Fiat 131 Racing

Fiat 131 Racing
1978 – 4 cyl. 8V
115 ch – 180km/h
1 070 kg

Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. Ainsi pour cette année 1978, le constructeur italien offre non seulement un premier restyling à sa berline, mais surtout une version sportive pour la route après les tonitruantes Fiat Abarth 131 Rally (140 ch) et Rally Corsa (215 ch) dont la production a été limitée à 400 exemplaires. La Fiat 131 Racing (qui est dénommée « Sport » en Allemagne) pointe donc son faciès carré avec sa calandre plastique grillagée percée de ses quatre phares ronds (dont ceux intérieurs sont de diamètre réduit). Exclusivement basée sur la carrosserie deux portes (coupé), la Fiat 131 Racing étale la panoplie de la parfaite sportive : spoiler avant, extensions d’ailes en plastique, petit rétroviseur obus, et jantes alu de 14 pouces (en option). Petites baguettes noires de finition qui courent sur les flancs tandis que les montants de parebrises tranchent également avec les coloris obligatoirement voyants de la carrosserie. Vous avez dit sport ?…

Classique propulsion, caisse carrée et coloris voyants : voilà l’idée que Fiat se fait du sport pour sa Fiat 131 Racing. Un cocktail qui amuse à défaut de séduire et qui se marie à merveille avec une conduite sportive…

Le moteur de la Fiat 131 Racing est déjà une vieille connaissance puisqu’il a été inauguré sous le capot de la Fiat 124. Œuvre de l’ingénieur Lampredi (ex-Ferrari tout de même !), c’est un moteur raffiné avec son bloc en fonte (certes) mais sa culasse en alu qui recèle en son sein une distribution par courroie à double arbres à cames en tête. Avec ses 1 995 cm3, ce deux litres est typé longue course (84mm alésage x 90 mm course) privilégiant ainsi par ce choix technique le couple et la souplesse de fonctionnement. Les motoristes italiens ont mis les petits plats dans les grands avec un vilebrequin sur 5 paliers en alliage d’acier et chrome molybdène, des soupapes d’échappement revêtues de stellite, de poussoirs de soupapes avec pastilles de réglages de jeu externes (facilement remplaçables). L’alimentation est confiée à un carburateur double corps inversé Weber 34 ADF 15/250. Le conducteur de la Fiat 131 Racing peut donc compter sur 115 ch à 5 800 tr/mn mais surtout un couple de 167 Nm disponible dès 3 600 tr/mn. La boîte de vitesses est du type 4+1, c’est-à-dire avec 5 rapports mais dont les quatre premiers sont en prise directe et le cinquième en surmultiplié. Résultat, la vitesse maxi est atteinte sur le quatrième rapport avec 180 km/h malgré une aérodynamique déplorable. Pas mal ! Les accélérations, une fois que l’on se bat avec une commande de boîte revêche et dure, garantissent 10’’1 sur le 0 à 100 km/h et 31’’ sur la borne kilométrique. Ces valeurs sont dans l’échelle des GTI du moment (VW Golf 1 GTI et Renault 5 Alpine) preuve du souffle de ce deux litres bien né mais dont on aurait aimé plus de caractère et de brio. L’étagement de boîte ne lui facilite pas la tâche car les trois premiers rapports sont trop courts et rapprochés, tandis qu’un trou existe entre le 3e et 4e rapport. La Fiat 131 Racing adopte une structure classique et contemporaine : coque autoporteuse acier avec suspensions avant à roues indépendantes et son McPherson avec barre antiroulis. L’essieu arrière est plus conservateur avec un pont rigide constitué de barres Panhard et barres de poussée. Et aux quatre roues ressorts hélicoidaux qui confirment les nouveaux réglages de trains et un tarage plus ferme sans pour autant sacrifier le confort. D’ailleurs, en phases d’appui dans les courbes, la Fiat 131 Racing n’hésite pas prendre du roulis. Les roues acier de série sont en 13 pouces (seulement) avec des pneumatiques 185/70 SR13 qui peuvent être remplacées en option par des jantes alu 14’’ (celles de la Fiat 132) chaussées d’excellent Pirelli P6 en 185/60 SR14. La direction est à crémaillère sans assistance et le freinage à freins à disques pleins assistés à l’avant, l’essieu arrière devant se contenter de tambours. Avec 1 070 kg (la caisse seule pèse 70 kilos de moins que la berline 132 dotée du même moteur), la Fiat 131 Racing n’est pas du genre ballerine. Et avec son architecture dont le poids est prépondérants sur l’essieu avant (moteur et boîte) et des roues arrières motrices, dépourvues d’autobloquant, la Fiat 131 Racing sous-vire à la moindre entrée en virage trop prompte. Du coup, bien que propulsion, il faut la conduire comme une traction en entrée de courbe avec du tact et de la retenue, en usant du frein pour bien la placer et ré-accélérer ensuite au moment opportun. Rassurante dans les grandes courbes, la Fiat 131 Racing manque d’agilité et fait vite pale figure face aux frêles GTI plus agiles et menues. En usage intensif attention à l’endurance du freinage. Côté confort, la Fiat 131 Racing semble en revanche conjuguer à merveille un usage quotidien avec de belles performances. L’habitacle alterne le bon et le moins bon. En premier lieu, on apprécie son habitacle vaste et très lumineux grâce aux larges surfaces vitrées et aux fins montants du toit. Confortable pour 4 personnes, il offre une belle position de conduite pour le conducteur, à l’exception du pédalier dont l’accélérateur est dur à attraper lorsque l’on freine en conduite sportive. Pour le reste, le design de la planche de bord est déprimant avec ses angles à l’équerre, ses plastiques durs et fragiles ainsi que son instrumentation incomplète. Que dire du volant tout plastoc à deux branches qui semble bien éloigné de l’idée que l’on se fait d’une voiture de sport. Enfin, en bonne routière familiale, la Fiat 131 Racing permet d’emmener beaucoup de bagages avec un coffre de 400 dm3.

Notre avis
emoticonTenté de contrer la vague GTI, la Fiat 131 Racing jouerait-elle les erreurs de casting ? En réalité elle est plus typée GT que GTI. Performance, confortable, agréable et séduisante à la conduite, elle se permet de pouvoir rouler vite en tant que propulsion, sans pour autant que son conducteur soit un véritable pilote. Accessible la Fiat 131 Racing ? Assurément, et son rapport prix/prestation en est le meilleur exemple. Avec elle on en a pour son argent, avec une esthétique, certes classique, mais bien améliorée de nombreux artifices sportifs, une polyvalence d’usage finalement séduisante à l’usage et qui permet de rouler sport sans sacrifier sa famille. Voilà de belles raisons de se laisser séduire…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo Sprint 1300 En 1971, c’est la révolution chez Alfa Romeo avec l’Alfasud. Populaire, produite dans une usine toute neuve dans le sud de l’Italie (d’où son nom Alfasud), elle passe au tout à l’AV. Scandale ? Pour 1976, sous le crayon de Giugiaro et partageant son boxer avec celui de l’Alfasud Ti, l’Alfasud Sprint joue l’atout charme. Joliment dessinée, la « Sprint » est équilibrée avec une ligne en coin. Poupe tronquée, feux AR originaux, proue Alfa avec 4 phares ronds, tout ...
  • Fiat 131 Racing Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. Ainsi pour cette année 1978, le constructeur italien offre non seulement un premier restyling à sa berline, mais surtout une version sportive pour la route ...
  • Peugeot 504 Coupé V6 ti Depuis 1969, la Peugeot 504 coupé véhicule l’élégance automobile selon Sochaux et Pininfarina (auteur du style). En 1974, le V6 PRV vient apporter plus de noblesse, malgré les critiques. Pour 1977, l’injection K-Jetronic remet le V6 PRV au goût du jour. La ligne reste toujours aussi belle, avec comme signe particulier un pavillon de toit tenu par des montants fins et surtout une originale lunette arrière légèrement enfoncée. Les optiques sont désormais rectangulaires tant pour la proue que la poupe, ...

Avant d’acheter
Si la Fiat 131 est une véritable institution du groupe Fiat puisque produite à près de 3,2 millions d’exemplaires de 1974 à 1985, la Fiat 131 Racing (ou Sport en Allemagne) est déjà nettement plus confidentielle (1978-81). A l’heure où Golf GTI, Alfasud Ti et R5 Alpine posent les nouveaux jalons des GTI, la Fiat 131 Racing joue les dinosaures replâtrée. Résultat, les ventes sont restées timides surtout dans l’hexagone. Il faut donc prendre son mal en patience pour en dénicher une dans les petites annonces. Sachant que votre chemin de croix ne s’arrêtera pas là, car il faut ensuite scruter avant tout la caisse sous toutes ses coutures. En effet, la corrosion est la maladie chronique des Fiat 131 Racing. A surveiller en priorité les pieds de longeron, les bas de caisse, les bas de portières, les entourages de roues sous les extensions d’ailes, sous les parechocs. L’habitacle ne brille pas par sa finition et cela se paie « cash » par des éléments qui vieillissent très mal (et vite) comme les coutures de sellerie de sièges, le ciel de toit qui se décroche, les baguettes,… tandis que les plastiques durs sont fragiles et se rayent facilement. En bonne italienne des seventies, l’électricité se la joue fantaisiste et peut réserver quelques surprises. La mécanique est très fiable, si et seulement si, elle est entretenue régulièrement et pas maltraitée à froid. Vérifier le niveau d’huile également régulièrement. Dans les mauvaises surprises, beaucoup de pièces détachées ne sont plus disponibles. Se rapprocher des clubs Fiat et Abarth peut aider…
Entretien : Tous les ans ou 10 000 km + vidange tous les 5 000 km.

Mots clés : Fiat | 131 | Racing | Abarth | 2ACT | Turin | Sport | Berline sportive | Berline | FIAT | 131 RACING | BERLINE SPORT

TOP Equilibre du comportement ǀ Position de conduite ǀ Performances ǀ Polyvalence d’usage ǀ Agrément de conduite ǀ Présentation sportive ǀ Propulsion classique ǀ Tarif ǀ Habitabilité ǀ Visibilité périphérique FLOP Finition ǀ Disposition du pédalier ǀ Manque de brio mécanique ǀ Commande de boîte rugueuse | Instrumentation incomplète ǀ Etagement de boîte ǀ sous-virage marqué ǀ sous virage trop marqué ? ǀ Poids ǀ Absence d’autobloquant

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Fiat
131 Racing
1978
10 CV – 38 500 FF
4 cylindres en ligne 8 soupapes (2×1 ACT) –1 995 cm3
115 ch à 5 800 tr/mn (57,64 ch/litre)
167 Nm à 3 600 tr/mn (83,71 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle
1 320 kilos (6,95 kg/ch)
2 disques pleins AV et 2 tambours pleins AR
jantes tôle 13″ + pneus en 185/70 SR13 AV et 185/70 SR13 AR (jantes alu 14’’ 185/60 SR14 en option)
0 à 100 km/h en 10‘‘1; 180 km/h, km DA en 31ʺ0

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Fiat 131 Racing
  • Fantastique succès pour les sept Abarth Days en 2018 sur les plus beaux circuits d’Europe Fantastique succès pour les rassemblements Abarth Day 2018, ces extraordinaires rencontres qui, de mai à octobre, ont rassemblé des milliers de « tifosi » du scorpion sur sept circuits européens : Salzburgring en Autriche, Circuit de l’Ouest Parisien en France, Circuito Vasco Sameiro au Portugal, Rockingam au Royaume-Uni, Ascari Circuit Malaga en Espagne, Drive Center Baden en ...
  • Abarth 124 Spider Mk2 Au salon de Genève 2016, quelques mois après la présentation de la Fiat 124 Spider, Abarth nous réserve une belle surprise avec son interprétation sportive et plus radicale du roadster turinois. Quoique basé sur la Mazda MX-5 qui prête sa plateforme, son habitacle, ses trains roulants et la cellule centrale de sa carrosserie, les stylistes ...
  • Nouvelle Gamme Abarth 595 pour 2019 La marque au Scorpion présente sa nouvelle gamme Abarth 595, incarnant l’évolution de son plus célèbre modèle. L’ingénierie avancée et le sens du détail sont réunis dans un modèle exprimant fièrement les deux personnalités de la marque : le style et la performance. Les quatre versions de la nouvelle gamme 595 sont compactes, légères, agiles et surtout inégalées ...
  • Nouvelle Abarth 124 GT L’Abarth 124 spider a fait son apparition sur le marché français en septembre 2016 et s’est affirmé comme un authentique roadster qui incarne parfaitement les valeurs essentielles de la marque : performance, savoir-faire et excellence mécanique. Afin d’offrir une expérience de conduite unique et une performance dynamique exceptionnelle, l’Abarth 124 spider est équipé d’un différentiel autobloquant ...
  • Nouvelle Abarth 124 GT La nouvelle édition spéciale qui présentée au salon international de l’automobile de Genève affiche deux personnalités, celles d’un coupé et d’un roadster, vêtues d’un coloris exclusif Alpi Orientali Grey. L’Abarth 124 GT offre une solution spéciale, à la fois simple et légère. La commodité d’une voiture manuelle à toit souple est associée aux avantages d’un toit rigide technique, robuste ...
  • Fiat 131 Racing Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. ...
  • Break de chasse ou un certain art de rouler chic et différent Nos amis anglais ont souvent du goût et savent mettre un côté très chic dans un usage au départ très « utilitaire ». En effet, le genre « Shooting Brake« , comprenez « Break de Chasse » en français, est né de besoins plutôt agraires et équestre : casser (« Brake« ) l’impétuosité des étalons ou freiner (« Break« ) l’énergie inépuisable des percherons à ...
  • Nouvelle Abarth 695 Rivale 175 Anniversary L’Abarth 695 Rivale, la série spéciale conçue en partenariat avec Riva, est née de la rencontre entre deux marques italiennes qui excellent dans le domaine de la technologie, de l’innovation, du soin apporté aux détails et de la recherche de la performance. Riva, cette marque historique dans le nautisme, qui est depuis toujours synonyme d’élégance ...
  • Nouvelle Abarth 695 Rivale L’Abarth 695 Rivale, la série spéciale conçue en partenariat avec Riva, est née de la rencontre entre deux marques italiennes qui excellent dans le domaine de la technologie, de l’innovation, du soin apporté aux détails et de la recherche de la performance. Riva, cette marque historique dans le nautisme, qui est depuis toujours synonyme d’élégance ...
  • Nouvelle Abarth 695 XSR Yamaha Limited Edition à Genève Pour la troisième année consécutive, Abarth sera le sponsor et le fournisseur officiel des voitures de l’équipe de course usine Yamaha, équipe qui participera au Championnat du Monde 2017 FIM MotoGP. Yamaha et Abarth partagent les mêmes valeurs, l’esprit sportif et le désir d’excellence qui composent l’ADN de la marque au Scorpion et des stars ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Fiat 131 Racing, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.