Fiat 131 Racing

Fiat 131 Racing
1978 – 4 cyl. 8V
115 ch – 180km/h
1 070 kg

Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. Ainsi pour cette année 1978, le constructeur italien offre non seulement un premier restyling à sa berline, mais surtout une version sportive pour la route après les tonitruantes Fiat Abarth 131 Rally (140 ch) et Rally Corsa (215 ch) dont la production a été limitée à 400 exemplaires. La Fiat 131 Racing (qui est dénommée « Sport » en Allemagne) pointe donc son faciès carré avec sa calandre plastique grillagée percée de ses quatre phares ronds (dont ceux intérieurs sont de diamètre réduit). Exclusivement basée sur la carrosserie deux portes (coupé), la Fiat 131 Racing étale la panoplie de la parfaite sportive : spoiler avant, extensions d’ailes en plastique, petit rétroviseur obus, et jantes alu de 14 pouces (en option). Petites baguettes noires de finition qui courent sur les flancs tandis que les montants de parebrises tranchent également avec les coloris obligatoirement voyants de la carrosserie. Vous avez dit sport ?… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

GP F1 Shanghai 2017 – 9 avril

2017 Chinese Grand Prix, Sunday - Steve Etherington

GP F1 Shanghai (2017)
1. HAMILTON (Mercedes)
2. VETTEL (Ferrari)
3. VERSTAPPEN (Red Bull)

Nous voilà déjà sur le 2e RDV de la saison de Formule 1 qui se déroule à Shanghai. Un tracé qui plait et réussi à Lewis Hamilton. Sera-t-il à même de déclencher son compteur de victoire en 2017 ? Les séances de qualification démontrent d’emblée son aisance et sa compétitivité. Talonné par un Vettel aussi confiant dans sa Ferrari qu’incisif, il réussi à se sortir sans encombre de Q1 interrompue à la dernière minute par la fougue mal maitrisée de Giovinazzi sur sa Sauber. Totalement éclatée, sa F1 laisse sur le revêtement du circuit quantité de débris de carbone. Une séquence qui ne permet non seulement pas à Grosjean (Haas) et Verstappen (Red Bull) de claquer un temps suffisant, mais le français sera même pénalisé sur la grille pour n’avoir pas relâché suffisamment les gaz alors que la séance est interrompue. A noter qu’Alonso sur sa McLaren se « bat comme un animal » pour se hisser dans les séances supérieures. Dans les bons élèves, on note Hulkenberg et son imparfaite Renault qui se hisse dans Q3, de même que Magnussen sur sa Haas. En Q3, les ténors se disputent les meilleures places à coup de centièmes, voire millièmes puisque Vettel arrache la 2e place devant Bottas (Mercedes) pour un millième ! Hamilton, en pole, Raikkonen en 4e et Bottas en 3e position et voilà les deux premières lignes identiques à celles de Melbourne… Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Volkswagen Golf 1 GTI 1800

volkswagen-golf-1-gti-1800-15

Volkswagen Golf 1 GTI 1800
1982 – 4 cyl. en ligne
112 ch – 183 km/h
812 kg

Depuis 1976 la Golf GTI fait une razzia chez les sportives compactes et a même imposé son label GTI comme nouvelle catégorie. A l’écoute des critiques, Volkswagen consent à faire évoluer son best-seller par petites touches. En juillet 1982, afin d’apporter plus de confort dans la conduite, ce sont les débuts du 1 781 cm3 dans la Golf GTI. Extérieurement, la Golf 1 GTI 1800 ne change guère, hormis les gros feux rectangulaires Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)