Fiat Uno Turbo ie

Fiat Uno Turbo ie

Fiat Uno Turbo ie
1985 – 4 cyl. en ligne 8V Turbo
105 ch – 200 km/h
845 kg

Dans un segment ultra-disputé, Fiat ne ménage pas ses efforts pour sa nouvelle Uno qui a pour mission de disputer la couronne de voiture la plus vendue d’Europe. Rien que ça ! Son lancement en 1983 à Cap Canaveral, indique que la petite citadine du constructeur de Turin est sur la rampe de lancement. D’ailleurs, dès l’année suivante, la Fiat Uno est élue voiture de l’année 84 devant la Peugeot 205. Son design cubique et aérodynamique signé Giugiaro, son habitabilité flatteuse dans un gabarit compact et ses moteurs pétillants ont achevé de lui assurer un sacré succès. Mais pour exister pleinement, il faut une locomotive GTI pour se mesurer aux ténors de la catégorie : Peugeot 205 GTI, Renault 5 GT Turbo et VW Golf 2 GTI pour ne citer que les meilleures représentantes du genre. C’est l’option de la suralimentation qui est retenue par Fiat pour sa Uno Turbo ie qui est présentée en avril 1985. Extérieurement, difficile néanmoins de remarquer la Fiat Uno Turbo ie comme une GTI, car la présentation est du genre discrète. Tout au plus note-t-on des jantes alu de 13 pouces au voile poli, les tours d’ailes en plastique noirs tout comme les boucliers enveloppants et le becquet de hayon. Les phares additionnels et les logotypes « turbo ie » complètent une panoplie bien timorée. Il est recommandé d’opter pour une couleur de carrosserie blanche ou rouge qui tranchera idéalement avec les plastiques noirs et fera plus « sport ». Mais Fiat a souhaité se concentrer sous le capot avec un quatre cylindres très raffiné techniquement…

La Fiat Uno Turbo ie soigne sa mécanique pour une intégration turbo admirable. Du souffle à revendre sans brutalité, qu’un train avant, hélas, ne parvient pas à juguler. Rageant…

Fiat Uno Turbo ie

La Fiat Uno Turbo ie se distingue par une mécanique remarquablement élaborée. Sa suralimentation est particulièrement bien intégrée et limite le temps de réponse du turbo, rendant sa conduite bien agréable.

Chez Fiat, on a mis les petits plats dans les grands et tout misé sur le nouveau « bouilleur » de la Fiat Uno Turbo ie. Ce quatre cylindres en ligne de 1 301 cm3, hérité de la Ritmo, a été sérieusement renforcé pour profiter de la suralimentation avec un maximum de fiabilité. Ainsi, les soupapes sont refroidies au sodium, le vilebrequin est en acier forgé, les injecteurs sont ventilés. Comme la résistance à la température est l’objectif premier pour préserver l’ensemble, un radiateur d’huile a été monté, tandis que le turbocompresseur IHI soufflant à 0,65 bars, est refroidi par eau. L’allumage est électronique et intègre une gestion de détecteur de cliquetis tandis qu’une injection électronique se charge de gérer tout cet attirail. Alors certes, on peut regretter de ne profiter « que » de 8 soupapes et un simple arbre à cames en tête (entraîné par courroie crantée), mais ne boudons pas notre plaisir, car la réalisation est tout bonnement remarquable. La puissance de 105 ch à 5 750 tr/mn peut semble bien anodine, mais le couple de 147 Nm à 3 200 tr/mn est déjà bien plus parlant (133 Nm à 4 000 tr/mn pour la 205 GTI 1L6 115 ch). Le tout avec une douceur de fonctionnement et sans temps de réponse marqué encore rarement constaté sur les mécaniques suralimentées. C’est du niveau de la Porsche 944 Turbo en matière de résultat sur le temps de réponse. C’est dire la qualité du travail des motoristes italiens. Seule conséquence négative, une consommation de carburant pour le moins excessive en conduite musclée. La boîte de vitesses mécanique à cinq rapports est idéalement étagée et fait corps plus avec le rythme du quatre cylindres que celui de votre poignet. En effet, la commande de boîte par tringlerie agace par sa lenteur et son imprécision. Les accélérations malgré cela sont de haut niveau avec un 0 à 100 km/h en 7’’7 et le kilomètre départ arrêté est abattu après 29’’0. La vitesse maximale se fixe à 200 km/h grâce à une belle aérodynamique, un étagement de boîte idoine et un sacré souffle mécanique. Et comme le poids reste contenu à 845 kilos, la Fiat Uno Turbo ie joue les roquettes… en ligne droite ! Car dès que la route tourne et se resserre, c’est la punition. La direction à crémaillère sans assistance est lourde à souhait et demande des gros bras et de la concentration. Le train avant (McPherson triangulé) est bien faiblard pour supporter la vigueur de la mécanique et n’est en outre pas particulièrement aidé par une monte pneumatique inadaptée (175/60 HR13). Résultat, il faut faire preuve de dosage subtil sur la pédale des gaz, surtout roues braquées, car la motricité part vite en fumée et vous allez marquer le bitume de vos pneumatiques. L’essieu arrière semi-rigide et un amortissement général très ferme (vous avez dit inconfortable ?) complètent cette panoplie. La Fiat Uno Turbo ie ne peut malheureusement pas profiter des qualités de sa mécanique, avec du sous-virage chronique, un train avant qui n’accroche pas et empêche de pivoter l’auto en virage tandis que l’amortissement empêche de stabiliser la précision de placement dès que la chaussée n’est pas lisse. Un verdict sans appel pour figurer dans le peloton de tête particulièrement affûté sur ces thématiques. Le freinage à quatre disques (ventilés avant) est pour sa part

Fiat Uno Turbo ie

La Fiat Uno Turbo ie déçoit par une tenue de route à la motricité ratée. Dommage de ne pas pouvoir profiter pleinement des qualités du moteur vigoureux.

votre meilleur allié, puissant et endurant. L’habitacle est apprécié pour son habitabilité qui autorise une belle polyvalence d’usage, propre au concept GTI. La position de conduite est loin d’être parfaite (assis trop haut), et surtout ce qui se place sous vos yeux est pour le moins déroutant par la qualité de finition et de présentation. On apprécie l’instrumentation ultra-complète, mais déjà moins le dessin du volant particulièrement raté, et l’ergonomie générale particulière avec des commodos sur les côtés de l’instrumentation singeant les lunules de Citroën. L’équipement de série est déjà très complet d’autant que le prix d’achat reste attractif. Le confort à bord est assez moyen en raison de la fermeté de la suspension, de sièges qui pourraient être mieux étudiés et du niveau sonore. Le coffre modulable permet d’embarquer de 225 à 968 dm3.

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteFiat souffle le chaud et le froid avec sa Uno Turbo ie. Sa mécanique exceptionnelle justifie à elle seule l’achat de la Uno, mais sa tenue de route aléatoire et imprécise termine de vous dissuader. Il semble qu’à Turin l’hésitation entre les « vrais » GTI et les entrées en matière (« petites GTI ») ait accouché de la Fiat Uno Turbo ie. Le moteur est digne de la catégorie du dessus, mais les trains roulants sont de la catégorie inférieure. C’est dommage de n’avoir pas été plus ambitieux pour la Uno, car les ingrédients étaient tous là pour jouer la gagne et tenter de déloger les GTI reines. Reste un prix particulièrement attractif, un plaisir mécanique bien réel et une bouille bien sympathique…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Citroën Visa GTI Citroën se démène pour que sa Visa trouve une place au soleil dans un marché très disputé. La vague des GTI est une belle occasion pour mettre la Visa sur l’avant-scène. Après les variantes Chrono et 1000 pistes, Citroën joue avec le partage des organes au sein du groupe PSA. Ainsi, au salon de Paris ...
  • Fiat Uno Turbo ie Dans un segment ultra-disputé, Fiat ne ménage pas ses efforts pour sa nouvelle Uno qui a pour mission de disputer la couronne de voiture la plus vendue d’Europe. Rien que ça ! Son lancement en 1983 à Cap Canaveral, indique que la petite citadine du constructeur de Turin est sur la rampe de lancement. D’ailleurs, ...
  • Ford Escort XR3 En 1980, Ford revoie sa copie de fond en comble pour son modèle à large diffusion. L’Escort nous revient en effet avec une ligne modernisée et des dessous qui le sont d’autant plus ! Exit la propulsion, les essieux rigides…, bonjour la traction ! Et dans le plan de bataille de ce projet baptisé « ...
  • Ford Fiesta XR2 Phase 2 Depuis 1976, la Ford Fiesta commence à accuser le poids des ans. Ford utilise sa recette favorite : le face-lift. Pour 1983, la Fiesta XR2 s’offre donc un sacré coup de jeune pour rester dans le coup ; se composant essentiellement d’une nouvelle face AV plus lisse, de nouveaux pare-chocs et d’un habitacle légèrement revu. ...
  • Opel Kadett GSI E Depuis 1984, un vent nouveau souffle à Rüsselsheim chez Opel. La nouvelle Kadett innove avec un design aérodynamique moderne. Pour 1985, la Kadett GSI vient coiffer la gamme. Conservant cette ligne taillée par Opel pour le vent (Cx de 0,30), et habillée de boucliers peints ton caisse, la Kadett GSI soigne ses angles avec la ...
  • Peugeot 205 GTI 1,6 litres 105 ch Depuis 1976, la Golf GTI règne avec insolence sur la catégorie éponyme qu’elle a initiée. Toutes s’y cassent les dents… Mais en 1984, Peugeot en plein renouveau avec sa 205 sort l’arme fatale : la Peugeot 205 GTI. Reprenant les recettes du succès de la Golf GTI qui s’embourgeoise dans le même temps avec sa ...
  • Renault 9 Turbo En 1984, un an après la Renault 11 Turbo, la Renault 9 et son design aussi cubique que consensuel a enfin le droit à sa variante Turbo ! La recette est identique à celle de la Renault 11 Turbo, et pour cause puisque la base est commune. La Renault 9 Turbo enfile sa tenue de ...
  • Renault Supercinq GT Turbo En septembre 1984, Renault remplace sa R5 par la Supercinq. Marcello Gandini aux crayons dont la lourde tâche était de renouveler sans choquer. Dans la foulée la Supercinq Coupe est présentée. Il faut attendre une année de plus pour profiter de la Supercinq GT Turbo qui vient remplacer la R5 Alpine Turbo. La recette reste ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Si depuis 1975 la Golf GTI s’était taillé la part du lion, depuis le début des années 80, la concurrence l’a rattrapé et même dépassé parfois. Et le passage au 1,8 litres ne changeait pas la donne. En 1984, la Golf 2 GTI vient apporter une première réponse de Volkswagen pour ses rivales (205 GTI, ...

Avant d’acheter
Produite de 1985 à 1993, la Fiat Uno Turbo ie s’est déclinée en plusieurs versions. De 1985 à 1989 la série 1 a été diffusée à environ 35 000 exemplaires. A partir de 1989, la Fiat Uno Turbo ie est restylée comme le reste de la gamme Fiat Uno, et gagne un moteur plus conséquent (+13 ch et +71 cm3). En 1992, un catalyseur est monté de série pour satisfaire aux nouvelles normes européennes et la Fiat Uno Turbo ie Phase 2 Catalysée est produite pour un an seulement. Relativement rare sur les routes de France, la Fiat Uno Turbo ie pâtit d’une image floue et est bien oubliée au moment du choix parmi les GTI phares contemporaines (205 GTI, Golf GTI et R5 GT Turbo). En bonne italienne des années 80, les points de vigilance sont toujours les mêmes : corrosion au niveau des entourages d’ailes (bien vérifier sous les plastiques), baie de parebrise, et tour des vitres latérales. La peinture ne résiste pas très bien aux UV au fil du temps surtout pour les exemplaires ayant dormi dehors. L’électricité reste encore très spaghetti dans sa fiabilité, et les faux contacts, voyants intempestivement allumés ou autres étourderies ne sont pas rares. Les équipements déclarent forfaits assez rapidement (moteurs de lève-vitres par exemple) tandis que la finition réellement catastrophique vous impose un soin (très) attentif dans l’habitacle pour éviter qu’il se dégrade à la vitesse grand V. Heureusement qu’avec un premier tableau peu flatteur, le moteur rattrape le coup avec une belle fiabilité à la condition d’être entretenu comme il se doit : vidange huile tous les 10 000 km ou tous les ans avec son filtre, les bougies doivent être remplacées tous les 20 000 km et l’huile de boîte tous les 40 000 km. La courroie de distribution doit impérativement être remplacée tous les 80 000 km ou tous les 5 ans. Liquide de frein et refroidissement tous les deux ans. Comme toute mécanique turbocompressée, l’huile moteur employée doit être de très bonne qualité et 100% synthèse, tandis qu’avant de couper le moteur, il faut laisser tourner la mécanique pendant quelques secondes sans mettre de coup de gaz. Dans les autres points à contrôler avant achat, signalons le train avant (rotules, cardans, soufflets, roulements), l’embrayage et la tringlerie de boîte, ainsi que l’état du turbocompresseur IHI. A noter que le passage à une commande par câbles sur la série 2 améliore les choses.
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans

Mots clés : Fiat | Uno | Turbo | ie | GTI | Turbocompresseur | Abarth | Turin | IHI | FIAT | UNO TURBO IE | PETITE SPORTIVE

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

 

TOP Sacré moteur ! ǀ Suralimentation soignée ǀ Performances ! ǀ Bouille sportive mais discrète ǀ Instrumentation complète ǀ Freinage | Poids ǀ Etagement de boîte ǀ Habitabilité ǀ Polyvalence d’usage FLOP Position de conduite ǀ Image/Notoriété ? ǀ Amortissement ǀ Train avant/motricité ǀ Confort absent ǀ Finition intérieur bâclée ǀ Direction lourde | Commande de boîte | Equipement pneumatique trop timide ǀ Consommation en conduite sportive

– Discuter dans le forum ICC de la Abarth 500 –Forum ICC – Fiat Punto Evo Abarth

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Fiat
Uno Turbo ie
1985
6 CV – 79 900 €
4 cylindres en ligne 8 soupapes (1×1 ACT) – 1 301 cm3
105 ch à 5 750 tr/mn (80,71 ch/litre)
147 Nm à 3 200 tr/mn (112,99 Nm/litre)
1 turbocompresseur IHI (Ø 0,65 bar) + échangeur air/air
traction + BV5 manuelle
845 kilos (8,05 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 13″ + pneus en 175/60 HR13 AV et 175/60 HR13 AR
0 à 100 km/h en 7’’7; 200 km/h, km DA en 29‘‘0

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Fiat Uno Turbo ie
  • Fiat Uno Turbo ie Dans un segment ultra-disputé, Fiat ne ménage pas ses efforts pour sa nouvelle Uno qui a pour mission de disputer la couronne de voiture la plus vendue d’Europe. Rien que ça ! Son lancement en 1983 à Cap Canaveral, indique que la petite citadine du constructeur de Turin est sur la rampe de lancement. D’ailleurs, ...
  • Groupe PSA et FCA envisagent d’unir leurs forces pour construire un leader mondial et entrer dans une nouvelle ère de la mobilité durable Le Conseil de Surveillance de Peugeot S.A et le Conseil d’Administration de Fiat Chrysler Automobiles N.V. (“FCA”) (NYSE: FCAU / MTA: FCA) sont convenus à l’unanimité d’œuvrer en vue d’une fusion à 50/50 des activités des deux groupes. Les deux conseils ont donné à leurs équipes respectives le mandat de finaliser les discussions et conclure ...
  • Nouvelle Abarth 695 70 Anniversario La nouvelle série spéciale Abarth 695 70° Anniversario a été présentée aujourd’hui à Milan pour célébrer le 70èmeanniversaire de la marque Abarth & C. et rendre hommage à l’ingéniosité de son fondateur Carlo Abarth (1908 – 1979), le premier à comprendre le potentiel des kits de performance sur les voitures de série. Produite en 1949 unités ...
  • Nouvelle Abarth 595 Pista La série spéciale Abarth 595 Pista se renouvelle. Limitée à 100 exemplaires, elle est toujours axée sur la performance et a été pensée pour les tifosi du Scorpion. Elle sera commercialisée à compter du 1er octobre au tarif de 25 190 € et se positionne comme une alternative à la version Turismo. Dotée d’un nouveau turbo Garrett ...
  • Fiat Dino Coupé V6 2400 Fiat n’est pas resté sourd aux critiques ! Au salon de Turin 1969, les évolutions tant attendues sur sa gamme Dino (Coupé et Spider) sont dévoilées. Aussi, la Fiat Coupé 2400 V6 profite de modifications bien plus invisibles que celles dont hérite sa carrosserie signée Bertone. Des évolutions de détails avec entre autre des nouvelles ...
  • Fiat propose à Renault une potentielle fusion pour devenir un acteur premier sur le marché automobile Le Conseil d’administration de Renault s’est réuni aujourd’hui afin d’examiner la proposition reçue de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) concernant une potentielle fusion à 50/50 entre Renault S.A. et FCA. Après avoir revu attentivement les termes de cette proposition amicale, le Conseil d’administration de Renault a décidé d’étudier avec intérêt l’opportunité d’un tel rapprochement, confortant l’empreinte industrielle ...
  • Fiat Dino – Guide Achat Enzo Ferrari ne manque pas d’aplomb lorsqu’il s’agit de forcer la main des instances sportives. La précédente Ferrari 250 GTO avait été déjà un cas d’école dont le « Commendatore » avait alors le secret. Pour sa Formule 2 en gestation, la règlementation prévoit que le V6 doit être produit et mis sous le capot de 500 ...
  • Soixante-dix ans d’histoire et de victoires. Joyeux anniversaire Abarth ! Abarth souffle ses 70 bougies dans quelques jours. Cette étape importante dans l’univers des sports automobiles est un autre record de la marque italienne, qui nourrit plus que jamais les rêves des tifosi à travers le monde. Célébrer cet anniversaire signifie se rappeler les ingénieurs de talent, les exploits sportifs et le patrimoine technologique d’Abarth. ...
  • Abarth remporte le concours « Best Brands » d’Auto Bild Comme en 2018, Abarth fait partie des gagnants de la compétition « Best Brands » organisée par le prestigieux magazine allemand Auto Bild. La nouvelle importante de cette année est le résultat d’Abarth dans la catégorie « Design », toutes marques confondues. Ce succès éclatant est suivi de deux autres victoires dans cette catégorie « Design ». Une fois encore, les ...
  • Fiat Dino Coupé V6 2000 Entre le rusé Enzo Ferrari et les appétits insatiables de Fiat présidée par Giovanni Agnelli, ce sont les clients amateurs de voitures de sport qui vont en profiter ! Afin de pouvoir homologuer son nouveau V6 Dino de 2 litres de cylindrée en Formule 2, Ferrari doit commercialiser 500 exemplaires minimum de véhicules de série ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Fiat Uno Turbo ie, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.