Lotus Excel

lotus-excel-4

Lotus Excel
1982 – 4 cyl. en ligne 16V
160 ch – 213 km/h
1 135 kg

En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ligne des Eclat Excel qui perd l’Eclat que de nom, car pour le reste le résultat est très réussi. La Lotus Excel à la sauce Stevens est ainsi dotée d’une proue plus affinée avec des boucliers mieux intégrés avec ses clignotants. Les observateurs avertis apprécieront les jantes alu de 14 pouces de la Toyota Supra, symbolisant les derniers accords de coopération entre Hethel et le constructeur japonais. Bas de caisse et bouclier arrière sont également mieux intégrés et l’ensemble reste peint ton caisse. De profil, la Lotus Excel ainsi remise au goût du jour souligne encore plus sa ligne de caisse assez haute. Le Cx de 0,34 démontre que malgré un dessin d’origine qui remonte à 1975, la partie aérodynamique est efficace. A noter que l’Excel reste une GT assez longue puisque 2+2 et large (1,80 mètres) afin de privilégier un habitacle pour quatre personnes… ou tout du moins pour 2 personnes plus deux enfants. Enfin, les phares escamotables sont toujours de la partie comme toute GT contemporaine qui se respecte.

Lotus revisite subtilement mais habilement son Eclat rebaptisée pour l’occasion Lotus Excel. Plus moderne et esthétique, la Lotus Excel peut toujours compter sur une belle polyvalence et un état d’esprit typique des modèles de Colin Chapman…

Lotus Excel

Un sacré quatre cylindres double arbre à cames en tête 16 soupapes maison dont la lignée est prestigieuse… Voilà qui donne une personnalité à la Lotus Excel.

Alors que les mécaniques Ford étaient le lot commun des Lotus des années 60, un quatre cylindres 100% maison raffiné et perfectionné a été inauguré en 1972 sous le capot d’une… Jensen-Healey ! Puis il a été installé sous le capot des Lotus Eclat, Elite et Esprit. Avec sa cylindrée portée de 2 litres à 2,2 litres depuis 1980, ce quatre cylindres tout alu est coiffé d’une culasse à 16 soupapes avec double arbre à cames en tête et sa distribution par courroie. Positionné à l’avant incliné à 45°, il est alimenté par une paire de carburateur Dell’Orto DHLA 45E. Avec son rapport volumétrique à 9,5, la Lotus Excel peut compter sur 160 ch à 6 500 tr/mn et un couple de 216 Nm à 5 000 tr/mn. La boîte de vitesses à 5 rapports est chipée à la Toyota Supra, tout comme son pont arrière. Exit donc la boîte Getrag. La boîte japonaise est de type 4 rapports plus une 5e longue économique, la vitesse de pointe de 213 km/h étant atteinte sur le 4e rapport. Côté accélérations, on reste dans la norme de ses rivales déclarées (Alfa Romeo Alfetta GTV6, Porsche 944, Alpine A310 V6…) avec un 0 à 100 km/h en 7’’9; tandis que la borne kilométrique depuis l’arrêt est dépassée après 29‘‘1. Si le poids reste contenu à 1 135 kg, Lotus nous a pourtant habitué à des autos plus légères permettant une belle agilité pour ne pas dire vivacité dans les enchaînements. Les dessous de la Lotus Excel ne changent pas avec le classique châssis-poutre maison sur lequel sont greffés les trains roulants et la coque en polyester avec arceau intégré pour un maximum de rigidité. Le train avant est composé de triangles supérieurs et bras inférieurs simples transversaux avec barres antiroulis. L’essieu arrière adopte des bras simples superposés avec barres de poussées caissonnées. Les jantes alu de 14 pouces sont montées en pneumatiques de 205/60 VR14. Le freinage à quatre disques ventilés reste efficace même si le toucher et la course à la pédale nécessite une certaine accoutumance. La direction à crémaillère est assistée et confère au pilote de la Lotus Excel une précision de placement comme de feeling très remarquable. D’une manière générale, la Lotus Excel souligne les compétences de la firme d’Hethel en matière de toucher de route et

Lotus Excel

La Lotus Excel soigne sa tenue de route comme toute Lotus qui se respecte en ajoutant une touche de confort bienvenue.

d’efficacité : confortable mais précise, quel que soit le rythme de conduite adopté, l’Excel reste très saine et efficace sans se désunir. La motricité est toujours efficace. Avec sa répartition des masses quasi idéales, on comprend mieux l’équilibre général ressenti au volant. Alors certes, une Lotus Esprit est plus agile, mais pour une 2+2 l’Excel est déjà très efficace. L’habitacle est richement doté et présenté de manière cosy comme un salon anglais avec moquette épaisse (et intégrale en option), une sellerie cuir. La planche de bord est très massive avec beaucoup de manomètres et d’informations, mais parfois masquées par le volant qui est un peu haut. Dans les baquets confortables et efficaces en maintien, la ligne de caisse assez haute dégrade très nettement la visibilité latérale périphérique obligeant à de la prudence en zones urbaines. Quelques détails d’ergonomie fantaisistes rappellent le côté artisanal des productions de la firme d’Hethel. Reste à accepter de payer le prix fort pour une auto à la notoriété peu établie dans l’hexagone…

Notre avis
emoticonLotus est de nouveau importé en France pour 1982 nous permettant de profiter de cette Lotus Excel. Relookée avec malice, elle repart à l’assaut du marché face à des rivales souvent plus établies et à la notoriété plus spontanée. Avec une offre originale, mais des qualités dynamiques indéniables et une présentation intérieure valorisante, la Lotus Excel souffre surtout de performances correctes mais sans éclipser pour autant ses concurrentes. Chère, ne profitant pas d’un réseau de distribution et réparation bien stable et établi, la Lotus Excel doit avant tout être achetée par l’amateur averti et fan de la firme fondée par Colin Chapman. Dommage que le 4 cylindres ne soit pas plus flamboyant, ou que le poids n’ait pas été réduit pour offrir un caractère plus piquant ce qui aurait participé à construire sa réputation…

Autres versions :
Lotus Excel

Les Rivales :
GT sport 1980, 1982

  • Alfa Romeo Alfetta GT & GTV – Guide AchatAlfa Romeo Alfetta GT & GTV - Guide Achat
    Il faut trouver un successeur au vieillissant et pourtant toujours charmeur coupé Alfa-Romeo Giulia « Bertone ». C’est donc la nouvelle berline Alfetta tipo 116 qui va servir de plateforme pour le nouveau coupé qui va porter le patronyme de sa « donneuse » : Alfetta GT. Dans le cahier des charges le constructeur milanais a pensé dès la ...
  • Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5Alfa Romeo Alfetta GTV 6 2L5
    Alfa-Romeo n’a de cesse de faire monter en puissance son coupé Alfetta né GT puis devenu GTV. De 1,8 litres la cylindrée a évolué à 2 litres (un 1,6 litres économique a également existé), mais pour 1981, c’est le V6 magique de la statutaire Alfa 6 qui est glissé sous le capot de l’Alfetta GTV ...
  • Alpine A310 V6 Phase 2Alpine A310 V6 Phase 2
    Depuis 1977, Alpine a su monter d’un cran et enfin jouer les troubles fêtes parmi les GT plus huppées et établies. L’Alpine A310 V6 peut ainsi compter sur une finesse aérodynamique (Cx 0,34) et un V6 PRV qui change la donne. Certes, il n’a pas la noblesse d’un Flat 6 de Porsche 911, mais avec ...
  • BMW 635 CSi E24 1982BMW 635 CSi E24 1982
    En juillet 1982, BMW revoit quelques détails sur son coupé série 6 (E24). Anciennement basé sur la Série 5 E12, c’est désormais la série 5 E28 qui sert de donneuse d’organes. Le 6 en ligne est ainsi légèrement revu dans sa partie haute mais conserve les mêmes prestations. L’esthétique est légèrement revue, notamment sa poupe, ...
  • Ferrari 308 GTB Quattrovalve QVFerrari 308 GTB Quattrovalve QV
    Depuis 1975 Ferrari règne en maître sur le petit monde des berlinettes à moteur central arrière avec sa Ferrari 308 GTS/GTB. Mais au fil des années, l’injection a remplacé les carburateurs et la carrosserie a troqué le polyester pour de l’acier dès 1977 en Europe (1976 aux USA). Plus de poids sur la balance et ...
  • Ferrari 308 GTS QVFerrari 308 GTS QV
    Depuis 1975 Ferrari règne en maître sur le petit monde des berlinettes à moteur central arrière avec sa Ferrari 308 GTS/GTB. Mais au fil des années, l’injection a remplacé les carburateurs et la carrosserie a troqué le polyester pour de l’acier dès 1977 en Europe (1976 aux USA). Plus de poids sur la balance et ...
  • Ferrari Mondial 8Ferrari Mondial 8
    Après une tentative infructueuse avec Bertone pour dessiner une 2+2 à moteur central AR, Ferrari fait appel à Pininfarina. Un exercice de style difficile avec lequel le carrossier italien va s’en tirer avec les honneurs. Pour 1980, la Ferrari Mondial dévoile ainsi une ligne élancée, à la fois sportive et élégante, avec quelques artifices de ...
  • Lamborghini JalpaLamborghini Jalpa
    La Lamborghini Jalpa est une miraculée et peut se targuer d’une généalogie complexe, bien dans la veine des tourments du constructeur de Sant’Agata. Née Urraco en concept 2+2 (1970), puis Silhouette en Targa 2 places (1976) pour conquérir les USA. Mais rien ne va plus chez Lamborghini en 1978, au bord de la faillite, et ...
  • Lancia Rally 037 StradaleLancia Rally 037 Stradale
    Lancia ne compte pas en rester là dans le championnat du Monde des rallyes. Et puisque la Lancia Stratos a quitté le circuit à la fin des seventies, c’est la Lancia Beta Montecarlo, à la genèse cahotique, qui va servir de déclencheur. D’abord en catégorie Silhouette Groupe 5 avec la Lancia Montecarlo Turbo Silhouette groupe ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82
    Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à ...
  • Lotus ExcelLotus Excel
    En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ...
  • Maserati KhasminMaserati Khasmin
    Si la Maserati Bora regorge de qualités sportives, par sa définition de GT à moteur central arrière, elle perd un peu en polyvalence d’usage, surtout face aux GT à moteur avant qui rencontrent les faveurs d’une clientèle traditionnelle qui aime pouvoir jouir en toute circonstance de son pur sang mécanique. La Maserati Ghibli étant arrivée ...
  • Matra Murena 2L2Matra Murena 2L2
    La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté ...
  • Porsche 928Porsche 928
    Coup de tonnerre à Weissach pour cette année 1977 ! Porsche commercialise ainsi celle qui a la lourde tâche de remplacer la Porsche 911, complétant ainsi l’offre moteur AV. Pour y parvenir, le designer Anatole Lapine a dessiné une ligne qui ne ressemble à aucune autre, tandis que sous le capot, le Flat 6 cède ...
  • Porsche 930 Turbo 3L3Porsche 930 Turbo 3L3
    Au salon de Paris 1974, Porsche a jeté un pavé dans la mare des supercars et super GT avec sa nouvelle Porsche 930 Turbo 3L0. La Porsche 911 se fâche ? En quelque sorte… Conservant intactes les qualités intrinsèques de la Porsche 911 (polyvalence d’usage, finition, impression de robustesse, performances, caractère du Flat 6, pilotage ...
  • Porsche 944 2L5Porsche 944 2L5
    Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes ...

Avant d’acheter
Avec environ 2 100 exemplaires produits, la Lotus Excel a été produite de 1982 à 1992. D’abord proposée en version standard, une version SE avec 20 ch supplémentaires était proposée, puis une version SA à boîte automatique. Peu connue dans l’hexagone, il faut donc se montrer patient avant qu’un propriétaire décide de s’en séparer. Une des solutions pour qui accepte de rouler avec le volant à droite est d’aller se fournir en Grand Bretagne. Rare et peu connue, il faut déjà trouver qui acceptera de vous l’entretenir sans s’interroger sur le modèle. Si la Lotus Excel est entretenue régulièrement, sa mécanique est fiable (penser à remplacer les courroies aux intervalles préconisés) et son entretien courant simple. Dans les faiblesses connues, on note certains détails de finition qui peuvent vieillir rapidement si elle n’est pas utilisée avec soin. L’électricité peut s’avérer fantaisiste au fil des années, notamment en raison de masse pas toujours au top. La carrosserie en polyester nécessite un certain savoir faire en matière de carrosserie qui n’est pas à la portée de tous. Véritable GT 2+2 de connaisseur averti, la Lotus Excel doit être adoptée en toute connaissance de cause.

Lotus | Excel | Elite | Eclat | 2.2 | 16V | GT | Grand Tourisme | 2+2 | Hethel | Coupé Sport | Colin Chapman | LOTUS | EXCEL | GT SPORT | COUPE SPORT

TOP Ligne modernisée avec goût ǀ Tenue de route efficace ǀ Toucher de route Lotus ǀ Polyvalence d’usage ǀ Position de conduite ǀ Performances en hausse ǀ Direction ǀ Présentation et finition ǀ compromis confort/efficacité ǀ Freinage ǀ Commande de boîte FLOP Visibilité latérale ǀ Trop de clés différentes ! ǀ Pédalier serré ǀ Poids en hausse ǀ Prix coquet ǀ Où l’entretenir (réseau SAV) ? ǀ Image ? ǀ Ventilation bruyante ǀ Détails d’ergonomie ǀ Sonorité moteur ǀ 5e rapport économique

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :
Lotus
Excel
1982
12 CV – 273 000 FF
4 cylindres en ligne 16 soupapes (2×2 ACT) –2 172 cm3
160 ch à 6 500 tr/mn (73,66 ch/litre)
216 Nm à 5 000 tr/mn (99,91 Nm/litre)
non
propulsion + BV5 manuelle
1 135 kilos (7,09 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques ventilés AR
jantes alu 14″ + pneus en 205/60 VR14 AV et 205/60 VR14 AR
0 à 100 km/h en 7’’9; 213 km/h, km DA en 29‘‘1

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Lotus Excel
Lotus
  • Lotus Exige 2004
    La Lotus Exige S1 avait étonné son monde mais était demeurée assez éphémère, en s’éclipsant du catalogue Lotus. Force était de constater que le moteur série K Rover perdait sa fiabilité à mesure que la puissance augmentait. Changement de cap pour 2004 avec l’adoption du bloc Toyota VVTi 1,8 litres de 192 ch, déjà étrenné ...
  • Lotus 2-Eleven
    La Lotus Exige semblait déjà la panacée en matière de voitures de sport radicales et légères. Une digne fille de feu Colin Chapman. Toutefois chez Lotus on ne s’arrête pas en si bon chemin. Résultat, la 2-Eleven est dévoilée en 2007. La recette est simple : prenez une Exige la plus affûtée… décapitez-là et ...
  • Nouvelle Lotus Emeya Hyper GT ou les origines de son design
    Une seule ligne, qui traverse le profil de la voiture, de la pointe du nez à la lame de lumière intégrée à l’arrière. Un simple geste d’un esprit créatif, c’est l’origine du design d’Emeya, la toute nouvelle hyper-GT entièrement électrique de Lotus. Cette simple ligne – l’équivalent automobile d’un swoosh – a inspiré l’hyperstance, les ...
  • Nouvelle Lotus Emeya une hyper GT 4 portes
    Lotus a dévoilé aujourd’hui à New York Emeya, la première hyper-GT à quatre portes de la société. « En associant notre riche héritage à des performances intelligentes et aux dernières technologies de pointe, nous repoussons les limites de l’apparence et de la maniabilité d’un véhicule électrique de luxe, en le rendant véritablement accessible aux conducteurs », a déclaré ...
  • Lotus Cars fait revivre la mythique Lotus type 66
    Lotus a fait revivre l’histoire avec la première mondiale de la Type 66 – et a confirmé que cette étonnante voiture réservée à la piste sera mise en production. Ce projet unique a été dévoilé à « The Quail, A Motorsport Gathering » dans le cadre de la Monterey Car Week en Californie, aux États-Unis. Véritablement exotique ...
  • Nouvelle Lotus Emira 4 cylindres
    Depuis ses débuts il y a deux ans, la Lotus Emira V6, acclamée par la critique et primée, a conquis la place qui lui revient en tant que voiture de sport Lotus la plus aboutie jamais fabriquée. Avec un design saisissant, des performances étonnantes et une conduite et une maniabilité de référence, son moteur suralimenté ...
  • Nouvelle Lotus Emira GT4 pour gentlemen drivers
    La Lotus Emira GT4 est en production et maintenant prête à être livrée à ses premiers clients, avec des spécifications et des performances considérablement améliorées. Les premiers exemplaires de la très attendue nouvelle voiture de course Lotus seront livrés aux propriétaires au cours de l’été, avec des commandes provenant du Royaume-Uni, d’Europe, de Chine, d’Australie et ...
  • Lotus célèbre les 60 ans de la Lotus Elan
    Il y a 60 ans, le mercredi 17 octobre 1962, alors que les années 60 commençaient à battre leur plein, la Lotus Elan (Type 26) a été dévoilée au public lors du British Motor Show, au centre d’exposition Earl’s Court à Londres. Pour replacer la voiture dans une sorte de contexte automobile mondial, Jaguar avait lancé ...
  • Nouvelle Lotus Evija Fittipaldi
    La voiture de série la plus puissante du monde – l’étonnante hypercar Lotus Evija – offre désormais encore plus d’exclusivité et de désirabilité. S’inspirant du passé pour améliorer l’avenir, Lotus a dévoilé l’Evija Fittipaldi, un hommage à l’un des meilleurs couples voiture-pilote que la Formule 1 ait jamais connu. Ce pilote est, bien sûr, Emerson Fittipaldi, ...
  • Nouvelle Lotus Emira GT4
    Lotus a dévoilé la toute nouvelle voiture de course Emira GT4 sur le circuit d’essai emblématique de Hethel, avec une démonstration dynamique de ses performances palpitantes. Lors d’un événement exclusif organisé en début de semaine, les invités VIP ont eu droit à des tours de piste sur le circuit légendaire de 2,2 miles avec Gavan Kershaw, ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Lotus Excel, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.