TVR Cerbera Speed Six AJP-6

TVR Cerbera Speed Six AJP-6
1998 – 6 cyl. en ligne 24V
350 ch – 270 km/h
1 163 kg

Peter Wheeler le patron de TVR est aussi fin connaisseur qu’idéaliste. Aussi, après un V8 maison dont les racines et la conception sont très largement inspirées de la course automobile (d’ailleurs ce V8 fut préalablement testé dans le Tuscan Challenge), c’est vers un 6 cylindres en ligne qu’il jette son dévolu. Ambassadeur de l’Union Jack, il n’a pas oublié que le 6 en ligne fit les heures de gloire des Grand Tourisme et roadsters britanniques chez Aston-Martin et Jaguar dans les années 50 et 60. D’ailleurs, se plait-il à répéter, James Bond lui-même ne roule-t-il pas dans une Aston-Martin DB5 avec un 6 en ligne sous le capot. Il missionne donc une nouvelle fois Al Melling pour le design et les plans d’un six en ligne inédit 100% TVR et c’est John Ravenscroft qui se charge de l’industrialiser. Ce choix du six en ligne est dicté par une volonté d’apporter une réponse différente en matière de personnalité et d’usage à la TVR Cerbera éponyme. C’est donc une variante supplémentaire qui vient rejoindre le catalogue Cerbera avec pourtant un réel intérêt sans création de doublon inutile. Les TVR Cerbera V8 sont plus exhubérantes et intransigeantes, en un mot ultra-sportives échappées des circuits, alors que la TVR Cerbera Speed Six AJP-6 vient plus jouer sur les terres des Jaguar XKR et Aston-Martin DB7 pour rester au Royaume Uni. Extérieurement difficile de distinguer une TVR Cerbera Speed Six AJP-6 de ses sœurs V8. Seul le monogramme « Cerbera Speed Six » qui sert également de commande d’ouverture de coffre, vous indiquera devant quelle version de Cerbera vous vous trouvez. On retrouve ainsi ce profil unique dans la production mondiale avec ses portes (très !) allongées et ses faces avant et arrière largement reprises à la Chimaera à quelques détails près d’arrondis et de proportions. Les jantes sont identiques à la version 4L2 avec du 16 pouces de diamètre. Et si la plastique reste identique, les dessous sont en revanche sérieusement revisités pour dévoiler à l’usage une personnalité totalement différente et très séduisante…

La TVR Cerbera Speed Six rend hommage aux GT anglaises des sixties. Et de quelle manière ! Avec son 6 en ligne de 350 ch, la performance est toujours de très haut niveau mais avec un art de rouler et des manières très nobles. C’est la TVR Cerbera qu’il vous faut !!

Al Melling aux crayons et ordinateurs pour la conception du Speed Six AJP-6 et John Ravenscroft pour la mise en œuvre et le développement. Peter Wheeler en chef d’orchestre et donneur d’ordre pour faire éclore un inédit six cylindres en ligne 100% british sur le marché des voitures de sport. Le V8 AJP déjà présent depuis deux années dans la gamme Cerbera possède des gènes et technologies de la compétition automobiles, ainsi que la physionomie d’usage (comprenez terriblement performant mais pointus en usage courant). En quelque sorte il a quitté les pistes pour aller sur la route. Le Speed Six possède une philosophie de conception fort différente puisque Peter Wheeler l’a voulu comme un moteur prévu essentiellement à un usage routier devant offrir une meilleure disponibilité en usage courant. Cela dit, Al Melliing n’est pas resté sage dans la conception avec bloc et culasse en aluminium, pistons forgés, pièces mobiles allégées… Dans les innovations, on notera les linguets de soupapes pour réduire l’inertie. Pour rester dans la partie haute du moteur, une culasse à 24 soupapes est de la partie, avec deux chaînes de distribution. Une lubrification à carter sec est également prévue. Entre les plans de Al Melling et la réalisation de John Ravenscroft de nombreuses différences existent néanmoins ce qui n’est pas sans créer des désaccords. Toujours est-il que TVR possède là une sacrée pièce de choix sous la forme de ce Speed Six qui dispose 4 litres de cylindrée avec des valeurs revendiquées très flatteuses : 350 ch à 6 800 tr/mn (87,59 ch/litre) et un couple de 447 Nm à 5 000 tr/mn (111,86 Nm/litre). Voilà qui place la TVR Cerbera Speed Six sur un pied d’égalité avec la version V8 4L2. Egalité ? Pas tout à fait car au-delà des chiffres les caractères diffèrent. Avec son six en ligne et son vilebrequin en croix et non plat, la tonalité de cette brillante mécanique, tout comme sa disponibilité et ses reprises sont d’un autre tonneau. Son envolée dans les tours n’est pas en reste non plus et comme sur ses sœur V8 à l’approche des 7 000 tr/mn bip sonore et lumière d’alerte vous rappelle à l’ordre pour passer le rapport supérieur. Et dès 2 000 tr/mn en 4e, vous pouvez reprendre les gaz et profiter de reprises vigoureuses dans une ambiance « musicale » à nulle autre pareille. La boîte de vitesses Borg Warner est manuelle à 5 rapports et son maniement reste viril. Un différentiel à glissement limité Hydratrack aide le pilote à conserver une certaine motricité en courbe. Les performances restent de très haut niveau même si elles sont naturellement un cran en-dessous de la Cerbera V8 4L5 AJP : 0 à 100 km/h en 4″5 ; 270 km/h. Voilà qui la place tout de même dans la même catégorie que la Porsche 911 Turbo 993 qui n’est pas réputée pour lambiner sur l’Autobahn. Le châssis tubulaire est repris aux Griffith et Chimaera mais passablement modifié par Neill Anderson dans sa partie centrale pour allonger l’empattement et l’habitabilité. Un arceau cage est également fixé sur le châssis tubulaire et noyé dans la coque en composite pour une rigidité maximale. Les éléments de suspensions restent fidèles au principe des doubles triangles superposés. Comme les voitures de course ! Normal nous direz-vous puisque c’est la Tuscan Challenge qui a servi d’inspiration aux TVR de route développées dans les années 90. Pour faire face à l’accroissement des performances, les freins conservent les mêmes dimensions que la version 4L2 (disques AV de 291 mm) et sont pincés à l’avant par des étriers fixes AP à quatre pistons avant et deux arrière. En revanche, toujours pas d’ABS ! Chez TVR on privilégie le pilotage sans filtre à la conduite, certes, mais la vocation Grand Tourisme de la TVR Cerbera Speed Six AJP-6 mériterait de se mettre au niveau de ses rivales directes (BMW Z3 M Coupé notamment) en matière de sécurité active. L’amortissement est confié à des éléments Eibach. Si cela ne semble pas évident de l’extérieur, TVR a revu pronfondémment les réglages et le comportement routier de sa Cerbera sur la Speed Six pour l’adapter à l’esprit du Grand Tourisme routier… selon TVR. Ainsi, la direction à crémaillère assistée (hydrauliquement) passe de 2 à 2,4 tours de volant pour vous éviter à des corrections de volant incessantes sur route en ligne droite. De même la suspension a été assouplie et les jantes de 16 pouces ont été privilégiées pour monter des pneus plus confortables (flancs de 50 au lieu de 40) en 225/50 ZR16 aux quatre roues. Et comme si cela ne suffisait pas l’insonorisation a fait l’objet d’attention plus soutenue pour améliorer les voyages au long cours. Alors oui, la TVR Cerbera Speed Six est plus confortable et conciliante à conduire sans pour autant perdre son âme de super sportive. Mais une chose est certaine, elle se démarque très nettement en caractère et comportement que ses sœurs V8 et justifie pleinement son existence. Dans l’habitacle, la TVR fait le show ! Les lignes intérieures œuvres de Nick Coghlan s’inspirent des théories de Luigi Colani son ancien mentor designer. Courbes qui s’entrecroisent. L’ergonomie est des plus originales (qui a dit fantasque ?!) et nécessite une certaine accoutumance. Le volant à deux branches laisse entrevoir le combiné d’instruments en deux parties. Et cerise sur le gâteau, un aérateur au centre derrière volant vient rafraichir le visage du pilote ! La finition est de bon aloi mariant cuir à profusion et aluminium. Fans des intérieurs bois, vous passerez votre tour. L’équipement de série est très complet avec vitres électriques, climatisation, direction assistée, radio… surtout que le prix affiché est canon par rapport à ses rivales directes. En bonne Grand Tourisme, la TVR Cerbera Speed Six AJP-6 offre un coffre de contenance certes réduite mais bien pratique pour partir en voyage à deux.

Notre avis
emoticonEtonnant de la part de TVR de vouloir absolument offrir une alternative à 6 cylindres en ligne dans sa gamme Cerbera ? Cette question est balayée dès les premiers tours de roue. Le Speed Six apporte un agrément totalement différent au V8 avec une empreinte sonore unique et à laquelle il est difficile de résister. Affichée au même prix que la version 4L2, la TVR Cerbera Speed Six est plus conciliante pour un usage Grand Tourisme et vient ainsi plus jouer dans la catégorie des GT luxe et sport. Toutefois, sa conception, même assouplie et assagie dans sa définition, lui donne une teinte bien plus sportive qu’une Jaguar ou une Aston Martin. Ouf, la TVR Cerbera Speed Six AJP-6 reste une authentique fille de Peter Wheeler et c’est tant mieux !! A essayer absolument avant de céder définitivement à l’attraction totale que la Cerbera Speed Six aura sur vous…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Ferrari 456 GT Après l’arrêt de la Ferrari 412i et sa longue carrière de 18 ans (!), les amateurs de Ferrari V12 2+2 en étaient pour leurs frais ! Rien, « nada »… Retardée par Luca Montezemolo pour une mise au point optimale en pleine stratégie de retour à la rigueur sans oublier passion et performance à Maranello, ...
  • Jaguar XK8 Après une très (trop ?) longue carrière, Jaguar remise le controversé coupé XJS au garage. Pour l’année 97, c’est la révolution de palais avec la Jaguar XK8. Rien n’est trop beau pour son nouveau coupé, alors Jaguar reprend l’appellation « XK » très usitée dans les années 50 et 60, et lui accole un 8 ...
  • Jaguar XKR Depuis 1996, sous la houlette de Ford, Jaguar fait un retour remarqué sur le marché des coupés avec le remplacement du vieillissant (mais ô combien attachant !) XJ-S par le nouveau coupé XK8. Ligne reprenant certains tics de la mythique Type E, le coupé XK8 se dote d’un compresseur pour 1998 pour aller taquiner les ...
  • TVR Cerbera Speed Six AJP-6 Peter Wheeler le patron de TVR est aussi fin connaisseur qu’idéaliste. Aussi, après un V8 maison dont les racines et la conception sont très largement inspirées de la course automobile (d’ailleurs ce V8 fut préalablement testé dans le Tuscan Challenge), c’est vers un 6 cylindres en ligne qu’il jette son dévolu. Ambassadeur de l’Union Jack, ...

Avant d’acheter
Produite de 1996 à 2004, la saga des TVR Cerbera impose de bien se documenter avant de se décider. Au total, 1 486 TVR Cerbera sont sorties de l’usine de Blackpool ce qui est un score déjà très exceptionnel en soit eu égard à la vocation de ce coupé super sportif. Les plus produites sont évidemment les TVR Cerbera 4L2 V8 AJP avec 722 exemplaires (1996-2004), puis les TVR Cerbera 4L5 V8 AJP (1997-2004) 536 exemplaires et enfin les TVR Cerbera Speed Six (1998-2004) avec 228 exemplaires. Ainsi, il vous faudra déjà trancher entre V8 et 6 en ligne maison. Dans les deux cas, les fragilités qui ont causé bien des déboires à TVR lors de la commercialisation des deux moteurs soint désormais connus et solutionnés. Ce qu’il faut retenir avant de prendre peur et de fuir à la seule évocation des TVR à moteur AJP, c’est qu’au-delà de toute faiblesse structurelle, les moteurs AJP sont raffinés techniquement et empruntent bon nombre de solutions issues du monde de la compétition automobile et de la moto haute performance. On n’utilise donc pas ces mécaniques comme un moteur classique de grande série. Le respect des temps de chauffe, des intervalles de maintenance, la qualité de l’huile… sont donc des prérequis indispensables pour vivre en harmonie et sérénité avec sa TVR Cerbera. Le cas du Speed Six surtout sur les Cerbera est épineux. Sans un usage et un traitement hyper soigneux et respectueux, sa durée de vie peut devenir très courte avec à la clé des bielles éclatées et une partie haute moteur qui souffre. En cause principalement des écarts entre les plans d’origine et la conception avec certaines pièces trop lourdes, trop fragiles, mal embouties et un système de lubrification trop faiblard. De nos jours, moyennant une facture très coquette, des spécialistes de TVR en Angleterre proposent des réfections du Speed Six avec une fiabilisation complète. Il faut se méfier des exemplaires qui sont améliorés et modifiés. Attention également à la corrosion cachée sur le châssis tubulaire qui n’est pas rare, d’autant moins que la ligne d’échappement par sa chaleur engendre de la condensation propice à la propagation de la corrosion. L’électricité peut être fantaisiste d’autant que le schéma d’ensemble est complexe, avec des connectives souvent déficientes. Freins et pneumatiques peuvent être à remplacer régulièrement en raison d’un usage intensif et de performances de très haut niveau (du niveau d’une supercar en réalité). Avant de céder à ce cocktail explosif et peu commun que propose la TVR Cerbera Speed Six AJP-6, il convient d’avoir bien conscience que ce n’est pas une aventure anodine et qu’il s’agit avant tout d’un choix dicté par la passion et une sacré connaissance du sujet pour ne pas découvrir des déconvenues inutiles.
Entretien : tous les 10 000 km ou 12 mois

Mots clés : TVR | Cerbera | Speed Six | 6 en ligne | AJP-6 | GT | Coupé ǀ 2+2 ǀ Blackpool | Wheeler | Angleterre | TVR | CERBERA SPEED SIX AJP-6 | COUPE SPORT ǀ GRAND TOURISME

TOP Personnalité unique ! ǀ Présentation intérieure originale ǀ Performances de supercars ǀ Disponibilité et caractère du Speed Six !! ǀ Poids ǀ Tenue de route sans filtres ǀ Direction précise ǀ Freinage ǀ autobloquant de série ǀ Sonorité mécanique unique ǀ Finition ǀ rapport prix/prestations ǀ Position de conduite ǀ Commande de boîte plus rapide ǀ Agilité ǀ Véritable GT ! FLOP Usage quotidien délicat ǀ carrosserie exposée aux chocs ǀ Ergonomie originale ǀ Difficile de passer inaperçu ǀ Moins radicale que les V8 ? ǀ Profil étonnant ǀ Absence de repose-pied gauche conducteur ǀ Pilotage pointu à la limite ǀ Conduite virile ǀ Prudence sur sol gras ou humide ! ǀ Chaleur dans l’habitacle ǀ Détails de finition ǀ Places AR symboliques

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

tvr-cerbera-brochure

tvr-cerbera-brochure-allemagne

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

TVR
Cerbera Speed Six AJP-6
1998
ND CV – ND FF
6 cylindres en ligne 24 soupapes (2×1 ACT) –3 996 cm3
350 ch à 6 800 tr/mn (87,59 ch/litre)
447 Nm à 5 000 tr/mn (111,86 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle + différentiel à glissement limité Hydratrack
1 163 kilos (3,32 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 16″ AV et AR + pneus en 225/50 ZR 16 AV et 225/50 ZR 16 AR
0 à 100 km/h en 4″5 ; 270 km/h, km DA en ND

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

TVR Cerbera Speed Six
  • TVR Griffith 430 Mk2 Pas de doute, dès la première apparition de la TVR Griffith au salon de Birmingham un an plus tôt, le public a été immédiatement conquis. A tel point que 300 bons de commandes ont été signés pendant le salon. Il faut avouer que la TVR Griffith Mk2 (la première génération a été produite dans les ...
  • TVR Griffith 400 Mk2 Depuis le salon de Birmingham 1990, le public est sous le choc de la séduction. Peter Wheeler qui a racheté TVR en 1981 a réussi son pari et marqué les esprits. Sa TVR Griffith, deuxième du nom dans la généalogie des sportives produites à Blackpool, captive les pupilles qui se dilatent sur son passage. Le ...
  • TVR Cerbera 4L5 FL V8 AJP Pour de début de millénaire, TVR laisse Damian McTaggart s’emparer de la griffe maison concernant le style extérieur. La TVR Tuscan devient le premier étendard d’un style décalé et original qui à coup sûr permet d’identifier une sportive de la firme de Blackpool dès le premier coup d’oeil. Il est donc temps pour la TVR ...
  • TVR Cerbera Speed Six AJP-6 Peter Wheeler le patron de TVR est aussi fin connaisseur qu’idéaliste. Aussi, après un V8 maison dont les racines et la conception sont très largement inspirées de la course automobile (d’ailleurs ce V8 fut préalablement testé dans le Tuscan Challenge), c’est vers un 6 cylindres en ligne qu’il jette son dévolu. Ambassadeur de l’Union Jack, ...
  • TVR Cerbera 4L5 V8 AJP Sur sa lancée, Peter Wheeler poursuit le développement de sa gamme TVR ! Et après les Griffith et Chimaera, Peter Wheeler passe la vitesse supérieure en 1996 avec la nouvelle TVR Cerbera. D’abord disponible en 4L2 de cylindrée avec son V8 AJP 100% de conception maison, la TVR Cerbera 4L5 V8 AJP vient une année ...
  • TVR Griffith 500 Mk2 En raison du succès de la Chimaera et des passages aux nouvelles normes antipollution (comprenez la pose d’un catalyseur), TVR a dû stopper temporairement la production de la Griffith au grand dam de ses fans. Finalement après avoir envisagé le nouveau V8 100% maison (dénommé AJP en interne à Blackpool), c’est le V8 Rover qui ...
  • TVR Griffith Mk2 – Guide Achat C’est lors du salon de Birmingham 1990 que le public anglais amateur de voitures de sport tombe en admiration devant la TVR Griffith qui vient prendre la suite des séries S et de la TVR V8S. Son design est l’oeuvre de Peter Wheeler le patron et propriétaire de TVR depuis 1981. Une réussite stylistique qui ...
  • TVR Cerbera – Guide Achat Face aux insistances des clients qui souhaitent une TVR Chimaera coupé avec deux places supplémentaires, Peter Wheeler fait de la résistance. Mais finalement il consent à lancer l’étude d’une variante 2+2 à toit rigide, ce qui est une première dans l’histoire de TVR. C’est Damian McTaggart assisté de Nick Coghlan qui se chargent de donner ...
  • TVR fête ses 70 ans avec un nouveau modèle ! TVR va célébrer ses 70 ans en grande pompes avec la sortie d’un nouveau modèle de sport qui va faire honneur à la généalogie de la marque. La nouvelle TVR va être révélée au prochain Goodwood Revival Earls Court Motor Show et sera fidèle aux traditions britannique dans la conception de voiture de sport en ...
  • TVR is back ! TVR is back ! C’est en tout cas ce qu’affirme TVR en précisant qu’un modèle inédit, et entièrement conçu et fabriqué en Angleterre est en développement. Et pour ce retour à l’avant-scène, TVR a signé un contrat de partenariat avec Gordon Murray et Cosworth afin de développer design et conception. Quel les amateurs et fans ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
TVR Cerbera Speed Six AJP-6, 10.0 out of 10 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.