Ferrari F12tdf

ferrari-f12-tour-de-france-f12tdf-14

Ferrari F12tdf
2015 – V12 48V
780 ch – 340 km/h
1 520 kg

A Maranello, rien n’est figé ! Pour preuve, d’aucun trouvaient déjà la Ferrari F12 au firmament des Grand Tourismes super sportives. Classique avec son V12 atmosphérique en position avant et sa propulsion, elle avait réussi à mettre une claque à la Ferrari 599 et ses dérivés. Ressortant des archives l’appellation « Tour de France », Ferrari l’adosse à une version plus aiguisée encore de la Ferrari F12. La carrosserie a été quelque peu retravaillée pour offrir plus d’appui aérodynamique (230 kg à 200 km/h) et d’aération des organes mécaniques, justifiant ainsi la gueule béante qui semble avaler le bitume tandis que les hanches arrière semblent lacérées comme un jean branché dispendieux… La Ferrari F12 Tour de France est plus basse, et semble plus agressive encore. Ses proportions restent identiques mais les détails font la différence et pas seulement pour l’esthétique…Inutile de préciser qu’à son volant, vouloir rouler incognito est mission impossible !

La Ferrari F12tdf prend certes 40 ch avec son goulu V12 atmo qui refuse de céder au downsizing, mais c’est sur son train arrière auto-directionnel qu’elle marque une véritable différence…

Sous le capot, on retrouve le V12 6,2 litres à 65° de la F12. Mais Ferrari a retoucher sur quelques détails cette pièce d’orfèvrerie. D’emblée, l’idée d’une suralimentation a été écartée ne cédant pas ainsi à la tentation du downsizing vu sur les modèles V8 de la firme au cheval cabré. Voilà déjà une bonne nouvelle pour les amateurs du genre. La distribution à double arbres à cames en tête et 48 soupapes est à calage variable à l’admission et l’échappement. Dans les nouveautés on relève des collecteurs d’admission croisés à conduits courbés intégrant le mécanisme des trompettes coulissantes. Comme sur le power unit des Ferrari Formule 1, ce dispositif fait varier en continu la longueur des conduits dans un encombrement minimaliste. Une trouvaille déjà étrennée « en série » sur l’Enzo et la LaFerrari. Le débit d’air est augmenté tout comme la levée des arbres à cames d’admission tandis que la résistance des poussoirs est renforcée. Injection directe d’essence, matières premières haute technologie, ce V12 a été conçu et développé avec les mêmes égards qu’une mécanique de course, la polyvalence d’usage et fiabilité en plus. Ainsi Ferrari a bloqué la puissance à 780 ch à 8 500 tr/mn (soit 5% de puissance en plus que la F12 « normale ») tandis que le couple s’établit à 705 Nm à 6 750 tr/mn dont 564 Nm sont disponibles dès 2 500 tr/mn. La boîte robotisée à 7 rapports a été améliorée tant en rapidité des passages de rapports et dispose de rapports plus courts pour favoriser reprises et accélérations. Et preuve que cela marche puisque la Ferrari F12 Tour de France descend sous les 3 secondes pour le 0 à 100 km/h et que le 0 à 200 km/h est effacé en 7’’9. La vitesse maxi stagne aux alentours de 340 km/h ce qui semble logique entre les appuis accrus et les rapports plus courts de la transmission. Le travail apporté sur l’allègement permet à la Ferrari F12tdf de bloquer l’aiguille de la balance sur 1 520 kg. C’est mieux certes mais peut être encore trop pour un modèle qui se veut plus radical et sportif, surtout lorsque l’on lorgne du côté de McLaren qui n’a, il est vrai, que des V8 biturbo à opposer… Comment concilier agilité et stabilité ? Les berlinettes à moteur central arrière excellent dans le premier exercice mais marquent souvent le pas dans le second, et inversement pour les GT propulsion à moteur avant. Chez Ferrari, la martingale est la même que chez Porsche avec la 991 phase 2 : adopter un train arrière auto-directionnel. Conçu par ZF, ce système est à commande électromagnétique et ne pèse que 5 kilos. L’angle de braquage des roues arrière est limité à 1° (convergeant à basse vitesse pour privilégier la maniabilité et parallèle à haute vitesse pour la stabilité dans les courbes) mais change radicalement le comportement de la Ferrari F12tdf. Alors évidemment, les ingénieurs et metteurs au point châssis ont repensé l’enchainement des éléments que sont le différentiel piloté avec les aides à la conduite et l’amortissement piloté pour fonctionner en totale harmonie avec le dispositif ZF. Les dimensions pneumatiques ont ainsi évoluées et la Ferrari F12 Tour de France est montée en 275/35 ZR20 AV et 315/35 ZR20 AR. Le freinage est toujours constitué de gros disques ventilés perforés en carbone céramique pour garantir tant une efficacité de décélération, que d’endurance et un toucher de pédale précis. La Ferrari F12tdf peut se targuer d’un comportement beaucoup plus incisif et vif que sa sœur « normale » tout en restant très facile d’abord pour le (presque) quidam. Comme tout système de ce type, lorsque l’on arrive aux limites de décrochage, il est plus délicat de comprendre le mode d’emploi et de cerner les limites. Stricte deux places, la Ferrari F12 Tour de France fait la part belle à une présentation haut de gamme et ultra-sportive : Alcantara, carbone, cuir… Gros compte-tours face au pilote, Manettino sur le volant pour changer la physionomie des réglages, position de conduite réglable sur mesure, pas de doute, la Ferrari F12tdf est une véritable invitation au voyage en allant de circuit en circuit à travers les continents.

Notre avis
emoticonFerrari n’a de cesse de mettre la barre toujours plus haute. Pourtant à chaque nouveauté, il semble impossible de faire mieux. Pour aller plus loin encore sur la F12 TDF, Ferrari n’a pas lésiné avec l’inédit train arrière directionnel. Plus légère, plus incisive tout en conservant un minimum de polyvalence, la Ferrari F12 Tour de France fait cependant cher payer ses vertus additionnelles pas réellement accessibles au commun des conducteurs (vs une F12 normale). Résultat, il faut accepter de débourser 100 000 € supplémentaire pour être certain de rouler dans la meilleure Ferrari F12 du moment. Mais après tout à près de 300 000 € est-ce que la question se pose encore réellement ainsi ? Passion, exclusivité, efficacité et sport sont plutôt les véritables atouts de la Ferrari F12 Tour de France. Bien que cotée en Bourse, Maranello continue de souffler sur les braises de la passion…

Autres versions :

Les Rivales :

  • Alfa Romeo 8C Competizione Après un premier concept car de salon tracé en 2003 par le designer Wolfgang Egger, Alfa Romeo a continué le projet devant l’accueil du public. Ainsi en 2008, une poignée d’amateurs fortunés peut commander ce coupé Alfa Romeo 8C Competizione dont la fabrication est limitée à 500 exemplaires. Inspirée par l’Alfa 33 Stradale de 1967, la 8C évite les lourdeurs d’héritage et offre une plastique de rêve, pulpeuse et charnelle, mais à l’efficacité réelle (Cx de 0,36). Posée sur de ...
  • Aston-Martin DBS 2008 Remplacer la tonitruante Vanquish en se basant sur la DB9, telle est la gageure d’Aston-Martin. Comment en effet passer d’une lourde GT de prestige à une supersportive capable de venir bousculer la Ferrari 599 Fiorano ?… La réponse s’appelle DBS. La ligne générale reste celle de la DB9 mais une fois passée à la cure de testostérone. Les narines bien aérées, le capot bombé, tous les détails de la DBS ajoutent de la virilité à une ligne d’origine strictement élégante. ...
  • Aston-Martin V12 Vantage Depuis janvier 2006, Aston-Martin a complété son offre vers le bas, mais sans ternir son image exceptionnelle. La Vantage, avec un V8 qui a évolué à 426 ch en 2008 (contre 386 ch), vient jouer avec talent dans la cours des F430, Gallardo, R8 et 911. Et comme toutes ses rivales montent en puissance et/ou s’allègent, la Vantage reçoit au chausse-pied le gros V12 de 6 litres de la grande sœur DBS, sans perte de puissance… Dimensions compactes et 517 ...
  • Aston-Martin V12 Vantage S Aston-Martin avait mis au chausse-pied le gros V12 de 6 litres sous le capot de la « petite » Vantage en 2009. Depuis la concurrence n’est pas restée en veille et largué les amarres. Malgré des moyens plus limités jusqu’à ce que le partenariat avec AMG se concrétise, Aston-Martin joue sur les évolutions et propose une V12 Vantage S. Un « S » qui sous-entend de profondes modifications pas nécessairement visibles depuis l’extérieur. Il faut avouer que la ligne de ...
  • Aston-Martin V12 Zagato Aston Martin et Zagato, c’est une vieille histoire d’amour qui dure depuis la mythique DB4 Zagato des années 60. Depuis les années 80 ont vu un retour avec toujours la même recette : châssis court, ligne spéciale et performances en hausse. Pour le concours Villa d’Este de 2011, Aston Martin et Zagato ont dévoilé la V12 Zagato. Basée sur la petite V12 Vantage, la V12 Zagato offre une proue différente mais reconnaissable avec sa sœur de série. En revanche le ...
  • Aston-Martin Vantage GT12 Ras le bol des effronteries de la concurrence (Ferrari et Porsche) lors des sorties circuits en journées open le week-end ? C’est justement la réaction de la direction du constructeur de Newport-Pagnell. Après tout, avec la Vantage V12, Aston-Martin ne dispose-t-il pas d’une monture prédisposée à aller tourner sur les pistes du Royaume Uni et d’ailleurs ? L’Aston-Martin Vantage GT12 a ainsi été développée pour un usage Track Days « compatible » permettant ainsi à son pilote du dimanche d’aller ...
  • Audi R8 GT En 2006, l’Audi R8 avait marqué les esprits. Mais loin de s’arrêter en marche, le constructeur allemand poursuivait ses velléités de conquête en 2009 avec une version additionnelle : la R8 V10 de 5,2 litres développant 525 ch (contre 420 ch pour la R8 V8 4.2). Ainsi, Audi pouvait attaquer de front la Porsche 911 avec la R8 V8 et la Ferrari 458 Italia avec la R8 V10. Bien vu ! En 2010, les ingénieurs d’Ingolstadt ont pensé à une ...
  • Audi R8 V10 Plus Pour Audi, il est temps d’apporter un peu de fraîcheur à sa GT à moteur central AR. Pour 2012, l’Audi R8 est donc légèrement retouchée par quelques menus détails stylistiques comme le masque avant et les optiques AR. En plus du V8, la R8 conserve le V10 de 5,2 litres atmosphérique. Avec la R8 V10 Plus, on retrouve en réalité l’esprit et la présentation de la R8 V10 GT, mais cette fois-ci elle n’est plus en série limitée. On retrouve ...
  • Audi R8 V10 Plus mk2 Pour 2015, Audi renouvelle sa GT R8. Une aubaine pour les passionnés. Il faut dire qu’Audi a enregistré un beau score puisque la première génération tous modèles confondus a été produite à environ 27 000 exemplaires dont 630 ont trouvé preneurs en France. Côté style, pas de révolution selon la méthode maison, puisque le profane pourrait confondre la nouvelle Audi R8 V10 Plus avec les premières générations. On trouve toujours la grosse calandre Space Frame, incontournable de toute Audi contemporaine ...
  • Chevrolet Corvette C6 Z06 La Corvette, c’est une institution US dans la voiture de sport depuis 1953. Pour son 6e acte, la Corvette C6 s’est dotée en 2006 d’une version affûtée la Z06. Le V8 grimpe en cylindrée pour atteindre 7 litres et 512 ch tandis que le châssis se met au diapason. Virile mais désormais efficace, la Corvette Z06 se frotte sans complexe à une concurrence européenne huppée avec un avantage prix défiant toute concurrence ! Corvette ne gagne pas seulement en ...
  • Chevrolet Corvette C6 ZR-1 Après une version Z06 qui est toujours au catalogue, Chevrolet passe à la vitesse supérieure pour venir chasser sur les terres des supercars avec la Corvette C6 ZR1. La recette est simple… on prend le V8 LS9 de 6,2 litres auquel on greffe un compresseur Eaton. Ainsi, la ZR1 développe 647 ch (rien que ça !) et un couple coquet de 819 Nm. Voilà de quoi aller bousculer les Ferrari 599 pour un prix sans concurrence. C’est l’Amérique !… Avec le ...
  • Chevrolet Corvette C7 Stingray Z06 Z07 Package Génération après génération Chevrolet soigne sa Corvette qui n’a de cesse de se rapprocher de l’élite européenne dans la catégorie des Grand Tourismes. Et si on a pu reprocher depuis toujours une qualité de présentation intérieur jugée trop « cheap » et une rusticité mécanique, force est de constater que depuis la Corvette C5 l’écart s’est réduit comme peau de chagrin au point de venir même ravir parfois les joyaux de la couronne comme avec la Corvette C6 Z06. Le ...
  • Ferrari 458 Italia Avec la F360 Modena et la F430, Ferrari avait dicté son style par des impératifs aérodynamiques précis. La nouvelle Ferrari 458 Italia ne déroge pas à cette règle qui prévaut pour les berlinettes à moteur central arrière. Si la structure alu est conservée mais totalement revue, le V8 est totalement inédit et reprend le principe de l’injection directe de la Ferrari California et atteint des sommets de plaisirs et de performances… La boîte F1 de plus en plus rapide et ...
  • Ferrari 488 GTB Depuis la Ferrari California T, Maranello confirme le retour du turbocompresseur associé aux prestigieux groupes motopropulseurs italiens. Ceux qui ont bonne mémoire, se souviennent que déjà quelques pièces de choix comme la Ferrari 288 GTO ou la Ferrari F40. Et les plus avertis savent que pendant les années 70- 80 Ferrari avait prévu une berlinette 208 à moteur Turbo pour le marché italien afin de rester sous les 2 litres pour des raisons fiscales. La berlinette à moteur V8 central ...
  • Ferrari 599 HGTE Package Ferrari reste à l’écoute de ses clients et n’hésite pas à développer des évolutions de détails qui n’en sont finalement pas ! Pour sa Ferrari 599, Maranello a étudié le pack Handling Gran Turismo Evoluzione (HGTE) qui fait gagner six dixième sur un tour de la piste « maison » de Fiorano. Et sans que le confort en prenne pour son grade… Si en plus on vous dit que la Ferrari 599 HGTE dispose d’une présentation spécifique, on lui pardonnerait ...
  • Ferrari F12tdf A Maranello, rien n’est figé ! Pour preuve, d’aucun trouvaient déjà la Ferrari F12 au firmament des Grand Tourismes super sportives. Classique avec son V12 atmosphérique en position avant et sa propulsion, elle avait réussi à mettre une claque à la Ferrari 599 et ses dérivés. Ressortant des archives l’appellation « Tour de France », Ferrari l’adosse à une version plus aiguisée encore de la Ferrari F12. La carrosserie a été quelque peu retravaillée pour offrir plus d’appui aérodynamique (230 ...
  • Lamborghini Gallardo LP550-2 Valentino Balboni Depuis 2003, la Gallardo est venue compléter l’offre Lamborghini vers le bas, sans pour autant sacrifier l’âme et le caractère ombrageux des productions de Sant’Agata. En 2008, un facelift la rend encore plus agressive et sculpturale. Mais en 2009, coup de tonnerre, avec le départ de son essayeur usine historique, Valentino Balboni, Lamborghini ôte la transmission intégrale à la Gallardo pour plus d’authenticité dans le pilotage à la limite. Une dernier coup de corne de Balboni avant son départ en ...
  • Lamborghini Gallardo Superleggera LP570-4 Depuis 2003, la Gallardo est venue compléter l’offre Lamborghini vers le bas, sans pour autant sacrifier l’âme et le caractère ombrageux des productions de Sant’Agata. En 2008, un facelift la rend encore plus agressive et sculpturale. La Gallardo LP570-4 Superleggera revient sur la scène de l’actu en 2009 avec une robe totalement aiguisée, un regard plus acéré et un museau qui s’inspire de la Lambroghini Reventòn. Allégée, et toujours dotée de la transmission intégrale le client peut jouir d’une boîte ...
  • Lamborghini Huracan LP610-4 Après une saga Gallardo de 10 ans qui a permis d’établir durablement et avec succès (13 000 exemplaires vendus) Lamborghini dans le marché des berlinettes à moteur central AR, la Huracan poursuit la soif de conquête de la firme de Sant’Agata. Singeant la grosse Aventador, la Lamborghini Huracan reprend les tics stylistiques (découpe des optiques acérées, traits tendus, prises d’air trapézoïdales…) tout en étant plus ramassée et courte. Dès le premier regard le doute n’est pas permis, c’est bien une ...
  • Lamborghini Huracan Performante Chez Lamborghini on ne craint personne avec sa Huracan Performante et encore moins les ténors des trackdays dans le monde en ébullition des Grand Tourisme radicales. Ferrari, Porsche, McLaren, Mercedes-Benz et Audi se disputent le Saint Graal avec juge de paix le chronomètre sur un tour du Nürburgring. Et sur ce dernier point, la Lamborghini Huracan Performante frappe fort avec un tour en 6’52’’01 (4 secondes de mieux qu’une Porsche 911 GT3 RS 991 FL !). Une véritable claque de ...
  • McLaren 540C McLaren au fil de ses années « GT », déploie désormais une gamme en deux parties : les Sport Series d’un côté dédiées à un usage plus routier et polyvalent, et les Ultimate Series dont la vocation est la radicalité sportive, et, pourquoi pas, un usage circuit lors des track days. Après avoir mis les pieds dans le plat, ou plutôt les pneus sur le bitume dans la deuxième catégorie (P1, 675LT, 650S), McLaren s’est attaché à contrer ses rivaux ...
  • McLaren 650 S McLaren n’est pas en reste. Après la MP4 qui a assume la responsabilité du retour de la firme de Woking sur les routes et la McLaren P1 qui vient reconquérir le trône laissé vacant par feues les McLaren F1 et F1 LM, c’est désormais à la McLaren 650 S qu’est dévolu ce rôle de porte-étendard. Et de quelle manière, car McLaren en profite au passage pour corriger les (rares) reproches adressés à la MP4. Résultat, si la forme reste connue, ...
  • McLaren 675 LT On pouvait rester circonspect de la stratégie de McLaren lors du lancement de la MP4-12C. Mais force est de constater que quelques années plus tard, le constructeur anglais de Woking réussi bien mieux sa stratégie de super GT qu’en Formule 1 où il peine à revenir au firmament. Dernière évolution en date pour 2015, une variante de sa super Grand Tourisme allégée et encore plus affûtée. La McLaren 675 LT soigne son physique avec un look plus affirmé. Mais il ...
  • McLaren MP4-12C Après la McLaren F1, jamais remplacée et toujours aussi charismatique, et la collaboration avec Mercedes-Benz pour le controversé mais spectaculaire SLR, McLaren revient aux affaires avec la McLaren MP4-12C. Conçue et dessinée pour la performance, rien n’a été laissé au hasard : prises d’air, refroidissement, aérofrein, appuis aéro… Du coup on pourrait lui reprocher un design assez consensuel, qui ne déclenche pas l’émotion immédiate, mais c’est pour mieux servir le reste ! Et c’est très bien ainsi, les 600 ch ...
  • Mercedes-Benz AMG GT S Après l’épisode Mercedes SLR, Mercedes-Benz a volé en solo avec son coupé puis roadster SLS. Une première incursion remarquée, tant par la plastique du SLS mais aussi par sa personnalité et son caractère… osons le dire ombrageux aux limites. Mais par son tarif et son gabarit, la Mercedes SLS jouait plus dans la cour des « grosses » supercar que les Grand Tourisme. Chez AMG à Affalterbach on s’est donc remis à l’ouvrage pour en décliner une évolution plus compacte ...
  • Mercedes-Benz AMG GT-R Depuis 2014, la Mercedes-Benz AMG GT est venue marquer de son empreinte le petit monde des Grand Tourisme. Elle a pour elle une gueule d’enfer, un V8 communicatif et des performances de premier plan. Le tout avec un caractère bien trempé qui tranche avec sa rivale désignée la Porsche 911. Et comme à Stuttgart il a été décidé de rendre coup pour coup à la Porsche 911, AMG a songé en plus d’une variante roadster, de concocter une variante radicale ...
  • Mercedes-Benz SLS AMG Dans les années 50, les Mercedes 300 SL s’étaient érigées au rang de légendes mécaniques. En 2009, Mercedes dévoile son SLS. La recette reste la même sauf que cette fois-ci il ne s’agit plus d’une voiture de course rhabillée pour une clientèle fortunée. C’est avant tout une sportive prévue pour rouler tous les jours avec le confort qui sied tant aux productions de la firme étoilée, tout en se permettant le luxe de venir sur circuit pour taquiner les supersportives ...
  • Nissan GT-R 3.8 530 ch 2011 Depuis mars 2009, la Nissan GT-R a enfin foulé les routes françaises. Et de quelle manière ! Son rapport prix/performances/prestations a ridiculisé toute la concurrence et la GT-R s’est taillé une sacrée part du gâteau. Mais les techniciens japonais ne sont pas restés inactifs et pour 2011 ils ont revu leur copie sur de nombreux détails. Avec 45 ch de plus et des performances en hausse, la Nissan GT-R prend le large !… 7’24″22, c’est le nouveau verdict du Ring’. C’est ...
  • Porsche 911 GT3 3L8 Phase 2 997 Chez Porsche, la 911 GT3 est devenue la GT typée circuit mais homologuée pour un usage quotidien. Toujours plus performante, toujours plus efficace et toujours plus précise, cette mouture de GT3 se dispense toujours de l’injection directe et de la boîte PDK, mais gagne en cylindrée et en puissance pour exploser toujours plus les chronos. Reste que cette perfection a un prix (118 856 €) et tout le monde ne peut en profiter. Le prix du mythe ?… Flat 6 super ...
  • Porsche 911 GT3 991 Auparavant, les Porsche radicale s’appelaient « RS » de la génération 964 à la 993. Puis avec la Porsche 996 est apparu la première GT3. Depuis, Porsche n’a cessé de faire évoluer son égérie des sorties circuits pour aboutir à la 5e variante avec la dernière 991 GT3. La Porsche 911 GT3 profite donc de la nouvelle 991 avec ses feux AR plus fins et acérés, son empattement allongé de +10 cm et de la proue légèrement retouchée. Pour le ...
  • Porsche 911 GT3 991 FL Alors que la Porsche 911 Carrera 991 est passée à la suralimentation lors de son facelift (ou phase 2), Porsche nous rassure avec une version 991 GT3 FL dont le Flat 6 toujours aspirée naturellement. Dévoilée en mars 2017 à Genève, cette nouvelle Porsche 911 GT3 911 FL nécessite de lire la fiche technique pour détecter les nouveaux changements qui sont minimes à l’extérieur. Les optiques avant sont ainsi plus globuleuses (et encore !) tandis que le dessin des boucliers ...
  • Porsche 911 GT3 RS 4.0 997 La Porsche 911 type 997 n’en finit pas de se décliner à l’infini pour sa fin de carrière. Et dans ce florilège de séries spéciales, apparaît pour 2011 la 911 GT3 RS 4.0. Toujours plus agressive, plus radicale, plus passionnante avec en prime un Flat 6 réalésé à 4 litres et développant 500 ch. Appuis aérodynamiques majorés, prises d’air itou dégradant le Cx qui chute à 0,34, mais les performances sont d’un autre monde… Avec cette 911 GT3 RS 4.0 limitée ...
  • Porsche 911 GT3 RS 991 Fort logiquement, Porsche décline sa gamme 991 avec un automatisme qui pour autant n’est pas dicté par la lassitude mais par la précision, la rigueur et beaucoup de passion. En témoigne la Porsche 911 GT3 RS qui est à même de répondre aux attentes d’une frange (étroite) de clients très avertis. On a tendance à imaginer que la Porsche 911 GT3 991 représentait déjà ce qui pouvait satisfaire les amateurs les plus érudits, mais la variante RS nous rappelle à ...
  • Porsche 911 GT3 RS 991 FL GT3, GT2 RS… et maintenant GT3 RS ! Porsche sonne la charge et termine en 2018 de décliner une gamme 991 Faceliftée complète pour les track-days en fonction de votre talent, vos humeurs et votre budget (forcément très élevé !). Pour ceux qui pourraient s’interroger du bienfondé d’une telle dispersion, le marché répond néanmoins présent et les différentes versions et évolutions s’écoulent très rapidement en série limitée. La Porsche 911 GT3 RS 991 FL s’insère donc à merveille entre la ...
  • Porsche 911 R 991 Après un sacré débat interne, les ingénieurs maison ont réussi à remettre le pilote au cœur du plaisir de conduite. A l’heure annoncée de la conduite autonome et de l’électronique envahissante, Porsche finalement ose le contrepied et propose un flashback avec sa Porsche 911 R 991. La recette est simple (ou presque) : prenez une GT3, installez-lui le moteur de la GT3 RS de 500 ch et simplifiez son aéro pour qu’elle soit plus discrète. Cerise sur le gâteau, rangez ...
  • Porsche 911 Turbo S 991 Les Porsche Turbo s’imposent progressivement au sommet de la gamme 911. Pour preuve 30% des ventes de 911 sont des versions Turbo. Et plus précisément, la version 911 Turbo S est particulièrement appréciée des clients. Logique d’avoir une 911 Turbo S encore au catalogue de la 991. Train arrière directionnel, empattement allongé et porte-à-faux réduits, boîte PDK, autobloquant arrière vectoriel et transmission intégrale, la Porsche 911 Turbo S s’offre ce qu’il y a de mieux dans le magasin technique maison. ...
  • Porsche 911 Turbo S 997 Avec la Porsche 911 Turbo, Porsche porte sa mythique sportive toujours plus haut à chaque génération. Dernières nouveautés en date, le constructeur de Zuffenhausen a doté son égérie de l’injection directe et de sa boîte à double embrayage PDK. Et comme si cela ne suffisait pas, une version Turbo S plus ultime encore voit le jour avec une poignée de 30 ch supplémentaires. Mais est-ce suffisant pour faire une nette différence, lorsque dans la gamme existe également une plus radicale ...

Avant d’acheter
Comme toute supercar, à fortiori produite à Maranello, la diffusion de la Ferrari F12 Tour de France est confidentielle. Il faut donc, si on est intéressé par l’acquisition d’un tel modèle, attendre qu’un propriétaire lassé soit prêt à s’en défaire. Et comme le nombre d’autos produites a été volontairement limité par Ferrari, la revente d’une F12 TDF, sauf grave crise monétaire et économique mondiale, se fera au prix équivalent du neuf peu ou prou. Et il ne faudra pas hésiter en outre l’acheter là où elle est disponible, quitte à ce que cela soit à l’autre bout du globe… Une fois cela fait il faut assumer de rouler avec sur route libre, affrontant le regard, les appareils photos et smartphones, les pouces levés des passants, et accepter les éventuels accrocs de la circulation classique. Enfin l’entretien est à la mesure du pedigree et des performances de cette supercar qui confirme que peu de personnes en France pourront en assumer la charge. Une supercar comme l’est la Ferrari F12 Tour de France reste avant tout une œuvre d’art automobile, une pièce rare qui aussi performante soit-elle, se déguste avec connaissance et budget ad hoc.

Mots clés : Ferrari | F12 | Tour de France | V12 | TDF | Maranello | Scuderia | GT | Grand Tourisme | FERRARI | F12 TOUR DE FRANCE | GRAND TOURISME

TOP Performances en hausse ! ǀ Caractère ǀ Facilité de conduite rapide ǀ V12 d’anthologie atmosphérique ǀ Présentation plus radicale ǀ Plaisir de conduite ǀ Freinage ǀ Différents modes proposés ǀ Boîte F1 ultra-rapide FLOP Tarif ! ǀ Poids ǀ Délicate à cerner aux limites d’adhérence ǀ Encore des options ?… ǀ Difficile de passer inaperçu

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:
Transmission :

Poids (RPP) :
Freins :

Roues :
Performances :

Ferrari
F12 Tour de France (F12 TDF)
2015
79 CV – 387 197 €
12 cylindres en V 48 soupapes (2×2 ACT) –6 262 cm3
780 ch à 8 500 tr/mn (124,56 ch/litre)
705 Nm à 6 750 tr/mn (112,51 Nm/litre)
non
propulsion + BV7 robotisée + différentiel autobloquant piloté AR + ESP + ASR
1 520 kilos (1,95 kg/ch)
2 disques ventilés perforés carbone céramique AV et 2 disques ventilés perforés carbone céramique AR + ABS
jantes alu 20″ + pneus en 275/35 ZR20 AV et 315/35 ZR20 AR
0 à 100 km/h en 2ʺ9; >340 km/h, km DA en ND

Textes : Morgan Goupil (Alis Webzine) – Photos : D.R

Ferrari F12 tdf
  • GP F1 Suzuka – Japon 2018 – 7 octobre Le GP du Japon a oscillé entre pluie et beau temps ; pour la séance de qualifications, c’est encore mitigé avec du beau temps pour la première séance. A la fin de la Q1, sont exclu du reste des qualifications les deux McLaren bien mal en point en matière de performance (Alonso doit être pressé ...
  • GP F1 Sotchi Russie 2018 – 30 septembre Une fois n’est pas coutume, les qualifications du GP de Sotchi 2018 voient un Valteri Bottas enfin contester la suprématie de son coéquipier, en lui chipant la pole position à l’issue des trois séances de qualifications. Voilà qui peut mettre du piment à ce WE de Grand Prix et permettre à Sebastian Vettel de revenir ...
  • Nouvelles Ferrari Monza SP1 & SP2 La marque au cheval cabré a levé le voile sur ses nouvelles Monza SP1 et SP2, à l’occasion de son Capital Market’s Day organisé dans l’usine de Maranello. Ces modèles de série spéciale en édition limitée sont les premiers d’un nouveau concept appelé « Icona » et sont inspirés des Ferrari les plus emblématiques des ...
  • GP F1 Singapour 2018 – 16 Septembre L’air de rien, il suffit de deux Grands Prix pour que l’échiquier de la Formule 1 soit une fois de plus chamboulé côté pilotes ! Après Monza, Ferrari et Sauber ont annoncé l’échange entre eux de Charles Leclerc et de Kimi Raikkonen. Sacrée nouvelle !… Entre Pierre Gasly qui remplace Ricciardo chez Red Bull, Leclerc ...
  • Jeu de chaises musicales entre Ferrari et Sauber avec Charles Leclerc et Kimi Raikkonen L’écurie Alfa Romeo Sauber F1 se félicite de l’incroyable promotion de Charles Leclerc qui va rejoindre la Scuderia Ferrari pour la Saison 2019 et souhaite lui exprimer tous ses vœux de succès. Pendant sa première saison en F1, le Monégasque de 20 ans a donné entière satisfaction à l’équipe suisse. Et nous allons continuer avec ...
  • GP F1 Monza Italie 2018 – 2 septembre Avec une Scuderia Ferrari remise en selle pour la course au titre, un Vettel qui semble en pleine confiance et jouer la gagne à domicile, la messe semble dite. D’autant que le moteur Ferrari est le plus puissant du plateau et la monoplace rouge la plus véloce. D’ailleurs, aux qualifications, mais aussi lors des essais ...
  • GP F1 Spa Francorchamps Belgique 2018 – 26 août Retour de vacances d’été pour les pilotes et les écuries dans un cadre mythique du championnat du monde de Formule 1 : Spa Francorchamps. Le tracé belge vallonné et enchâssé dans la forêt est long de 7 kilomètres et se pose en morceau d’anthologie pour les pilotes avec de sacrés passages dont le célèbre raidillon ...
  • Nouvelle Ferrari 488 Pista Spider Le nouveau modèle de la série spéciale de la marque au Cheval cabré, la Ferrari 488 Pista Spider, a été dévoilé lors du Concours d’Elegance de renommée mondiale à Pebble Beach en Californie. La Ferrari 488 Pista Spider est le 50ème modèle à toit ouvrant de la marque au Cheval cabré et une première aux États-Unis. ...
  • GP F1 Hungaroring – Hongrie 2018 – 29 Juillet Dernier Grand Prix avant la coupure estivale, le Hungaroring aux abords de Budapest est un tracé apprécié des pilotes, mais dont les possibilités de dépassement sont bien minces. Au bout de la ligne droite et c’est presque tout ! Les qualifications deviennent donc l’enjeu majeur de ce Grand Prix. Les qualifications démarrent avec le spectre ...
  • GP F1 Hockenheim – Allemagne 2018 – 22 Juillet Présent une année sur deux dans le calendrier du championnat du Monde de F1, le Grand Prix d’Hockenheim sera certainement retiré des tablettes de la F1 les années futures en raison d’un tarif jugé trop élevé par les organisateurs du circuit qu’ils doivent s’acquitter auprès de la FIA. En attendant, c’est l’avant-dernier grand prix de ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Ferrari F12tdf, 10.0 out of 10 based on 1 rating
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.