Opel Tigra 1L6 16V

Opel Tigra 1L6 16V

Opel Tigra 1L6 16V
1994 – 4 cyl. en ligne 16V
106 ch – 203 km/h
1 028 kg

Fort de son coupé Calibra qui fait tourner les têtes depuis 1989 et participe à dynamiser son image terne et vieillotte, Opel poursuit en 1993 sa stratégie « jeune » au salon de Francfort en dévoilant sa nouvelle Opel Tigra. Sacrée bouille pour ce petit coupé sportif basé sur la plateforme de la citadine Corsa B. La ligne est plongeante et aérodynamique puisque le coefficient de pénétration de l’air, certes moins performant que le coupé Calibra, est de 0,31. Un résultat flatteur pour un coupé aussi court (3,922 mètres de long soit 20 cm de plus que la Corsa). Des détails de style, l’Opel Tigra n’en manque pas et les designers se sont régalés à le dessiner. Si l’arrière est de type fastback, la bulle intégrale qui compose le hayon épouse l’arche de toit qui ressemble à un arceau. Histoire de rendre le profil moins lourd, les flancs sont légèrement concaves. Pour privilégier autant l’aérodynamique que le style, les parechocs sont intégrés subtilement dans la carrosserie. La proue est particulièrement réussie avec son regard mutin et son front bombé. Une vraie tête de sprinteuse ? Les jantes alu 5 branches de 15 pouces complètent la panoplie sportive. Véritable réussite esthétique, l’Opel Tigra 1L6i 16V fait tourner les têtes dans les rues et séduit sous tous les angles…

La ligne de l’Opel Tigra 1L6i 16V est séduisante à souhait et donne envie de voir la vie en rose, d’autant que sa mécanique est brillante. Dommage que son train avant soit déficient et son amortissement inconfortable. La conduite sportive n’est pas pour elle…

Opel Corsa Tigra 1L6i 16V

L’Opel Corsa Tigra 1L6i 16V adopte le moteur de la Corsa GSI. Brillant et sobre en consommation de carburant, ce quatre cylindres développe 106 ch à 6 000 tr/mn.

Pour son lancement, l’Opel Tigra 1L6i 16V n’est disponible qu’avec le quatre cylindres Ecotec X16XE du catalogue de la firme au Blitz. Il est déjà utilisé dans l’Opel Corsa B GSI. Un petit moteur moderne avec bloc en fonte et coiffé d’une culasse alu à 16 soupapes et ses deux arbres à cames en tête entraînés par courroie crantée. Une gestion Opel Multec se charge d’orchestrer injection et allumage. Un convertisseur catalytique spécifique atténue la contre-pression dans l’échappement pour améliorer le rendement et la consommation du moteur. D’autres particularités techniques caractérisent le moteur de la Corsa GSI 16v : une courroie d’alternateur sans entretien avec tendeur automatique, un carter d’huile en aluminium intégré à la transmission pour améliorer la rigidité et de nouvelles bougies à électrodes, dont la longévité a été portée à 60 000 km. Voilà de quoi conférer 106 ch à 6 000 tr/mn et un couple de 148 Nm à 4 000 tr/mn. Du brio ponctué d’une sonorité sympathique. Et sa consommation reste raisonnable, même en conduite soutenue. La transmission aux roues avant est relayée par une boîte de vitesses mécaniques à 5 rapports manuels. Les performances sont dignes des petites GTI avec un 0 à 100 km/h en 10’’3 et une vitesse maxi qui se fixe à 203 km/h. Reste le kilomètre départ arrêté qui est plus moyen avec 31’’3. Peut-être que la Tigra est pénalisée par rapport à la Corsa GSI par un poids supérieur de 68 kilos (1 028 kilos). A l’avant on retrouve un classique du genre avec des jambes de type McPherson maintenues par des bras transversaux et des barres de torsion. L’essieu arrière reprend également des solutions éprouvées sur d’autres Opel traction avant avec des barres de torsion. Pour le marché français, afin de répondre aux critiques déjà formulées, l’amortissement arrière est raffermi. Las, le train avant reste toujours trop imprécis. L’Opel Tigra 1L6i 16V ne peut pas profiter de sa mécanique tonique, car la conduite devient vite du genre rodéo avec une véritable difficulté à tenir le train avant. Pourtant la direction à crémaillère, assistée de série joue son rôle, mais ne compense pas. Et de concert avec ce bilan dynamique décevant, ajoutons le freinage (disques avant et tambours arrière) peu à la hauteur des ambitions sportives revendiquées, malgré l’apport de série d’un ABS Lucas-Girling. Les pneumatiques sont de 185/55 VR15. L’habitacle déçoit quelque peu une fois la porte ouverte. Pas d’inspiration ou d’originalité,

Opel Corsa Tigra 1L6i 16V

Si la ligne est aguicheuse et évocatrice de performance, une fois volant en main, c’est la déception avec un comportement brouillant en raison d’un train avant raté, un inconfort notoire et un freinage insuffisant…

puisque la planche de bord de la Corsa est reprise à l’identique pour des raisons de coûts. Les assemblages sont approximatifs et les plastiques durs nombreux. Dommage, car la position de conduite est parfaite pour une conduite sportive. L’habitabilité arrière est symbolique en raison de la faible garde au toit (il convient de mesurer moins de 1,60 mètres) et n’est donc à réserver qu’à des jeunes enfants ou des bagages additionnels. Dans ce dernier cas, cela permettra de compenser un coffre dont la capacité de 215 dm3 est vraiment faible. L’équipement de série est très complet et confirme le rapport prix/prestations particulièrement soigné. Ainsi, vitres électriques, Airbag, direction assistée, jantes alu, fermeture centralisée… sont de série. Seule lacune notable, la climatisation qui est en option et est impérative, car dès que le soleil brille, avec la bulle arrière, l’habitacle de l’Opel Tigra 1L6i 16V se transforme en étuve.

Notre avis
Logo_GDS_sanstexteL’Opel Tigra 1L6i 16V est l’atout charme de la gamme Opel. Séduisante avec son design réussi, elle peut en outre compter sur sa mécanique Ecotec particulièrement enthousiasmante. Malheureusement, ses trains roulants repris de la Corsa avec un amortissement déficient ne permet pas de mettre en valeur les qualités dynamiques du coupé allemand. Véritable talon d’Achille, cela gâche sérieusement le plaisir de conduite sportive. D’autant plus agaçant que le rapport prix/prestations est remarquable et peu commun sur le marché du petit coupé sportif, pas si fourni que ça…

Autres versions :

Les Rivales :

  • BMW 318iS Coupé E36 Si les BMW 325i et BMW M3 se chargent de coiffer avec autorité la gamme Série 3 Coupé E36, le principe d’un coupé sportif d’entrée de gamme inauguré sur la 318is E30 est reconduit. Ce qui séduit d’emblée, c’est la ligne de la BMW 318iS Coupé E36 qui est d’une rare élégance et aux proportions parfaites. Son secret provient du fait que contrairement à ce que l’on pourrait croire, les pièces communes de carrosserie avec la berline sont quasi nulles. ...
  • Fiat Coupé 16V Avec Chris Bangle aux crayons, Fiat ne pouvait espérer plus original mais bien vu pour donner du tonus à une gamme Fiat en mal d’image auprès du grand public. Agressif, équilibré et doté de multiples détails sur lesquels l’œil aime à s’attarder (trappe à essence chromée à ouverture rapide sur la hanche arrière, petits feux ronds AR, feux avant globuleux et des flancs travaillés) le coupé Fiat est équipé du 2 litres de 142 ch. Posé sur des jantes de ...
  • Ford Probe V6 2L5 Ford Probe V6 2L5 (1994)Déjà commercialisée depuis 1992 aux Etats-Unis, la Ford Probe 2.5 V6 24V qui partage ses dessous (plateforme et mécanique) avec la Mazda MX-6, se distingue en revanche par une ligne originale, tendue et résolument sportive. Les phares escamotables lui autorisent ainsi un museau très plongeant et aérodynamique comme certaines voitures de sport plus radicales, tandis que le pavillon vient mourir très loin sur la poupe. Deux raisons à cela : conserver un hayon pour le côté pratique, et donner le ...
  • Honda Prelude 2L3i 4WS 4G Honda change radicalement son approche pour 1992 avec sa 4e génération de coupé Prelude. Terminé l’aspect par trop conventionnel (vous avez dit « féminin » ?) ! Désormais la Honda Prelude 4G s’affiche comme un coupé au design affirmé, certes toujours très élégant, mais beaucoup plus sportif dans son approche et son coup de crayon. Bien que peu évident au premier coup d’œil, la Honda Prelude 4G est 7 cm plus courte (4,40 mètres) et 7 cm plus large (1,75 ...
  • Opel Tigra 1L6 16V Fort de son coupé Calibra qui fait tourner les têtes depuis 1989 et participe à dynamiser son image terne et vieillotte, Opel poursuit en 1993 sa stratégie « jeune » au salon de Francfort en dévoilant sa nouvelle Opel Tigra. Sacrée bouille pour ce petit coupé sportif basé sur la plateforme de la citadine Corsa B. La ligne est plongeante et aérodynamique puisque le coefficient de pénétration de l’air, certes moins performant que le coupé Calibra, est de 0,31. Un ...
  • Toyota Celica 1L8 ST T20 Avec sa Celica 1L8 ST T20, Toyota offre un coupé bon marché d’entrée de gamme comme disent les gens des services marketing. Ainsi, avec le 1,8 litres de 115 ch, soit 60 ch de moins que la Celica 2.0 GT, la Toyota Celica 1.8 ST est loin d’être une sportive au rabais. Pour un prix contenu, l’acheteur peut déjà profiter de son design plus propice à plaire au plus grand nombre, avec une petite excentricité au niveau des optiques avant. ...
  • Volvo 480 Turbo Au salon de Genève en mars 1986, Volvo a surpris son monde avec sa nouvelle et inédite Volvo 480 ES. Perdue au milieu des « parpaings tracés à la règles » (comprenez les berlines classiques de la firme de Göteborg série 200, 800), cette compacte marie subtilement une esthétique de break et de coupé. Le retour du break de châsse selon Volvo à l’instar de la regrettée Volvo P1800 ES. Passée la première vague de charme, la prise en main ...

Avant d’acheter
De 1994 à 2001, l’Opel Tigra a été produite dans une très large quantité avec deux motorisations disponibles (1,4 litres de 90 ch et 1,6 litres de 106 ch) et sous plusieurs marques : Opel pour l’Europe Continentale, Vauxhall pour l’Angleterre et Chevrolet pour d’autres marchés. Quelques éditions limitées émaillent la vie de l’Opel Tigra (Edition Limitée, Team, Coupe du Monde). Les Opel Tigra présentent un bilan fiabilité peu flatteur. Les problèmes de vannes EGR engendrant des ralentis instables sont légions tandis que la courroie de distribution est impérativement à remplacer tous les 60 000 km ou tous les 4 ans. La consommation d’huile est conséquente et il convient de vérifier le niveau d’huile régulièrement. Les problèmes de surchauffe sont également bien connus des propriétaires de Tigra (pompe à eau, thermostat et joint de culasse qui peuvent flancher). L’embrayage n’est pas réputé des plus solides (souvent à remplacer dès 80 000 km), tandis que les problèmes électriques laissent à penser que vous êtes à bord d’une voiture italienne des années 70/80 ?! Commodos, vitres électriques, lumières, capteurs, témoins n’hésitent pas à manifester leur fatigue. Enfin la finition intérieure est fragile et se détériore vite si on n’y prend pas soin. Les trains roulants peuvent devenir bruyants avec des éléments en caoutchouc (silent-blocs, supports moteurs) qui durcissent et sont à remplacer. Enfin, l’Opel Tigra n’est pas à l’abri d’attaques corrosives sur sa carrosserie aux endroits classiques (autour du réservoir, hayon, plancher). Si vous acceptez tous ces risques d’agacement et nécessités d’entretien régulier (dont les Tigra pâtissent souvent), alors vous faites face à une auto à l’entretien classique simple et facile : vidange tous les 10 000 km ou tous les ans. Le plus dur est avant tout de trouver une Opel Tigra en parfait état et entretenue depuis ses débuts. C’est le gage de la sécurité…
Entretien : tous les 10 000 km ou tous les ans.

Mots clés : Opel | Tigra | 1L6i | 16V | Coupé | Sport | Corsa | OPC | Rüsselsheim | Allemagne | OPEL | TIGRA 1L6I 16V | COUPE | COUPE SPORT

CATALOGUES – BROCHURES – PROSPECTUS

TOP Design sexy ǀ Moteur brillant ǀ Consommation ǀ Equipement de série ǀ Rapport Prix/prestations ǀ Présentation ǀ ABS de série ǀ Performances correctes ǀ Position de conduite ǀ Etagement de boîte FLOP Confort ǀ Finition intérieur bon marché ǀ Train avant raté ǀ Habitabilité AR ǀ Capacité du coffre ǀ Climatisation impérative (en option) ǀ Poids ǀ Freinage ǀ Commande de boîte

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Opel
Tigra 1L6i 16V
1994
8 CV – 105 000 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (2×1 ACT) – 1 598 cm3
106 ch à 6 000 tr/mn (66,33 ch/litre)
148 Nm à 4 000 tr/mn (92,62 Nm/litre)
non
traction + BV5 manuelle
1 028 kilos (9,70 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 tambours pleins AR + ABS
jantes alu 15″ + pneus en 185/55 VR15 AV et 185/55 VR15 AR
0 à 100 km/h en 10’’3; 203 km/h, km DA en 31“3

Textes : Klaus Fuchs (Alis Webzine) – Photos : D.R

Opel Tigra 1L6 16V
« 1 de 2 »
  • Opel Tigra 1L6 16V Fort de son coupé Calibra qui fait tourner les têtes depuis 1989 et participe à dynamiser son image terne et vieillotte, Opel poursuit en 1993 sa stratégie « jeune » au salon de Francfort en dévoilant sa nouvelle Opel Tigra. Sacrée bouille pour ce petit coupé sportif basé sur la plateforme de la citadine Corsa ...
  • Nouvelle Opel Corsa-e Rally Car ou la première voiture de rallye électrique ! Opel est le premier constructeur automobile au monde à proposer un véhicule tout électrique sur batterie à destination de la compétition-client en rallye. La voiture de compétition électrique est basée sur l’Opel Corsa-e, dont le carnet de commandes vient de s’ouvrir, et sera présentée en première mondiale au Salon international de l’automobile de Francfort (ouverture ...
  • Opel Corsa – Histoire Une voiture destinée au plus grand nombre, à une époque où l’automobile était encore un luxe : voici comment se présentait l’Opel Kadett. C’était une automobile à part entière proposée à un prix abordable par le constructeur allemand en 1936. L’arrivée des Kadett A et B va permettre à la marque Opel de prendre véritablement son ...
  • Opel Corsa A GSI FL Opel est enfin sur le segment des petites GTI depuis 1988. Il était temps !… Mais n’allez pas imaginer que la firme au Blitz ait décidé de jouer les références de la catégorie, car entre-temps les plus performantes sont équipées de mécaniques fortes de 130 ch (Peugeot 205 GTI 1,9 litres, VW Golf GTI 16S…). ...
  • Opel Corsa A GSI En 1982, Opel élargit sa gamme vers le bas avec sa Corsa. Petite et compacte, elle vient s’insérer avec succès sur un segment déjà très disputé des petites citadines polyvalentes. Mais de GTI ou version sportive, il faudra se contenter de la Corsa SR et ses maigres 70 ch. Bien pâles face aux 112 ch ...
  • Opel Calibra – Guide Achat Au salon de Francfort 1989, les visiteurs sont médusés par le coupé Opel Calibra et son design inédit et très moderne. Ce qui frappe avant tout est le profilage qui joue les Cx records avec 0,26. Présenté un an plus tôt, le coupé VW Corrado, au design à forte personnalité, semble déjà daté ! En ...
  • Opel Monza – Guide Achat Au salon de Francfort 1977, Opel dévoile un nouveau duo choc avec les berlines Senator et coupés Monza. Basés sur la plateforme des berlines Record & Commodore, ces duettistes remplacent la vénérable Commodore de la génération précédente. Néanmoins, l’Opel Monza affiche une ligne nettement plus sportive avec ses lignes tendues et sa carrosserie à hayon ...
  • Opel Monza 3L0E A1 Dévoilée au salon de Francfort 77, l’Opel Monza est un élégant coupé basé sur la berline Senator, elle-même dérivée des Rekord/Commodore. Ainsi, pas étonnant de retrouver un faciès commun à quelques détails près, en particulier la calandre spécifique. De profil, l’Opel Monza se démarque nettement par un empattement raccourci de 10 cm et s’offre une ...
  • Opel célèbre les 120 ans de sa création Opel est l’un des constructeurs possédant une des histoires les plus longues du monde automobile. L’année prochaine, la marque fêtera ses 120 ans d’automobile. C’est après avoir écouté les conseils de ses fils Carl, Wilhelm et Friedrich, que Sophie Opel décide d’entreprendre la production de voitures en 1899 – quatre ans après la mort du ...
  • Opel Green Monster de retour au Romo Motor Festival Une cylindrée de 12,3 litres, une puissance de 191 kW/260 ch : en 1914, Opel sortait la plus formidable automobile jamais produite par le constructeur, une voiture de course énorme bien vite surnommée le « Monstre Vert ». Ce week-end, cette automobile de légende va rouler pour la première fois après un long arrêt aux ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Opel Tigra 1L6 16V, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.