Porsche 718 Boxster S

718 Boxster S

Porsche 718 Boxster S
2016 – 4 cyl. à plat (Flat 4) 12V Turbo
350 ch – 285 km/h
1 385 kg

Porsche reste maître dans l’art subtil de la communication. Pour passer les normes environnementales avec succès, le downsizing touche également les « petites » de la famille Boxster et Cayman. Et comme pour mieux faire digérer la pilule de la perte de 2 cylindres du Flat 6 qui mue en Flat 4 (oui, un quatre cylindres !), Porsche n’hésite pas à rebaptiser sa saga avec le label « 718 » en guise d’hommage aux voitures de course éponymes équipées de quatre cylindres à plat aux nombreuses victoires. La Porsche 718 Boxster S recèle ainsi en son sein un quatre cylindres à plat. Voilà c’est dit ! Elle se démarque de la génération 981 avec son Flat 6 sur de nombreux détails esthétiques, mais reste sur la même base stylistique. On note ainsi une proue revue avec des naseaux agrandis et des optiques bi-xénon avec éclairage diurne à LED intégrés. En option, des feux diurnes à LED à quatre points sont également disponibles. La silhouette de la nouvelle 718 Boxster se distingue aussi par ses nouvelles ailes, ses nouveaux bas de caisse et ses poignées de porte intégrées. De série, le 718 Boxster S bénéficie de nouvelles jantes de 19 pouces qui peuvent être remplacées par des jantes de 20 pouces en option. À l’arrière, la 718 Boxster se distingue par une stature plus trapue grâce à un jonc garni du sigle Porsche reliant les nouveaux blocs optiques (mais ne venant plus mourir dessus) qui intègrent des optiques tridimensionnelles à LED et des feux stop à quatre points.

Un gros quatre patte turbo est-il de taille à faire oublier le Flat 6 ? La Porsche 718 Boxster S veut y croire, et force est de constater que ses prestations sont un cran au-dessus, quitte à y laisser des plumes en caractère…

Si le 718 Boxster hérite d’un quatre cylindres de 2 litres en position longitudinale centrale arrière, la variante S voit la cylindrée du Flat 4 grimper à 2 497 cm3. Porsche n’a pas lésiné sur les moyens et cet ensemble tout alu a reçu tous les derniers raffinements maison. Quatre soupapes par cylindres (16), distribution variable, injection directe d’essence… et en pièce de choix un turbo à géométrie variable (TGV), une technologie jusqu’ici réservée à la 911 Turbo. Sur ce modèle, le compresseur est en plus doté pour la première fois d’une soupape de décharge (« wastegate »). Il offre jusqu’à 420 Nm (soit un gain de 50 Nm) au vilebrequin entre 1 950 tr/min et 4 500 tr/min. Le conducteur bénéficie ainsi d’un couple encore meilleur, et ce quel que soit le régime. La puissance est fixée à 350 ch à 6 500 tr/mn, bien supérieure que l’ancien modèle S avec son Flat 6. Comme quoi les préjugés…En revanche, la sonorité d’origine est peu gratifiante, et il convient d’opter pour l’échappement sport en option à 1 968 € impérativement. Côté transmission on reste de série sur une classique boîte manuelle à 6 rapports mais en option il est possible d’opter pour la boîte PDK à double embrayage à sept rapports. A noter qu’avec cette dernière, les émissions de CO2 chutent de 184 à 167 grammes. Histoire de dissiper totalement les dernières hésitations, la Porsche 718 Boxster S allume les chronos avec 4’’2 sur l’exercice du 0 à 100 km/h et une vitesse maximale qui bute sur 285 km/h. Porsche poursuit ses efforts dans un poids raisonnable, propice à une voiture de sport. Le résultat est encore à la hauteur avec tout juste moins de 1,4 tonne. La coque reçoit les trains roulants, avec à l’avant un système McPherson complété de triangles inférieurs et barre antiroulis. A l’arrière on retrouve un essieu multibras également complété d’une barre antiroulis. L’amortissement est classique, mais peut être piloté en option, tout comme les barres antiroulis actives. Avec ces deux équipements optionnels, la Porsche 718 Boxster S permet ainsi des vitesses de passage en courbe encore supérieures, et de varier le confort en fonction de votre usage. Ingénieux et bien vu, mais il faut remettre la main au porte-monnaie. Histoire de combiner motricité et mobilité, un différentiel PTV est en option également. De série vous ne pourrez que compter sur le contrôle de trajectoire et l’antipatinage qui sont tous deux déconnectables. La direction à crémaillère est certes assistée électriquement, mais son calibrage et le ressenti de la route et du placement du train avant sont parfaits. Le freinage est à quatre disques ventilés percés de 330 mm à l’avant et 299 mm à l’arrière pincés par des étriers fixes, et complétés d’un ABS. Les jantes alu de 19 pouces de série sont chaussées de pneumatiques en 235/40 ZR19 AV et 265/40 ZR19 AR. La Porsche 718 Boxster S se montre très équilibrée de comportement en raison de son architecture et de sa répartition des masses (44%/56% AV/AR). Mais surtout, la précision de conduite et l’efficacité progresse même jusqu’aux limites puisque la précédente génération se montrait délicate à piloter aux abords des limites ce qui n’est désormais plus le cas avec la Porsche 718 Boxster S. Dans l’habitacle de la 718 Boxster, le conducteur retrouvera un environnement Porsche familier (et pour cause il est copié-collé sur celui de la Porsche 911), agrémenté d’un nouveau tableau de bord. Parmi les nouveaux équipements intérieurs figurent le Porsche Communication Management (PCM), qui regroupe le pré-équipement téléphone, les interfaces audio et le Sound Package Plus d’une puissance de 110 watts. Le système PCM peut être complété avec des modules optionnels permettant de répondre aux besoins de chacun. Un module de navigation à commande vocale est ainsi proposé. Quant au module Connect Plus, il peut s’ajouter au module de navigation et offrir ainsi des services en ligne étendus. La position de conduite est parfaite, et il est possible de décapoter/recapoter jusqu’à 70 km/h.

Notre avis
Logo_GDS_sanstextePorsche nous livre là une copie parfaite. La Porsche 718 Boxster S est tout simplement une fabuleuse machine qui délivre des performances de premier plan, une tenue de route encore en progrès qui gomme les défauts constatés jusqu’alors, et présente une esthétique et qualité de présentation/finition irréprochables. Et son Flat 4 alors ? Côté punch, rien à redire, bien au contraire tant il est plein et efficace. Côté charme et vocalises, force est de constater que l’on s’attend à autre chose, surtout à la lecture du tarif qui atteint sans option presque 70 000 €. Et comme toujours chez Porsche, il ne faut pas lésiner sur les suppléments pour se faire une auto à la carte avec certaines options indispensables pour avoir le nec plus ultra que tout passionné est en droit d’attendre d’une Porsche.

Autres versions :

Les Rivales :

  • Abarth 124 Spider Mk2 Au salon de Genève 2016, quelques mois après la présentation de la Fiat 124 Spider, Abarth nous réserve une belle surprise avec son interprétation sportive et plus radicale du roadster turinois. Quoique basé sur la Mazda MX-5 qui prête sa plateforme, son habitacle, ses trains roulants et la cellule centrale de sa carrosserie, les stylistes ...
  • Alfa Romeo 4C Spider Depuis 2013, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des voitures plaisir. Et quel retour ! L’Alfa Romeo 4C vient en effet chasser sur le terrain de jeu des Lotus Elise et Exige avec son gabarit menu, posée au ras du bitume, son quatre cylindres turbo dans le dos des occupants et ...
  • Audi TT-RS Roadster En mars 2007, Audi renouvelle son TT Roadster qui avait rencontré un franc succès depuis 2000. Le design évolue intelligemment, tandis que le TT roadster devient plus abouti et mâture. Longtemps confiné dans la catégorie des coupés sportifs généraliste, le TT hausse le ton avec sa variante RS. Oubliez le reste de la gamme 4 ...
  • Chevrolet Corvette C6 LS3 Cabriolet Si le coupé Corvette a désormais pris le dessus en matière d’exemplaires vendus, il ne faut pas négliger que c’est en variante cabriolet que la Corvette est apparue en 1953. Depuis, chaque génération de Corvette a toujours eu sa variante découvrable, avec toujours un trait commun : une ligne à tomber par terre. La Chevrolet ...
  • Jaguar F-Type V6 Avec Tata aux commandes, Jaguar ne s’est jamais aussi bien porté ! Pour preuve ce roadster F-Type qui s’autorise même à reprendre des nomenclatures d’un passé parfois trop lourd à porter pour les modèles de Coventry. Avec un Ian Callum, le designer maison, particulièrement inspiré dans son coup de crayon, la Jaguar F-Type fait table ...
  • Mercedes-Benz SLK 350 R172 Déjà la troisième génération de Mercedes-Benz SLK. Précurseur et solitaire en 1995, la concurrence s’est réveillée et se montre rude avec une multitude de modèles de qualités et sportifs : Audi TT-S, Nissan 370Z, BMW Z4, Porsche Boxster et Cayman… Mercedes-Benz passe donc à l’offensive avec un design plus agressif et viril. On apprécie notamment ...
  • Nissan 370 Z Roadster Malgré un air de famille évident avec la 350Z roadster qui a été diffusée de 2005 à 2009, le 370Z Roadster est totalement inédit avec des proportions nettement modifiée : -10 cm en empattement, -6,5 cm en longueur mais +3 cm en largeur et des voies également élargies. La génétique sportive est toujours à l’honneur ...
  • Porsche 718 Boxster S Porsche reste maître dans l’art subtil de la communication. Pour passer les normes environnementales avec succès, le downsizing touche également les « petites » de la famille Boxster et Cayman. Et comme pour mieux faire digérer la pilule de la perte de 2 cylindres du Flat 6 qui mue en Flat 4 (oui, un quatre ...
  • Porsche Boxster Spyder En 2010, Porsche nous avait fait diablement plaisir avec une variante Spyder de son Boxster. Pour 2015, le constructeur allemande remet le couvert et adopte la même recette pour son Boxster réactualisé depuis 2013. Porsche a désormais une stratégie assez bien rôdée avec une multitude d’éléments qui sont partagés entre les différentes versions. Le Spyder ...
  • Tesla Roadster La Tesla Roadster est avant tout la vitrine de son concepteur spécialisé dans les batteries Lithium-ion. C’est d’ailleurs cette spécialité qui a valu à Tesla d’être racheté par Daimler AG pour s’assurer la technologie du futur. Pour combattre la lourdeur des batteries, Tesla est parti de la base des Lotus Elise pour éviter d’avoir une ...

Avant d’acheter
Deuxième opus de Boxster (981), Porsche ne cesse de le bonifier pour lui donner plus d’épaule et de carrure (même avec un 4 cylindres), sans pour autant plus de gabarit. Coincé entre la polyvalence (2+2 places) et l’image très forte d’une Porsche 911 Cabriolet et l’équivalent mais Coupé Cayman, le Boxster a cependant toujours la cote. S’il est le « petit frère » de la Porsche 911 Cabriolet, n’allez pas croire que le coût d’entretien est en fonction de la hiérarchie de la gamme de Weissach. La Porsche 718 Boxster S reste une Porsche avant tout avec ses prudence d’usage avant de signer un chèque pour un modèle qui n’est plus neuf. Les règles sont donc immuables pour se garantir de toute mauvaises surprises et limiter les risques : entretien dans le réseau prouvé avec factures et carnet d’entretien aux intervalles préconisés, éviter les autos ayant eu déjà de (trop) nombreux propriétaires, se renseigner sur l’usage de l’auto (tourisme ou circuit), contrôler l’usure des périphériques qui peuvent vite faire grimper la facture en plus du prix d’acquisition (pneus, freins). Enfin, en raison des frais de remise en état important, il convient de n’acquérir un modèle qu’en parfait état de carrosserie, le 718 Boxster S étant très vulnérable aux usages urbains, faute de protections plastiques non peintes et d’une assiette très basse… Pour le reste, c’est un coupé très fiable et utilisable au quotidien. Et n’oubliez pas que les options permettent des configurations fort différentes sur le 718 Boxster S pouvant faire varier très sensiblement le caractère, la sportivité et le confort de l’auto. Bon à savoir avant d’acheter…

Mots clés : Porsche | Boxster | S | Cabriolet | Flat 4 | 718 | Mk3 | 4 cylindres | Weissach | Roadster Sport | PORSCHE | 718 BOXSTER S | ROADSTER SPORT | CABRIOLET

TOP Design affirmé ǀ Freinage ǀ Comportement encore plus efficace ǀ La saga continue ǀ Qualité de finition et présentation ǀ Performances ! ǀ Flat 4 velu ǀ Position de conduite ǀ Poids contenu FLOP Tarif (!) ǀ 4 cylindres aphone ǀ 2 places uniquement ǀ Politique d’options ǀ A priori sur la noblesse mécanique ǀ Caractère en baisse

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :

Roues :
Performances :

Porsche
718 Boxster S
2016
ND CV –68 750 €
4 cylindres à plat (Flat 4) 24 soupapes (2×2 ACT) –2 497 cm3
350 ch à 6 500 tr/mn (140,17 ch/litre)
420 Nm de 1 750 à 4 500 tr/mn (168,20 Nm/litre)
turbocompresseur (Ø ND bars) + échangeurs air/air
propulsion + BV6 manuelle (PDKdouble embrayage 7 rapports en option) + autobloquant PTV AR (option) + ASR (déconnectable) + ESP (déconnectable).
1 385 kilos (3,75 kg/ch)
2 disques ventilés perforés AV et 2 disques ventilés perforés AR + ABS
jantes alu 19″ + pneus en 235/40 ZR19 AV et 265/40 ZR19 AR
0 à 100 km/h en 4ʺ2; 285 km/h, km DA en ND

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Porsche 718 Boxster S
  • Porsche 930 Turbo 3L0 Depuis 1972, Porsche a inauguré le turbocompresseur en compétition avec un franc succès. D’abord avec les évolutions de la Porsche 917 qui a quitté l’endurance suite au changement de réglementation (réduction des cylindrées à 3 litres). Le modèle aux plusieurs victoires au Mans, se mue en Porsche 917/30 en courses CanAm en Amérique du Nord ...
  • Porsche 911 Turbo 3L6 type 965 Depuis 1990, la Porsche 911 Turbo 3L3 avait repris le flambeau de la saga Turbo chez les 911, mais pas uniquement !… Faute de temps pour développer un nouveau moteur, c’est le M30 des 930 Turbo des années 80 qui avait été repris avec quelques menues améliorations et 320 ch à la clé. Une pointe ...
  • Nouvelle Porsche 911 Dakar type 992 La Porsche 911 Dakar se distingue au premier coup d’œil par sa garde au sol, rehaussée de 50 mm par rapport à une 911 Carrera avec châssis sport. Le système de levage spécifique de série permet en outre de rehausser l’avant et l’arrière de la voiture de 30 mm supplémentaires, ce qui permet de bénéficier ...
  • Porsche célèbre les 25 ans de la Porsche 911 Type 996 Avec le Boxster, la version de la 911 portant le nom de code interne 996 a assuré l’indépendance de Porsche il y a exactement 25 ans. Les fans ont été stupéfaits lorsqu’ils l’ont vue pour la première fois au salon international de l’automobile IAA de Francfort en 1997. C’était une voiture qui rompait avec de ...
  • Nouvelles Porsche 718 Style Edition Fraîcheur des couleurs et harmonie des packs de contraste : les nouveaux 718 Boxster Style Edition et 718 Cayman Style Edition ne manquent pas de caractère. Depuis les premiers modèles de la gamme, les deux sportives à moteur central ont toujours su conjuguer à merveille plaisir de conduire et confort d’utilisation au quotidien. Avec les ...
  • Porsche 959 Confort C’est la folie des Groupe B ! Tout le monde veut y aller, y compris Ferrari et sa 288 GTO qui veit rééditer le coup de la Ferrari 250 GTO… Porsche compte bien venir mettre tout le monde d’accord, et dès septembre 1983 à l’IAA de Francfort, Porsche présente une étude « Groupe B ». ...
  • Nouvelle Porsche 911 Carrera T type 992 MY22 Porsche enrichit la gamme 911 avec l’arrivée d’une sportive optimisée en poids, la nouvelle 911 Carrera T. Dans l’univers Porsche, la lettre « T » fait référence à l’appellation « Touring » utilisée pour désigner les modèles de la marque conçus pour procurer une expérience de conduite sportive à l’état pur. De série, la 911 ...
  • La Porsche 911 GT3 RS a parcouru le ‘ring en 6:49.328 minutes La nouvelle Porsche 911 GT3 RS a parcouru les 20,8 kilomètres de la Nordschleife du Nürburgring en 6:49,328 minutes, soit 10,6 secondes de moins que l’actuelle 911 GT3. Au volant se trouvait l’ambassadeur de la marque Porsche, Jörg Bergmeister, qui a participé activement au développement du nouveau fleuron de la série 911. Un officiel était ...
  • Nouvelle Porsche 911 GT3 RS type 992 La nouvelle Porsche 911 GT3 RS affiche clairement ses ambitions : délivrer des performances maximales. Pour cela, la sportive de 525 ch (386 kW) homologuée pour la route exploite les possibilités offertes par les technologies et les concepts éprouvés sur circuit. Avec son moteur atmosphérique à haut régime issu de la compétition, sa conception allégée ...
  • Nouvelle Porsche 911 GT3 R type 992 La nouvelle Porsche 911 GT3 R sera présentée au public lors de l’édition 2022 des 24 Heures de Spa-Francorchamps. À partir de la saison 2023, les teams clients Porsche pourront engager la nouvelle voiture de course dans les compétitions du monde entier régies par le règlement GT3. Ce nouveau modèle de course est basé sur ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Porsche 718 Boxster S, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.