Rolls-Royce Silver Shadow

Rolls-Royce Silver Shadow
1965 – 8 cyl. en V 16V
ND ch – 190 km/h
2 100 kg

A Crewe, la présentation d’un nouveau modèle est un évènement tant les nouveautés sont rares. Pour 1965, Rolls-Royce dévoile ainsi la nouvelle Silver Shadow qui remise au garage la vénérable Silver Cloud. Révolution de palais, la Rolls-Royce Silver Shadow entre de pleins pneus dans l’ère moderne avec une carrosserie qui intègre (enfin ?) les pontons. Elancée, mais pourtant plus courte que la Cloud, la Rolls-Royce Silver Shadow conserve malgré tout des dimensions respectable avec 5,2 mètres de long et 1,8 mètres de large. Tout de même ! Quitte à chambouler les traditions, Rolls-Royce a adopté sa calandre historique mais en réduisant de moitié sa hauteur. C’est la première fois depuis 1914 que Rolls-Royce touche à son symbole… Si la ligne est inédite, elle n’en demeure pas moins très classique et bien équilibrée harmonieusement campée sur un empattement conséquent (3 mètres) et ses roues de 15 pouces flanquées d’enjoliveurs tôle du plus bel effet. Seule la proue accepte des similitudes avec la Silver Cloud III, notamment les optiques avant doublées. La malle arrière adopte des petits feux qui soulignent la ligne de caisse qui vient mourir jusqu’au parechocs. Du chrome en Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)

Alpine A110 Tour de France

alpine-a110-tour-de-france-1

Alpine A110 Tour de France
1964 – 4 cyl. en ligne 8V
95 ch SAE – 196 km/h
590 kg

Jean Rédélé n’en finit pas d’améliorer par touches son modèle déjà phare : la Berlinette Alpine A110. Et comme son histoire a démarré par la course automobile, c’est fort logiquement que des versions destinées pour la compétition sont également développées comme l’Alpine Berlinette « Tour de France ». Pour 1963, et suite aux accords de collaboration avec la Régie Renault, la Berlinette « Tour de France » a évolué sensiblement sur sa proue devenue concave qui intègre désormais les bocs optiques de Renault 8. Le dessin de profil est plus allongé et finalement encore plus harmonieux que le dessin originel des A108. Basse et menue, souvent retenue en « Bleu Alpine », la Berlinette Tour de France attire immédiatement la sympathie des passants. Au-delà des optiques arrière chipées à la Renault 8, l’Alpine Berlinette Tour de France va prendre bon nombre d’éléments à la Renault 8 Gordini, à commencer par sa mécanique et Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Matra Jet 6 MB 855

matra-jet-6-mb-855-1

Matra Jet 6 MB 855
1966 – 4 cyl. en ligne 8V
95 ch – 190 km/h
750 kg

Née René Bonnet Djet en septembre 1962, ce coupé sport à moteur central arrière (comme les F1 !), a déjà connu quelques changements notables de patronymes. Au salon de Paris 64, Matra confirme le rachat de René Bonnet en accolant son nom, le constructeur français de voitures de sport s’appelant « Matra-Bonnet ». Deux ans plus tard, la marque devient « Matra » tout court, et la Djet perd son « D » pour s’appeler Jet. Et comme chez Renault la R8 Gordini s’offre un tout nouveau 1300 cm3, Matra saute sur l’occasion pour le monter sous le capot la Jet 6. A l’image de l’Alpine A110 Berlinette, la Matra Jet 6 (MB 855) se muscle pour offrir des performances plus dignes de sa ligne très sportive. Depuis la Djet VS (MB 85) équipée du 1 108 cm3 de la R8 Gordini, les voies avant et arrière ont été augmentées tandis qu’un bossage sur les flancs au-dessus des passages de roues arrière a fait son apparition. Enfin le coffre à bagage situé derrière le moteur central AR a été agrandi. Frêle et menue, la Matra Jet 6 est fine de ligne avec un museau allongé, des phares sous globes et son fin pare-chocs chromé qui surplombe des phares additionnels. Petit rétro obus chromé, tandis qu’une lame Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Alpine A110 1500 VA

alpine-a110-1500-VA-3

Alpine A110 1500 VA
1966 – 4 cyl. en ligne 8V
82 ch – 190 km/h
700 kg

La berlinette Alpine A110 poursuit ses évolutions permanentes et multiple ses variantes. Pour le millésime 1967, Alpine profite de l’occasion offerte par Renault qui a poussé son moteur 1,5 litres de sa berline R16 afin que la Lotus Europe l’accueille en position central arrière. Sans grosses modifications, Alpine propose une énième version baptisée « A110 1500 » dont la vocation se veut plus Grand Tourisme que « super sport ». L’Alpine A110 1500 est extérieurement semblable aux dernières évolutions de la lignée Lire la suite

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)