Opel Vectra A 2000i 16V

Opel Vectra A 2000i 16V

Opel Vectra A 2000i 16V
1990 – 4 cyl. en ligne 16V
150 ch – 218 km/h
1 175 kg

Au début des années 80, Opel a misé sur l’aérodynamique soignée de ses véhicules pour faire plus moderne et « jeune ». Mais seul le design ne suffit pas à rajeunir une marque qui peine à séduire et changer son image vieillotte. Mais la nouvelle Opel Vectra en 1988 balaie les préjugés et conjugue belle ligne et aérodynamique. Mais côté « sport » seule la Vectra GT et ses 130 ch a la lourde mission de tracter toute une gamme. Un peu maigre vu le plateau relevé des berlines sportives. Pour 1990, Opel nous rassure avec deux versions sportives : Vectra 2000i 16V et Vectra 2000i 16V 4×4. Voilà donc la berline du Blitz qui emprunte le quatre cylindres 16 soupapes de 150 ch qui a fait des étincelles dans la Calibra mais surtout la Kadett GSI 16V. En bonne sportive qui se respect, l’Opel Vectra A 2000i 16V est passé au magasin de sport pour se parer d’un kit carrosserie complet : boucliers enveloppants, bas de caisse, jantes alu de 15 pouces (communes avec la Calibra 16V) et becquet de malle arrière. A noter que seule la carrosserie 3 volumes (4 portes donc) est disponible, laissant la carrosserie 5 portes aux variantes plus placides. L’assiette est abaissée et la sortie d’échappement à peine visible car abritée sous le bouclier arrière. Malgré ces artifices de style, l’Opel Vectra A 2000i 16V peine à se démarquer dans la circulation et conserve une élégance discrète…

En adoptant le deux litres 16 soupapes de 150 ch, l’Opel Vectra A 2000i 16V espère se faire une place au soleil. Malheureusement entre un train avant défaillant et un amortissement pas au point, les espoirs de briller de la Vectra se sont évanouis. Reste donc une berline tonique agréable au quotidien…

Opel Vectra A 2000i 16V

Le quatre cylindres 2 litres 16 soupapes est une réussite et un véritable pièce de choix : 150 ch et 196 Nm de couple. Et tout ça disponible très bas dans les tours à la différence des autres multisoupapes concurrents…

Opel n’a pas lésiné et a pioché ce qui se fait de mieux à Rüsselsheim : le quatre cylindres de 1998 cm3 avec sa culasse à 16 soupapes et ses deux arbres à cames en tête. Particulièrement bien conçu, il a fait les beaux jours de l’Opel Kadett GSI 16V. Depuis la mise en place du catalyseur, il est géré par une centrale Bosch Motronic M 2.5 qui n’a rien retiré à sa fougue et sa disponibilité. Plus que les 150 ch à 6 000 tr/mn, c’est surtout le couple de 196 Nm à 4 800 tr/mn qui séduit et est très concret volant en main. Cette force, elle est encore plus évidente lorsque l’on sait que la Vectra 2000i 16V dispose de 30 Nm de plus que la Peugeot 405 MI16, 500 tr/mn plus bas en prime ; CQFD… La boîte de vitesses est manuelle avec cinq rapports et fait vite grimacer le conducteur : la commande de boîte est dure et imprécise. Il faut donc bien décomposer les mouvements, avec le moins de perte de temps possible pour descendre sous les 9 secondes au 0 à 100 km/h. Le souffle du moteur autorise 29’’7 au km DA, et une vitesse de pointe qui flirte avec les 220 km/h. Des valeurs flatteuses, d’autant que le poids d’ensemble est conséquent avec 1 175 kg sur la bascule. Classique traction avec sa structure monocoque acier sur laquelle sont fixés les trains roulant, il n’est pas étonnant de trouver un McPherson avant avec triangles inférieurs. Le train arrière est constitué d’un essieu déformable. L’ensemble est complété de barres antiroulis de plus fortes sections. Sur le papier, rien d’inquiétant, pourtant une fois au volant, c’est la douche froide ! La faute à un amortissement et des suspensions mal étudiées qui pompent et dégradent sans distinction le confort de roulement, la motricité du train avant et l’efficacité de la tenue de route. Sur surface lisse et sur une trajectoire rectiligne, l’Opel Vectra A 2000i 16V est équilibrée. Mais dès l’amorce des premiers

Opel Vectra A 2000i 16V

L’Opel Vectra A 2000i 16V dans sa posture idéale : rapide et en ligne droite. En revanche, dès que ça tourne, la motricité est vite mise à mal et il faut composer avec des suspensions à l’amortissement hors du coup…

virages, les choses se corsent, et la Vectra sous-vire en guise de punition. C’est d’autant plus dommage que la direction à crémaillère assistée hydrauliquement est réussie, tout comme le freinage avec quatre disques (ventilés avant). Un contrôle de traction tente de limiter les dégâts tandis l’ABS se fait présent trop vite, trop tôt. Les jantes alu de 15 pouces sont équipées de pneumatiques en 205/55 VR15. Une fois à bord, à l’instar de la Peugeot 405 MI16, le moteur se fait très présent et peut déranger les occupants qui profitent (à l’avant) des sièges baquets permettant une position de conduite parfaite. L’équipement de série est riche, et permettra d’oublier une présentation (trop) sérieuse et peu inspirée, tandis que l’instrumentation est indigente sur une voiture de sport. A noter que l’habitabilité arrière est relativement contenue face à ses rivales.

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteA l’instar de la Kadett GSI 16V, l’Opel Vectra 2000i 16V ne peut exploiter pleinement son potentiel mécanique. Pour une fois qu’un quatre cylindres 16 soupapes est plein et disponible, c’est le train avant qui ne suit pas. Sans parler de l’amortissement. Si Opel voulait bâcler son affaire, la démarche n’aurait pas été différente. C’est d’autant plus rageant que la Vectra est bien présentée, avec un équipement complet et de belles performances. Choisir la Vectra 2000i 16V est avant tout l’assurance de rouler dans une berline polyvalente et rapide au bel agrément mécanique. Et tant pis pour l’efficacité…

Autres versions :
Opel Vectra A

Les Rivales :
Berline Sport 1990, 1990

  • Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark Alfa-Romeo 75 2 Litres Twin SparkL’Alfetta n’en finit pas de mourir ?… On peut le penser tant la filiation (plutôt dérivés) se perpétue. Après l’Alfetta, la Giulietta, allez comptons même l’Alfa 90 et l’Alfa 6 basées sur la même plateforme, l’Alfa-Romeo 75 reprend à son compte ce lourd héritage. Puis, en 1986, Alfa-Romeo décide enfin de redonner du tonus à une berline qui méritait le détour avec la 75 1.8 Turbo. Et l’année suivante, c’est un deux litres inédit dans son allumage qui prend place ...
  • BMW 325iX E30 Avec ses modifications du millésime 86, BMW redonne un coup de jeune à sa Série 3 E30, et en profite au passage pour élargir la gamme avec un cabriolet et une version intégrale à quatre roues motrices. Dotée du nouveau 6 en ligne de 2,5 litres développant 171 ch, la BMW 325iX E30 c’est dans sa transmission intégrale qu’elle se distingue du reste de la gamme. Pour la reconnaître extérieurement, c’est assez simple, puisqu’elle est dotée de de passages de ...
  • Citroën BX GTI 4×4 Citroën n’en finit pas de décliner à l’envie sa gamme sportive dans la famille BX. Si cela peut prêter à sourire, force est de reconnaître un véritable dynamisme et le concept des poupées russes depuis le lancement de la Citroën BX en 1982 : 19 GT, Sport, 4 TC, GTI, GTI 16 soupapes. Rien que ça ! Et Citroën ne compte pas s’arrêter en (tout !) chemin, la preuve puisque pour le millésime 90 (en juillet 1989) la transmission intégrale ...
  • Ford Sierra RS Cosworth 4×4 Pour 1990, soit quatre ans après la sortie de la première Sierra RS Cosworth, radicale mais impétueuse, Ford poursuit les évolutions de son égérie des rallyes. Après avoir arrondi les angles, tant pour le style extérieur (une berline tri-corps 4 portes plus classique depuis 1987) que pour la tenue de route, Ford passe au sport intégral. En adoptant la transmission intégrale, et avec un 2 litres turbo Cosworth qui gagne 14 ch, la Ford Sierra RS Cosworth 4×4 repousse les ...
  • Opel Vectra A 2000i 16V Au début des années 80, Opel a misé sur l’aérodynamique soignée de ses véhicules pour faire plus moderne et « jeune ». Mais seul le design ne suffit pas à rajeunir une marque qui peine à séduire et changer son image vieillotte. Mais la nouvelle Opel Vectra en 1988 balaie les préjugés et conjugue belle ligne et aérodynamique. Mais côté « sport » seule la Vectra GT et ses 130 ch a la lourde mission de tracter toute une gamme. ...
  • Opel Vectra A 2000i 16V 4×4 Opel depuis la sortie de sa compacte Kadett joue la carte de l’aérodynamique et de belles mécaniques pour dynamiser une image qui peine à éclore spontanément dans l’esprit des clients. Trop classiques et vieillottes les Opel ? A voir… Mais avec sa berline Vectra (A) qui remplace en 1988 avantageusement (c’est peu de l’écrire) l’Ascona, Opel semble avoir trouver la bonne voie. Et deuxième éclair de génie pour la firme au Blitz, les problèmes récurrents de motricité et de train ...
  • Peugeot 405 MI16 Peugeot poursuit son offensive « GTI » en allant même proposer une version sportive de sa berline 405. L’objectif est clair : ne pas jouer la politique de la chaise vide face aux Sierra Cosworth, R21 Turbo, 190 2.3-16 et BMW M3 E30. Partant du dessin très harmonieux et équilibré signé Pininfarina, les designers de Peugeot ont sorti la panoplie de la sportive accomplie : boucliers avant et arrière enveloppants, accueillant les phares antibrouillard à l’avant, baguettes latérales avec des ...
  • Renault 21 2 Litres Turbo Phase 2 Depuis 1987, la Renault 21 2 litres Turbo sème la terreur chez les berlines de sport. Il n’y a que les Ford Sierra RS Cosworth et Mercedes-Benz 190 2L3-16 pour faire la course en tête. Peugeot et sa 405 MI16 ne font pas le poids côté moteur, tandis que les autres berlines de sport sont soit moins rigoureuses (Opel), soit moins performantes (Citroën BX GTI & GTI 16 soupapes) soit moins sportives dans leur définition (Alfa Romeo 75, BMW 325i ...
  • Renault 21 2 Litres Turbo Quadra Renault 21 2 Litres Turbo QuadraDepuis 1987, la Renault 21 2 litres Turbo joue les carnassiers parmi les berlines sportives. Hormis la Ford Sierra RS Cosworth qui rend coup pour coup, les Mercedes 190 2.3-16 et BMW M3 E30 sont bousculées. Leur prestige reste intact certes, mais la 21 2 litres Turbo offre les mêmes performances pour bien moins cher. A l’automne 1989, Renault vient apporter une réponse aux rares critiques formulées à l’égard de sa berline de sport : la motricité. Renault équipe donc ...

Avant d’acheter
Produite seulement de 1990 à 1992 en version traction ou transmission intégrale, l’Opel Vectra A 2000i 16V ne court pas les petites annonces, ni les rues ! Souvent (injustement ?) oubliées par tous, y compris en neuf à leur commercialisation, les Opel Vectra A 2000i 16V ne fréquentent pas toujours les ateliers Opel ou des spécialistes de la marque. Prudence donc au moment de l’achat, car une auto complète et en bon état, avec un entretien prouvé est à privilégier. Même si la Vectra A est réputée solide. Tous les 100 000 km environ la distribution doit être remplacée, et la révision doit intervenir tous les 15 000 km avec vidange moteur. La carrosserie a souvent souffert : peintures ternies, chocs sur les boucliers… Attention au prix des pièces pas toujours donné dans le réseau Opel. Il sera très difficile d’en trouver avec moins de 100 000 km au compteur, ou alors méfiance… Dans tous les cas, il convient de garder en tête que les frais d’entretien, remise en état, restauration et/ou réparation, le budget à mettre sur la table pourra souvent dépasser la valeur marché de l’Opel Vectra A 2000i 16V. Bon à savoir avant de se lancer…
Entretien : tous les 15 000 km ou 12 mois

Mots clés : Opel | Vectra | Vectra A | A | 2000 | 4×4 | 16V | Injection | berline | Blitz | Berline de Sport | Rüsselsheim | OPC | Allemagne | OPEL VECTRA A 2000I 16V | BERLINE SPORT | BERLINE

TOP Ligne | Efficacité aérodynamique | Performances ! | Prix | Freinage | Direction | Equilibre de comportement | Position de conduite | Equipement de série | Belle mécanique FLOP Planche de bord quelconque | Instrumentation pauvre | Image ? | Habitabilité AR réduite | Commande de boîte | Motricité ! | ABS intrusif ? | Bruit à bord | Confort de suspensions | Amortissement (efficacité)

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Opel
Vectra A 2000i 16V
1990
10 CV – 161 400 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (2×1 ACT) – 1 998 cm3
150 ch à 6 000 tr/mn (75,08 ch/litre)
196 Nm à 4 800 tr/mn (98,10 Nm/litre)
non
Traction + BV5 manuelle + ETC
1 175 kilos (7,83 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS
jantes alu 15″ + pneus en 205/55 VR15 AV et 205/55 VR15 AR
0 à 100 km/h en 8’’5; 217 km/h, km DA en 29’’7

Textes : Klaus Fuchs (Alis Webzine) – Photos : D.R

Opel Vectra A 2000i 16V
Opel
  • Opel Vectra A 2000i 16V Au début des années 80, Opel a misé sur l’aérodynamique soignée de ses véhicules pour faire plus moderne et « jeune ». Mais seul le design ne suffit pas à rajeunir une marque qui peine à séduire et changer son image vieillotte. Mais la nouvelle Opel Vectra en 1988 balaie les préjugés et conjugue belle ...
  • Opel Vectra A Turbo 4×4 En 1988 Opel poursuit sa révolution de palais avec sa nouvelle berline Vectra A qui remplace avec bonheur la rigide et austère Ascona C. Pour le millésime 1993, la gamme Vectra a été rafraîchie et remise au goût du jour mais pas uniquement. Dans la foulée de l’Opel Calibra Turbo 4×4, la firme de Rüsselsheim ...
  • Opel Astra génération F ou déjà 30 ans de la saga des compactes de Rüsselsheim Lorsque l’Opel Astra F a été présentée en première mondiale en 1991, c’était une époque de grands changements. Le « rideau de fer » qui divisait l’Europe venait de tomber et la « guerre froide » avait pris fin. En raison d’incidents tels que la marée noire de l’Exxon Valdez, les gens étaient de plus en plus conscients de ...
  • Opel revient sur son titre en ITC 1996 avec son Opel Calibra La saison 1996 a été un moment mémorable dans l’histoire du championnat des voitures de tourisme. Les voitures engagées en Classe 1 recevaient des mécaniques proches de celles des Formule 1. Avec la bénédiction de la FIA, le DTM allemand se muait en Championnat international des voitures de tourisme (ITC). Les courses avaient lieu dans ...
  • Nouvelle Opel Manta GSe ElektroMOD C’était déjà une voiture qui parlait aux sens. Désormais, la légendaire Opel Manta se tourne résolument vers l’avenir et en devenant ElektroMOD, elle devient un véhicule sans émissions affichant un visage moderne. Sous le capot noir emblématique de l’Opel, le quatre-cylindres essence a fait place à un puissant moteur électrique. Le « e » de GSe est ...
  • Opel Speedster – Guide Achat General Motors est toujours à la quête d’une image pour ses marques jumelles Opel et Vauxhall (Angleterre). De son côté, Lotus doit pouvoir passer le cap des nouvelles normes de crash tests pour son Elise, et le châssis actuel ne le permet pas. Opel dans la foulée dévoile un concept car Opel Speedster dévoilé au ...
  • Opel Vectra A 2000i 16V 4×4 Opel depuis la sortie de sa compacte Kadett joue la carte de l’aérodynamique et de belles mécaniques pour dynamiser une image qui peine à éclore spontanément dans l’esprit des clients. Trop classiques et vieillottes les Opel ? A voir… Mais avec sa berline Vectra (A) qui remplace en 1988 avantageusement (c’est peu de l’écrire) l’Ascona, ...
  • La Lotus Omega fête ses 30 ans Cette nouvelle voiture de Lotus, qui a fait la une des journaux et qui divise l’opinion, fête son 30e anniversaire cette année. Suggérer que la Lotus Carlton de 174 miles par heure était controversée au moment de son lancement serait un euphémisme. Cette berline de 3,6 litres à deux turbocompresseurs et à quatre places avec système ...
  • L’Opel Manta fête ses 50 ans d’existence Elle appartient au genre Mobula (raies, pastenagues) – l’Opel Manta, probablement le représentant le plus louche d’une longue lignée de classiques Opel. Cette année, le coupé avec la raie comme logo fête son 50e anniversaire. L’aire de répartition du Manta s’étend de la mer Baltique allemande à la côte Pacifique américaine. Le concepteur en chef ...
  • Opel Tigra 1L4i 16V Depuis le printemps 1994, l’Opel Tigra 1L6i 16V séduit le public et profite du tonus de sa mécanique pétillante. Avec 109 ch, le coupé allemand basé sur la plateforme de l’Opel Corsa B, mais avec une longueur supérieure de 20 cm, vient apporter une alternative aux petites GTI en comptant sur sa plastique avantageuse, pour ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Opel Vectra A 2000i 16V, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.