Renault Clio 16S

renault-clio-16s-8

Renault Clio 16S
1991 – 4 cyl. en ligne 16V
140 ch – 212 km/h
975 kg

Depuis mai 1990, la Renault Clio apporte une sacrée dose de modernité et fait rapidement oublier la Renault Supercinq. Elle inaugure des dimensions à la hausse qui fera date chez les petites citadines avec +5 cm en longueur et +6 cm en largeur. D’ailleurs, elle est élue en novembre voiture de l’année. Pour 1991, la Renault Supercinq GT Turbo a une descendance. Mais cette fois-ci, Renault fait un virage à 360° et délaisse le turbocompresseur pour une mécanique aspirée naturellement à 16 soupapes. Côté look, impossible de passer à côté de la Renault Clio 16S et de la confondre avec une de ses sœurs plus populaires. Les ailes avant et arrière sont gonflées et spécifiques, tout comme le matériau dans lequel elles sont fabriquées (Noryl GTX) qui permet dans les petits chocs urbains de reprendre sa forme initiale. Les boucliers sont peints ton caisse et celui de la proue reçoit des antibrouillards et une large aération pour refroidir la mécanique. Et fin du fin, l’amateur appréciera le bossage de capot (pour laisser de la place au collecteur d’admission) et sa prise d’air. Dans les détails surprenants, les jantes de série sont en tôle et de 14 pouces seulement (c’est « cheap ») et le rétroviseur passager est atrophié et peu pratique. Compacte et râblée, la Renault Clio 16S marque des points et séduit les passants, semblant dater sérieusement sa (vieille) rivale visée : la Peugeot 205 GTI 1L9 130 ch

Terne dans la Renault 19 16S plus lourde, le multisoupapes fait des merveilles dans la Renault Clio 16S. Compacte, très sportive dans sa présentation, elle compte surtout sur son châssis XXL pour prendre la tête des GTI…

C’est le quatre cylindres de 1 764 cm3 F7P inauguré par les Renault 25 TXI, R21 TXI et surtout la Renault 19 16S. Repris tel quel, on peut toujours apprécier sa conception moderne qui renvoie à ses culbuteurs le moteur de la Supercinq GT Turbo. Les motoristes Renault ont ainsi posé sur le bloc en fonte une culasse hémisphérique en alu avec quatre soupapes par cylindres disposées en V. A noter que le carter inférieur est solidaire du carter d’embrayage, ce qui a pour avantage de procurer une meilleure rigidité à l’ensemble moteur-boîte et de diminuer les vibrations à haut régime. L’injection multipoints et l’allumage sont couplés et pilotés par un calculateur électronique. Il gère la coupure d’injection en décélération et la régulation du ralenti favorisant la consommation, et le limiteur de régime coupant l’injection à 7 200 tr/mn évitant ainsi les surrégimes. La Renault Clio 16S compte ainsi 140 ch à 6 500 tr/mn (79,37 ch/litre) et un couple de 165 Nm à 4 250 tr/mn (93,54 Nm/litre). La boîte de vitesses est manuelle et à 5 rapports. Le chronomètre est très satisfaisant et même face à certaines de ses rivales à moteur turbo, la Renault Clio 16S fait des étincelles et semble virer en tête avec 212 km/h en vitesse maxi (merci au Cx de 0,33) et des accélérations marquantes : 0 à 100 km/h en 7‘‘8; km DA en 28‘‘9. Avec 975 kilos sur la balance la Renault Clio 16S confirme le travail de fond de Renault sur la qualité : c’est plus lourd. Et encore, la Clio 16S présente un équipement assez chiche de série. Elle est logiquement plus lourde avec les options. Renault a travaillé sur la rigidité de la coque, et sur l’empattement. Les voies sont également plus larges que la Clio standard. L’essieu avant est de type McPherson avec triangle inférieur et présente les particularités suivantes : raideur des fixations élastiques augmentée, angles de train avant augmentés (pour une direction plus précise), barre antiroulis au diamètre augmentée, ressorts de suspension adaptés, amortisseurs à tarage spécifique et nouvelles jambes de force. Le train arrière à bras tirés relègue le quatre bras de la Supercing GT Turbo au placard. Il est à épure programmé et est complété d’une barre antiroulis au diamètre augmenté, de barres de torsions et d’amortisseurs à tarage spécifiques. La direction à crémaillère peut recevoir en option une assistance (recommandée !). De série des jantes en acier de 14 pouces au dessin spécifique sont chaussées de pneus en 185/60 R14 AV et AR. (En option, jantes alu de 15’’ en 185/55 R15). Avec ses quatre freins à disques (dont deux ventilés à l’avant), la Renault Clio 16S ne craint pas les freinages tardifs. L’ABS Bosch à 4 capteurs est proposé en option. Une fois au volant, il semble impossible de prendre en défaut cette GTI endiablée. Certes, pour être totalement au top, la direction assistée et les jantes alu (pour passer au 15 pouces) sont hautement recommandable pour le meilleur des deux mondes. Rapidement, vous devez jouer du levier de vitesses le quatre cylindres ne démontrant pas une disponibilité suffisante à bas régime. Pour le reste, c’est rivé au sol, avec un train avant qui encaisse tout sans broncher et se place là où vous l’avez décidé. La Peugeot 205 GTI 1,9 litres est agile, très sportive mais pas toujours prévenante aux limites. La Renault Clio 16S lui oppose une facilité de conduite (vite) déconcertante et un niveau de confort toujours acceptable sans se départir d’une agilité diabolique. L’habitacle respire la qualité avec une planche de bord aussi agréablement dessinée que qualitative dans ses matériaux et leurs assemblages. L’instrumentation est prolongée au-dessus de la console centrale sous une casquette. Bien vu ! Les sièges baquets permettent d’être bien maintenus et le petit volant trois branches tombe bien en main. La sellerie est spécifique et court même sur les contreforts de portes. Côté dotation de série, la Renault Clio 16S est du genre pingre ! Pour baisser le prix de vente à un tarif attractif et certainement pour garantir un poids présentable sur la fiche technique, celui qui désire acquérir une Renault Clio 16S doit recourir aux options pour les équipements suivants : lève-vitres électriques, centralisation, rétroviseurs extérieurs dégivrant, peinture métallisée, autoradio, direction assistée, ABS, jantes alu et satellites de commande…

Notre avis
emoticonAutant répondre tout de suite à la question qui nous taraude tous : oui, la Renault Clio 16S détrône la Peugeot 205 GTI 1,9 litres 130 ch. Pas tant dans les performances pures ou la sportivité, mais surtout dans le confort de conduite et la facilité de tenue de route, qui même à très vive allure, laisse des marges de sécurités et des réactions accessibles au quidam. Ce que ne sait pas offrir la Peugeot. Evolution du marché, la Renault Clio 16S imprime sa marque et son rythme en comptant sur une bouille d’enfer. Pétrie de qualités, on lui reprochera de recourir aux nombreuses options en raison d’un équipement de série indigent et une mécanique plus méchante encore tant son châssis semble surdimensionné. Désormais, la reine c’est elle : la Renault Clio 16S…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 145 Quadrifoglio Verde QV Après une longue carrière démarrée en 1984, l’Alfa Romeo 33 cède la place en 1994 à la nouvelle 145. Avec un dessin inédit s’inspirant d’un break de chasse, marqué par une grosse nervure latérale, l’Alfa 145, uniquement disponible en 3 portes, se verra complétée d’une version berline 4 portes en mai 95. Quelques mois plus tard, Alfa Romeo dévoile la 145 Quadrifoglio. Alfa Romeo mise sur un châssis raffermi, un freinage renforcé, une présentation sportive et un moteur deux litres ...
  • Citroën AX GTI Après une Citroën AX Sport, pétillante, sportive à souhait, mais si mal finie et à la carburation capricieuse, Citroën rajeunit toute sa gamme AX en 1991. Exit la version Sport, mais on gagne en échange une Citroën AX GTI aussi performante mais nettement mieux élevée. Elle revêt même son « jogging » à l’instar des cousines GTI de Peugeot avec des extensions d’ailes en plastique noir, becquet, boucliers plus sportifs… Plus cossue, l’AX GTI reprend le 1,4 litres mais avec ...
  • Ford Fiesta XR2i Après la présentation début 1989 de la nouvelle Fiesta, Ford lâche la Fiesta XR2i en juillet 1989 sur les routes françaises. Avec son design nettement plus actuel et sexy, elle s’inspire sans complexe de la star de la catégorie, la Peugeot 205. Plus grande dehors et dedans, la Fiesta XR2i se pare de tous les attributs sportifs ad hoc, avec boucliers peints, liseré bleu (!), jantes alu et peinture pimpantes. Derrière sa batterie de phares sur la proue, on retrouve ...
  • Ford Fiesta XR2i 16V Ford s’est lancé à son tour dans la course à la puissance avec sa Fiesta pour jouer dans le peloton de tête des GTI. Dominé depuis la fin des années 80 par la Peugeot 205 GTI, la Supercinq GT Turbo et la VW Golf GTI, il faut avoir 130 ch pour jouer des coudes. Après une Fiesta XR2i peu charismatique, Ford avait trouvé l’astuce en mettant un coup de turbo sous le capot avec la Fiesta RS Turbo. Las, le ...
  • Honda Civic VTi EG6 Déjà la 5e génération de Honda Civic ! Pour 1992, Honda a revu son modèle fétiche qui séduit une clientèle très fidèle totalement accroc au modèle et son look particulier. Car Honda semble ne pas se laisser influencer par les modes dans le dessin de la Civic. On retrouve donc cette silhouette compacte qui ressemble presque à un mini « hatchback » comme l’appelle les anglais. Très compacte (4 mètres de long), les jantes de 15 pouces repoussées aux quatre ...
  • Mitsubishi Colt GTI 4G93 Après avoir fait confiance au turbocompresseur au plus fort de la vague GTI dans les années 80, Mitsubishi change de braquet et adopte une mécanique atmosphérique 16 soupapes à la fin des années 80. En 1991, la Colt 1.8 GTI permet à Mistubishi de recoller le peloton des GTI survoltées avec 140 ch. Côté design, le bio-design bat son plein avec ses rondeurs, optiques comprises. Sans tomber dans la mièvrerie, la Colt GTI séduit avec des boucliers enveloppant et peints ...
  • Peugeot 106 S16 Depuis avril 1996, la petite 106 s’émancipe avec un facelift nettement plus valorisant et qualitatif. Pour sa version de pointe, le spectre de la 205 GTI désormais éteint, la 106 devient S16 avec un moteur 1,6 16 soupapes dont la puissance grimpe à 120 ch. Boucliers sport, jantes alu 14″, coloris pimpants, la Peugeot 106 S16 s’est rhabillée pour l’occasion et faire revivre la période GTI… La Peugeot 106 S16 joue des coudes et s’offre une nouvelle carrure : un 1,6 ...
  • Peugeot 106 XSI 1400 Dur de succéder à la Peugeot 205 GTI ? C’est ce que Peugeot a dû penser puisqu’elle n’est pas remplacée directement. Les 106 et 306 se chargent de joindre les deux bouts pour tenter d’éclipser progressivement la (trop ?) célèbre Peugeot 205. Pari gagnant ? Pas si sûr, car face aux autres GTI plus velues, la Peugeot 106 XSI change non seulement de patronyme (pourquoi pas « GTI » ?!…), mais change aussi de catégorie pour aller jouer dans la ...
  • Renault Clio 16S Depuis mai 1990, la Renault Clio apporte une sacrée dose de modernité et fait rapidement oublier la Renault Supercinq. Elle inaugure des dimensions à la hausse qui fera date chez les petites citadines avec +5 cm en longueur et +6 cm en largeur. D’ailleurs, elle est élue en novembre voiture de l’année. Pour 1991, la Renault Supercinq GT Turbo a une descendance. Mais cette fois-ci, Renault fait un virage à 360° et délaisse le turbocompresseur pour une mécanique aspirée naturellement ...
  • Renault Clio 16V En 1991 Renault avait réussi à prendre le pouvoir chez les GTI avec la Renault Clio 16S. Héritant du quatre cylindres 16 soupapes de la Renault 19 16S, il semblait particulièrement l’aise sous le capot de la petite Clio. Mais dès l’année suivante, patatras…, le catalyseur est imposé. Comme pour beaucoup de moteurs multisoupapes non prévus au départ pour cet accessoire, il perd de sa superbe. Pour mars 1994, Renault revoit sa gamme Clio en rebattant (subtilement) les cartes. La ...
  • Renault Clio RS Avec son Spider, Renault inaugurait son label Renault Sport pour les versions « routières » à tendance très sportives. Voitures à vivre mais pas seulement, car la firme au losange souhaite produire des voitures qui vivent ! Pour 1999, Renault Sport s’est penché sur la deuxième génération de Renault Clio en lui apposant sa prestigieuse griffe « RS ». La Renault Clio RS ne ménage pas sa peine et ses multiples modifications sont mêmes visibles par un look de GTI ...
  • Renault Clio Williams Avec les Clio 16S et 19 16S, Renault fermait l’épisode « turbo » qu’il avait même finit par imposer en Formule 1, en revenant aux joies de la mécanique « naturellement » aspirée. Mais dur de trouver du couple à bas régime ! Ayant noté le reproche pour sa Clio 16S, et profitant d’un besoin d’homologation en Rallye, Renault fait grimper le 1,8 litres à 2 litres, opte pour le train AV plus large de la R19 16S et offre ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Phase 2 Pour juillet 1987, la Renault Supercinq GT Turbo profite du facelift bienvenu sur toute la gamme Supercinq. Fini les boucliers granuleux ! Désormais, tous les boucliers et baguettes sont en plastique lisses peints ton caisse. La présentation extérieure est plus qualitative, tandis que les jantes de 13 pouces sont plus agréables à l’œil. Sous le capot, 5 ch de plus seulement, mais la R5 GT Turbo phase 2 reste toujours de la dynamite !… Plus soignée, la Supercinq GT Turbo phase 2 ...

Avant d’acheter
Moins de 35 000 Renault Clio 16S et 16V ont été produites entre 1991 et fin 1995, ce qui est très loin des chiffres de production des Peugeot 205 GTI tous modèles confondus. Un score honorable cependant à une période où les GTI perdent leur attrait face à la vague des coupés et cabriolets. Il n’est donc pas rare d’en trouver dans les petites annonces mais il convient de faire le tri. D’une part car les différences d’équipement sont très hétérogènes en raison de la politique d’options de Renault au début de sa carrière, rendant certaines options indispensables comme les vitres électriques, la direction assistée et les jantes alu 15 pouces. D’autre part, beaucoup de modèles sont passés dans les affres de la période tuning (« merci » GTI Mag !) et ont été totalement défigurés, quand ils n’ont pas été en plus bidouillés techniquement (châssis et moteur). Dans les faiblesses d’usage on pointera du doigt en priorité les problèmes de corrosion sur les ailes arrière et les bas de caisse, un habitacle qui a tendance à se dégrader (sellerie surtout) et une boîte de vitesses qui montre quelques signes de faiblesse si elle est sollicité largement. Cette dernière sera d’ailleurs le talon d’Achille de la Clio Williams. Les gros kilométrages ne lui font pas peur à la condition que l’entretien préconisé par Renault ait été réalisé régulièrement dans le réseau ou chez des professionnels compétents. GTI pratique et sans histoire, la Renault Clio 16S doit avant tout être retenue lorsque vous avez la certitude d’un historique clair et d’un entretien limpide.

Mots clés : Renault | Clio | 16S | GTI | 16V | RS | Renault Sport | Dieppe | Viry-Châtillon | RENAULT | CLIO 16S | GTI

TOP Look terrible ǀ Performances ǀ Tenue de route XXL ǀ Qualité de finition perçue ǀ Présentation intérieur ǀ Instrumentation ǀ Polyvalence d’usage ǀ Confort préservé ǀ Train avant solide et précis ǀ Ergonomie à bord FLOP Poids ǀ Equipement de série chiche ǀ Direction assistée en option ǀ Pas plus performante que la 205 GTI 1,9 litres !


et aussi… Mégane RS Passion, le site des passionnés de Mégane RS – Dossier Mégane 3 RS du Guide des GTI.fr Toutes les Renault du Guide des GTI.fr – Discuter de la Mégane 3 RS sur RS Team – Forum RS Team – Renault Mégane 3 RS Trophy –Renault Sportives – Renault Mégane Coupé 16V Monte Carlo – Renault Clio 16S

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :

Couple :

Suralimentation:
Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :

Performances :

Renault
Clio 16S
1991
9 CV –NF FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (1×2 ACT) –1 764 cm3
140 ch à 6 500 tr/mn (79,37 ch/litre) – 137 ch à 6 500 tr/mn (77,66 ch/litre) catalysée
165 Nm à 4 250 tr/mn (93,54 Nm/litre) – 162 Nm à 4 250 tr/mn (91,84 Nm/litre) catalysée
non
traction + BV5 manuelle
975 kilos (6,96 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR + ABS (option)
jantes tôles 14″ + pneus en 185/60 HR14 AV et AR (jantes alu 15″ + pneus en 185/55 R15 AV et AR)
0 à 100 km/h en 7‘‘8; 212 km/h, km DA en 28‘‘9 – (0 à 100 km/h en 7‘‘8; 205 km/h, km DA en 29‘‘7 catalysée)

Textes : Benjamin de la Renardière (Alis Webzine) – Photos : D.R

Renault Clio16S
  • GP F1 Singapour 2018 – 16 Septembre L’air de rien, il suffit de deux Grands Prix pour que l’échiquier de la Formule 1 soit une fois de plus chamboulé côté pilotes ! Après Monza, Ferrari et Sauber ont annoncé l’échange entre eux de Charles Leclerc et de Kimi Raikkonen. Sacrée nouvelle !… Entre Pierre Gasly qui remplace Ricciardo chez Red Bull, Leclerc ...
  • GP F1 Monza Italie 2018 – 2 septembre Avec une Scuderia Ferrari remise en selle pour la course au titre, un Vettel qui semble en pleine confiance et jouer la gagne à domicile, la messe semble dite. D’autant que le moteur Ferrari est le plus puissant du plateau et la monoplace rouge la plus véloce. D’ailleurs, aux qualifications, mais aussi lors des essais ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2018 – 26 août Retour de vacances d’été pour les pilotes et les écuries dans un cadre mythique du championnat du monde de Formule 1 : Spa Francorchamps. Le tracé belge vallonné et enchâssé dans la forêt est long de 7 kilomètres et se pose en morceau d’anthologie pour les pilotes avec de sacrés passages dont le célèbre raidillon ...
  • Daniel Ricciardo sera chez Renault F1 pour la saison 2019 Renault Sport Formula One Team est heureux de confirmer l’arrivée de Daniel Ricciardo aux côtés de Nico Hülkenberg comme pilote titulaire à partir de la saison 2019. Agé de 29 ans et originaire de Perth, Australie, Daniel rejoint Renault Sport Formula One Team pour les deux prochaines saisons. Daniel Ricciardo a gagné 7 Grands Prix et est ...
  • GP F1 Hungaroring – Hongrie 2018 – 29 Juillet Dernier Grand Prix avant la coupure estivale, le Hungaroring aux abords de Budapest est un tracé apprécié des pilotes, mais dont les possibilités de dépassement sont bien minces. Au bout de la ligne droite et c’est presque tout ! Les qualifications deviennent donc l’enjeu majeur de ce Grand Prix. Les qualifications démarrent avec le spectre ...
  • GP F1 Hockenheim – Allemagne 2018 – 22 Juillet Présent une année sur deux dans le calendrier du championnat du Monde de F1, le Grand Prix d’Hockenheim sera certainement retiré des tablettes de la F1 les années futures en raison d’un tarif jugé trop élevé par les organisateurs du circuit qu’ils doivent s’acquitter auprès de la FIA. En attendant, c’est l’avant-dernier grand prix de ...
  • Nouvelle Renault Megane 4 RS Trophy en détail Offrant encore plus de performance et de sportivité, notamment pour les amateurs de conduite sportive, Nouvelle Renault MÉGANE R.S. TROPHY renforce la gamme Renault Sport en perpétuant la lignée des versions Trophy, déclinées depuis la première génération de Mégane R.S. Nouvelle MÉGANE R.S. TROPHY inaugure une nouvelle version du moteur 1.8L turbo, porté à 300 ...
  • Renault Megane 3 RS Trophy 265 Depuis 2009, la Mégane 3 RS suit les traces de son aînée en cumulant les récompenses et enregistrants des résultats commerciaux sigificatifs avec déjà 10 000 clients dans 40 pays depuis 2010 ! Mais Renault Sport ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et concocte une série limitée à 500 exemplaires dénommée Mégane RS ...
  • GP F1 Silverstone Angleterre 2018 – 7 Juillet Silverstone est un Grand Prix quelque peu particulier, car non seulement il se déroule en Angleterre près de toutes les usines des écuries de Formule 1, mais aussi dans un pays où les anglais savent ce qu’est d’être fan de sport automobile. Et surtout, c’est le lieux qui a marqué le premier Grand Prix ...
  • GP F1 Autriche 2018 – 1er Juillet Sur les terres de Red Bull, au coeur des montagne, le tracé du circuit d’Autriche est enclavé et vallonné. Prometteur de belles bagarres, il a peu tenu ses promesses jusqu’ici depuis sa remise à l’honneur du calendrier en 2014. Pour les qualifications, les premières victimes sont plutôt des seconds couteaux d’écuries peu en forme : ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Renault Clio 16S, 10.0 out of 10 based on 3 ratings
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.