Peugeot 604 V6 Ti

Peugeot 604 V6 Ti

Peugeot 604 V6 Ti
1977 – 6 cyl. en V 12V
144 ch – 185 km/h
1 440 kg

Depuis le salon de Genève 1975, Peugeot est monté d’un cran en posant les roues de sa Peugeot 604 chez les limousines de prestige… ou à défaut haut de gamme. Le concept est classique et éprouvé avec les solutions techniques de la robuste Peugeot 504 d’une part, une carrosserie plus statutaire et imposante d’autre part (4,7 mètres de long soit +20 cm en longueur), un design carré et élancé grâce à une malle arrière conséquente. Un dessin qui n’est pas sans rappeler celui de l’Alfa Romeo Alfa 6. D’aucuns lui trouvent un air à l’américaine. Pour septembre 1977, Peugeot a présenté au salon de Francfort une variante plus économique et frugale en carburant avec la Peugeot 604 Ti dont le V6 PRV est équipé de l’injection Bosch en lieu et place des carburateurs. Le tout sans sacrifier à la performance. Un bon point. La Peugeot 604 Ti reste ainsi dans son crédo de la limousine. Qui dit limousine statutaire, dit de nombreux chromes qui soulignent les formes et la carrosserie. On note néanmoins quelques mesquineries comme les enjoliveurs de roues qui sont en plastique et tentent vainement de singer des roues alu. Ces modifications mécaniques de détails sont-elles suffisantes pour faire trembler les valeurs allemandes et anglaises campées solidement dans le segment des limousines de prestige ?…

La Peugeot 604 Ti se dote de l’injection Bosch et de nouveaux rapports de boîtes allongés pour réduire sa consommation, sans pour autant sacrifier aux performances. Pour le reste, c’est inchangé à Sochaux avec confort, habitabilité et sérieux, à défaut d’une finition exemplaire…

Peugeot 604 V6 Ti

Le V6 PRV fabriqué à Douvrin, évolue par petite touche avec l’injection K-Jetronic Bosch qui permet de gagner -20% de carburant à l’usage. La puissance progresse légèrement et l’agrément est en hausse.

Le V6 PRV est la fierté nationale puisque c’est le premier 6 cylindres depuis des années. A vrai dire, c’est le premier moteur de ce type depuis la fin des restes des gloires d’avant-guerre ou des héritages ex-Ford avec le V8 des Simca Versailles et Comète. Sous le grand capot de la Peugeot 604 Ti, le V6 PRV est inchangé avec sa cylindrée de 2 664 cm3 et son V6 à l’angle inhabituel de 90° (de sa conception de V8 « contrarié » pour cause de crise énergétique). Le taux de compression reste toujours autant mesuré à 8,65 tandis que ce bloc tout alu est coiffé de deux culasses à double arbres à cames en tête entraînés par chaine. La réelle nouveauté est à mettre au crédit de l’alimentation qui est assurée désormais par une injection K-Jetronic Bosch. Exit les bons vieux carbus, pour permettre une meilleure maitrise de la consommation de carburant. Mais pas uniquement, puisque la puissance moteur en profite avec 144 ch à 5 500 tr/mn (contre 136 ch à 5 750 tr/mn) tandis que le couple s’établit à 217 Nm à 3 000 tr/mn. Le ralenti, comme souvent avec l’injection, est fixé plus haut et se stabilise à 1 000 tr/mn. On le comprend, les valeurs de ce PRV injection sont supérieures, de peu, et surtout plus bas dans les tours. Puisque la baisse de la consommation a été un objectif prioritaire dans ces modifications mécaniques, la boîte de vitesses à 5 rapports manuels voit son dernier rapport allongé et équipé d’un overdrive. Dans des conditions standard d’utilisation sur longs trajets, c’est 20% d’économie en carburant. Les performances sont toujours convaincantes mais ne progressent pas avec une vitesse maxi toujours annoncée à 185 km/h, et des accélérations franches : 0 à 100 km/h sous les 10 secondes et un kilomètre DA en 32’’7. Classique propulsion, la Peugeot 604 a toujours été louée depuis son lancement deux ans plus tôt pour son comportement routier. Son train avant moderne (un McPherson) et train arrière aux roues indépendantes et bras tirés triangulés. Amortisseurs télescopiques et ressorts hélicoïdaux sont complétés de barres antiroulis. Les roues (acier) de 14 pouces sont chaussées de pneus Michelin XAS en 175 HR14. Le freinage à est à souligner avec ses quatre disques (ventilés avant), qui est puissant et résiste à l’échauffement jusqu’à certaines limites. La direction à

Peugeot 604 V6 Ti

Classique propulsion, la Peugeot 604 V6 Ti reste confortable et efficace. Petite vigilance évidente sur le mouillé ou chaussée déformée, mais la bonne direction et les freins efficaces permettent une conduite sécurisante…

crémaillère assistée est précise et agréable, et permet de placer, voire corriger la Peugeot 604 Ti à loisir. Car n’oublions pas qu’en propulsion classique, la Peugeot 604 Ti, avec ses 1 440 kg, peut avoir quelques dérives du train arrière à la réaccélération, notamment sur chaussée humide ou déformée. Mais pour le reste, la tenue de route est efficace sans jamais perdre son confort. Un compromis qui semble idéal pour cette limousine cossue. Une fois les lourdes portes claquées, l’habitacle brille toujours par son espace intérieur disponible. C’est cossu, mais toujours autant austère, et surtout on peste sur une finition pas toujours au niveau, tandis que l’équipement présente quelques lacunes. Ainsi, on apprécie le volant réglable en hauteur, ou encore les quatre vitres électriques, mais on constate que les appuie-têtes arrière sont désespérément fixes. En bonne voyageuse, la Peugeot 604 Ti autorise près de 500 dm3 de bagages dans son coffre…

Notre avis
emoticonAvec son tarif compétitif par rapport à ses rivales, son V6 PRV amélioré, ses économies de carburant et son autonomie au long court, la Peugeot 604 Ti convainc à défaut de séduire et d’enflammer les foules. Des qualités elle n’en manque pas, mais elle reste trop sérieuse et austère dans son approche pour chambouler la hiérarchie établie. Alors ceux qui céderont à ses sirènes, opteront pour une limousine haut de gamme tricolore, avec un confort soigné et une tenue de route sans histoire, et la possibilité de partir en famille sans inquiétude. Tant en place, qu’en manière de voyager (espace à bord, confort). Quitte à fermer les yeux sur des lacunes de finition et un accepter le concept de la bourgeoisie discrète et timide ?…

Autres versions :
Peugeot 604

Les Rivales :
Limousine 1970, 1977

  • Peugeot 604 V6 Ti Depuis le salon de Genève 1975, Peugeot est monté d’un cran en posant les roues de sa Peugeot 604 chez les limousines de prestige… ou à défaut haut de gamme. Le concept est classique et éprouvé avec les solutions techniques de la robuste Peugeot 504 d’une part, une carrosserie plus statutaire et imposante d’autre part (4,7 mètres de long soit +20 cm en longueur), un design carré et élancé grâce à une malle arrière conséquente. Un dessin qui n’est pas ...
  • Rolls-Royce Silver Shadow A Crewe, la présentation d’un nouveau modèle est un évènement tant les nouveautés sont rares. Pour 1965, Rolls-Royce dévoile ainsi la nouvelle Silver Shadow qui remise au garage la vénérable Silver Cloud. Révolution de palais, la Rolls-Royce Silver Shadow entre de pleins pneus dans l’ère moderne avec une carrosserie qui intègre (enfin ?) les pontons. Elancée, mais pourtant plus courte que la Cloud, la Rolls-Royce Silver Shadow conserve malgré tout des dimensions respectable avec 5,2 mètres de long et 1,8 ...

Avant d’acheter
La Peugeot 604 a connu une riche et longue carrière de 1975 à 1985 avec une production totale de 153 252 exemplaires. Dans les petites anecdotes, notons les 306 exemplaires écoulés aux USA en 1984, ou encore les 381 exemplaires produits par Kia en Corée sous licence en CKD entre 79 et 81. La Peugeot 604 Ti qui nous intéresse ici a été produite de 1977 à 1982, et a connu quelques modifications au cours de sa courte carrière. Pour le millésime 79, la trappe à essence devient « carrée », des ceintures de sécurité sont montées à l’arrière et un pare-brise en verre triplex est disponible en option. Pour le millésime 80, la Peugeot 604 Ti devient « Grand Confort » avec un équipement enrichi : verrouillage centralisé, d’un toit ouvrant et de 4 vitres électriques, du pare-brise en verre triplex, de glaces teintées et de jantes millimétriques pour pneumatiques Michelin TRX. Les cabochons avant de clignotants virent à l’orange et non plus blanc. Pour 1981, la boîte automatique GM est remplacée par une ZF. Robustes, les Peugeot 604 souffrent essentiellement de la corrosion d’une part aux endroits usuels (tour de toit ouvrant, coffre, baie de pare-brise, lunette arrière…), et d’autre de l’inaction. Ainsi, on peut constater des étriers de freins Girling qui se grippent, ou des joints de culasse à changer sur le V6 PRV (souvent la conséquence d’un circuit de refroidissement entartré). Moteur qui est par ailleurs indestructible (merci la faible exploitation avec ses 54 ch/litre) et ne demande qu’un entretien régulier avec vidange tous les 7 500 km et une visite sur deux la révision est plus conséquente avec remplacement des filtres et contrôle des bougies. Attention à l’état de l’injection Bosch qui est coûteuse à remplacer.
Entretien : Tous les 7 500 km ou tous les ans

Mots clés : Peugeot | 604 | TI | V6 | PRV | Limousine | Berline | Berline Sport | Injection | Sochaux | France | PEUGEOT | 604 TI | LIMOUSINE SPORT | BERLINE SPORT

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS


brochure1780_peugeot-604_1982
peugeot-604-catalogue-brochure-1979

TOP Consommation en baisse ǀ Moteur souple ǀ Tenue de route ǀ Habitabilité ǀ Freinage ǀ Coffre ǀ Boîte de vitesses ǀ Direction ǀ Injection Boschf FLOP Performances stagnantes ǀ Image ? ǀ Essuie-glaces inefficaces ǀ Poids ǀ Présentation intérieure austère ǀ Lacunes d’équipement ǀ Détails cheap ǀ Etagement 5e rapport de boîte

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Peugeot
604 Ti
1977
15 CV – 54 200 FF
6 cylindres en V à 90° 12 soupapes (2×2 ACT) – 2 664 cm3
144 ch à 5 500 tr/mn (54,05 ch/litre)
217 Nm à 3 000 tr/mn (81,29 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle (avec overdrive sur le 5e) ou BVA3 General Motors en option
1 440 kilos (10 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes acier 14″ + pneus en 175 HR14 AV et 175 HR14 AR
0 à 100 km/h en 9’’9; 185 km/h, km DA en 32’’7

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Peugeot 604 V6 Ti
Peugeot
  • Premier drapeau à damier pour le Team Peugeot TotalEnergies Le Team PEUGEOT TotalEnergies a disputé sa première course, en Championnat du Monde FIA  d’Endurance  (WEC), en Italie, là l’occasion des 6 Heures de Monza. Une épreuve riche d’enseignements pour l’équipe qui a pu découvrir le comportement de la PEUGEOT 9X8 dans le trafic et les conditions extrêmes de compétition, l’apprentissage intense se poursuit avec ...
  • Peugeot 604 V6 Ti Depuis le salon de Genève 1975, Peugeot est monté d’un cran en posant les roues de sa Peugeot 604 chez les limousines de prestige… ou à défaut haut de gamme. Le concept est classique et éprouvé avec les solutions techniques de la robuste Peugeot 504 d’une part, une carrosserie plus statutaire et imposante d’autre part ...
  • La Peugeot 9X8 débutera en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA dès Juillet à Monza ! Moins d’un an après la révélation de la maquette qui présentait son concept et seulement cinq mois après le début de son programme d’essais en piste, le team Peugeot TotalEnergies dévoile aujourd’hui à Portimao, sa voiture de course :  la PEUGEOT 9X8, Hypercar 4 roues motrices Hybride (électrique). Celle-ci fera en juillet ses débuts en ...
  • Peugeot Sport revient sur 40 ans de sport et de succès en compétition Si certains chiffres peuvent être symboliques, les faits et les actes sont bien réels. Depuis sa date de création officielle en octobre 1981, Peugeot Sport compte bien plus de succès retentissants que de bougies aujourd’hui, témoignant de la qualité continue de cette structure et de la justesse de sa stratégie sportive. « Le sport est un ...
  • Nouvelle 308, Nouvelles technologies d’éclairage sur le regard, les crocs et les griffes du Lion De la création de la PEUGEOT Type 1 en 1889 à la présentation des nouvelles PEUGEOT 308 et 308 SW, l’éclairage des modèles de la marque au Lion n’a cessé d’évoluer en termes de technologie, de fonctionnalités et de design. Projecteurs et feux arrière sont devenus des éléments clés des véhicules. Ils sont l’exemple même de ...
  • Peugeot 9X8 ou 30 ans de nouveautés techniques et innovations depuis la Peugeot 905 Depuis plus de 210 ans, PEUGEOT accompagne son époque, anticipe les changements de comportements, et ouvre la voie à de nouvelles solutions de mobilité. Laboratoire technologique par excellence, le Sport Automobile offre à PEUGEOT le champs d’exploration idéal pour pleinement déployer ses capacités d’innovation : la PEUGEOT 9X8, nouvelle Hypercar de la Marque tout juste ...
  • Nouvelle PEUGEOT 9X8 Hypercar dessinée pour la course et la victoire PEUGEOT dévoile le prototype de l’Hypercar 9X8, sa voiture de compétition de toute nouvelle génération, appelée à débuter en 2022 dans le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC). Hyper-efficiente, propulsée par une motorisation hybride et dotée d’une transmission intégrale, la PEUGEOT 9X8 s’inscrit dans la stratégie de la Neo-Performance développée par PEUGEOT, qui vise à ...
  • La PEUGEOT 106 fête ses 30 ans La PEUGEOT 106 a été la première voiture de la génération 6. Ce nouveau véhicule était destiné à élargir l’offre de PEUGEOT sur le segment B des petites citadines représentant à l’époque un peu plus du tiers des immatriculations européennes et 40 % des immatriculations en France. Le lancement commercial de la PEUGEOT 106 a eu ...
  • Peugeot 205 GTI – Guide Achat A la fin des années 70, PSA est mal en point. On craint même à terme une banqueroute. Le rachat de Citroën, puis du groupe Chrysler ex-Roots (incluant Simca) et une gamme Peugeot robuste, sérieuse mais vieillissante, ankylose PSA dans son développement. Pourtant, cette stratégie de croissante externe avec une présence renforcée et accélérée de facto sur certains marchés ...
  • Nouvelle Peugeot 508 PSE aux mains des Pilotes de Peugeot Sport Les livraisons de la 508 PEUGEOT SPORT ENGINEERED démarrent en concession en France, et nos pilotes du WEC sont parmi les premiers clients à porter les couleurs de la marque au volant de cette voiture haute performance. Parce qu’elle offre des sensations et une expérience de conduite inédites, Loïc Duval, Kevin Magnussen, Paul Di Resta, ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Peugeot 604 V6 Ti, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.