucoup d’audace : look inédit singeant le Boxster (face avant), Flat 6 nouveau et refroidi par eau (sacrilège ?), fin du carter sec… Bref, les puristes ont crié au loup, mais finalement les clients, seuls réels juges de paix, ont répondu présents. Ouf ...
  • TVR Cerbera – Guide Achat Face aux insistances des clients qui souhaitent une TVR Chimaera coupé avec deux places supplémentaires, Peter Wheeler fait de la résistance. Mais finalement il consent à lancer l’étude d’une variante 2+2 à toit rigide, ce qui est une première dans l’histoire de TVR. C’est Damian McTaggart assisté de Nick Coghlan qui se chargent de donner ...
  • TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP Pour de début de millénaire, TVR laisse Damian McTaggart s’emparer de la griffe maison concernant le style extérieur. La TVR Tuscan devient le premier étendard d’un style décalé et original qui à coup sûr permet d’identifier une sportive de la firme de Blackpool dès le premier coup d’oeil. Il est donc temps pour la TVR ...

Avant d’acheter
Produite de 1996 à 2004, la saga des TVR Cerbera impose de bien se documenter avant de se décider. Au total, 1 486 TVR Cerbera sont sorties de l’usine de Blackpool ce qui est un score déjà très exceptionnel en soit eu égard à la vocation de ce coupé super sportif. Les plus produites sont évidemment les TVR Cerbera 4L2 V8 AJP avec 722 exemplaires (1996-2004), puis les TVR Cerbera 4L5 V8 AJP (1997-2004) 536 exemplaires et enfin les TVR Cerbera Speed Six (1998-2004) avec 228 exemplaires. Ainsi, il vous faudra déjà trancher entre V8 et 6 en ligne maison. Dans les deux cas, les fragilités qui ont causé bien des déboires à TVR lors de la commercialisation des deux moteurs soint désormais connus et solutionnés. Ce qu’il faut retenir avant de prendre peur et de fuir à la seule évocation des TVR à moteur AJP, c’est qu’au-delà de toute faiblesse structurelle, les moteurs AJP sont raffinés techniquement et empruntent bon nombre de solutions issues du monde de la compétition automobile et de la moto haute performance. On n’utilise donc pas ces mécaniques comme un moteur classique de grande série. Le respect des temps de chauffe, des intervalles de maintenance, la qualité de l’huile… sont donc des prérequis indispensables pour vivre en harmonie et sérénité avec sa TVR Cerbera. Il faut savoir que les coûts de maintenance sont très au-delà de ceux des V8 Rover car il faut souvent déposer le moteur pour accéder à de nombreux éléments mécaniques à remplacer comme l’alternateur par exemple (!). Pas inutile d’envisager un maintien de charge dans votre garage pour éviter de forcer à chaque sortie sur l’alternateur et l’user plus rapidement. Egalement les V8 AJP nécessitent souvent des interventions mineures de réglages réguliers par ceux qui connaissent ces mécaniques. Il faut se méfier des exemplaires qui sont améliorés et modifiés. Attention également à la corrosion cachée sur le châssis tubulaire qui n’est pas rare, d’autant moins que la ligne d’échappement par sa chaleur engendre de la condensation propice à la propagation de la corrosion. L’électricité peut être fantaisiste d’autant que le schéma d’ensemble est complexe, avec des connectives souvent déficientes. Freins et pneumatiques peuvent être à remplacer régulièrement en raison d’un usage intensif et de performances de très haut niveau (du niveau d’une supercar en réalité). Avant de céder à ce cocktail explosif et peu commun que propose la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP, il convient d’avoir bien conscience que ce n’est pas une aventure anodine et qu’il s’agit avant tout d’un choix dicté par la passion et une sacré connaissance du sujet pour ne pas découvrir des déconvenues inutiles.
Entretien : tous les 10 000 km ou 12 mois

Mots clés : TVR | Cerbera | 4L5 | V8 | AJP | GT | Coupé ǀ 2+2 ǀ Blackpool | Wheeler | Angleterre | TVR | CERBERA 4L5 V8 AJP | COUPE SPORT ǀ GRAND TOURISME

TOP Personnalité unique ! ǀ Présentation intérieure originale ǀ Performances de supercars ǀ V8 de compétition ǀ Poids ǀ Tenue de route sans filtres ǀ Direction précise ǀ Freinage ǀ autobloquant de série ǀ Sonorité mécanique unique ǀ Finition ǀ rapport prix/prestations ǀ Position de conduite ǀ Commande de boîte plus rapide ǀ Agilité FLOP Usage quotidien délicat ǀ carrosserie exposée aux chocs ǀ Ergonomie originale ǀ Difficile de passer inaperçu ǀ Moteur creux à bas régime ǀ Profil étonnant ǀ Absence de repose-pied gauche conducteur ǀ Pilotage pointu à la limite ǀ Conduite virile ǀ Prudence sur sol gras ou humide ! ǀ Chaleur dans l’habitacle ǀ Détails de finition ǀ Places AR symboliques/td>

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS


tvr-cerbera-brochure

tvr-cerbera-brochure-allemagne

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

TVR
Cerbera 4L5 V8 AJP
1997
ND CV – ND FF
8 cylindres en V 16 soupapes (2×1 ACT) – 4 475 cm3
420 ch à 6 750 tr/mn (93,85 ch/litre)
520 Nm à 5 500 tr/mn (116,20 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle + différentiel à glissement limité Hydratrack
1 100 kilos (2,62 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 17″ AV et AR + pneus en 235/40 ZR 17 AV et 255/40 ZR 17 AR
0 à 100 km/h en 4″0 ; 293 km/h, km DA en ND

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP
  • TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP Pour de début de millénaire, TVR laisse Damian McTaggart s’emparer de la griffe maison concernant le style extérieur. La TVR Tuscan devient le premier étendard d’un style décalé et original qui à coup sûr permet d’identifier une sportive de la firme de Blackpool dès le premier coup d’oeil. Il est donc temps pour la TVR ...
  • TVR Cerbera Speed Six AJP-6 Peter Wheeler le patron de TVR est aussi fin connaisseur qu’idéaliste. Aussi, après un V8 maison dont les racines et la conception sont très largement inspirées de la course automobile (d’ailleurs ce V8 fut préalablement testé dans le Tuscan Challenge), c’est vers un 6 cylindres en ligne qu’il jette son dévolu. Ambassadeur de l’Union Jack, ...
  • TVR Cerbera 4L5 V8 AJP Sur sa lancée, Peter Wheeler poursuit le développement de sa gamme TVR ! Et après les Griffith et Chimaera, Peter Wheeler passe la vitesse supérieure en 1996 avec la nouvelle TVR Cerbera. D’abord disponible en 4L2 de cylindrée avec son V8 AJP 100% de conception maison, la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP vient une année ...
  • TVR Griffith 500 Mk2 En raison du succès de la Chimaera et des passages aux nouvelles normes antipollution (comprenez la pose d’un catalyseur), TVR a dû stopper temporairement la production de la Griffith au grand dam de ses fans. Finalement après avoir envisagé le nouveau V8 100% maison (dénommé AJP en interne à Blackpool), c’est le V8 Rover qui ...
  • TVR Griffith Mk2 – Guide Achat C’est lors du salon de Birmingham 1990 que le public anglais amateur de voitures de sport tombe en admiration devant la TVR Griffith qui vient prendre la suite des séries S et de la TVR V8S. Son design est l’oeuvre de Peter Wheeler le patron et propriétaire de TVR depuis 1981. Une réussite stylistique qui ...
  • TVR Cerbera – Guide Achat Face aux insistances des clients qui souhaitent une TVR Chimaera coupé avec deux places supplémentaires, Peter Wheeler fait de la résistance. Mais finalement il consent à lancer l’étude d’une variante 2+2 à toit rigide, ce qui est une première dans l’histoire de TVR. C’est Damian McTaggart assisté de Nick Coghlan qui se chargent de donner ...
  • TVR fête ses 70 ans avec un nouveau modèle ! TVR va célébrer ses 70 ans en grande pompes avec la sortie d’un nouveau modèle de sport qui va faire honneur à la généalogie de la marque. La nouvelle TVR va être révélée au prochain Goodwood Revival Earls Court Motor Show et sera fidèle aux traditions britannique dans la conception de voiture de sport en ...
  • TVR is back ! TVR is back ! C’est en tout cas ce qu’affirme TVR en précisant qu’un modèle inédit, et entièrement conçu et fabriqué en Angleterre est en développement. Et pour ce retour à l’avant-scène, TVR a signé un contrat de partenariat avec Gordon Murray et Cosworth afin de développer design et conception. Quel les amateurs et fans ...
  • TVR V8 S S series Depuis 1987, la TVR « S Series » est équipée de V6 Ford. Avec son look fait de rondeurs héritées des sixties, son châssis classique, sa présentation artisanale et charmeuse et son échappement sonore, la TVR est l’archétype de la « sports car » anglaise. Au salon de Genève 1991, TVR enthousiasme ses fans avec ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *