Alpine V6 Turbo Mille Miles

Alpine V6 Turbo Mille Miles

Alpine V6 Turbo Mille Miles
1989 – 6 cyl. en V 12V
200 ch – 252 km/h
1 210 kg

Après le lancement « tiède» de l’Alpine V6 GT, la saga GTA poursuit sa saga en 1985 avec la version de pointe : l’Alpine V6 Turbo. Si la ligne extérieure reste identique, les jantes sont nouvelles. Mais les trains roulants sont améliorés, et surtout le V6 2,5 litres PRV reçoit un turbocompresseur qui apporte 200 ch. Malgré cela, les ventes végètent en raison d’un habitacle à la qualité peu flatteuse (un euphémisme !) et d’une stratégie confuse de Renault qui va diluer l’image de l’Alpine V6 Turbo. Pour 1989, Renault change son fusil d’épaule et veut croire à une relance de la firme au A fléché qui fête ses 35 ans. Premier acte de ce retour, une série spéciale limitée à 100 exemplaire baptisée « Mille Miles ». Pour différencier cette série, l’Alpine V6 Turbo Mille Miles adopte une teinte rouge écarlate nacré vernis 776 tandis que les jantes alu des V6 Turbo sont polies et vernies. Dans le prolongement du phare avant gauche, un stripping vient mourir jusque sur le capot avant en forme de flamme avec une « A » fléché stylisé portant l’inscription en son sein l’appellation « Mille Miles ».

Alpine sombre, mais Renault décide de rebattre les cartes. Première étape, l’Alpine V6 Turbo Milles Miles qui doit occuper le terrain médiatique pour préparer la suite. Mais n’est-il pas trop tard ?…

Alpine V6 Turbo Mille Miles

L’Alpine V6 Turbo Mille Miles n’apporte rien de nouveau sur le plan mécanique : le V6 PRV turbo reste « figé » à 200 ch.

L’Alpine V6 Turbo Mille Miles profite de la synergie avec la R25 V6 Turbo. Le V6 PRV tout alu est ici retenu avec une cylindrée de 2 458 cm3. Souvent décrié, le PRV est ici équipée d’un vilebrequin à manetons décalés afin d’offrir un fonctionnement plus rond. Soufflé à 0,65 bar par un turbocompresseur Garret T3 et doté d’une gestion électronique moderne, le V6 Turbo délivre 200 ch à 5 750 tr/mn et 290 Nm à 2 500 tr/mn. Son couple copieux garanti une conduite avec de la reprise à tous les étages. Avec sa boîte 5 vitesses manuelle, l’Alpine V6 Turbo Mille Miles joue de sa très belle finesse aérodynamique (Cx 0,30) et de son poids contenu à 1,2 tonnes pour dépasser les 250 km/h en vitesse maxi. Le 0 à 100 km/h est expédié dans les 7″0 et le km DA en 26″7. Alpine reste fidèle à sa tradition pour les dessous avec un châssis poutre en acier et une carrosserie polyester. Quadrilatères transversaux à deux triangles superposés aux quatre roues pour la liaison au sol avec une direction à crémaillère assistée. Le freinage confié à quatre disques (ventilés AV) manque parfois d’endurance. Volant en main, l’Alpine V6 Turbo est plus facile à conduire que l’Alpine A310 V6. Mais ne vous y trompez pas, car une fois le rythme très soutenu, le « sac à dos » tente de repasser devant. Des compétences très fines de pilotage seront requises pour s’y sentir à l’aise. L’habitacle se distingue par une belle clarté mais aussi une position de conduite typée GT avec une ergonomie très soignée. On ne peut pas en dire autant de la finition intérieure très plastique qui dévalorise totalement l’Alpine dans son rôle de GT. Pourtant au fil des millésimes, la qualité des plastiques employés et des assemblages sur les Alpine GTA est en net progrès. Mais la Mille Miles vient améliorer l’ordinaire avec une sellerie cuir spécifique intégrale. En cuir drapé, spécifique à la Mille Miles par sa façon sellier et sa teinte grise, en sont recouverts les sièges (avec partie centrale des assises et

Alpine V6 Turbo Mille Miles

L’Alpine V6 Turbo Mille Miles profite des qualités dynamiques des Alpine GTA : mieux équilibrée, mieux maîtrisable, elle reste néanmoins délicate aux limites…

dossiers en cuir aéré) et les panneaux de portes. La planche de bord et la console centrale sont dotées de l’option cuir noir avec pochette porte-cartes intégrée devant le passager. Pour le reste, l’équipement de série est très riche puisqu’il intègre des équipements d’ordinaire en option sur les V6 Turbo « standard » : chaîne stéréo intégrée Renault 4 x 20 watts avec 6 haut-parleurs et commande satellite sous le volant, ABS. Vraiment rageant, car l’Alpine V6 Turbo Mille Miles offre un rapport prix/prestations imbattable dans sa catégorie…

Notre avis
emoticonL’Alpine V6 Turbo Mille Miles laisse un goût d’inachevé et une certaine amertume. Performante, bien pensée et dotée d’un comportement routier efficace et caractériel aux limites, l’Alpine V6 Turbo est privée d’atouts incontournables dans le monde des GT de sport et de prestige : une sonorité moteur flatteuse et un habitacle chic et sportif. Certes, Renault, enfin Alpine a corrigé le tir au mieux à moindre frais et cela fait son petit effet. Mais Renault semble pourtant s’échiner à manquer les RDV d’une marque qui a besoin de redorer son blason ailleurs qu’auprès de ses fans inconditionnels…

Autres versions :
Alpine GTA

Les Rivales :
GT sport 1980, 1989

  • Alfa Romeo SZ ES 30 Zagato Suite au rachat par Fiat, Alfa-Romeo peut craindre une perte d’identité. Mais Vittorio Ghidella le nouveau patron de la firme au Biscione va rassurer immédiatement avec un nouveau projet exclusif de voiture de sport. Et comme aux belles heures d’Alfa-Romeo, c’est à Zagato et Autodelta que va être confiée l’élaboration de cette voiture de sport inédite. Chez Zagato, c’est alors Robert Opron qui est « maître crayons », déjà auteur de lignes à succès (Citroën SM, CX, Renault Fuego…) chez ...
  • Alpine V6 GT Après une (très !) longue carrière, l’Alpine A310 s’efface fin 1984 à l’annonce de la nouvelle gamme Alpine GTA (Grand Tourisme Alpine). Si l’A310 avait été conçue sous l’ère Jean Rédélé, les GTA sont des purs produits de l’époque Renault. Premier acte en 1985 avec l’Alpine V6 GT. Sa ligne signée Heuliez, très fluide (Cx de 0,28) mais peu homogène esthétiquement avec une poupe un peu fade et une proue splendide, cache en son cœur (en porte-à-faux AR) l’ancien gros ...
  • Alpine V6 Turbo GTA D501 Après le lancement « tiède » de l’Alpine V6 GT, la saga GTA poursuit sa saga en 1985 avec la version de pointe : l’Alpine V6 Turbo. Si la ligne extérieure reste identique, les jantes sont nouvelles. Mais les trains roulants sont améliorés, et surtout le V6 2,5 litres PRV reçoit un turbocompresseur qui apporte 200 ch. Avec 200 ch et une ligne aérodynamique, l’Alpine V6 Turbo vient disputer les premières places, à condition de fermer les yeux sur sa qualité ...
  • Alpine V6 Turbo Mille Miles Après le lancement « tiède» de l’Alpine V6 GT, la saga GTA poursuit sa saga en 1985 avec la version de pointe : l’Alpine V6 Turbo. Si la ligne extérieure reste identique, les jantes sont nouvelles. Mais les trains roulants sont améliorés, et surtout le V6 2,5 litres PRV reçoit un turbocompresseur qui apporte 200 ch. Malgré cela, les ventes végètent en raison d’un habitacle à la qualité peu flatteuse (un euphémisme !) et d’une stratégie confuse de Renault qui va ...
  • BMW 635 CSi E24 1982 En juillet 1982, BMW revoit quelques détails sur son coupé série 6 (E24). Anciennement basé sur la Série 5 E12, c’est désormais la série 5 E28 qui sert de donneuse d’organes. Le 6 en ligne est ainsi légèrement revu dans sa partie haute mais conserve les mêmes prestations. L’esthétique est légèrement revue, notamment sa poupe, s’inspirant des détails de la nouvelle Série 5. On notera également le train AR repris à la berline à succès de Münich… Avec son 3,5 litres ...
  • Chevrolet Corvette C4 1987 Depuis 1984, Chevrolet a renouvelé avec modernité sa saga Corvette. Certes, le style est moins spectaculaire que la précédente génération, mais pas de doute c’est toujours une Corvette : capot long, arrière tronqué bardé de ses 4 phares ronds, habitacle reculé, carrosserie plastique et gros V8 AV. Les détails de style sont heureusement toujours là pour capter le regard avec les phares escamotables, les jantes en alu poli de 16″, les répétiteurs latéraux (typiquement US) ou encore les ouies latérales. ...
  • Ferrari 328 GTB Le temps passe et même les beaux dessins doivent se mettre au goût du jour. A fortiori lorsque, comme dans la gamme Ferrari, la nouvelle Testarossa présentée en 1984 révolutionne l’empreinte stylistique de Maranello. A ses côtés la Ferrari 308 GTB/GTS Quattrovalve semble désormais démodée. Ferrari se charge donc de lui offrir un lifting de fin de vie histoire de la maintenir dans la course chez les Grand Tourisme de sport et de prestige. Impossible de la confondre avec la ...
  • Ferrari 348 tb Après 15 ans de loyaux services, la saga des Ferrari 308-328 tire sa révérence au salon de Francfort 1989 avec la présentation de la nouvelle Ferrari 348. Destin funeste, puisqu’elle peut se targuer d’être la première Ferrari de route depuis la mort d’Enzo Ferrari. Qu’importe, Pininfarina a su composer une ligne ramassée et élégante, reprenant quelques tics stylistiques de la Testarossa (feux arrière rectangulaire sous grille, prises d’air latérales striées…), tandis que sous le capot arrière un V8 hérité de ...
  • Ferrari Mondial 3L2 Depuis 1980 Ferrari tente de convaincre dans le rayon des coupés 2+2 avec sa Mondial. Une tentative déjà peu concluante commercialement avec la Dino 308 GT4 dans les années 70 avec Bertone aux crayons. Ferrari a depuis renoué avec Pininfarina, mais force est de constater que si le designer italien favori d’Enzo Ferrari s’en tire avec les honneurs, la Ferrari Mondial 8, puis QV peine à convaincre. Ferrari revoit donc sa copie pour 1985 en harmonisant toute sa gamme de ...
  • Lotus Esprit Turbo 1987 La Lotus Esprit serait-elle immortelle ? On peut le croire, en raison de son apparition en 1977 et de ses évolutions successives tant stylistiques que mécaniques. Le Turbo a assurément été une étape marquante pour lui donner des performances à la hauteur de son châssis. Pour 1987, c’est Peter Stevens, le designer maison, qui a été chargé de remettre au goût du jour la ligne originelle dessinée par Giorgietto Giugiaro. Plus d’arrondis, pare-chocs intégrés dans l’air du temps, poupe modernisée ...
  • Lotus Excel En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ligne des Eclat Excel qui perd l’Eclat que de nom, car pour le reste le résultat est très réussi. La Lotus Excel à la sauce ...
  • Maserati 2.24v Biturbo Maintenant que les errements de jeunesse de la saga Biturbo semble de l’histoire ancienne, Maserati sous l’égide d’Alejandro de Tomaso est prêt à aller de l’avant côté sport et performances. Et c’est la 222 avec sa petite cylindrée favorable à la fiscalité italienne dissuasive au-delà de 2 litres qui va évoluer en adoptant 24 soupapes. La Maserati 2.24v Biturbo est donc dévoilée pour 1988 après que les travaux sur sa mécanique aient été présentés à la presse. Qui dit version ...
  • Maserati 222 Biturbo Depuis 1981, Alejandro de Tomaso a initié la Maserati Biturbo avec un bouillant V6 2 litres de 180 ch. Avec un dessin particulier signé Pirangelo Andreani, cette Maserati compacte va vite se tailler une réputation de sportive sulfureuse. Depuis, au fil des millésimes, Maserati corrige le tir. En 1989, le V6 biturbo 2 litres est toujours à l’honneur, mais avec désormais 220 ch. Le look est réactualisé par (micro !) retouches, tandis que la présentation reste toujours aussi chic mais ...
  • Maserati 222 E Biturbo Difficile de suivre la saga des Maserati Biturbo tant le propriétaire de la marque, le passionné et fort en caractère Alejandro de Tomaso joue avec les différents éléments de son puzzle industriel sous le signe du Trident. Coupé, Spyder, berline, trois empattements, plusieurs V6 biturbo (2,0 ; 2,5 ; 2,8)… pas évident de s’y retrouver. Pour simplifier le propos, on peut retenir déjà trois séquences dans la « story Biturbo ». En 1981, le lancement de ce coupé qui va ...
  • Maserati Karif Biturbo Alejandro de Tomaso, propriétaire de Maserati depuis 1979 n’est pas avare de bonnes idées pour faire parler de ses modèles. Depuis 1981, les Maserati Biturbo n’en finissent pas de se bonifier, et de se décliner : coupé, berline, cabriolet… Pour noël 1988, une tradition désormais à Modène, Alejandro de Tomaso dépose une nouvelle variante au pied du sapin… enfin du trident ! La Maserati Karif est donc basée sur l’empattement court des Spyder (soit 2,4 mètres) auquel on a mis ...
  • MVS Venturi 2.80 SPC MVS, la « Manufacture de Voitures de Sport », a démontré depuis ses débuts au salon de Paris en 1984 un sacré potentiel. Alors lorsqu’en 1987, le fruit du travail initié par Claude Poiraud et Gérard Godefroy prend enfin la route sous la forme de la MVS Venturi 200, les fans de voitures de sport françaises étaient non seulement rassurés, mais se prenaient même à rêver plus. Ils ont été entendus, et après que le préparateur Lyonnais Fochesato ait développé ...
  • Porsche 911 Carrera 2 964 C2 Depuis 1964, la Porsche 911 s’est imposée valeur étalon chez les voitures de sport. Elle évolue régulièrement par touches, avec parfois, quelques révolutions. En 1989, avec la 964, Porsche revisite son sujet avec beaucoup d’évolutions qui s’imposeront par la suite à chaque générations prochaines : Tiptronic, transmission intégrale, RS… Côté look, la Porsche 911 adopte des boucliers enveloppants, des gros clignos et un bandeau AR plus moderne. Le Flat 6 grimpe à 3,6 litres « pile » et délivre 250 ...
  • Porsche 911 Carrera 3L2 La 911 en danger ? C’était le sentiment début 80’ avec une puissance en baisse sur les SC. Inadmissible pour la star des voitures de sport. Les clients de la marque, malgré un succès commercial certain, refusent donc que les Porsche à moteur avant (924, 944 et 928) préparent le linceul de leur égérie chérie. Extérieurement, pas de grand changement, sa ligne ayant été dessinée pour s’inscrire dans le temps, puisque remontant aux années 60 ! Certes, entre-temps, elle a ...
  • Porsche 944 B 2L7 Depuis 1980, Porsche a fait taire une partie des critiques avec la 944 venant épauler par le haut la « populaire » 924. Pour 1988, Porsche retouche son modèle à grande diffusion avant tout sous le capot avec un passage de 2,5 à 2,7 litres de cylindrée et une puissance qui progresse de 5 (petits) chevaux pour atteindre 163 ch. Le look extérieur de la 944 2.7 ne change pas hormis quelques nouvelles teintes au nuancier par rapport à sa ...
  • Porsche 944 S2 Depuis 1982 Porsche décline sa 944 à l’envie avec différentes versions. La 944 S (190 ch) devait faire la jonction entre la très véloce et puissante 944 Turbo (220 ch) et la 944 2,5 litres (163 ch). Pour 1989, la gamme est retravaillée en détail et toutes les versions évoluent, sauf la Porsche 944 S qui disparaît au profit d’une nouvelle 944 S2. L’extérieur est calqué sur la variante Turbo avec son « gros » masque avant carré et plus ...
  • Porsche 944 Turbo S Depuis 1985, la Porsche 944 Turbo a posé de nouveaux jalons en matière de Grand Tourisme. Malgré des prestations dynamiques remarquables et remarquées, et une polyvalence d’usage au top, elle manque souvent d’image à l’ombre de la Porsche 911. Pas grave, Porsche poursuit son développement avec la version 944 Turbo Cup ! Limitée à 80 exemplaires en France, avec sa couleur gris métal rose et ses strippings « Turbo Cup » sur le dessus des ailes AV, la 944 Turbo ...
  • Toyota Supra Mk3 3L0i GT Turbo MA70 7M-GTE Toyota Supra Mk3 3L0i GT Turbo MA70 7M-GTEDepuis 1981, Toyota est revenu avec succès sur le marché des coupés sportifs en dédoublant son offre Celica d’une Supra plus haut de gamme et performante. Depuis 1986 nous avons attaqué le 3e opus de la saga avec une ligne totalement revue et modernisée. Son six en ligne reste son ADN et est atmosphérique avec 204 ch. Bien, certes, mais un peu tendre car la Toyota Supra Mk3 (MA70) est lourde. Au Japon, on entend les critiques et le coupé ...
  • Venturi 200 Coupé Cup 221 Depuis 1984, le projet de la Ventury passé à Venturi a évolué. La petite équipe qui s’est constituée autour des 2 fondateurs, Claude Poiraud et Gérard Godefroy, a monté en gamme le projet en lui greffant le V6 PRV turbo de 200 ch et en dessinant des suspensions inédites. Le dessin de la Venturi 200 Coupé due à Gérard Godefroy est un modèle du genre : lignes tendues, proportions idéales, posée sur le sol… Pas de doute, en France aussi ...

Avant d’acheter
Avec 100 exemplaires produits, les Alpine V6 Turbo Mille Miles sont rares dans les petites annonces. Les valeurs de reventes restent donc élevées, malgré une image diffuse des Alpine V6 Turbo, vivant à l’ombre des Alpine berlinettes. L’habitacle qui vieillit vite si l’on n’y prend pas soin et l’électricité qui est parfois digne des réalisations italiennes contemporaines. Les déficiences et interruption du bloc d’instrumentation et du compteur ne sont pas rares, ce qui doit amener à de la prudence sur les kilométrages compteurs affichés. Les pneus aux dimensions peu communes sont difficiles à trouver et très chers. Cela explique pourquoi de nombreuses Alpine GTA V6 Turbo ont troqué leurs jantes d’origine contre des jantes de diamètre supérieur. N’hésitez pas à vous glisser sous la caisse pour inspecter le châssis et surveiller que la belle n’aurait pas tapé. Attention à la disponibilité des pièces pas réellement suivies par Renault. S’inscrire dans les forums et dans les clubs est un plus… notamment pour identifier les différentes versions et évolutions et faire le bon choix. Attention pour les réparations de carrosserie, tous ne savent pas travailler le polyester.
Entretien : tous les 20 000 km ou 24 mois

Mots clés : Alpine | V6 Turbo | Turbo | Le Mans | Mille Miles | GTA | Dieppe | France | ALPINE | V6 TURBO MILLE MILES | Coupé

TOP Efficacité aérodynamique | Performances ! | Tenue de route en progrès | Position de conduite | Poids | Commande de boîte | Présentation intérieur en progrès FLOP Image ? | Habitacle mal fini | Délicate à la limite | Endurance freinage | Valeur ajoutée de cette série limitée ? | Prix en hausse

et aussi… Alpine V6 Turbo Mille Miles

Fiche Technique

Marque :
Gamme :
Année :
PA – Prix neuf :
Moteur :
Puissance :
Couple :
Suralimentation:

Transmission :
Poids (RPP) :
Freins :
Roues :
Performances :

Alpine
V6 Turbo Mille Miles (GTA D501)
1989
12 CV – 305 000 FF
6 cylindres en V, 12 soupapes (2×1 ACT) – 2 458 cm3
200 ch à 5 750 tr/mn (81,36 ch/litre)
290 Nm à 2 500 tr/mn (118,01 Nm/litre)
Turbocompresseur Garrett T3 (Ø 0,65 bars) + échangeur
air/air
propulsion + BV5 manuelle
1 210 kilos (6,05 kg/ch)
2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR
jantes alu 15″ + pneus en 195/50 VR15 AV et 225/50 VR15 AR
0 à 100 km/h en 7″3; 252 km/h, km DA en 26″7

Textes : Arthur Fox (Alis Webzine) – Photos : D.R

Alpine V6 Turbo Mille Miles GTA
Alpine
  • Alpine et Signatec se sont engagés en LMDh aux 24 Heures du Mans 2024 Quarante-trois ans après sa victoire historique et quelques semaines après être montée sur le podium des 24 Heures du Mans, Alpine confirme la poursuite de son programme en Endurance. La marque roulera dans la catégorie reine dès 2024 en LMDh. Depuis le retour d’Alpine en Endurance en 2013 avec le concours de Signatech, les victoires se ...
  • GP F1 Sotchi Russie 2021 – 26 septembre Passée la polémique de Monza, Verstappen avait écopé d’une pénalité de recul de 3 places sur la grille de départ de Sotchi. Honda et Red Bull décident donc de remplacer toute sa mécanique quitte à être pénalisé. Il partira donc dernier. D’autres pilotes vont également connaître le même sort en raison de remplacement de mécanique ...
  • GP F1 Monza Italie 2021 – 12 septembre Monza, temple de la vitesse. Voilà qui ne change pas avec des Mano à Mano à près de 350 km/h au bout des lignes droites. Le format du week end reprend le principe expérimental de Silverstone avec les qualifications le vendredi, puis la course sprint de qualification pour la grille de la course le samedi. ...
  • GP F1 Zandvoort Hollande 2021 – 5 septembre Retour du tracé de Zandvoort au calendrier de F1 après une dernière course remportée en 1984 par Niki Lauda. Depuis plus rien, mais avec l’éclosion, puis l’explosion de Max Verstappen, la F1 a le vent en poupe sur la côte batave. Le public est nombreux et acquis à sa cause et les tribunes sont orange ...
  • GP F1 SPA Francorchamps Belgique 2021 – 29 août Et voilà la fin de l’été… Mais avait-il seulement démarré ? En F1, oui avec la coupure estivale, mais dans le ciel, c’est l’hécatombe. Et sur la piste de SPA Francorchamps dans les Ardennes belges, c’est le déluge de pluie depuis les derniers essais libres. En qualifications, la pluie est drue, mais les pilotes s’élancent ...
  • Alpine F1 Team et Fernando Alonso reconfirment leur partenariat pour la saison 2022 du Championnat du Monde FIA de Formule 1 Alpine F1 Team est ravie d’annoncer que le double Champion du Monde de Formule 1 Fernando Alonso continuera de la représenter en 2022 au côté d’Esteban Ocon. Le prolongement du contrat de l’Espagnol marque la poursuite d’une collaboration forte après une première victoire historique au Grand Prix de Hongrie dans laquelle Fernando a joué un ...
  • Toyota remporte les 24 Heures du Mans 2021 Toute l’équipe a fait preuve d’une détermination exceptionnelle, notamment lorsqu’il a fallu surmonter un problème sur le système d’alimentation en carburant qui menaçait les deux voitures dans la seconde moitié de la course. Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, au volant de la GR010 HYBRID n°7, ont finalement remporté Le Mans pour la première ...
  • GP F1 Hungaroring Hongrie 2021 – 1er août Le Grand Prix de Silverstone nous avait quelque peu étourdi… Nouveau format de qualifications avec la course Sprint le samedi, le duel Hamilton – Verstappen qui tourne au pugilat, remontée d’Hamilton qui finalement remporte la course, quel scénario ! Alors nécessairement, en arrivant en Hongrie au Hungaroring dans les abords de Budapest, on s’attendait à ...
  • GP F1 Silverstone Angleterre 2021 – 18 juillet Le Grand prix de Silverstone innove sur plusieurs points. Déjà les tribunes sont pleines et les people sont de retour ce qui fait du bien ! Les pilotes anglais sont nombreux sur la grille et donc le public est particulièrement présent et animé pour soutenir « ses » pilotes. Pour la course, on verra ainsi dans les ...
  • GP F1 Spielberg Autriche 2021 – 4 juillet 2e semaine à Spielberg pour un Grand Prix qui d’emblée confirme la séquence précédente. Dans les différences, Pirelli a changé d’un ton toute sa gamme de pneumatiques étant plus tendre que le week-end précédent. On retrouve ainsi les Red Bull très à l’aise et performantes. Et un Verstappen totalement dans la maitrise de son art. ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Alpine V6 Turbo Mille Miles, 10.0 out of 10 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.