Aston-Martin Vantage Zagato

Aston-Martin Vantage Zagato (1986)

Aston-Martin Vantage Zagato
1986 – V8 32V
432 ch – 300 km/h
1 650 kg

En 1981, la marque Aston-Martin subit un énième soubresaut. Les changements de propriétaires s’enchaînent et c’est désormais Victor Guntlett qui prend les destinées de la marque de Newport Pagnell. La première étape est de remettre l’usine en ordre de bataille, et de relancer les ventes. Cela fait, les projets sont nombreux dans les cartons comme le projet Bulldog finalement non retenu, ou la berline Lagonda qui poursuit son évolution. Et au salon de Genève 84, Victor Guntlett passe commande d’une cinquantaine d’une série spéciale aux dirigeants de Zagato (Peter Livanos et Eiio Zagato, petit fils du fondateur). Voilà de quoi remettre Aston-Martin sous les feux de la nouveauté alors que sa gamme actuelle remonte, certes avec de multiples évolutions, à la DBS de 1967 à la fin de l’ère David Brown. Aston-Martin et Zagato, un mariage déjà heureux du temps de la DB4 avec l’Aston-Martin DB4 GT Zagato en 1960. Néanmoins, à l’époque c’est la DB4 GT et non Vantage qui a servi de base de développement au carrossier italien. Or désormais, c’est l’Aston-Martin V8 Vantage qui va servir de base. Mais une base revue de fond en comble puisque l’empattement est réduit à 2 363 mm (-248 mm) tandis que les voies gagnent +20 mm. Le style est ainsi unique, car d’emblée les proportions sont plus ramassées et sportives que la V8 dont la Zagato dérive. Les porte-à-faux sont raccourcis à l’extrême, privilégiant des formes aérodynamiques. Les codes stylistiques Zagato sont toujours à l’honneur avec le toit à deux bosses.

Racée, ultra sportive, exclusive et limitée, l’Aston-Martin Vantage Zagato souffle un vent nouveau à Gaydon et place la marque tout en haut de la hiérarchie en conjuguant avec une rare harmonie sport et Grand Tourisme…

Aston-Martin Vantage Zagato (1986)

L’Aston-Martin Vantage Zagato récupère le gros V8 de la Vantage, mais avec une centaine de chevaux de plus. Les performances sont époustouflantes et le son dantesque…

Puisque c’est la Vantage qui a servi de donneuse, le V8 de la Zagato en directement dérivé, avec certaines modifications. Ce V8 à 90° est désormais bien connu. Tout alu, il a été conçu par l’ingénieur Aston-Martin Tadek Marek. Eprouvé en compétition, il a rejoint le capot de la DBS en 1969. Depuis, il a pris du gallon et du muscle. Gros « cube » avec 5,34 litres de cylindrée (100 x 85 mm alésage x course), il joue les gros V8 à l’américaine et assène un couple dantesque : 395 Nm de couple à 5 100 tr/mn. S’il conserve sa distribution évoluée avec ses deux culasses à double arbres à cames en tête (une par rangée de cylindres), l’équipage mobile a été sérieusement revu puisque c’est Cosworth qui fournit désormais les pistons. Le taux de compression est passé de 9 à 10,2. Histoire de ne pas perturber la bonne marche du V8, deux radiateurs d’huile sont montés. L’alimentation est toujours confiée à quatre carburateurs Weber double corps 48 IDA. C’est un gain de 100 ch environ qui est à mettre au crédit de la Vantage Zagato par rapport à la Vantage « de base ». Ainsi, l’Aston-Martin Vantage Zagato dans une ambiance de hors bord assène ses 432 ch à 6 000 tr/mn. Pour mieux se représenter la force de l’Aston, la Ferrari Testarossa est à 340 ch, tandis que les autres super GT du moment sont autour des 300 ch (Porsche 928 S, BMW M635 CSI). Seule la Lamborghini Countach LP 5000 QV fait mieux (455 ch). La boîte manuelle est signée ZF et dispose de 5 rapports avec sa grille inversée première en bas à droite. La commande est ferme, surtout à l’engagement du rapport et demande une belle poigne qui tranche avec la douceur de l’embrayage. Un autobloquant arrière vient en renfort de la motricité, surtout en courbe, qui, conjugué avec l’empattement raccourci améliore grandement la vivacité de la tenue de route. De Grand Tourisme cossue, rapide et confortable, on passe à une supersportive de la trempe des Ferrari ou Porsche. Aston-Martin is back ?!… Les performances frappent les esprits avec une vitesse de pointe annoncée à 300 km/h et un 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes. La tradition Zagato est respectée dans l’architecture, puisque le châssis est constitué d’une structure en tube d’acier renforcée par des panneaux d’alu. La « peau » en aluminium martelée à la main de l’homme est ensuite fixée dessus formant la carrosserie. Le train avant à roues indépendantes est formé par des leviers triangulaires transversaux avec barre antiroulis. L’essieu arrière est rigide (de Dion) avec bras longitudinaux et barre de Watt. Pour faite face aux nouvelles performances, l’Aston-Martin Vantage Zagato reçoit des amortisseurs plus fermes pour un meilleur maintien de caisse. Les roues de 16 pouces sont montées en pneumatiques Good Year 255/50 R16 délaissant ainsi les Avon Turbosteel. Le freinage à quatre disques ventilés est dépourvu d’ABS et offre une sensation étrange à basse vitesse : l’assistance est peu présente et il faut fortement presser la pédale. Néanmoins, une fois que le rythme s’accélère, ce réglage trouve tout son sens. La direction à crémaillère est assistée hydrauliquement. Relativement douce et légère aux allures usuelles, elle se raffermi plus la vitesse augmente. Le train avant est solide et retransmet bien les informations au pilote, ce qui change par rapport à la Vantage classique, et la mobilité de la tenue de route la rend véritablement sportive. Elle bouge avec la précision d’une ballerine, prouvant ainsi que la perte de poids (1 650 kg soit 200 kilos de moins) alliée à la hausse de puissance (moins de 4 kg/ch) font des merveilles. La Zagato relègue le reste de

Aston-Martin Vantage Zagato (1986)

L’Aston-Martin Vantage Zagato est plus courte, plus légère, plus basse et plus puissante. La tenue de route est fort logiquement exceptionnelle et beaucoup plus incisive. Vous avez dit sportive ?…

la gamme Aston-Martin aux « highways » américains et fait des merveilles sur les routes européennes plus sinueuses et serrées. Et tout cela sans perdre une once de confort. L’habitacle conserve la planche de bord du reste de la gamme, mais perd les deux places d’appoint arrière (empattement raccourci). L’Aston-Martin Vantage Zagato est réservé à deux esthètes de la carrosserie et de la conduite ! La présentation et la finition sont impeccables, tandis que les sièges sont inédits et plus enveloppants et avec les appui-têtes intégrés. L’équipement de série est riche, bien que l’on note quelques lacunes comme le rétroviseur droit absent en série. L’habitacle est très lumineux avec les larges surfaces vitrées, tandis que seules une partie des vitres s’ouvrent. Le coffre déjà pas très volumineux voit sa contenance réduite par la roue de secours, imposant d’utiliser l’espace derrière les sièges dans l’habitacle pour un supplément de bagages.

Notre avis
emoticonVéritable collector, l’Aston-Martin Vantage Zagato reprend à son compte toute les qualités de la gamme Aston-Martin contemporaine et ajoute une sacrée dose de sportivité et d’exclusivité. Un comble ? Force est de constater, que la Zagato est une pure sportive qui sait concilier sport et grand tourisme avec un rare talent. Ses proportions plus menues la rende plus mobile, tandis que son style (on aime ou on déteste) imprime une présence à nulle autre pareille. Le V8 sonne la charge et donne de la voix alors que les accélérations et reprises sont dantesques. Hypnotique la Zagato ? Assurément. Et dire que malgré un tarif stratosphérique dépassant le million de francs, elles sont déjà toutes vendues avant d’avoir été produites !…

Autres versions :
Aston-Martin AMV8

Les Rivales :
GT Super Sport 1980, 1986

  • Alpina B7 Turbo Coupé E24 Depuis les années 60, à Buchloe, fief d’Alpina, on se fait fort de donner du tonus aux BMW. La BMW série 6 (E24), n’échappe pas à cette tradition et profite même d’une déclinaison exceptionnelle : l’Alpina B7 Turbo de 300 ch. Chez BMW Motorsport, la M635 CSi, quelques années plus tard, a préféré une solution ...
  • Aston-Martin Vantage Zagato En 1981, la marque Aston-Martin subit un énième soubresaut. Les changements de propriétaires s’enchaînent et c’est désormais Victor Guntlett qui prend les destinées de la marque de Newport Pagnell. La première étape est de remettre l’usine en ordre de bataille, et de relancer les ventes. Cela fait, les projets sont nombreux dans les cartons comme ...
  • BMW M635 CSi E24 En 1984, BMW dévoile un coupé 635 CSI qui sort de ses ateliers Motorsport. Pas de doute, la BMW M635 CSI (baptisée aussi M6 aux USA) annonce fièrement la couleur du sport avec une présentation tapageuse : spoiler AV proéminent, passages d’ailes, becquet de malle AR plat, jantes TRX… Le capot abrite le 3,5 litres ...
  • Ferrari Testarossa En ce salon de Paris en septembre 1984, le public est tombé sous le choc de la nouvelle production star de Maranello. La Ferrari Testarossa doit en effet perpétuer la saga des Grand Tourisme de la firme au cheval cabré et faire mordre la poussière à sa rivale désignée : la Lamborghini Countach. Depuis la ...
  • Lamborghini Countach LP 5000 Quattrovalvole La Lamborghini Countach a réussi le pari de prendre la suite à la Lamborghini Miura tout en se détachant avec sa propre personnalité. La Countach s’est crêpé le chignon avec la Ferrari BB au fil des évolutions respectives. La Ferrari Testarossa en 1984 a remis les pendules à l’heure avec un style très marqué et ...

Avant d’acheter
Ne vous précipitez pas dans les petites annonces, car il va falloir faire preuve de patience pour en trouver une. Avec 52 exemplaires produits entre 1986 et 1988, auxquels ont peut ajouter les 8 Vantage Spyder Zagato, autant dire que l’Aston-Martin Vantage Zagato s’est d’emblée érigée au rang de rareté et de collector que tout fan (ayant une certaine surface financière) peut tenter de s’acheter… une fois qu’un des actuels propriétaires accepte de s’en séparer. Patience est mère de vertue… La cote est donc le prix que acheteurs et vendeurs sont prêts à accepter. Chaque auto est tellement rare que son entretien doit impérativement être tracé et authentifié dans le réseau Aston-Martin officiel. Peu de personnes sont capables de gérer les réglages des quatre carburateurs double-corps Weber, et encore moins réparer la carrosserie en aluminium, façonnée à la main à l’usine. Vous l’avez compris, cette voiture hors série mérite un certain égard que son blason mérite, et rouler avec, outre le prix d’achat, nécessite des attentions de reines avec un entretien à la hauteur. Dans les bonnes nouvelles, le V8 est solide si respecté, et les accastillages vieillissent assez bien. Evidemment toutes les pièces d’origines Aston-Martin sont rares et chères, tandis que les pièces spécifiques aux Zagato sont introuvables et il faut les refaire sur mesure.
Entretien : ND

Mots clés : Aston-Martin | Vantage | Zagato | V8 ǀ AMV8 | GT | Grand Tourisme | Coupé Sport | Newport Pagnell | Gaydon | ASTON-MARTIN | VANTAGE ZAGATO | GRAND TOURISME

TOP Style unique ǀ Performances !! ǀ Exclusivité ǀ Sportivité ǀ Tenue de route efficace ǀ Poids en baisse ǀ Confort préservé ǀ V8 sonore et goulu ǀ Direction et embrayages doux ǀ Personnalisation et finition intérieure ǀ Collector FLOP Commande de boîte ferme ǀ Sensation à la pédale de frein ǀ Prix stratosphérique ǀ pas de rétro droit ǀ Pas d’ABS ǀ Alimentation par carburateurs ǀ Consommation ǀ Capacité du coffre

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Aston-Martin
Vantage Zagato
1986
38 CV – 1 200 000 FF
8 cylindres en V 16 soupapes (2×2 ACT) – 5 340cm3
432 ch à 6 000 tr/mn (80,90 ch/litre)
395 Nm à 5 100 tr/mn (73,97 Nm/litre)
Non
propulsion + BV5 ZF manuelle + autobloquant AR
1 650 kilos (3,82 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 16″ + pneus en 255/50 R16 AV et 255/50 R16 AR
0 à 100 km/h en 4’’9; 300 km/h, km DA en ND

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Aston-Martin Vantage Zagato
Aston Martin
  • GP F1 Bahrain 2020 – 29 Novembre Le rendez-vous de Bahrain au calendrier de la F1 est toujours discutable : températures élevées, roulage de nuit, éclairage total… en ces temps de crise (énergétique), c’est assez gonflé, osons l’avouer. Mais la passion qui nous réunit autour de la Formule 1 et la compétition automobile est plus forte que ses griefs. Et le tracé ...
  • Aston-Martin revient sur les Vantage GT3 et GT4 multi-championnes Aston Martin Racing a créé la Vantage Legacy Collection pour commémorer l’une des périodes les plus réussies de l’histoire des courses automobiles de la marque de voitures de sport britannique de luxe, ainsi que l’une des voitures de course les plus réussies de la société – l’Aston Martin Vantage. Cette période, entre 2009 et 2018, a ...
  • GP F1 Istambul Turquie 2020 – 15 Novembre Le circuit d’Istanbul en Turquie est costaud et séduit d’ordinaire les pilotes. Mais là, deux problèmes changent la donne. D’une part l’enrobé a été refait très récemment et n’offre que très peu d’adhérence. Les pilotes et écurie s’en plaignent ouvertement. Mais si on ajoute les conditions météo qui se dégradent dès les qualifications avec des ...
  • GP F1 Emilie Romagne Imola Italie 2020 – 1er Novembre Encore un « vieux » tracé, ou plutôt un tracé historique qui fait son retour au calendrier. Il faut bien trouver quelques avantages à cette situation compliquée avec le COVID-19… Un Grand-Prix au format un peu adapté, puisque les essais libres sont regroupés sur une seule journée. Les qualifications ont donc lieu avec moins d’informations pour les ...
  • GP F1 Portimao Portugal 2020 – 25 Octobre Comme tout est chamboulé, c’est un retour à Portimao de manière exceptionnelle dont profitent les amateurs ainsi que les écuries de F1. Une bonne nouvelle, tant le tracé portugais basé dans l’Algarve est une réussite un peu dans l’esprit de celui d’Autriche : un cirque vallonné avec beaucoup de vitesse et, on l’espère, beaucoup de ...
  • GP F1 Eifel Nürbürgring Allemagne 2020 – 11 Octobre Le Calendrier 2020 de la Formule 1 est sacrément perturbé par le Covid 19 et c’est peu de l’écrire. Voilà un GP qui fait une apparition au calendrier exceptionnel avec le retour du GP du Nürbürgring qui s’appelle cette saison le GP de l’Eiffel. Comme nous sommes déjà début octobre, et il fait plus froid ...
  • GP F1 Sotchi Russie 2020 – 27 Septembre Sotchi (Russie) et son tracé qui serpente l’ancien site Olympique, est un Grand Prix rapide avec des vitesses de passage en courbe costauds et souvent à deux de front. Les qualifications confirment une nouvelle fois les performances absolues des Mercedes GP. Signalons tout de même dans les (bonnes) surprises la prestation de Romain Grosjean en ...
  • 24 Heures du Mans 2020 – 20 septembre TOYOTA GAZOO Racing a remporté une troisième victoire consécutive aux 24 heures du Mans avec la TS050 HYBRID après une course turbulente et finalement réussie sur le Circuit de la Sarthe. Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley ont parcouru plus de 5 000 km d’une course épuisante, organisée pour la deuxième fois seulement en ...
  • GP F1 Mugello Toscane 2020 – 13 septembre Les Grands Prix ont beau s’enchaîner à un rythme effréné, cela n’empêche pas les annonces et surprises entre deux courses. Cette semaine c’est la non reconduction de Sergio Perez pour 2021 chez Racing Point qui deviendra Aston-Martin et la confirmation de Sebastian Vettel à sa place qui a fait couler beaucoup d’encre. Retour ce WE ...
  • GP F1 Monza Italie 2020 – 6 septembre Monza est le temple de la vitesse. D’ordinaire, l’ambiance est terrible avec une foule de tifosi venus voir leur « scuderia Ferrari ». Mais avec la méforme totale des Ferrari, notamment en moteur et vitesse de pointe, plus le Covid qui empêche d’avoir des spectateurs en nombre, c’est la soupe à la grimace. Ajoutez à cela la ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Aston-Martin Vantage Zagato, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.