Ferrari 512 TR

ferrari-512tr-34

Ferrari 512 TR
1992 – 12 cyl. à plat 48V
428 ch – 305 km/h
1 630 kg

Depuis 1984, nos rétines avaient du mal à se remettre de l’apparition de la Ferrari Testarossa. D’une idée simple avec ses radiateurs sur les flancs, Pininfarina avait réussi une robe sculpturale pour habiller l’ensemble. Intimidante, plus large des hanches que des épaules, la Testarossa était alors avec la Lamborghini Countach la GT de tous les superlatifs. En 1992, la Ferrari 512 TR tente de combler l’écart qui la sépare de la Lamborghini Diablo. Désormais, c’est avec 428 ch que le passionné peut compter…

En devenant 512 TR, la Testarossa se corrige mais reste toujours un monstre d’exception !

Le V12 à plat (car non boxer) garde ses cotes inchangées, mais des détails nouveaux comme les pistons, la culasse retravaillée, soupapes plus grandes, conduits optimisés et gestion électronique intégrale. Le 12 cylindres grimpe donc plus vite et haut (428 ch à 6 750 tr/mn contre 380 à 5 750 tr/mn sur la Testarossa) et le couple passe à 491 Nm dès 5 500 tr/mn. Avec sa boîte 5 « métallique », la 512 TR progresse en « perfs » avec 0 à 100 km/h en 4″8 et km DA en 22″9. Elle dépasse enfin les 300 km/h ! Tirant parti de la Ferrari F40, la 512 TR a vu son châssis tubulaire plus léger de 40 kg et plus rigide. Le centre de gravité a pu être abaissé, tandis que les masses non suspendues améliorées. Les amortisseurs à gaz permettent ainsi aux doubles triangles AV et AR de mieux travailler et d’apporter stabilité à haute vitesse. Les pneus en 235/40 ZR18 AV et 295/35 ZR18 AR complètent ce dispositif et alliés à l’autobloquant taré à 40% le grip reste excellent quoiqu’il faille ré-accélérer avec doigté ! Disques ventilés et ABS ralentissent mieux cette GT de 1,6 tonnes. La position de conduite s’améliore,quoique perfectible, avec une lourdeur de direction (sans assistance) ! Finition en progrès mais toujours un peu « spaghetti » ! Peu importe, volant trois branches frappé du Cavallino et grille métalliques sont là…

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteLa Ferrari Testarossa avait été le premier choc émotionnel en 1984. La 512 TR apporte son lot d’évolutions pour mieux discipliner cette GT mythique. Mais attention, n’imaginez pas pour autant que la 512 TR a perdu de sa superbe. Elle a corrigé ses errements pour mieux mettre encore en évidence une personnalité étincelante et fascinante. Volubile, sculpturale et performante, la Ferrari 512 TR captive et offre plus de facilité dans sa conduite sans rien concéder à son mythe…

Autres versions :
Ferrari Testarossa

Les Rivales :
Supercar 1990, 1992

  • Bugatti EB110 GT Romano Artioli et Jean-Marc Borel se sont mis en tête de faire renaître Bugatti. Une idée qui a nécessité de nombreux et coûteux efforts (rachat de la marque à Messier), construction d’une usine inédite et ultra-moderne à Campogalliano (Italie) et conception d’une super Grand Tourisme qui doit assumer son héritage avec talent et passion. Rien ...
  • Chrysler Viper RT-10 En 1989, coup de foudre dans les salons de Détroit puis Francfort avec le concept car Dodge Viper. Devant tant de succès, Chrysler lance le Team Viper qui doit faire de ce concept car une réalité. Quatre ans plus tard, à peine émoussée, la Viper RT/10 laisse ses traces de gommes sur nos routes. Intimidante, ...
  • Ferrari 512 TR Depuis 1984, nos rétines avaient du mal à se remettre de l’apparition de la Ferrari Testarossa. D’une idée simple avec ses radiateurs sur les flancs, Pininfarina avait réussi une robe sculpturale pour habiller l’ensemble. Intimidante, plus large des hanches que des épaules, la Testarossa était alors avec la Lamborghini Countach la GT de tous les ...
  • Jaguar XJR-15 Jaguar XJR-15En 1991, la Jaguar XJR 15, basée sur la future Jaguar d’endurance, se charge d’être le porte-drapeau de la récente « marque » JaguarSport, résultant de l’union de TWR et de Jaguar. La ligne de la XJR15 signée Peter Stevens reste d’une pureté étonnante et conjugue à merveille efficacité et élégance. Une réussite dont ne ...
  • McLaren F1 En 1990, après des moissons de succès en Formule 1, McLaren Cars Ltd laisse carte blanche à Gordon Murray pour la technique et Peter Stevens pour la « robe » de créer la supercar la plus efficace de tous les temps. D’un style très simple au service de l’aérodynamique, avec un empattement long et un ...
  • Yamaha OX99-11 Yamaha qui fourni sans coup d’éclat des V12 en Formule 1 (Zackspeed dans les 80’s, puis Brabham et Jordan au début des 90’s) décide pourtant de présenter sa vision de la supercar des années 90. Aussi, pour 1992, Yamaha dévoile la OX99-11 qui se présente comme la supercar « ultime » en adoptant le principe ...

Avant d’acheter
La cote des 512 TR reste élevée, car peu diffusée (sur les 7 177 exemplaires de la saga Ferrari Testarossa, ce sont 2 261 exemplaires de 512 TR qui sont sorties des chaines de production de Maranello entre 1992 à 1994) et plus aboutie que les Testarossa. Une bonne nouvelle au moment de l’achat. Pas de nouveauté comparée à la « Testa », la 512 TR est toujours aussi problématique en usage quotidien (consommation, visibilité, maniabilité, discrétion…). L’entretien est toujours aussi coûteux et exigeant (vidanges tous les 10 000 km et entretien tous les 20 000 km), avec des interventions qui ne peuvent être réalisées que par des professionnels avertis (vidanger avec carter sec notamment !). Prévoir un budget ad hoc ! Les pneus ne sont plus des TRX comme sur les premières Testarossa, gage d’un coût et disponibilité plus acceptables. Hormis quelques détails, et à la condition d’un entretien scrupuleux et un usage cohérent, les très gros kilométrages ne font pas peur à ce monstre sacré, certaines ayant dépassé les 250 000 km… Alors ?

Mots clés : Ferrari | 512 | TR | Testarossa | 12 boxer | Fiorano | Scuderia | Maranello | F1 | FERRARI | 512 TR | Supercar | GT | Grand Tourisme

TOP V12 magique | Performances | Sculpture Automobile | Aboutissement de la lignée des Boxer | Châssis en progrès | Freinage FLOP Prix | Détails de finition | Poids | Difficile de passer inaperçu ! | Coûts d’entretien | Conduite sportive « physique » | Usage quotidien

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Ferrari
512 TR
1992
28 CV – 1 197 666 FF
12 cylindres en V (à plat), 48 soupapes (2×2 ACT) – 4 943 cm3
428 ch à 6 750 tr/mn (86,58 ch/litre)
491 Nm à 5 500 tr/mn (99,33 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle + autobloquant
1 630 kilos (3,81 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 18″ + pneus en 235/40 ZR18 AV et 295/35 ZR18 AR
0 à 100 km/h en 4″8; 305 km/h, km DA en 22″9

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Ferrari 512 TR
« 1 de 2 »
Ferrari
  • Le court métrage « Le Grand Rendez-Vous » de Claude Lelouch avec la Ferrari SF90 Stradale et Charles Leclerc sera présenté le 13 juin Ce matin, à l’aube, le réalisateur français Claude Lelouch a tourné son court métrage, “Le Grand Rendez-vous”, en Principauté de Monaco à la date précise où devait avoir lieu le Grand Prix. Les cameras du réalisateur français ont accompagné la Ferrari SF90 Stradale qui bouclait un tour incroyable du circuit de Formule 1. A son volant, Charles Leclerc a atteint ...
  • Ferrari et Claude Lelouch ensemble pour un « Grand Rendez-Vous » La SF90 Stradale et Charles Leclerc protagonistes d’un court métrage unique qui sera tourné à Monaco le jour où devait avoir lieu l’un des évènements majeur du calendrier de la F1. Certains rendez-vous sont immanquables, ils s’honorent même dans les circonstances les plus difficiles et se transforment en une occasion de créer quelque chose d’unique et d’inoubliable. Dimanche matin, le jour ...
  • La Ferrari SF90 Stradale remporte l’iF Design Gold Award La Ferrari SF90 Stradale est l’unique automobile à avoir gagné l’un des 75 prestigieux Gold Award dans le cadre des iF Design Award 2020. Avec cette distinction, le jury a voulu souligner les « surfaces innovantes, à la charge émotionnelle forte, délimitées par les éléments et les lignes à la fois nettes et fonctionnelles » ...
  • Sebastian Vettel assis pour la première fois dans sa nouvelle monoplace Ferrari 2020 Sebastian Vettel a passé la matinée à Maranello, en réunion avec les ingénieurs et le chef d’équipe Mattia Binotto, en vue de la nouvelle saison. Dans la zone d’assemblage des véhicules, les mécaniciens étaient présents pour que Seb puisse vérifier sa position dans l’habitacle de la nouvelle voiture. Montage du siège. Juste avant midi, l’Allemand, qui ...
  • Charles Leclerc et la Scuderia Ferrari confirme leurs destinées communes jusqu’à 2024 La Scuderia Ferrari Mission Winnow est heureuse d’annoncer qu’elle a prolongé son contrat avec Charles Leclerc. Ce dernier est passé par les rangs de la Ferrari Driver Academy, à laquelle il s’est joint en 2016 et qu’il pilotera maintenant pour l’équipe italienne jusqu’à la fin de la saison 2024. Charles Leclerc #16 « Je suis très heureux de rester ...
  • Les Ferrari 488 Pista Spider et F8 Tributo récompensée par le magazine allemand Sport Auto La Ferrari 488 Pista Spider et la Ferrari F8 Tributo ont reçu deux prix importants du magazine automobile allemand sport auto dans leur sondage annuel. Lors de la cérémonie de remise des prix d’hier soir à Stuttgart, les organisateurs ont dévoilé les 28 champions de cette année, un pour chaque catégorie du sport auto Award 2019. ...
  • GP F1 Yas Marina Abu Dhabi 2019 – 1er décembre Le GP de F1 de Yas Marina à Abu Dhabi ne représentait un enjeu que pour certaines écuries. Pour les autres, c’est racing just for fun ! « just » ?… Pas réellement, car les Mercedes GP sont à l’attaque. Tant et si bien que Bottas harponne même l’infortuné Grosjean (Haas) en essais libres. Lors des qualifications, ...
  • GP F1 Sao Paulo Brésil 2019 – 17 novembre Plus d’enjeu titre pilote et constructeur. Néanmoins, un Grand Prix de F1 au Brésil, c’est toujours un évènement dans ce pays marqué par Ayrton Senna, mais qui possède son lot de pilotes renommés (Fittipaldi & Piquet) et titrés en F1. Le circuit de Sao Paulo est un formidable chaudron pour les pilotes et le spectacle. ...
  • Nouvelle Ferrari Roma V8 2+2 La Ferrari Roma a été aujourd’hui présentée aux clients à l’occasion d’un événement exclusif organisé dans la Ville Éternelle. Le nouveau coupé 2+ doté d’un moteur central avant de la Maison de Maranello se caractérise par un design intemporel, un raffinement distinctif, une conduite et des prestations d’excellence absolue. La Ferrari Roma est non seulement une véritable icône du ...
  • GP F1 Austin Texas USA 2019 – 4 novembre Week end très « show » à l’américaine avec son lot de VIP et de « people » dans le paddock et dans les stands. Mais c’est sur la piste que tout se joue véritablement… En Q1, les deux Williams et les deux Alfa Romeo n’iront pas plus loin. Tout comme Perez qui manqué la pesée pendant les essais ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)
Ferrari 512 TR, 10.0 out of 10 based on 6 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.