Voitures de Sport 4 cylindres en ligne

Chaque voiture de sport fait confiance à une technique donnée : quatre, cinq, six jusqu’à 12 cylindres, tous les types d’architectures moteur sont bons pour permettre de garantir performances et frisson de la vitesse. Des années 50 à aujourd’hui, retrouvez toutes les voitures produites par les constructeurs automobile de tous les continents classées par type de moteurs.

Toutes les Voitures de Sport du Guide des Sportives équipées d’un 4 cylindres en ligne
4 Cylindres en ligne 276

  • Abarth 124 GT Abarth 124 GTPrésentée à Genève en mars 2016, puis commercialisée en France en septembre, l’Abarth 124 Spider Mk2 coule une carrière anonyme malgré son look réussi et ses peintures de guerre sous le blason Abarth. Il faut avouer que son tarif en a dissuadé plus d’un. Pourtant, cela tient désormais de la mauvaise réputation puisqu’Abarth a revu son positionnement tarifaire avec un ticket d’entrée qui démarre à 34 500€. Voilà qui est nettement plus séduisant, même si cette version de base mérite ...
  • Abarth 124 Spider Mk2 Au salon de Genève 2016, quelques mois après la présentation de la Fiat 124 Spider, Abarth nous réserve une belle surprise avec son interprétation sportive et plus radicale du roadster turinois. Quoique basé sur la Mazda MX-5 qui prête sa plateforme, son habitacle, ses trains roulants et la cellule centrale de sa carrosserie, les stylistes italiens ont pourtant réussi à marquer leur différence. Mieux, ils réinterprètent les codes stylistiques du best-seller éponyme de la firme produit à 200 000 exemplaires ...
  • Abarth 500 695 Tributo Ferrari En 1963 l’Abarth 500 695 SS rafle toutes victoires en compétition dans sa catégorie. A tel point qu’elle fut surnommée la Ferrari des Fiat 500 ! Un bel hommage que Abarth et Fiat ne manquent pas de perpétuer en 2010 avec la série spéciale limitée à 600 exemplaires baptisée Abarth 500 695 Tributo Ferrari. Avec sa présentation spécifique (seulement 4 couleurs : rosso corsa, giallo modena, blu abu dhabi et grigio titanio) et son moteur porté à 180 ch, la ...
  • Abarth 500 esse-esse Avec sa 500, Fiat a tapé dans le mille, suivant ainsi Mini dans la résurrection des mythes des sixties. Après 2 ans de commercialisation, le scorpion Abarth vient ensorceler avec talent la petite puce de Turin. Et l’année suivante, en 2009, Abarth commercialise un kit esse-esse comme à la belle époque pour un regain de sport. Au menu, prépa moteur et kit châssis… Une initiative louable, mais si le moteur convainc, le châssis déjà moins ! 25 ch de plus pour ...
  • Abarth 595 Competizione Fiat aurait-il trouvé enfin la martingale avec la résurrection d’Abarth et notamment de la 500 ? On peut le penser, d’autant que singeant Mini et la réussite insolente de sa Mini Cooper, Abarth n’hésite pas à multiplier les variantes et séries spéciales pour mieux séduire une large clientèle. De l’Abarth 500 de série à 135 ch prévue pour les amateurs pas trop regardants sur les performances mais plus attachés à un look et une image, on peut moyennant surcoût passer ...
  • Abarth Punto Evo Super Sport L’air de ne pas y toucher, la Punto Evo frappé du Scorpion Abarth mène sa carrière à l’ombre de sa turbulente et visible Abarth 500 et ses multiples déclinaisons. Seulement voilà, l’Abarth 500 c’est bien mignon, mais pour tous les jours avec des enfants, c’est déjà nettement moins pratique, surtout si l’on souhaite voyager un peu en s’éloignant du cœur des villes. Fiat a donc dégainé l’Abarth Punto Evo Super Sport qui se distingue avant tout par sa présentation spécifique ...
  • Alfa Romeo 145 Quadrifoglio Verde QV Après une longue carrière démarrée en 1984, l’Alfa Romeo 33 cède la place en 1994 à la nouvelle 145. Avec un dessin inédit s’inspirant d’un break de chasse, marqué par une grosse nervure latérale, l’Alfa 145, uniquement disponible en 3 portes, se verra complétée d’une version berline 4 portes en mai 95. Quelques mois plus tard, Alfa Romeo dévoile la 145 Quadrifoglio. Alfa Romeo mise sur un châssis raffermi, un freinage renforcé, une présentation sportive et un moteur deux litres ...
  • Alfa Romeo 164 2L0 Twin Spark Alfa Romeo bien mal en point a été racheté finalement par Fiat en 1986. Un an plus tard au salon de Francfort, sur la patrie des constructeurs allemands, experts es-berlines, Alfa Romeo dévoile les premiers fruits de cette nouvelle collaboration : l’Alfa Romeo 164 2L0 Twin Spark. Basée sur la plateforme Tipo Quattro (Saab 9000, Lancia Thema & Fiat Croma), l’Alfa Romeo 164 fait tourner les têtes et est le dérivé le plus réussi de ladite plateforme. Il faut avouer ...
  • Alfa Romeo 33 Quadrifoglio Verde QV Alfa-Romeo n’est pas au meilleur de sa forme ! Gamme après gamme, c’est opération neuf avec du vieux. La nouvelle Alfa Romeo 33 dévoilée en mars 1983 n’échappe pas à ce constat, puisque reprenant la base de l’Alfasud qu’elle remplace. A l’empattement près ! C’est Ermanno Cressoni, patron du Centro de Style Alfa Romeo qui s’est chargé de concocter cette ligne en deux volumes et demi très moderne. L’arrière adopte ainsi un hayon bien plus pratique qu’une malle de coffre ...
  • Alfa Romeo 4C Depuis la fin des années 70, Alfa Romeo c’est l’éternel retour authentique annoncé. Las, on repart toujours pour des périodes troubles. Pourtant, les occasions n’ont pas manqué avec les Alfa ES30/SZ, les 156 et 147 GTA ou encore les sublimes Alfa 8C et 8C Spider. Tiens, Alfa serait de retour… (!) Force est de reconnaître que la nouvelle Alfa Romeo 4C d’abord présentée sous la forme d’un concept car étonne et séduit. Look très compact et ramassé sur ses roues ...
  • Alfa Romeo 4C Spider Depuis 2013, Alfa Romeo a fait un retour remarqué dans le segment des voitures plaisir. Et quel retour ! L’Alfa Romeo 4C vient en effet chasser sur le terrain de jeu des Lotus Elise et Exige avec son gabarit menu, posée au ras du bitume, son quatre cylindres turbo dans le dos des occupants et un poids contenu sous la tonne. La recette magique qui fait toujours mouche et confère de sacrée performances et des sensations très sportives. Quoique, car ...
  • Alfa Romeo 75 2L0 Twin Spark Alfa-Romeo 75 2 Litres Twin SparkL’Alfetta n’en finit pas de mourir ?… On peut le penser tant la filiation (plutôt dérivés) se perpétue. Après l’Alfetta, la Giulietta, allez comptons même l’Alfa 90 et l’Alfa 6 basées sur la même plateforme, l’Alfa-Romeo 75 reprend à son compte ce lourd héritage. Puis, en 1986, Alfa-Romeo décide enfin de redonner du tonus à une berline qui méritait le détour avec la 75 1.8 Turbo. Et l’année suivante, c’est un deux litres inédit dans son allumage qui prend place ...
  • Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 1980 Depuis 1976, le coupé Alfetta GTV2000 sillonne les routes d’Europe avec son charisme et sa belle voix. Sa ligne signée Giugiaro commence à accuser le poids des ans et pour juillet 1980 Alfa Romeo décide de remettre au goût du jour le look de son coupé. En devenant Alfetta GTV 2.0, le coupé italien hérite de nouveaux feux AR moins originaux en un seul bloc, tandis que les boucliers sont en plastique noir. Le reste de la ligne en coin ...
  • Alfa Romeo Giulia 1600 Ti Type 105 Alfa Romeo Giulia 1600 Ti Type 105 (1962)Pour remplacer sa berline Giulietta, Alfa Romeo dévoile à l’autodrome de Monza sa nouvelle Giulietta le 27 juin 1962. Un haut lieu du sport automobile qui en dit long sur les ambitions d’Alfa Romeo. Bonne nouvelle pour les fans de berlines sportives, la firme d’Arese ne renie pas son ADN. Côté style, si la Giulietta était ronde et dotées de proportions idéales, l’Alfa Romeo Giulia 1600 Ti détonne quelque peu par un style torturé ponctué d’un porte-à-faux avant inexistant et ...
  • Alfa Romeo Giulia 2000 GT Veloce Depuis 1963, l’Alfa Romeo Giulia « coupé Bertone » comme l’appellent ses fans, n’a eu de cesse d’évoluer. De 1 300 cm3 à 1 779 cm3 (appelée 1 750 en hommage aux Alfa Romeo du passé), rapidement la gamme s’est scindée en deux familles : la Junior en guise d’accessit, et GT Veloce pour les variantes de pointe. Depuis 1969, malgré un dessin d’un équilibre subtil mariant charme et sport, le coupé Giulia a inauguré un nouveau visage : exit ...
  • Alfa Romeo Giulia Sprint GT Au salon de Francfort 63, Alfa Romeo a étonné les visiteurs avec son nouveau coupé Giulia Sprint GT. Il est basé sur la berline éponyme dont le style est pour le moins très cubique. Mais une fois que la plateforme (plus courte que la Giulietta) est passée dans les mains de la Carrozzeria Bertone, le coupé Giulia Sprint GT est une pure réussite. Pourtant il nous semble y voir un air de déjà vu ? Giorgetto Giugiaro, jeune stylise chez ...
  • Alfa Romeo Giulia Sprint GT Veloce Depuis déjà une année, le coupé Giulia GT Sprint séduit les amateurs de conduite sportive et passionnée. Avec sa carrosserie dont le dessin est l’œuvre d’un jeune talent (Giorgetto Giugiaro) chez Bertone, le coupé milanais fait mouche par son gabarit et ses proportions harmonieuses. Charmant, il se paie le luxe de jouer les mini-GT avec un quatre cylindres de 1 570 cm3 qui vaut en onctuosité et disponibilité certains six cylindres. Mais Alfa Romeo ne compte pas en rester là, ...
  • Alfa Romeo Giulietta QV L’Alfa Romeo 147 s’est éteinte amputée de sa version GTA et avec un replâtrage de la face AV peu gracieux. Courant 2010, la Giulietta vient renouveler la présence d’Alfa Romeo dans le segment très disputé des compactes. Et pour lutter face aux ténors des compactes sportives (Golf R, Mégane RS, Mazda 3 MPS…), le blason Quadrifoglio Verde (QV) est ressorti du placard. La ligne est très réussie avec ses portes AR qui semblent masquées pour singer un coupé, tandis que ...
  • Alfa Romeo GTV 1L8 TS 916 Alfa Romeo profite d’un petit nettoyage de printemps pour repenser l’architecture de sa gamme GTV type 916. Pour 1998, c’est le moment d’offrir à ses clients une version d’accès à la gamme avec un moteur 1,8 litres sous le capot. Sacrilège ? Pas réellement, car bon nombre de ses rivales se satisferaient d’un quatre cylindres aussi rond et mélodieux. Côté style, rien ne change et c’est tant mieux. Les plus fins observateurs auront remarqué que la calandre en triangle dispose ...
  • Alfa Romeo GTV Twin Spark 16V Avec son coupé GTV, Alfa Romeo renoue avec son passé avant tout par une ligne sculptée par Pininfarina… Au Mondial de Paris 1994, Alfa Romeo renoue avec sa tradition des coupés de caractère en ressuscitant la lignée des GTV. Partageant la plateforme de la Fiat Coupé, l’Alfa Romeo GTV se distingue avant tout par une ligne signée Pininfarina qui exploite les traits du concept car Proteo. Une vraie réussite quelque soit l’angle sous lequel on pose son regard sur la ...
  • Alfa Romeo Junior Z 1600 Initialement basé sur la Giulia GT 1300 junior en 1970, le coupé Junior Z adopte le 1600 cm3 de 109 ch en 1972 pour plus de performances. Le style dessiné par la Carrozzeria Zagato si caractéristique et novateur est repris à l’identique : lignes tranchantes, capot plongeant, AR tronqué, poupe vitrée… Une ligne dynamique qui divise les opinions. Les goûts et les couleurs… En revanche, les performances font un bond en avant comparées à la version Junior 1300 et la ...
  • Alfa Romeo Spider 2 litres Twin Spark 916 Alfa Romeo fait « d’une pierre 2 coups » : un coupé GTV et un Spider sur la même plateforme avec Pininfarina aux crayons ! Au Mondial de Paris 1994, Alfa Romeo renoue avec sa tradition des cabriolets de caractère en ressuscitant la lignée des Spider. Partageant la plateforme de la Fiat Coupé, l’Alfa Romeo Spider se distingue avant tout par une ligne signée Pininfarina qui exploite les traits du concept car Proteo. Une vraie réussite quelque soit l’angle sous ...
  • Alfa Romeo Spider Série 4 Immortel Spider Alfa ?… C’est la première impression qui vient à l’esprit en ce début d’année 1990 avec la présentation aux Etats Unis de l’Alfa Romeo Spider Série 4. Depuis 1966, ce spider italien a déjà connu moult évolutions. Mais cette fois-ci, l’idée est de faire du neuf avec du vieux. Et il faut avouer que Pininfarina a su une nouvelle fois tirer tout le parti de son talent en réactualisant le « vieux » Spider et l’intégrant au mieux ...
  • Alpine A110 1300 G On peut juger la Berlinette Alpine 1300 S et son magique moteur Mignotet de 106 ch trop pointu. Et l’arrivée de la R8 Gordini 1300 annoncée pour juin 1966 va donner une belle occasion à Alpine de donner le moteur phare qui lui manquait pour faire le gros de son volume de vente : ni trop pointu, ni dépourvu d’âme sportive. Une mécanique que l’on trouve également sous le capot arrière de la Matra Jet 6. Extérieurement, difficile de différencier ...
  • Alpine A110 1300 S Trop modeste la mécanique de l’Alpine A110 1100 ? Après avoir étrenné le moteur de la Renault Dauphine à ses débuts, puis celui de la Renault 8 Gordini, Jean Rédélé a missionné Marc Mignotet pour concevoir un 1300 cm3 en partant du 1100 Gordini. Pas de doute, avec ce millésime 1966 dopé par le quatre cylindres sur mesure qui développe 106 ch, la légère et déjà terriblement agile Alpine Berlinette va faire des étincelles. Extérieurement, il est difficile de faire ...
  • Alpine A110 1300 V85 Alpine n’a de cesse de penser aux amateurs de la berlinette en essayant d’élargir sa cible de conquête par un prix plus serré. Ainsi en 1970, Alpine puise dans le catalogue Renault une nouvelle mécanique, celle de la Renault 12 TS, pour abaisser le prix d’accès à sa gamme A110. L’Alpine A110 V85 s’offre donc pour 30% de moins qu’une prestigieuse et ultra-sportive A110 1600 S. Une aubaine ?…. L’Alpine A110 V85 est extérieurement identique aux modèles plus puissants de ...
  • Alpine A110 1600 SX La cloche semble prête à sonner la fin d’une époque pour 1976. La berlinette Alpine va devoir tirer sa révérence après 13 années d’une carrière riche en évolution et dotée d’un palmarès record en rallyes, régional, national mais également mondial avec à la clé un titre de champion du monde des rallyes constructeur. Ce n’est pas rien. Alors Alpine, ou plutôt Renault qui préside seul aux destinées de la marque depuis quelque temps, décide d’une ultime évolution pour la A110 ...
  • Alpine A110 Mk2 Première Edition Sacré come-back que celui d’Alpine annoncé en 2012 ! Voulu par Carlos Tavares, ce dernier va finalement quitter le groupe Renault suite à des divergences de vues avec son patron, Carlos Goshn. Entre-temps, Alpine qui était associée à Caterham pour l’élaboration et la conception de sa future A110 décide d’arrêter cette collaboration qui ne leur convient pas pour repartir d’une page blanche en solo ! En 2016 le premier concept Vision faisait ses premiers tours de roue en public à ...
  • Alpine A110 Tour de France Jean Rédélé n’en finit pas d’améliorer par touches son modèle déjà phare : la Berlinette Alpine A110. Et comme son histoire a démarré par la course automobile, c’est fort logiquement que des versions destinées pour la compétition sont également développées comme l’Alpine Berlinette « Tour de France ». Pour 1963, et suite aux accords de collaboration avec la Régie Renault, la Berlinette « Tour de France » a évolué sensiblement sur sa proue devenue concave qui intègre désormais les bocs ...
  • Audi A1 1L4 TFSi 185 ch Audi a faim de conquêtes de parts de marché, et le prouve depuis 2010 avec cette nouvelle Audi A1 qui vient bousculer les hiérarchies établies. Pour les amateurs de sport, il faut se contenter pour l’instant de la dernière version A1 1.4 TFSi de 185 ch et de sa boîte à double embrayage S-Tronic. Ainsi gréée, l’A1 conserve sa bouille sérieuse qui s’offre quelques détails frivoles comme les arches de toit couleur argent assortis aux rétros extérieurs, ou les optiques ...
  • Audi S3 mk3 Audi semble manier à merveille le coup de crayon léger et subtil. C’est ce que l’on se demande en observant la 3e génération pour 2013 d’Audi S3… Au jeu des sept erreurs on comprend tout de même que la compacte sportive de luxe a affirmé ses lignes rondes par des otiques plus taillées, des arêtes de flancs quelque plus marquées. La calandre Space Frame béante est toujours de la partie avec beaucoup de chromes alourdissant peut être trop ce nez ...
  • Audi TTS Coupé Audi entame le 3e opus de la saga TT. Fidèle au concept originel, Audi soigne donc la ligne de son coupé TT : porte-à-faux réduits à leur plus simple expression, arches roues excessifs, calandre proéminente de type Space Frame frappée des anneaux Audi, feux étirés… En plus de ce style léché aux surfaces vitrées étroites, en version « S », l’Audi TTS gonfle ses naseaux dans le bas de bouclier AV, chausse des grosses jantes de 18 pouces (19 pouces ...
  • Autobianchi Y10 Turbo Lancia Y10 Turbo (1985)Après une genèse pour le moins compliquée et polémique au sein du groupe Fiat (l’étude da la remplaçante de l’Autobianchi A112 étant finalement reprise pour le compte de Fiat devenant la… Panda), et un imbroglio de portefeuille de marques entre Lancia et Autobianchi selon les marchés, la nouvelle Autobianchi Y10 est dévoilée au salon de Genève en mars 85. Et dans la foulée, on découvre une bouillante version Turbo qui doit nous faire oublier les Autobianchi A112 Abarth. Voilà qui ...
  • BMW 318iS Coupé E36 Si les BMW 325i et BMW M3 se chargent de coiffer avec autorité la gamme Série 3 Coupé E36, le principe d’un coupé sportif d’entrée de gamme inauguré sur la 318is E30 est reconduit. Ce qui séduit d’emblée, c’est la ligne de la BMW 318iS Coupé E36 qui est d’une rare élégance et aux proportions parfaites. Son secret provient du fait que contrairement à ce que l’on pourrait croire, les pièces communes de carrosserie avec la berline sont quasi nulles. ...
  • BMW M3 E30 Pour les besoins de l’homologation en compétition, BMW Motorsport va suivre le même chemin que Ford et sa Sierra Cosworth ou encore (et surtout !) Mercedes-Benz et sa 190 2.3-16. Mais BMW sera le dernier à « tirer » avec le démarrage de la production de sa M3 E30 à compter de septembre 1986 soit plus de 2 ans après sa rivale frappée de l’étoile. L’attente n’était pas vaine, avec un look totalement transformé (ailes larges, boucliers épais) jusqu’au montant ...
  • BMW M3 Sport Evolution E30 La guerre fait rage dans le championnat de tourisme allemand ! Résultat, BMW, Mercedes-Benz, Audi et Opel se jettent à corps perdus dans des évolutions permanentes de leurs modèles. Chez BMW, on peaufine dans de multiples détails la M3 (E30) afin d’aller explorer les limites de la réglementation. Si extérieurement, seules les jantes de 16″, et les 2 coloris imposés (rouge ou noir), on note dans les exclusivités de la Sport Evolution un bouclier AV et un aileron réglables permettant ...
  • Caterham Seven 275 R Chez Caterham, la gamme des Seven évolue très régulièrement. Depuis 2015, Caterham offre une gamme à 3 modèles homologués pour le marché français. On démarre « gentiment » avec la Caterham Seven 160 et son petit 3 cylindres Suzuki turbo de 81 ch puis on passe ensuite au cœur de la gamme avec la Caterham Seven 275R. Les plus experts adopteront la Seven 485 et son (gros) deux litres turbo de 240 ch. Visuellement, pas de réelles modifications sur cette ...
  • Caterham Seven CSR 175 Chez Caterham, c’est toute une gamme qui a été développée ces dernières années. Et pour passer les normes anti-pollutions européennes, le modèle CSR 200 et son 2,3 litres de 200 ch d’origine Ford a cédé son trône à la « petite » Seven CSR 175 en 2010 sur nos routes. Baisse de puissance, mais des performances toujours au top grâce à un étagement de boîte revue et toujours cet état d’esprit servi par une bouille inimitable… Un nouveau 2 litres de ...
  • Caterham Super Seven 1600 GT La Caterham Super Seven depuis 1972 a repris le témoin à la Lotus éponyme. Mais point de réinterprétation, au contraire, Caterham souhaite rester fidèle en tout points à la Lotus Seven S3. Résultat, on retrouve la bouille toujours inimitable de la Seven qui devient Super Seven dans le catalogue Caterham. Faciès de batracien avec ses petits phares ronds, ailes rapportées et coque étroite… Pas de doute le mythe perdure, ainsi que sa mécanique Ford qui respire sous le capot AV… Véritable ...
  • Caterham Super Seven S3 Sigma 115 Depuis 1957, la Lotus Seven a révolutionné le concept de la voiture de sport. La devise de Colin Chapman, « Light is Right », est toujours d’actualité. Depuis 1972, la Seven est devenue Super Seven sous la bannière de Caterham, mais l’esprit demeure intact. Du coup, pour 2007, la Caterham Super Seven abandonne l’antique Rover série K pour un moteur Ford plus moderne développant 115 ch. Le poids reste sous les 600 kg pour garantir des performances de GT prestigieuses ...
  • Citroën AX GTI Citroën AX GTI (1991)Après une Citroën AX Sport, pétillante, sportive à souhait, mais si mal finie et à la carburation capricieuse, Citroën rajeunit toute sa gamme AX en 1991. Exit la version Sport, mais on gagne en échange une Citroën AX GTI aussi performante mais nettement mieux élevée. Elle revêt même son « jogging » à l’instar des cousines GTI de Peugeot avec des extensions d’ailes en plastique noir, becquet, boucliers plus sportifs… Plus cossue, l’AX GTI reprend le 1,4 litres mais avec ...
  • Citroën AX Sport Au salon de Paris 1986, Citroën dévoile sa nouvelle petite citadine : l’AX. Aérodynamique soignée et record dans la catégorie (Cx 0,31) malgré un gabarit menu (3,53 mètres de long et 1,56 mètres de large), la Citroën AX s’inscrit dans la tradition des petites voitures légères, économiques et frugales en carburant. Et histoire de marquer les esprits, Citroën dévoile de concert un concept car Xanthia, sorte de roadster dérivé de l’AX mais non commercialisé (hélas) alors que c’est Jaques Séguéla ...
  • Citroën AX Sport Phase 2 Citroën AX Sport Phase 2Depuis quelques mois, Citroën a étonné avec sa petite AX Sport dont la vocation première est d’être produite à 5 000 exemplaires afin d’être homologuée en groupe N et groupe A catégorie 1 300 cm3. Sportive brute de décoffrage, la petite AX a enthousiasmé les observateurs et les passionnés par son caractère très sportif, la finition générale, la présentation spartiate et l’équipement pneumatique avaient fait couler beaucoup d’encre. A l’occasion du millésime 88 (en juillet 1987 donc), Citroën en profite ...
  • Citroën BX 19 GT Depuis 1982, Citroën a tranché sérieusement avec la remplaçante de sa GSA en fin de parcours avec sa nouvelle BX. Une ligne anguleuse, et moins aérodynamique (Cx de 0,34), signée Marcello Gandini. Pas étonnant donc de retrouver certains détails stylistiques chers au designer italien qui signa entre autre la Lamborghini Countach lorsqu’il était chez Bertone. Restant une classique bicorps avec hayon, la Citroën BX se distingue par une esthétique marquée qui la distingue dans la circulation automobile. En septembre 1984, ...
  • Citroën BX GTI Citroën profite de l’année 1986 pour épousseter sa gamme BX. Une berline typiquement Citroën dont le succès donne un second souffle à une firme aux chevrons bien en mal de réussite. Alors pour élargir sa clientèle, la Citroën BX va arrondir les angles et accepter des compromis. Sur la base du dessin tracé par Marcello Gandini (Bertone), c’est Carl Olsen le designer maison, également auteur de l’AX et du facelift de la Citroën CX, qui se charge de donner un ...
  • Citroën BX GTI 16 Soupapes Citroën BX GTI 16 SoupapesEntre Citroën et Peugeot, PSA fait souvent la priorité pour la firme au lion, sa marque de cœur historique. Pourtant, en 1987, c’est Citroën qui va avoir la primeur pour quelques semaines du premier quatre cylindres multisoupapes tricolore. La Citroën BX GTI 16S inaugure donc le nouveau moteur auquel elle emprunte son appellation. Basée sur la variante GTI, seuls quelques détails permettent de distinguer la BX GTI 16 Soupapes. La tenue de sport est de rigueur avec aileron de hayon, ...
  • Citroën BX GTI 4×4 Citroën n’en finit pas de décliner à l’envie sa gamme sportive dans la famille BX. Si cela peut prêter à sourire, force est de reconnaître un véritable dynamisme et le concept des poupées russes depuis le lancement de la Citroën BX en 1982 : 19 GT, Sport, 4 TC, GTI, GTI 16 soupapes. Rien que ça ! Et Citroën ne compte pas s’arrêter en (tout !) chemin, la preuve puisque pour le millésime 90 (en juillet 1989) la transmission intégrale ...
  • Citroën BX Sport Citroën BX SportCitroën ne recule devant rien. Après la convaincante BX 19 GT, la firme du Quai de Javel enfonce le clou en mars 1985 avec la Citroën BX Sport. Basée sur la 19 GT, Citroën va plus loin dans la définition de la berline sportive afin de jouer avec les mêmes arguments que les constructeurs allemands et italiens. Chiche ?! Côté look, la Citroën BX Sport est passée par la salle de musculation avec une dotation de série particulièrement vindicative. Un ...
  • Citroën CX 25 GTI Turbo Citroën CX 25 GTI TurboDepuis 1974, la Citroën CX a connu son lot d’évolution, promenant ainsi une silhouette unique dans un segment de marché dominé par un classicisme traditionnel. Il faut avouer que la ligne tracée par Robert Opron demeure aérodynamique et profilée, ne prenant que peu de ride au fil du temps qui passe. On aime ou pas, mais force est de constater que la Citroën CX a convaincu beaucoup de clients et connaît une très large diffusion. Côté conduite sportive, la CX ...
  • Citroën DS 23 Carbu Depuis 1955, la Citroën DS apporte une vision différente de la berline rapide. Mais ses moteurs ont toujours été jugés indignes de ses capacités routières hors normes. Pour 1968, Robert Opron retouche avec justesse le dessin initial de Flamino Bertoni, offrant ainsi un nouveau visage. Après la DS 21, en 1972 Citroën concède enfin un moteur plus « velu » apte à mettre en valeur les qualités routières de la DS et tenir la concurrence en respect. J’ai nommé la ...
  • Citroën DS3 Racing Citroën souffle un vent nouveau et surfe sur la vague Sébastien Loeb. A tel point que c’est à la limite de l’overdose, le pilote Alsacien, multiple champion du monde des rallyes (WRC) est mis à toutes les sauces dans les pubs Citroën ! Avec le renouvellement de la Citroën C3, la DS3 vient apporter sa réponse à la Mini qui cartonne dans les quartiers chics. L’objectif visé est clair, et cela se ressent dans le design de la petite Citroën. ...
  • Citroën DS3 THP 150 Avec son label « DS », Citroën ne nous refait pas le coup de la DS de 1955, mais joue sur les initiales avec les mots « Different Spirit ». Basée sur la Citroën C3, la DS3 commercialisée en mars 2010 joue clairement la carte de la petite urbaine chic qui vient rouler sur les plates-bandes de la Mini. Bouche béante, profil travaillé avec un montant B original, la Citroën DS3 joue la personnalisation à l’envie avec 38 combinaisons différentes ...
  • Citroën Visa GTI Citroën se démène pour que sa Visa trouve une place au soleil dans un marché très disputé. La vague des GTI est une belle occasion pour mettre la Visa sur l’avant-scène. Après les variantes Chrono et 1000 pistes, Citroën joue avec le partage des organes au sein du groupe PSA. Ainsi, au salon de Paris 1984 la Citroën Visa GTI est dévoilée au grand public. Reprenant le moteur et la boîte de la Peugeot 205 GTI, ainsi que son train ...
  • Citroën ZX 16V La Citroën ZX complète une offre plus « grand public » avec l’AX dans le catalogue de la firme aux chevrons. Avec un style au départ très consensuel, la version 3 portes apporte un esprit « coupé ». Et pour novembre 1992, la ZX adopte le moteur de la Peugeot 405 MI16 catalysé. La Citroën ZX 16V reçoit des boucliers peints ton caisse, des extensions d’ailes, un becquet et des jantes 15″. La Citroën ZX 16V se pose ainsi en ...
  • Datsun 2000 Sports Fairlady SRL311 Datsun-2000-1600-brochure1970- Depuis 1963, la saga des Datsun Sports Series vient rivaliser avec les productions anglaises sur le marché américain et australien. Les MG B, Triumph Spitfire et autres Austin-Healey doivent composer avec cette japonaise voulue par Ukyo Katayama avec une obstination qui force le respect. Du quatre cylindres 1,5 litres de cylindrée, le roadster nippon a su évoluer en 1967 pour désormais jouer les têtes d’affiches avec un gros 1 900 cm3 de 135 ch SAE et même 150 ch SAE ...
  • Donkervoort D8 GT Après avoir abandonné les moteurs Ford Cosworth (S8) pour des mécaniques Audi (D8), Donkervoort est allé plus loin encore dans les explorations du « thème Seven » en ajoutant un toit en carbone sur sa D8 GT. Tout en restant ultra-light (sous la barre des 700 kilos !), mais avec une rigidité de structure accrue grâce au toit, la Donkervoort D8 GT 270 débarque en 2007 avec en prime une plastique unique qui ne laisse personne indifférent. Avec ses 270 ...
  • Donkervoort S8A Depuis 1978, Joop Donkervoort s’est mis en tête de propose son interprétation de la Lotus Seven. Cet amateur éclairé et exigeant était devenu dans l’incapacité d’homologuer alors les Caterham en Hollande avec les nouvelles normes (trop petites). Il a donc repris le concept à zéro, même si la Donkervoort S7 des débuts restait encore fidèle au concept initial. Puis dès 1983, la S8 a pris son envol avec des particularités techniques spécifiques. Fort de ses premiers succès, Joop Donkervoort poursuit ...
  • Donkervoort S8AT Avec l’arrivée du catalyseur, Joop Donkervoort doit trouver une solution pour que son interprétation de la Lotus Seven ne soit pas pénalisée en performance. C’est donc fort logiquement que la Donkervoort SA8 lancée en 1985 est épaulée dès l’année suivante par une variante équipée d’un turbocompresseur. La Donkervoort S8AT est identique à l’extérieur à la S8A. Seules exceptions notables, l’inscription stylisée sur l’échappement latérale avec « S8AT » et les grilles supplémentaires sur le capot qui permettent de savoir que ...
  • Fiat 131 Racing Depuis 1974, Fiat a vu grand pour sa nouvelle berline 131 Supermirafiori. Classique dans sa conception et au design très cubique, sans prise de risque, c’est clairement la grande diffusion internationale qui est visé. Mais Fiat n’a pas oublié les amateurs de voitures de sport, tant pour son engagement en rallyes, que sur route ouverte. Ainsi pour cette année 1978, le constructeur italien offre non seulement un premier restyling à sa berline, mais surtout une version sportive pour la route ...
  • Fiat Abarth Punto Evo En 2010, Abarth profite de la rénovation de la gamme Grande Punto qui devient Punto Evo pour se remettre à l’ouvrage. Outre un look plus agressif et bien pensé avec la vocation de cette GTI italienne, et une mécanique « downsizée » développant 165 ch, les techniciens d’Abarth se sont penchés sur le châssis. Plus efficace et précis il se rapproche de la concurrence… Performances, une vraie « gueule », l’Abarth Punto Evo hausse le ton ! La GTI performante, à ...
  • Fiat Barchetta Après une longue période de vaches maigres pour les amateurs de Fiat sportives et de caractère, la Fiat Coupé avait sonné la charge. C’est désormais les amateurs de roadsters qui peuvent se réjouir pour cette année 1995 avec la Fiat Barchetta. Si elle reprend bon nombre de composants de la Punto dont elle dérive, elle propose en revanche un style très personnel et réussi œuvre du Centro Style Fiat avec Alessandro Cavazza et Andreas Zapatinas aux crayons, Chris Bangle ne ...
  • Fiat Cinquecento Sporting Depuis 1992, Fiat a donné son interprétation moderne de la Fiat 500… pardon « Cinquecento » ! Sur seulement 3,2 mètres de long et un empattement de 2,2 mètres les designers italiens ont du tracer des traits droits pour conserver un minimum d’habitabilité. Pour 1994, heureuse surprise, Fiat décline une variante sportive : la Cinquecento Sporting. Sportive populaire, rien n’est laissé au hasard avec des boucliers sport peints ton caisse, des jantes de 13″, un liseré qui ceinture la caisse ...
  • Fiat Coupé 16V Avec Chris Bangle aux crayons, Fiat ne pouvait espérer plus original mais bien vu pour donner du tonus à une gamme Fiat en mal d’image auprès du grand public. Agressif, équilibré et doté de multiples détails sur lesquels l’œil aime à s’attarder (trappe à essence chromée à ouverture rapide sur la hanche arrière, petits feux ronds AR, feux avant globuleux et des flancs travaillés) le coupé Fiat est équipé du 2 litres de 142 ch. Posé sur des jantes de ...
  • Fiat Coupé 16V Turbo Le groupe Fiat semble fonctionner par cycle. Bonne pioche pour les amateurs de voitures de sport, le Coupé apporte (enfin) une réponse aux amateurs de voiture de caractère frappé du blason du géant turinois. Avec ses traits pour le moins personnels et originaux, œuvre du designer Chris Bangle, le Coupé Fiat en met plein la vue tant par ses lignes générales qui semblent avoir été tracées à coup de griffes, que par de nombreux détails de style évoquant le passé ...
  • Fiat Panda 100 HP Commercialisée en septembre 2003, et élue voiture de l’année 2004, la Panda renouvelle avec sérieux la précédente génération. Cette fois-ci, on ne peut avoir que 5 portes ! En 2006, Fiat ré-occupe un segment qu’il avait laissé vacant avec la fin de la Seicento Sporting chez les petites bombinettes populaires. La Panda 100 HP reprend la même recette que ses devancières : tenue de sport, châssis bien pensé et caractère pétillant. Le chrono de folie, à d’autres, mais l’ambiance est ...
  • Fiat Uno Turbo ie Dans un segment ultra-disputé, Fiat ne ménage pas ses efforts pour sa nouvelle Uno qui a pour mission de disputer la couronne de voiture la plus vendue d’Europe. Rien que ça ! Son lancement en 1983 à Cap Canaveral, indique que la petite citadine du constructeur de Turin est sur la rampe de lancement. D’ailleurs, dès l’année suivante, la Fiat Uno est élue voiture de l’année 84 devant la Peugeot 205. Son design cubique et aérodynamique signé Giugiaro, son habitabilité ...
  • Fiat Uno Turbo ie Phase 2 Si la Fiat Uno connaît un succès commercial européen et même sur d’autres continents qui ne se dément pas depuis 1983 date de son lancement, on ne peut en dire de même pour sa version de pointe : la Fiat Uno Turbo ie (1985). Si tout le monde a loué sa mécanique remarquable avec une intégration de la suralimentation digne des GT les plus prestigieuses, Porsche 944 Turbo en tête, ses qualités dynamiques discutables l’ont empêché de profiter de ses ...
  • Ford Escort RS Cosworth C’est une véritable lutte frénétique entre constructeurs dans le Championnat du Monde des Rallyes ! Lancia fait la course en tête depuis la fin des années 80 avec Toyota qui semble le seul apte de disputer la couronne avec sa Celica et Carlos Sainz au volant. Après une saga confiée à la Sierra RS Cosworth (d’abord en 2 roues motrices coupé 2 portes, puis berline 4 portes, c’est en 4 roues motrices qu’elle termine sa carrière), Ford donne son va-tout ...
  • Ford Escort RS Turbo Mk2 En mars 1985, la Ford Escort s’est fâchée avec la version RS Turbo en série limitée à 5 000 exemplaires. Forte de 130 ch, voilà qui remettait les pendules à l’heure et propulsait la compacte sportive à l’ovale en haut de la hiérarchie. Si la copie n’est pas parfaite, le succès d’estime est bien là et pour le facelift de la gamme Escort commercialisée depuis 1980, Ford inscrit définitivement l’Escort RS Turbo au catalogue. L’Escort RS Turbo Phase 2 profite ...
  • Ford Escort XR3 En 1980, Ford revoie sa copie de fond en comble pour son modèle à large diffusion. L’Escort nous revient en effet avec une ligne modernisée et des dessous qui le sont d’autant plus ! Exit la propulsion, les essieux rigides…, bonjour la traction ! Et dans le plan de bataille de ce projet baptisé « Erika », Ford a prévu d’aller bousculer la Golf GTI, reine de sa catégorie depuis 1976 ! Mais avec 96 ch, est-ce suffisant ?… Avec son ...
  • Ford Fiesta ST La saga des Ford Fiesta sportives chez les GTI se poursuit pour notre plus grand plaisir. D’autant plus qu’à chaque génération la copie est encore améliorée. Désormais pourvue du moteur Ecoboost 1,6 litres, la Ford Fiesta ST développe 182 ch et devient ainsi la Fiesta la plus puissante jamais produite par Ford. La Ford Fiesta ST se reconnaît à sa grille de calandre en nid d’abeilles, au dessin spécifique de ses projecteurs, à ses habillages de carrosserie exclusifs, à son ...
  • Ford Fiesta ST 150 Ford Fiesta ST 150 (2004)En 2002, Ford renouvelle enfin sa Fiesta, longuement replâtrée depuis 1989 ! Mais les sportifs restaient sur leur faim, faute d’une variante sportive. Après 3 ans d’attente, ils sont comblés avec une version 150 ch dotée du 2 litres Duratec revu par Team RS. La Ford Fiesta ST 150 est gâtée côté tenue sportive : boucliers agressif (prises d’air béantes avec bas de spoiler peint en noir mat), arches de roues marquées, jantes alu de 17″, rétros peints ton caisse, ...
  • Ford Fiesta XR2 Ford Fiesta XR2 (1981) En 1976, Ford investit le segment des petites voitures avec la Ford Fiesta. Passons sur la Fiesta S relativement modeste, et c’est pour 1981 que la Fiesta XR2 vient coiffer la gamme et se jeter dans la fosse aux lions des GTI. Malgré une tenue plus sport (strippings, jantes alu 13″ et extensions d’ailes) et une bouille sympa, son moteur ne délivre que 84 ch. Sera-t-il suffisant pour venir contester la suprématie aux Golf GTI, R5 Alpine et Alfasud Ti ...
  • Ford Fiesta XR2 Phase 2 Depuis 1976, la Ford Fiesta commence à accuser le poids des ans. Ford utilise sa recette favorite : le face-lift. Pour 1983, la Fiesta XR2 s’offre donc un sacré coup de jeune pour rester dans le coup ; se composant essentiellement d’une nouvelle face AV plus lisse, de nouveaux pare-chocs et d’un habitacle légèrement revu. Heureusement, les décos « XR2 » latérales, les extensions d’ailes et les jantes alu sont toujours de la partie. Mais surtout le moteur est nouveau ...
  • Ford Fiesta XR2i Après la présentation début 1989 de la nouvelle Fiesta, Ford lâche la Fiesta XR2i en juillet 1989 sur les routes françaises. Avec son design nettement plus actuel et sexy, elle s’inspire sans complexe de la star de la catégorie, la Peugeot 205. Plus grande dehors et dedans, la Fiesta XR2i se pare de tous les attributs sportifs ad hoc, avec boucliers peints, liseré bleu (!), jantes alu et peinture pimpantes. Derrière sa batterie de phares sur la proue, on retrouve ...
  • Ford Fiesta XR2i 16V Ford s’est lancé à son tour dans la course à la puissance avec sa Fiesta pour jouer dans le peloton de tête des GTI. Dominé depuis la fin des années 80 par la Peugeot 205 GTI, la Supercinq GT Turbo et la VW Golf GTI, il faut avoir 130 ch pour jouer des coudes. Après une Fiesta XR2i peu charismatique, Ford avait trouvé l’astuce en mettant un coup de turbo sous le capot avec la Fiesta RS Turbo. Las, le ...
  • Ford Focus 3 RS Depuis 2002 avec sa Focus RS, Ford n’ a de cesse d’être la locomotive des compactes sportives avec un leitmotiv permanent : sport et efficacité. Pour ceux qui cherchent les compactes sportives élégantes et confort, Ford laisse cela à d’autres (308 GTI par exemple…). La précédente génération de Focus RS avait déjà très nettement marqué les esprits (et le bitume !) allant jusqu’à 350 ch sur les seules roues avant !… Pour ce troisième volet de la saga Focus RS, ...
  • Ford Focus RS Ford Focus RS Après une période de disette pour les amateurs de Ford sportives extrêmes, le constructeur à l’ovale revient sur le devant de la scène en faisant honneur à une sacrée histoire ponctuée du label « RS », souvent accolé au spécialiste Cosworth. Le département Sport Technologies avait déjà remis le pied à l’étrier à la gamme Ford dans l’univers des voitures de sport avec les Focus ST 170 et Mondeo ST 220. Mais désormais, la Ford Focus RS se charge d’assommer ...
  • Ford Focus ST 170 Avec le face-lift de la Focus en 2002, Ford nous dévoile une petite surprise avec la version Focus ST 170. Trains roulants revus, esthétique virilisée et une mécanique de 2 litres atmo de 173 ch se charge d’entraîner l’ensemble. Avec son (edge !) design si particulier que la Focus promène depuis 1998, elle nous est devenue plus familière. La Focus montre donc les crocs, mais est-ce suffisant dans une catégorie qui monte rapidement en puissance ?… Retour timide de Ford dans ...
  • Ford Mustang 2L3 EcoBoost Ford poursuit la saga Mustang et entame pour 2015 son 6e volet. Cette voiture de sport 100% US qui se pose avec la Corvette et la Camaro en ambassadrice des voitures de sport américaine depuis 1964, semble arrondir les angles désormais pour une diffusion plus mondiale. Si le dessin semble s’émousser quelque peu, avec une ligne plus basse et plus large dans les standards européens, cette Mustang Mk6 garde bon nombre de tics stylistiques du Pony Car de Dearborn : ...
  • Ford Puma 1.7i Ford a mis les petits plats dans les grands pour nous offrir la Puma 1.7i en octobre 1997. Autant la Fiesta semble se complaire en replâtrages désopilants, autant cette Puma 1.7i est au top ! Ligne acérée et regard de félin marqué par des optiques caractéristiques, la Ford Puma a eut les grâce d’un pro dans sa conception : Jacky Stewart ! Pas étonnant qu’elle soit si aboutie et aussi pétillante. Une vraie bourrasque de joie de vivre… Avec un parrain ...
  • Ford Sierra RS Cosworth 2RM MK2 Après une première mouture basée sur la carrosserie deux volumes en 1986, la Sierra Cosworth revient toujours en deux roues motrices mais avec une carrosserie revue. Plus classique, trois volumes avec une malle arrière, la Sierra adopte tout de même quelques artifices de style « sport » : jantes alu 15 pouces, becquet arrière, gros boucliers avec phares additionnels avant… De la génération précédente, elle conserve heureusement son généreux bouilleur sous son capot. Sous une plastique classique, la Sierra Cosworth est une berline ...
  • Ford Sierra RS Cosworth 4×4 Pour 1990, soit quatre ans après la sortie de la première Sierra RS Cosworth, radicale mais impétueuse, Ford poursuit les évolutions de son égérie des rallyes. Après avoir arrondi les angles, tant pour le style extérieur (une berline tri-corps 4 portes plus classique depuis 1987) que pour la tenue de route, Ford passe au sport intégral. En adoptant la transmission intégrale, et avec un 2 litres turbo Cosworth qui gagne 14 ch, la Ford Sierra RS Cosworth 4×4 repousse les ...
  • Ford StreetKa Après une période bien triste et fade chez Ford à la fin des années 90 (plus de coupés, plus de sportives, plus de cabriolet, plus de grosse berline…), un virage à 180° est pris. Ouf ! L’offensive est en route et après la Focus ST170, la Mondeo ST 220, la SportKa et fin du fin la diabolique Focus RS, Ford commercialise pour 2003 la StreetKa. La recette est (presque) simple : prenez une SportKa, emmenez-là chez Pininfarina et vous obtenez ...
  • Hommell Barquette Après la Berlinette Echappement très convaincante, Hommell dégaine un an après sa Barquette ! Au programme suppression du pare-brise, du toit et allègement maximum. Le poids tombe à 940 kilos tandis que le moteur perd 5 ch. Pas grave, avec cette nouvelle configuration la Barquette Echappement gagne 1 seconde au 1 000 mètres DA et est encore plus dans l’esprit de ses concepteurs : 100% pilotage, 100% sport et 100% passion… La Berlinette ôte son couvre-chef pour un plaisir intégral… et ...
  • Hommell Berlinette Echappement Après une discussion passionnée au restaurant, puis un sondage dans le magazine Echappement, le projet était lancé ! La Berlinette des années 90 allait voir le jour… Gilles Dupré à la technique, Eric de Paw au crayon, et des organes mécaniques issu de la banque d’organe de PSA. Sans concession, la Berlinette Echappement affiche une offre osée dans un monde automobile aseptisé avec aucune concession au confort, un poids limité au maximum, et un châssis superbe… Le réveil du coq ? ...
  • Honda Accord Type R Honda positionne sa 6e génération d’Accord plus directement face aux ténors européens (406, Laguna, Passat, Vectra et Mondeo) pour octobre 1998 avec une berline plus courte de -9 cm par rapport à sa devancière. Pour coiffer la gamme, et c’est nouveau, une variante type R fait son apparition. Présentée avec le blanc « maison » (comme l’Integra éponyme), campée sur ses jantes de 17″, l’Accord Type R compte sur son châssis aux petits oignons et son 2,2 litres VTEC endiablé ...
  • Honda Aerodeck EXI CA5 Honda n’a de cesse de décliner les variations pour cultiver une certaine originalité et surtout poursuivre l’opération séduction Outre-Atlantique. Ainsi, en 1987 le constructeur japonais commercialise un dérivé de sa classique berline Accord sous la forme d’un coupé,… non d’un break… ou les deux en fait ! La Honda Aerodeck EXI cumule les logiques et singe quelque peu le concept du coupé-break (voire « break de chasse ») à l’instar d’anciennes gloires : Aston-Martin DB5 Shooting Brake, et plus récemment ...
  • Honda Civic 1L6i-16 ED7 Honda Civic 1L6i-16 ED7Avec son 4e opus de Civic fin 1987, Honda confirme deux choses : la première est que son petit coach s’inscrit désormais durablement dans le paysage automobile mondial, notamment au regard des chiffres de production pour cette auto qui est vendue sur tous les continents et très appréciée du marché lucratif nord américain. Mais également, son esthétique toujours soignée et élégante, fait des ravages auprès d’une clientèle avide d’offre décalée mais très attaché à l’élégance. Et cela sans sacrifier à ...
  • Honda Civic Type R Championship Edition FN2 Avec son look de navette spatiale, et son caractère bien trempé, la Civic Type R (FN2) apporte depuis 2006 une offre à part dans le monde des GTI et compactes sportives. Mais poids en hausse, et un autobloquant qui semble réservé au Japon viennent ternir le tableau. Pas grave, Honda reste à l’écoute des passionnés et corrige le tir : l’ajout d’un autobloquant. Et histoire de faire les choses bien, c’est une version baptisée « Championship Edition » en 2009 ...
  • Honda Civic Type R EP3 Bien que le Japon et certains marchés avaient connu la précédente Civic Type R (EK9), l’Europe allait enfin pouvoir profiter de la suivante : la Civic Type R EP3. Commercialisée en avril 2001, la Civic EP3 arbore une ligne « monospacisée ». En variante Type R, elle se dote d’appendices aérodynamiques, d’une bouillante mécanique et d’un châssis précis et vif. Référence des GTI, la Civic Type R ne manque pas d’air, surtout à près de 8 000 tr/mn… Toujours plus haut, ...
  • Honda Civic Type R FK2 Honda a longuement résisté mais a du se rendre à l’évidence… Les dernières Civic Type R (FN2) malgré d’indéniables qualités et un respect à la lettre de l’esprit maison (comprenez des moteurs atmosphériques VTEC qui prennent des tours et des tours…) n’étaient plus suffisamment armées pour lutter à armes égales avec une concurrence toujours plus relevée. L’équation est en effet simple : passer les normes antipollution et pousser la performance impose désormais l’usage du turbocompresseur. Dont acte, Honda passe également ...
  • Honda Civic Type R FN2 Depuis 1999, la Civic, en France, est frappée du « R », signe de sport chez Honda. La génération EP3 avait marqué les esprits et était restée fidèle au sport intégriste. La nouvelle Civic Type R (FN2) prend du gabarit pour jouer une plus grande polyvalence et conserve le bouillant moteur. Mais la prise de poids est là et la puissance stagne, comme les performances qui marquent le pas. Heureusement, le châssis demeure toujours aussi vif tandis que le caractère ...
  • Honda Civic VTi EG6 Honda Civic VTi EG6Déjà la 5e génération de Honda Civic ! Pour 1992, Honda a revu son modèle fétiche qui séduit une clientèle très fidèle totalement accroc au modèle et son look particulier. Car Honda semble ne pas se laisser influencer par les modes dans le dessin de la Civic. On retrouve donc cette silhouette compacte qui ressemble presque à un mini « hatchback » comme l’appelle les anglais. Très compacte (4 mètres de long), les jantes de 15 pouces repoussées aux quatre ...
  • Honda CRX 1L6-16S AS53 Depuis juin 1983 le petit coupé CRX fait figure d’épouvantail parmi les GTI : petit, léger, maniable et une bouille à croquer, mais seulement deux places. Si le concept est intéressant il est toutefois imparfait avec un bouilleur un peu juste et ses 100 ch. Honda n’est pas sourd aux attentes, et décide pour 1986 de mettre un 1,6 litre 16 soupapes brillant sous le capot de son petit coupé CRX. « Petit », car avec moins de 3,8 mètres ...
  • Honda CRX 1L6i-16 ED9 Honda est un des seuls constructeurs dans la vague GTI de proposer une déclinaison coupé depuis 1983 avec son CRX basé sur le coach Civic. Premier opus réussi qui marqua par son gabarit menu, son agilité et son esprit sportif. Pour 1987, Honda enfonce le clou et renouvelle son petit coupé qui joue les boîtes à malices chez les voitures de sport. Les designers de Honda n’ont pas révolutionné le genre, mais en revanche, les attentions apportées et les nouveautés ...
  • Honda CRX VTI Del Sol Après deux générations de petits coupés sportifs, la saga CRX se poursuit à partir de 1992 avec un concept Targa inédit chez Honda. Basé sur la Civic EG2, la Honda CRX Del Sol perd également deux places sur l’autel de son caractère caméléon. Résumons-nous, la CRX Del Sol prend 20 cm de plus mais perd 2 places (symboliques certes), mais par un dessin tout en rondeur, le caractère compact et sportif est toujours présent. Petits feux avant, avec deux optiques ...
  • Honda Integra Type R D’un coupé de grande diffusion plutôt banal de ligne, Honda a accepté de commercialiser en France pour 1998 la variante Type R. Toute de blanche vêtue, jantes bâtons 15″ comprises, la Honda Integra Type R est aussi intransigeante dans sa présentation (aileron, logo « Type R »…) que dans sa philosophie technique : moteur V-Tec de 190 ch rageur jusqu’à 8 900 tr/mn (!), châssis sport et différentiel AV… Echappée d’un circuit, la Honda Integra Type R s’offre un 1,8 litres ...
  • Honda Prelude 2.2i VTEC 4G Depuis le lancement de la 4e génération (appelée aussi 4G) en 1992, la Honda Prelude 4G a épaté les rétines mais aussi surpris sa clientèle fidèle. Moins « pépère » et plus dynamique en tous points. Un style aiguisé avec son museau affiné qui perd pourtant ses phares escamotables, un profil d’une élégance rare dans ce segment tranchant avec le côté râblé d’un Corrado par exemple. Enfin une poupe aux optiques singeant des oreilles de chat. Pas de doute la ...
  • Honda Prelude 2L3i 4WS 4G Honda change radicalement son approche pour 1992 avec sa 4e génération de coupé Prelude. Terminé l’aspect par trop conventionnel (vous avez dit « féminin » ?) ! Désormais la Honda Prelude 4G s’affiche comme un coupé au design affirmé, certes toujours très élégant, mais beaucoup plus sportif dans son approche et son coup de crayon. Bien que peu évident au premier coup d’œil, la Honda Prelude 4G est 7 cm plus courte (4,40 mètres) et 7 cm plus large (1,75 ...
  • Honda Prelude 3G 2L0i 16S 4WS Honda Prelude 3G 2L0i 16S 4WSDepuis 1982, Honda a sacrément revu son coupé Prelude en lui conférant une allure moins conventionnelle et bien plus sportive en apparence. Certainement l’effet de ce museau doté de phares escamotables. En novembre 1987, Honda rafraîchit son coupé à succès qui est diffusé sur tous les continents du globe. « Rafraîchit » ? Pas réellement, car si les designers maison (Nakano, Arai et Saito) reprennent la silhouette générale tracée en 1979 par Iwakura, les différences sont néanmoins nombreuses, à commencer ...
  • Honda S2000 FL Pour 2004, Honda retouche son icône S2000 qui séduit les plus sportifs depuis son lancement en 1998. Pas de révolution de palais cependant avec une ligne qui évolue par (micro) détails notamment proue et poupes avec les optiques et le dessin inédit des jantes de 17 pouces de diamètre. Pour le reste c’est toujours du tout bon avec un très long capot dicté par la position centrale AV du moteur Honda VTEC, un parebrise assez droit et un postérieur très ...
  • Honda S800 Coupé Honda S800 CoupéLa saga de Honda est à l’image de l’ambition et la passion de son créateur Sochoïro. Spécialisé dans la moto depuis 1947, c’est à partir du début des années 60 que Honda se tourne également vers l’automobile, ponctué par un engagement en compétition automobile et notamment en Formule 1 sans connaître pour autant un réel succès. En 1966, Honda dévoile son nouveau S800 Coupé et le commercialise dans la foulée l’année suivante dans l’hexagone. Menue dans ses proportions (1,4 m ...
  • KTM X-Bow La X-Bow avait surpris tout le monde et KTM pouvait se féliciter de son effet. Mais le deuxième effet positif, c’est une fois l’auto essayée, tant elle étonnait. Alors que son physique laisse craindre une auto délicate à piloter, la réalité est inverse… jusqu’à une certaine limite bien évidemment. Des trains roulants bien pensés, un poids contenu à 805 kg et un moteur Audi TFSI de 240 ch toujours aussi pêchu offrent des performances de premier plan et des capacités ...
  • KTM X-Bow R Depuis 2009 KTM a opéré une incursion réussie dans le milieu des « Light Cars ». Look dément d’avion furtif, moteur Audi TFSI de 240 ch et performances uniques caractérisent cette KTM X-Bow, dont la facilité de conduite constituait la cerise sur le gâteau. Pour 2011, la KTM X-Bow R monte d’un cran pour répondre aux attentes des passionnés. Avec 25% de puissance supplémentaire, un boîte raccourcie et un châssis revu, la KTM X-Bow R pourrait devenir la référence ?… Avec ...
  • Lancia Beta Coupé 1300 Lancia Beta Coupé 1300 (1977)Depuis 1974 Lancia nous propose un récital de variantes de Beta avec Spyder, berline, break de chasse, coupé à moteur central AR baptisé Montecarlo et un coupé plus classique. Après 3 années de commercialisation, la Lancia Beta Coupé s’offre un accès à la gamme avec un moteur 1 300 cm3 permettant ainsi de réduire son prix de vente. Coupé au rabais ? Extérieurement tout du moins, il est difficile de s’en apercevoir, car la Lancia Beta Coupé 1300 reprend tous ...
  • Lancia Beta Coupé 2000ie Depuis 1974 Lancia nous propose un récital de variantes de Beta avec Spyder, berline, break de chasse, coupé à moteur central AR baptisé Montecarlo et un coupé plus classique. Ce dernier était souvent jugé timide de ligne et destiné à une clientèle féminine. Pour 1981, en plus de l’adoption de l’injection électronique, le haut de gamme Beta Coupé 2000 ie se refait une beauté. Plus moderne dans les détails, il hérite de la nouvelle calandre Lancia qui s’inspire des modèles ...
  • Lancia Beta HP Executive 2000ie Depuis 1974 Lancia nous propose un récital de variantes de Beta avec Spyder, berline, classique coupé, coupé à moteur central AR baptisé Montecarlo et un break de chasse. Ce dernier était une offre originale et unique surtout depuis la disparition de la Volvo 1800 ES (allez on peut citer également la confidentielle Scimitar). Dessiné par Castagnero, c’est le président de Lancia de l’époque, Ugo Gobatto, qui avait souhaité une auto d’un genre à part. Objectif atteint non sans un certain ...
  • Lancia Delta GT 1600 Lancia Delta GT 1600Après sa présentation en 1979 et le titre de voiture de l’année pour 1980, Lancia ne reste pas inactif pour sa compacte à succès qui vient concurrencer directement le best-seller européen la Volkswagen Golf. D’autant plus directement que c’est Giorgietto Giugiaro et son centre de style Ital Design qui ont signé les traits et gabarit de la Lancia Delta. Compacte, anguleuse, avec des plis latéraux de carrosserie pour affiner la silhouette, la Lancia Delta se démarque du reste de la ...
  • Lancia Delta HF 4WD Depuis 1979, la Lancia Delta promène sa silhouette cubique et élégante signée Giorgetto Giugiaro. Depuis 1982, la Delta escalade les catégories sportives avec la GT (105 ch), puis la HF Turbo et ses 130 ch un an plus tard. Mais pour mai 1986, coup de tonnerre ! Lancia dote sa Delta d’une transmission intégrale et d’un deux litres turbo porté à 165. La Lancia Delta HF 4WD se dote d’atours à la hauteur de son efficacité sportive : boucliers plus ...
  • Lancia Delta HF Integrale 8V Après la Lancia Delta HF 4WD, Lancia poursuit la course à l’armement pour obtenir une auto redoutable d’efficacité en groupe A dans les rallyes. La Lancia Delta Integrale repousse ainsi les performances d’un cran et annonce fièrement la couleur. En effet, la carrosserie se pare d’un kit complet composé d’ailes larges aussi saillantes que seyantes, d’un becquet de coffre, de gros boucliers, des prises d’air éparses et de jantes alu 15″ à voile sombre. La Delta HF Integral met tout ...
  • Lancia Delta HF Integrale Evoluzione Depuis 1986, Lancia a doté sa Delta de la transmission intégrale et d’un turbocompresseur. Depuis les modèles toujours plus évolués se succèdent au catalogue italien pour permettre l’homologation en Rallye et lutter à armes égales face à Toyota. Pour 1991, Lancia nous propose une énième évolution de sa Delta HF Integrale. Du dessin initial fin et élégant tracé par un Giorgietto Giugiaro inspiré à la fin des années 70, il semble ne rester pas grand-chose, si ce n’est le profil. ...
  • Lancia Y10 GT i.e. Lancia Y10 GT i.e.Depuis 1985, la Lancia Y10, aussi badgée Autobianchi sur certains marchés, étonne par sa silhouette ramassée et aérodynamique. Œuvre du Centro Style Fiat, les stylistes italiens ont du composer pour se baser sur la plateforme de la Fiat Panda. Si le résultat a surpris le public à sa présentation au salon de Genève, le charme a fini par opérer. Fin 89, Lancia époussète un peu sa gamme Y10, tout au moins au niveau cosmétique avec des clignotants blancs plus actuels ...
  • Lotus 2-Eleven La Lotus Exige semblait déjà la panacée en matière de voitures de sport radicales et légères. Une digne fille de feu Colin Chapman. Toutefois chez Lotus on ne s’arrête pas en si bon chemin. Résultat, la 2-Eleven est dévoilée en 2007. La recette est simple : prenez une Exige la plus affûtée… décapitez-là et vous obtenez une barquette sans concession avec un rapport poids/puissance qui tombe sous les 3 kilos par ch… ”Light is right ?” La 2 Eleven est ...
  • Lotus Elan Coupé S2 Type 36 En 1962, Colin Chapman décide avec son cabriolet Elan de tirer les enseignements de la Lotus Elite au succès réel auprès des amateurs de voitures de sport et des clients, mais dont le bilan économique a été désastreux pour la firme. Ron Hickman est chargé de tracer des lignes du nouveau cabriolet Elan avec un format compact et élégant, tandis que les dessous sont très sportifs et précis. Rapidement, La Lotus Elan cabriolet se pose en sportive accomplie et bouscule ...
  • Lotus Elan S2 M100 Lotus est dans une mauvaise passe, et General Motors stoppe en 1992 la production des Lotus Elan SE et revend le constructeur anglais à Romano Artioli aussi propriétaire de Bugatti et ses prestigieuses EB110. Et au moment de l’état des lieux après achat, une surprise attend le nouveau propriétaire : 800 châssis et groupe motopropulseurs complets de Lotus Elan SE attendant sagement ! Romano Artioli décide de relancer la Lotus Elan qui devient « S2 ». Quelques modifications de détails ...
  • Lotus Elan SE M100 Comment faire plus de volume et être rentable ? Cette question Lotus se la pose sans cesse, et espère trouver un dénouement avec la nouvelle Lotus Elan SE présentée en 1989 et commercialisée pour 1990 en France. Puisant son groupe motopropulseur chez Isuzu, le passage à la traction AV s’imposait… Sa ligne ramassée, dont les porte-à-faux sont réduits à leur plus simple expression est signée Peter Stevens. On notera quelques emprunts à des véhicules connus pour les détails (feux AR ...
  • Lotus Elise 1.6 En 2010, la Lotus Elise, deuxième du nom, s’offre un nouveau regard qui vient s’harmoniser avec la grande sœur Evora. Mais plus qu’une revue de détails améliorés à l’extérieur et dans l’habitacle, c’est surtout dans ses dessous que la Lotus Elise innove en entrée de gamme : exit le moteur Toyota 1,8 litres qui est conservé par les Elise R et SC, Lotus adoptant le moteur 1,6 litres Toyota. La puissance demeure inchangée, mais l’Elise 1.6 joue les 1ères de ...
  • Lotus Elise 111R En 2002, Lotus avait reconduit le moteur Rover série K VVC remasterisé par ses soins sur la Lotus Elise pour servir de porte-étendard à la firme d’Hethel. Mais le moteur Rover arrivait en bout de développement tant en fiabilité qu’en pollution. Changement de cap en 2004 avec l’adoption du bloc Toyota VVTi 1,8 litres de 192 ch, déjà étrenné dans les Celica et Corolla. Côté esthétique, seuls les connaisseurs avertis savent la différencier par des détails comme l’échappement central dans ...
  • Lotus Elise 111S Mk2 Quoique dans une situation financière toujours délicate, Lotus peut compter sur le soutien de son actionnaire principal Proton. La preuve, deux ans après les premières Lotus Elise S2, c’est un variante plus performante proposée en deux finitions : Elise 111 et Elise 111S. Cette dernière étant mieux équipée de série et rencontre les faveurs des acheteurs. Extérieurement, peu de signes distinctifs permettent de différencier la « petite » Elise 120 ch et la 111S de 158 ch. Les observateurs avertis ...
  • Lotus Elise S Cup Racer La Lotus Elise multiplie les déclinaisons à l’envie pour mieux correspondre à chaque client généralement très passionné. Pour 2014, Lotus a pensé aux amateurs de track days qui souhaitent une Elise (et pas céder à la tentation inflationniste de la Lotus Exige S) plus affûtée histoire d’aller bousculer les GT très puissantes. En partant de l’Elise S avec son compresseur et ses 220 ch, Lotus a opéré la cure d’amaigrissement qui permet de gagner 19 kilos, et même aller jusqu’à ...
  • Lotus Elise S1 111 Mk1 Après quelques tâtonnements stratégiques et des changements de mains, Lotus Cars désormais propriété du malais Proton est enfin sur de bons rails. En septembre 1996, la Lotus Elise vient renforcer la présence de Lotus qui devait alors se contenter de l’Esprit après la disparition, pour la 2e fois (!), de la Lotus Elan. Ultra-légère et radicale, l’Elise s’offre une bouille craquante inspirée de célébrités mécaniques des années 60 (Ferrari Dino). Ramassée avec ses 3,70 mètres de long, la Lotus Elise ...
  • Lotus Elise S2 111 Mk2 La Lotus Elise a posé un pavé dans la mare en 1996 chez les supersportives ! Légère, agile, se jouant des lois de la physique et avec sa mécanique issue de la grande série et ses 120 ch seulement, elle se paie le luxe de s’offrir un joli minois néo-rétro très réussi. Résultat, plus de 10 000 exemplaires produits toutes versions confondues malgré un usage pour le moins exclusif et contraignant. Mais il faut bien renouveler la petite Elise et ...
  • Lotus Esprit GT3 Depuis le 3e restyling opéré par les designers qui se sont chargés de dessiner la Lotus Elise, la Lotus Esprit s’est inscrite définitivement dans les annales des GT marquantes et durables du paysage des voitures de sport. Depuis 1976 elle promène sa ligne à nulle autre pareille tracée par un Giorgietto Giugiaro particulièrement inspiré. La Lotus Esprit S4, puis S4s ont la charge de faire le « gros » du volume en quatre cylindres, car désormais un V8 biturbo 100% ...
  • Lotus Esprit S2 Depuis 1976, Colin Chapman a pris la balle au bond en lançant la Lotus Esprit. D’abord présentée comme une étude de style par Giorgetto Giugiaro, le succès d’estime auprès du public a incité Colin Chapman à pousser plus loin le concept. Si pour la Lotus Esprit, le dessin originel a été émoussé, il n’en demeure pas moins que l’Esprit conserve une ligne en coin à couper le souffle. Imaginez un peu, une GT plate (1,111 mètre), anguleuse et très large ...
  • Lotus Esprit S4 Depuis 1976, la Lotus Esprit ne cesse d’évoluer et de se bonifier. Toujours fidèle à son quatre cylindres maison, il est gavé de chevaux supplémentaires par un turbocompresseur depuis 1980. Présenté au salon de Genève 1994, la Lotus Esprit S4 fait de la résistance et évolue une énième fois pour tenter un baroud d’honneur avec son quatre cylindres, la version V8 devant prendre le relais et lui donner la noblesse mécanique qui lui faisait défaut jusqu’alors. Ce sont les designers ...
  • Lotus Esprit Sport 300 Lotus n’a peur de rien et veut prendre sa part du gâteau depuis les changements de règlementation aux 24 Heures du Mans et l’avènement de la catégorie Grand Tourisme (GT). La Lotus Esprit, bien qu’apparue en 1972, va venir défier Ferrari, Venturi, Porsche, McLaren, Corvette et autres rivales huppées et bien établies dans la Sarthe. Une version compétition est donc au programme, mais pas seulement pour notre plus grand plaisir ! La Lotus Esprit Sport 300 est donc l’émanation de ...
  • Lotus Esprit Turbo 1987 La Lotus Esprit serait-elle immortelle ? On peut le croire, en raison de son apparition en 1977 et de ses évolutions successives tant stylistiques que mécaniques. Le Turbo a assurément été une étape marquante pour lui donner des performances à la hauteur de son châssis. Pour 1987, c’est Peter Stevens, le designer maison, qui a été chargé de remettre au goût du jour la ligne originelle dessinée par Giorgietto Giugiaro. Plus d’arrondis, pare-chocs intégrés dans l’air du temps, poupe modernisée ...
  • Lotus Esprit Turbo Mk1 Type 82 Chez Lotus, l’idée de donner plus de puissance à sa GT phare est déjà ancienne. Mais faute de moyens, le turbocompresseur qui semble la solution idéale (envisagé dès 1978 – Projet M72), et plus réaliste qu’un V8, ne sera finalement une réalité sur la route que depuis février 1980 avec la série spéciale limitée à 100 exemplaires : la Lotus Esprit Turbo « Essex Commemoratiive Edition ». Ce n’est que l’année suivante que la Lotus Esprit Turbo Mk1 entre durablement ...
  • Lotus Europa S En 2006, alors que la future Lotus 2+2 est toujours en gestation, le constructeur anglais surprend son monde avec l’Europa S. Une appellation ressortie des anciens catalogues, tandis que la base retenue est celle de l’Opel Speedster Turbo pour garantir plus de polyvalence. Reste son design spécifique qui lui offre un nouveau visage avec ses feux biseautés et sa poupe plus rebondie. Attention, l’Europa S fait pénétrer l’Elise dans un monde plus cossu… pour Lotus ! L’honneur est sauf avec un ...
  • Lotus Europa Special Twin Cam Type 74 Partis d’un projet initialement proposé à Ford pour contrer Ferrari, c’est finalement Lotus qui va reprendre à son compte à 100% l’Europe en 1966. Un coupé sportif très radical et sans concession, inspiré techniquement de la Lotus Elan mais dont la principale différence réside dans l’emplacement en position centrale arrière du groupe motopropulseur, comme les monoplaces de Formule 1 contemporaines. Lotus a néanmoins du faire évoluer son coupé (très !) sportif pour élargir la cible des clients potentiels en lui ...
  • Lotus Excel En 1975, Colin Chapman déploie une gamme de GT 2+2 en deux modèles distincts avec la Lotus Elite, sorte de break de chasse à l’esthétique pour le moins particulière, et la Lotus Eclat son clone en coupé fastback plus heureux dans ses traits. Pour 1982 Peter Stevens reprend ses crayons pour s’attaquer à moderniser la ligne des Eclat Excel qui perd l’Eclat que de nom, car pour le reste le résultat est très réussi. La Lotus Excel à la sauce ...
  • Lotus Exige 2004 La Lotus Exige S1 avait étonné son monde mais était demeurée assez éphémère, en s’éclipsant du catalogue Lotus. Force était de constater que le moteur série K Rover perdait sa fiabilité à mesure que la puissance augmentait. Changement de cap pour 2004 avec l’adoption du bloc Toyota VVTi 1,8 litres de 192 ch, déjà étrenné dans les Celica et Corolla. Côté esthétique, l’Exige reprend les traits tracés par Steve Crijns et son équipe. Un design de berlinette de course râblée ...
  • Lotus Exige Cup 260 La Lotus Exige, tous les passionnés connaissent désormais : prenez une Lotus Elise, greffez-lui un toit en dur, un compresseur avec échangeur air/air (y’a la place pour l’échangeur pas comme sur l’Elise) et des trains roulants revus… et vous obtenez une des « micro » berlinettes les plus efficaces de la planète en tenue de route et plaisir de conduite. Avec la version Exige Cup 260, Lotus va jusqu’au bout de son concept en prenant sa version Cup de course ...
  • Martin Seven S1 TTM-GM0 Après avoir sévi depuis 1972 dans les cadres de motos, Georges Martin décide pour 1986 d’homologuer une réplique de Lotus Seven de sa conception, en s’inspirant du châssis d’une Donkervoort S8. Pas étonnant donc de retrouver la bouille inimitable de la Lotus Seven dans les traits tracés par Georges Martin. Voulue économique, mais rigide et performante, la Martin Seven S1 est motorisée par un bloc 1,6 litres Ford comme ses cousines (Caterham et Donkervoort). La Seven made in France était ...
  • Matra Bagheera En juin 1973, Matra remporte une victoire éclatante aux 24 Heures du Mans (1er Pescarolo/Larrousse et 3e Jaussaud/Jabouille). Une aubaine pour le lancement quelques mois plus tôt de la Matra Bagheera destinée à remplacer la Matra 530. Suite à l’accord de partenariat avec Simca en 1969, la Matra 530 et son moteur V4 Ford était par conséquent condamnée. Matra reste toutefois fidèle à une offre de coupés sportif accessible mais revoit très sérieusement sa copie, à commencer par le groupe ...
  • Matra Jet 6 MB 855 Née René Bonnet Djet en septembre 1962, ce coupé sport à moteur central arrière (comme les F1 !), a déjà connu quelques changements notables de patronymes. Au salon de Paris 64, Matra confirme le rachat de René Bonnet en accolant son nom, le constructeur français de voitures de sport s’appelant « Matra-Bonnet ». Deux ans plus tard, la marque devient « Matra » tout court, et la Djet perd son « D » pour s’appeler Jet. Et comme chez Renault ...
  • Matra Murena 1L6 La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté par PSA qui trouve Matra comme partenaire dans la corbeille de la mariée. Philippe Guesdon, alors PDG de Matra Automobile, convainc les dirigeants de PSA ...
  • Matra Murena 2L2 La Matra Bagherra a su rencontrer son public en surfant tant sur la mode des voitures coupés à caractère sportif, ainsi que sur les succès de Matra aux 24 Heures du Mans. Mais entre-temps, Matra s’est retiré de la compétition et planche sur des voitures de loisir, tandis que le groupe Simca-Chrysler Europe est racheté par PSA qui trouve Matra comme partenaire dans la corbeille de la mariée. Philippe Guesdon, alors PDG de Matra Automobile, convainc les dirigeants de PSA ...
  • Matra Murena 2L2 S Depuis 1980, Matra a renouvelé avec succès son coupé sport 3 places de front à moteur central arrière. Avec succès… techniquement et esthétiquement parlant car en termes de chiffres de vente, c’est l’agonie, surtout comparé au succès de sa devancière la Matra Bagherra. Pourtant des qualités, la Matra Murena n’en manque pas à commencer par son design moderne et séduisant signé Antoine Volanis, ainsi que son gros moteur 2,2 litres d’origine Chrysler qui lui permet de s’intercaler parmi des coupés ...
  • Mazda 3 MPS En mars 2006 à Genève, Mazda poursuit le développement de son offensive sportive dans son catalogue. Après la déjà réussie et convaincante Mazda 6 MPS, c’est la Mazda 3 qui reçoit la déclinaison « MPS ». Elle reprend le bouillant groupe motopropulseur de la berline avec son turbo et ses 260 ch, mais reste en revanche une traction. Uniquement disponible en 5 portes, la Mazda 3 MPS se veut discrète et n’arbore que quelques stigmates sportifs qui ne seront remarqués ...
  • Mazda 323 4WD Turbo Mazda n’entend pas passer à côté d’un engagement en championnat du monde des rallyes pour lutter face aux ténors du moment : Lancia, Ford et Toyota, pour ne citer qu’eux. Ainsi, c’est la compacte Mazda 323 qui sert de base à l’homologation. Et pour tenter de faire la course en tête il est donc peut étonnant que la Mazda 323 4WD Turbo soit dotée d’un turbocompresseur et d’une transmission intégrale. Une technique finalement peu usitée dans son segment de marché ...
  • Mazda MX-5 NB Mk2 Depuis 1989, Mazda exploite seul le marché des roadsters avec sa MX5. Avec une bouille inspirée de la Lotus Elan des années 60 son succès fût immédiat. Pour sa deuxième génération en 1998, le petit roadster nippon a évolué en douceur. Le plus visible est l’ablation des phares escamotables au profit de phares en amandes, tandis que la malle de coffre intègre un léger becquet pour améliorer la déportance. Les cotes de la voiture ont progressé sensiblement (+30 mm en ...
  • Mazda MX-5 ND 2L0 mk4 Depuis 25 ans, Mazda a pris la place laissée vacante au début des années 80 par les constructeurs anglais alors moribonds. Et quelle place ! Près d’un million d’exemplaires déjà écoulés sur trois générations. Pour 2015, Mazda attaque le 4e volet de la saga MX-5. N’attendez pas de révolution de palais car le constructeur japonais a tout repensé touche par touche et en détails. Tiens un peu comme Porsche et sa 911 qui évolue depuis 1963 par palier sans se ...
  • Mercedes-Benz 190 2.3-16 W201 Mercedes-Benz décide d’attaquer le luxe par le bas avec sa « baby-Benz ». Scandale ? Non car le marché n’attendait que la Mercedes-Benz 190 pour venir marcher sur les plates-bandes de la BMW Série 3 (E21 puis E30). Et histoire d’enfoncer le clou, et de pouvoir courir avec succès en championnat de voitures de tourisme allemand, une version sportive apparaît pour 1984 : la Mercedes 190 2.3-16 W201. Avec son kit complet carrosserie aussi efficace (Cx de 0,32) que esthétique, ...
  • Mercedes-Benz A35 AMG W177 La Mercedes-Benz Classe A a (enfin) rencontré son public avec la génération W176. Singeant la formule gagnante de l’Audi A3 et la BMW Série 1, le succès a été incontestable, notamment en France devenant le best-seller de la firme à l’étoile. Et en guise de locomotive, la A45 AMG W176 a bataillé tout en haut de la hiérarchie face à l’Audi RS3. Avec la deuxième génération, l’heure de la maturité a sonné avec son lot de nouveautés, y compris dans ...
  • Mercedes-Benz A45 AMG W176 Changement de cap chez Mercedes-Benz avec une stratégie de rajeunissement dans les plus « petits » modèles tant dans les plateformes que la clientèle visée. Si la Classe B poursuit son chemin, la Classe A opère une révolution totale. Oubliez la saga des Classe A monospaces, c’est désormais la rupture à Stuttgart. Et quoi de mieux que la Mercedes A45 AMG pour l’illustrer. Ligne compacte et ramassée, posée sur des grosses jantes de 19 pouces, la A45 AMG annonce la ...
  • Mercedes-Benz SLK 230 Kompressor R170 Dans les années 30, Peugeot et sa 202 Eclipse avait imaginé un concept de coupé-cabriolet (CC). Puis plus rien… Milieux des années 90, Mercedes-Benz, en plein développement, remet le « CC » à jour avec le sérieux qu’on lui connaît. Le Mercedes SLK 230K vient donc coiffer à son lancement cette nouvelle gamme. Pas de 6 cylindres, mais un « 4 pattes » compressé qui délivre 193 ch pour aller jouer dans la catégorie des roadsters performants. Mais surtout, une ...
  • MGA 1500 Puisque BMC a l’esprit clair une fois Austin-Healey absorbé, il est temps désormais pour ce salon de Francfort 1955 de moderniser l’offre MG. Exit les MG TF et TD, le constructeur anglais de roadsters sportifs présente la MGA 1500 qui fait confiance aux recettes maison : ligne sport, châssis sport et mécanique éprouvée issue de voitures populaires. Ajoutez à cela un prix serré, et la MGA 1500 semble parti pour un succès retentissant… Pas très performante, mais fiable et robuste avec ...
  • MGB GT GHD3 Depuis 1962, la MGB donne le « La » dans le milieu du roadster sportif et de la voiture de sport. En effet, près de 78 000 exemplaires ont déjà trouvé preneurs, prouvant ainsi le succès de la formule. Un art de la synthèse qui peut compter en outre sur une esthétique qui joue le sans faute avec une élégance folle. Néanmoins, Enever et Thornley décident de combler un trou dans la gamme et capitaliser sur la MGB. Un coupé ...
  • MGB Roadster GHN3 Après une série de roadsters sportifs et spartiate, le trio de tête de la firme MG créée par Cecil Kimber (Morris Garage) décide de révolutionner le genre du roadster anglais. Syd Enever, John Thornley et Roy Brocklehurst vont donc concevoir un roadster qui s’il s’inspire de la MGA, va innover avec une structure autoporteuse de type monocoque (fini le châssis séparé de la carrosserie) pour un meilleur confort. Le coup de crayon du à Syd Enever semble d’inspiration latine et ...
  • Mini Cooper 1.3i Après 22 années d’absence, la « mamy » Mini retrouve sa version Cooper ! La bouille reste toujours aussi craquante avec son look inchangé depuis les années 50 (!) et son micro gabarit qui tient dans les 3 mètres de longueur. Preuve que Sir Alec Issigonis, alors aux destinées techniques de la Mini était visionnaire… Rétros, toit et bandes blanches, phares additionnels et petites jantes alu Minilite de 12″ (!), la Mini Cooper 1.3i mise à fond sur sa sacrée ...
  • Mini Cooper cabriolet R56 phase 2 Depuis 2004, la Mini cabriolet s’est forgé un succès énorme qui a dépassé les prévisions les plus optimistes. En 2009, c’est avec prudence que BMW a revisité sa Mini découvrable lui offrant des cotes en hausse mais un style toujours identique. En septembre 2010, cette 2e génération de Mini moderne, connaît son facelift usuel avec des phares légèrement aplatis et des nouveaux boucliers. Sous le capot, le 1,6 litres downsizé partagé avec Peugeot gagne 2 ch et conserve des performances ...
  • Mini Cooper Mk3 R56 phase 2 122 ch Depuis 2001, la Mini s’est forgé un succès énorme qui a dépassé les prévisions les plus optimistes. En 2007, c’est avec prudence que BMW a revisité sa Mini lui offrant des cotes en hausse mais un style toujours identique. En septembre 2010, cette 2e génération de Mini moderne, connaît son facelift usuel avec des phares légèrement aplatis et des nouveaux boucliers. Sous le capot, le 1,6 litres downsizé partagé avec Peugeot gagne 2 ch et conserve des performances identiques… On ne ...
  • Mini Coupé John Cooper Works Mini n’en finit pas de décliner son renouveau ! Après la Mini Countryman le SUV, voilà le premier volet des Mini Coupé pour 2011 avant de pouvoir profiter de la Mini Roadster. Basée sur la Mini Cooper S JCW, la Mini Coupé se distingue avant tout par sa ligne qui est plus inédite qu’il n’y parait. Plus longue de 1,3 cm et plus basse de 2,6 cm, la plupart des pièces de carrosseries sont inédites. Résultat, la Mini Coupé JCW, ...
  • Mitsubishi Colt GTI 4G93 Après avoir fait confiance au turbocompresseur au plus fort de la vague GTI dans les années 80, Mitsubishi change de braquet et adopte une mécanique atmosphérique 16 soupapes à la fin des années 80. En 1991, la Colt 1.8 GTI permet à Mistubishi de recoller le peloton des GTI survoltées avec 140 ch. Côté design, le bio-design bat son plein avec ses rondeurs, optiques comprises. Sans tomber dans la mièvrerie, la Colt GTI séduit avec des boucliers enveloppant et peints ...
  • Nissan 200 SX S13 La Nissan Silvia avait tenté à plusieurs reprises de séduire les amateurs de coupés sportifs, mais sans trop de succès. Au salon de Paris 1988, Nissan a remis sa copie d’un coupé sportif 100% inédit : la Nissan 200 SX. Ligne élégante et très aérodynamique (Cx de 0,30), s’inspirant quelque peu de certains ténors européens plus prestigieux, la 200 SX vient judicieusement s’intercaler sous sa grande sœur la 300 ZX. Bien assise sur ses jantes de 15 pouces au dessin ...
  • Nissan Sunny GTI 16V 1L6 N13 Nissan Sunny GTI 16V 1L6 N13En 1986, Nissan a surpris quelque peu avec sa nouvelle Sunny (Pulsar sur certains marchés). Vouée à être présente sur tous les continents à l’instar de ses rivales nippones directes (Mitsubishi Colt, Toyota Corolla, Honda Civic), le directeur du design de la firme japonaise a donné des consignes claires avec un design plus clivant et « tranchant », c’est le moins qu’on puisse écrire… Des angles vifs et un aspect anguleux caractérisent ainsi la nouvelle Sunny N13 qui se décline ...
  • Nissan Sunny GTI 16V 1L8 N13 Depuis 1987, la Nissan Sunny GTI 16 V 1L6 N13 se charge de se mêler à la lutte chez les GTI et compactes sportives. Une gageure ?… En quelque sorte, car avec son esthétique trop passe-partout, une mécanique certes raffinée techniquement mais peu virile et une tenue de route manquant de dynamisme, la Nissan avait peu de chance de faire trembler des rivales bien établies et particulièrement affûtées. Pour 1989, le constructeur japonais décide de réagir et nous propose une ...
  • Nouvelle Mercedes-Benz CLA 35 AMG 4MATIC Shooting Brake X118 Cinquième modèle de la gamme compacte, le nouveau CLA 35 4MATIC Shooting Brake (consommation de carburant en cycle mixte de 7,5-7,4 l/100 km ; émissions de CO2en cycle mixte de 171-168 g/km)1]offre une nouvelle possibilité d’accès à l’univers Mercedes-AMG. Le véhicule cinq portes allie les contours musclés d’un coupé sportif à une fonctionnalité encore accrue grâce au toit effilé, au grand hayon, à la large ouverture de chargement arrière et à l’espace intérieur modulaire. Fort en reprises et agile, le ...
  • Opel Astra F GSI 16V Opel Astra F GSI 16V (1991)Opel a eu beau faire évoluer sa Kadett GSI (1,8 litres 115 ch, puis 2 litres 120 ch, puis 16 soupapes 150 ch), son image est souvent en deçà de ses rivales plus renommées (Golf GTI, 205 GTI, Supercinq GT Turbo). Pourtant des qualités, à commencer mécaniques, la saga Kadett n’en a pas manqué. Pour 1992, Opel profite de sa nouvelle gamme désormais baptisée Astra y compris en Europe continentale (elle s’appelait déjà Astra en Angleterre sous la marque Vauxhall) ...
  • Opel Astra GTC OPC Après une première mouture qui ne manque pas de souffle, Opel ajoute une sacrée poignée de chevaux à sa nouvelle Astra GTC OPC pour 2012… La précédente Astra GTC OPC avait donné le « la » pour Opel chez les compactes sportives. Présentée mi 2012, ce deuxième opus de l’Astra GTC OPC conserve un physique avec des gimmicks d’athlète. Mais l’Insignia et son regard élégant a su céder quelques uns de ses traits gracieux à sa petite sœur, en plus ...
  • Opel Calibra 16V Pour ce salon de Francfort 89, Opel étonne les visiteurs avec son coupé Calibra. Disponible avec un 2 litres 16 soupapes de 150 ch, le coupé Calibra vient à point nommé dans un marché des coupés qui intéressent de plus en plus les clients au détriment des GTI en berne commerciale. Son point fort est assurément son design très acéré (Cx record de 0,26 !) avec ses phares ellipsoïdaux et sa ligne élancée. Basée sur la plateforme de la berline ...
  • Opel Calibra Turbo 4×4 Depuis 1989, l’Opel Calibra séduit mais manque de caractère et brio. Opel, malgré ses efforts, peine à dorer son blason auprès du grand public. Avec l’Opel Calibra Turbo 4×4, la marque au Blitz semble avoir trouvé la bonne mesure. Conservant intacte (trop ?) la ligne originelle des Calibra plus placide et son Cx record (!), seule les jantes de 16″ permettent de faire la différence. Mais dessous, tout est nouveau avec un 2 litres turbo de 204 ch et une ...
  • Opel Corsa A GSI En 1982, Opel élargit sa gamme vers le bas avec sa Corsa. Petite et compacte, elle vient s’insérer avec succès sur un segment déjà très disputé des petites citadines polyvalentes. Mais de GTI ou version sportive, il faudra se contenter de la Corsa SR et ses maigres 70 ch. Bien pâles face aux 112 ch d’une Golf GTI ou des 110 ch de la Renault 5 Alpine Turbo. Et si en juillet 85 la SR est rebadgée GT, cela ne ...
  • Opel Corsa A GSI FL Opel Corsa A GSI FL (1990)Opel est enfin sur le segment des petites GTI depuis 1988. Il était temps !… Mais n’allez pas imaginer que la firme au Blitz ait décidé de jouer les références de la catégorie, car entre-temps les plus performantes sont équipées de mécaniques fortes de 130 ch (Peugeot 205 GTI 1,9 litres, VW Golf GTI 16S…). C’est d’ailleurs l’Opel Kadett E GSI qui cette mission d’aller batailler avec le haut du panier. Pour 1990, Opel en profite pour remettre au goût ...
  • Opel Corsa OPC Après la saga des Opel Corsa GSI (A, B et C), la petite teigne made in Rüsselsheim était quelque peu délaissée. Les coupés Tigra et Astra s’étaient arrogés toute l’attention de leur géniteur. Et puis, avec la nouvelle Corsa, c’est le retour aux performances avec les « couleurs » OPC. La recette habituelle est donc reprise : carrosserie rhabillée « sport », moteur performant et châssis raffermi. Pas de doute, avec la Corsa, Opel est de retour aux (petites) affaires ...
  • Opel Corsa OPC Nürburgring Edition Depuis 2008 la Corsa OPC avait vaillamment repris le flambeau des petites puces vitaminées de Rüsselsheim. Malgré d’indéniables qualités, la Corsa OPC peine à se faire connaître, surtout face aux ténors de la catégorie. Mais Opel et sa branche sportive OPC ont réagit avec talent pour sa version Corsa OPC Nürburgring Edition. En plus de profiter du facelift opéré pour 2011 sur la gamme Corsa, la Nürburgring Edition profite de 18 ch de plus, de trains roulants revus en détails ...
  • Opel GT 1900 Depuis le salon de Francfort 1965, les amateurs furent frappés par l’étude de style Opel « Experimental GT ». Signé par Erhard Schnell et de toute son équipe, il avait d’abord été conçu en secret sans en informer la direction générale. Cette dernière lorsqu’elle découvrit le prototype fut conquise immédiatement par le projet. Entre les bravos du public de Francfort et la satisfaction interne chez Opel, décision fut alors prise de lancer la conception d’une Opel GT en partant d’éléments ...
  • Opel Kadett B Rallye 1100 SR C’est au salon de Paris de septembre 1966 qu’Opel a dévoilé son intention de se frotter aux petites sportives qui commencent à fleurir chez les autres constructeurs automobiles. Après tout, Ford, BMC et Renault ont démontré qu’une variante sportive permet de valoriser l’image de marque de toute leur gamme et surtout de s’engager en compétition et notamment sur circuit ou en rallyes avec un certain succès (Renault 8 Gordini, Mini Cooper S et Ford Cortina Lotus). « Rallye », justement, ...
  • Opel Kadett GSI E Depuis 1984, un vent nouveau souffle à Rüsselsheim chez Opel. La nouvelle Kadett innove avec un design aérodynamique moderne. Pour 1985, la Kadett GSI vient coiffer la gamme. Conservant cette ligne taillée par Opel pour le vent (Cx de 0,30), et habillée de boucliers peints ton caisse, la Kadett GSI soigne ses angles avec la suppression des gouttières de toit, tandis que les jantes sont presque à voile plein. Moteur et châssis sont repris à la Kadett GTE. Est-ce suffisant ...
  • Opel Speedster 2.0 Turbo Opel depuis des années ne parvient pas à se forger une image à la hauteur de ses ambitions. Après un concept car Speedster dévoilé à Genève en 1999, Opel saisit l’occasion de la mettre sur nos routes après un accueil excellent du public. Version Speedster 2.2 en 2001, puis en 2003, c’est le passage au 2 litres Turbo de 200 ch. L’Opel Speedster Turbo change ainsi de dimension avec un rapport poids/puissance qui tombe à 4,65 kg/ch, un châssis amélioré ...
  • Opel Speedster 2.2 16V Profitant de l’histoire entrelacée par le passée de Lotus et de General Motors, Opel, en quête d’image, s’offre une supersportive dans sa gamme en 2001. Résultat, c’est la Lotus Elise qui sert de base à l’Opel Speedster 2.2 16V avec son châssis en alu collé. Mais face aux rondeurs de l’Elise, commercialisée depuis 1996, l’Opel s’offre un design aux traits futuristes et acérés. Légèrement plus longue, le Speedster 2.2 16V se veut également plus civilisé, mais aussi performant. Une gageure ...
  • Opel Tigra 1L4i 16V Depuis le printemps 1994, l’Opel Tigra 1L6i 16V séduit le public et profite du tonus de sa mécanique pétillante. Avec 109 ch, le coupé allemand basé sur la plateforme de l’Opel Corsa B, mais avec une longueur supérieure de 20 cm, vient apporter une alternative aux petites GTI en comptant sur sa plastique avantageuse, pour ne pas dire sexy. Et les aspects efficacités ne sont pas oubliés, puisque le Cx de 0,31 démontre que les designers de Rüsselsheim ne sont ...
  • Opel Tigra 1L6 16V Fort de son coupé Calibra qui fait tourner les têtes depuis 1989 et participe à dynamiser son image terne et vieillotte, Opel poursuit en 1993 sa stratégie « jeune » au salon de Francfort en dévoilant sa nouvelle Opel Tigra. Sacrée bouille pour ce petit coupé sportif basé sur la plateforme de la citadine Corsa B. La ligne est plongeante et aérodynamique puisque le coefficient de pénétration de l’air, certes moins performant que le coupé Calibra, est de 0,31. Un ...
  • Peugeot 106 S16 Depuis avril 1996, la petite 106 s’émancipe avec un facelift nettement plus valorisant et qualitatif. Pour sa version de pointe, le spectre de la 205 GTI désormais éteint, la 106 devient S16 avec un moteur 1,6 16 soupapes dont la puissance grimpe à 120 ch. Boucliers sport, jantes alu 14″, coloris pimpants, la Peugeot 106 S16 s’est rhabillée pour l’occasion et faire revivre la période GTI… La Peugeot 106 S16 joue des coudes et s’offre une nouvelle carrure : un 1,6 ...
  • Peugeot 106 XSI 1400 Dur de succéder à la Peugeot 205 GTI ? C’est ce que Peugeot a dû penser puisqu’elle n’est pas remplacée directement. Les 106 et 306 se chargent de joindre les deux bouts pour tenter d’éclipser progressivement la (trop ?) célèbre Peugeot 205. Pari gagnant ? Pas si sûr, car face aux autres GTI plus velues, la Peugeot 106 XSI change non seulement de patronyme (pourquoi pas « GTI » ?!…), mais change aussi de catégorie pour aller jouer dans la ...
  • Peugeot 205 GTI 1,6 litres 105 ch Depuis 1976, la Golf GTI règne avec insolence sur la catégorie éponyme qu’elle a initiée. Toutes s’y cassent les dents… Mais en 1984, Peugeot en plein renouveau avec sa 205 sort l’arme fatale : la Peugeot 205 GTI. Reprenant les recettes du succès de la Golf GTI qui s’embourgeoise dans le même temps avec sa 2e génération, Peugeot adopte un marketing agressif, tandis que la 205 GTI 1,6 peut compter tant sur les succès retentissants de la 205 Turbo 16 ...
  • Peugeot 205 GTI 1.9 130 ch Malgré le succès évident de la Peugeot 205 GTI depuis 1984, le constructeur Sochalien poursuit le développement de sa gamme et monte en puissance. En adoptant le 1,9 litres de 130 ch, la Peugeot 205 GTI sort ses griffes et tient ses rivales au respect. Look toujours craquant à peine modifié par les nouvelles jantes de 15″, la 205 GTI 1.9 améliore le chrono et se forge un sacré caractère. La panoplie de la parfaite GTI est de la partie, ...
  • Peugeot 205 GTI 1L6 115 ch Peugeot 205 GTI 1,6 litres 115 ch (1986)En 1982, la Peugeot 205 sauve le constructeur sochalien d’un déclin programmé et le remet sur les rails du succès. La Peugeot 205 GTI, forte de 105 ch, arrive tel une bombe sur le marché en 1984 et « put » la Golf hors de la première place. Les succès de la 205 Turbo 16 aidant avec un plan de communication redoutable, font de la 205 GTI 1.6 l’égérie de toute une génération. Amateurs de sport et/ou branchés, il est ...
  • Peugeot 205 Rallye Entre la 205 XS/GT et la 205 GTI (1,6 115 ch) il restait un trou dans la gamme des 205 « sportives ». C’est alors l’occasion pour Peugeot de mettre sur le marché une voiture qui pourra courir dans la catégorie des moins de 1 300 cm3 et faire la jonction entre XS et GTI. Une catégorie qui a connu une belle embellie, avec notamment la “cousine”, la Citroën AX Sport. Elles partageront d’ailleurs la même mécanique. En mars ...
  • Peugeot 205 Turbo 16 Street Version Depuis 1982, le championnat du monde des rallyes a créé la catégorie des groupes B. Beaucoup plus de liberté pour les constructeurs, avec notamment la transmission intégrale qui permet de passer beaucoup de plus de puissance au sol. Sans compter un nombre d’exemplaires finalement relativement peu élevé avec 200 unités pour une homologation en groupe B. Jean Todt a carte blanche pour mener Peugeot au titre de champion du monde des rallyes. Mais pour pouvoir courir il faut produire 200 ...
  • Peugeot 206 RC Peugeot avait finalement tranché et assumé la descendance de la Peugeot 205 GTI : la 206 S16 allait enfin lui emboîter le pas. Un pas réussi mais par trop timide face à une concurrence relevée, en particulier la Renault Clio RS et son brillant moteur de 172 ch. Alors évidemment, la Peugeot 206 S16 et ses 138 ch ne pouvait jouer dans la même cours. Pour 2003, Peugeot accepte de revoir sa copie pour compléter son offre GTI à la ...
  • Peugeot 207 RC Après une prometteuse 206 RC, Peugeot dévoile au mois d’avril 2007 la 207 RC. Avec ses roues aux quatre coins de la carrosserie qui se veut résolument compacte, sa bouche béante en guise de calandre, la Peugeot 207 RC n’en demeure pas moins discrète extérieurement semblant honteuse de son pedigree sportif. Dans les détails qui permettent de l’identifier extérieurement, on relève les jantes alu 17 pouces Pitlane, les coquilles de rétroviseurs en chrome satiné, l’aileron de toit et la double ...
  • Peugeot 208 GTI Après plusieurs GTI qui n’osaient endosser le fier patronyme (106 XSI, 106 S16, 206 S16, 206 RC, 207 RC), c’est la Peugeot 208 qui s’y risque en assumant sa filiation avec la Peugeot 205 GTI. A coup de photos communes 208 GTI & 205 GTI, Peugeot met les petits plats dans les grands, sans compter la prestigieuse victoire de Sébastien Loeb au Pikes Peak avec la 208 T16 pour donner de l’éclat et de la légitimité à la 208 GTI. ...
  • Peugeot 208 GTI 30th Après quelques années de tourmentes et même des inquiétudes nationales pour la stratégie et le futur de PSA, il semble que chez Peugeot on soit de retour aux affaires pour de bon ! Après la très réussie 308 RCZ R, c’est au tour de la Peugeot 208 GTI de passer sur le grill et faire taire les critiques émises jusqu’alors… Et cette fois-ci, la discrétion n’est plus de mise, surtout si l’on opte pour la livrée bicolore noire mat (en ...
  • Peugeot 304 Cabriolet Suivant l’évolution de la berline dont elle dérive, la Peugeot 304 Cabriolet arrive donc sur les tapis des stands des salons en avril 1970. Ce qui ne surprendra personne, toute la face avant est reprise avec les nouvelles optiques trapézoïdales et la calandre à fines lamelles horizontales. Cela vous dit quelque chose ?… Normal puisque l’équipe design de Paul Bouvot a repris la calandre de la Peugeot 504 berline pour donner plus de prestige à la gamme 304 qui se ...
  • Peugeot 306 S16 Comment sortir de la 205 GTI sans pour autant faire la politique de la chaise vide ? Peugeot y répond à l’automne 1993 avec la commercialisation de la Peugeot 306 S16 pour une montée en gamme et puissance, et la 106 XSi pour le bas. Dessinée par l’équipe de Gérard Welter, la Peugeot 306 S16 se présente sous les traits d’une grosse 205 à la ligne actualisée, aux blocs optiques étirés, et jouant sur l’élégance de son gabarit. Plus basse, ...
  • Peugeot 308 GTI Depuis l’arrêt de la Peugeot 306 S16, on était un peu en famine « GTI » chez Peugeot dans la catégorie compacte. La 307 n’aura eu le droit qu’à une Féline peu convaincante… Depuis 2007, la Peugeot 308 offre un faciès agressif, mais un caractère trop familial. Coup de tonnerre en 2010, Peugeot ressort son badge GTI ! La 308 GTI partage ainsi son 1,6 litres franco-allemand de 200 ch avec le coupé RCZ. Mais est-ce suffisant pour bouleverser la ...
  • Peugeot 308 GTI By Peugeot Sport Après une période trouble et complexe, Peugeot assume de nouveau de produire des voitures de sport performantes et passionnantes à conduire. Fini le temps du consensus mou. Il faut croire que lorsque tout va mal, la passion est la meilleure réponse… Après l’éphémère 308 RCZ R, puis la Peugeot 208 GTI by Peugeot Sport, le constructeur de Sochaux s’attaque désormais au segment des compactes sportives avec sa 308 GTI. Discrète et séduisante, avec son air de fille de bonne famille, ...
  • Peugeot 308 RCZ R Depuis la fin de la période dorée pour les amateurs de Peugeot sportives (106 S16, 306 S16, 206 RC) force est de constater que le constructeur de Sochaux avait « rentré ses griffes ». Ajoutez à cela une situation difficile pour la firme au lion pouvant laisser craindre le pire pour les voitures de sport. La Peugeot 308 RCZ était louée de tous, mais son moteur de 200 ch restait malheureusement trop timide face à des concurrentes relevées (Mégane RS, ...
  • Peugeot 309 GTI Avec une genèse mouvementée, la 309 est finalement née Peugeot en 1986. Un an plus tard, la version GTI vient coiffer la gamme 309. Pas de surprise, la Peugeot 309 GTI partage plateforme, cellule centrale et organes mécaniques avec la 205 GTI 1,9 litres. Si la Peugeot 309 n’est pas gratifiée d’un physique original et sexy, la version GTI rattrape l’ensemble avec sa tenue de sport copiée sur la « sexy » 205 GTI : jantes 15″ alu, liserés rouges ...
  • Peugeot 309 GTI16 Peugeot 309 GTI16Mal aimée la Peugeot 309 ? Force est de constater que cette intégration forcée dans une gamme Peugeot, elle qui devait être commercialisée sous le badge Talbot avec le patronyme Arizona, la Peugeot 309 peine à trouver sa place dans une gamme Peugeot dont le design est bien plus attrayant pour ne pas dire sexy depuis la Peugeot 205, la 405 et la 605. Néanmoins, la firme au lion fait le maximum depuis 1985 pour lui assurer un beau succès ...
  • Peugeot 309 GTI16 Catalysée Peugeot 309 GTI16 Catalysée (1992)Depuis 1990 la Peugeot 309 GTI s’est dédoublée d’une version de pointe à 16 soupapes et surtout s’est offert un relooking pour être à la page face à une concurrence plus moderne (Astra GSI, R19 16S, Golf 3 GTI…). Un effort louable de Peugeot, mais qui ne suffit pas faire oublier une genèse polémique et une présentation vieillotte. En variante GTI16, la Peugeot 309 singe la présentation de la GTI standard avec gros boucliers enveloppants intégrant à l’avant quatre feux ...
  • Peugeot 404 Cabriolet Injection Peugeot 404 Cabriolet Injection (1963)Depuis 1960, Peugeot se donne des airs américains avec sa berline 404 avec le traitement de sa poupe. Et, à l’instar de la Peugeot 403, le constructeur de Sochaux décline sa traditionnelle berline en variante cabriolet qu’il a présentée au salon de Paris en septembre 1961. Quoique très classique de ligne, et avec un air de déjà vu, Pininfarina duplique un thème qui a fait mouche avec la Ferrari 250 GT. Force est de reconnaître que le résultat est toujours ...
  • Peugeot 405 MI16 Peugeot poursuit son offensive « GTI » en allant même proposer une version sportive de sa berline 405. L’objectif est clair : ne pas jouer la politique de la chaise vide face aux Sierra Cosworth, R21 Turbo, 190 2.3-16 et BMW M3 E30. Partant du dessin très harmonieux et équilibré signé Pininfarina, les designers de Peugeot ont sorti la panoplie de la sportive accomplie : boucliers avant et arrière enveloppants, accueillant les phares antibrouillard à l’avant, baguettes latérales avec des ...
  • Peugeot 405 SRI Peugeot 405 SRI (1987)Peugeot depuis les années 50 fait confiance au styliste italien Pininfarina pour ses berlines. La Peugeot 405 dévoilée pour cette année 87 ne fait pas exception à la règle. Et c’est tant mieux, car le résultat est superbe pour une berline de ce niveau de gamme. Fluide et proportionnée, les originalités résident dans le pli qui ceinture toute la caisse, et les optiques arrière au dessin original. La Peugeot 405 SRI vient se loger à l’ombre de la sportive et ...
  • Peugeot 504 Coupé 1800 Alors que Peugeot dispose dans son catalogue depuis l’année précédente d’une berline classique et sérieuse dont les seules excentricités sont une face avant au regard trapézoïdale et une malle arrière pour le moins étonnant dans son décroché, tous les amateurs de belles carrosseries attendaient avec impatience la présentation en mars 1969 à Genève des dérivés coupés et cabriolets. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas été déçus. En effet, c’est un Pininfarina particulièrement inspiré qui a tracé ...
  • Peugeot 505 Turbo Injection 180 ch Alors que depuis ses début la Peugeot 505 GTI s’arroge plus de 20% des ventes des 505 essence, la 505 Turbo Injection peine à se faire une place au soleil. Il faut avouer qu’avec une puissance finalement modeste pour la catégorie (150 ch) et une propension à consommer goulument le précieux carburant, la 505 Turbo Injection était peut-être à court d’arguments. Peugeot s’est donc penché pour 1985 sur le berceau (moteur) de la 505 Turbo Injection. Au programme une puissance ...
  • Porsche 924 Carrera GT Depuis 1975, malgré un réel succès commercial, la gamme Porsche 924 peine à acquérir ses lettres de noblesses. Porsche saisit l’opportunité de la 924 Turbo pour la transformer en version groupe 3 pour les courses d’endurance et les 24 Heures du Mans. Seulement il faut commercialiser 400 exemplaires pour être éligible. Pas grave, Anatole Lapine trace un kit carrosserie aux ailes larges apte à passer des voies plus larges, et les motoristes trouvent une quarantaine de chevaux supplémentaire pour la ...
  • Porsche 944 2L5 Malgré un incontestable succès commercial de sa Porsche 924, Porsche surfe sur le succès d’estime de la Porsche 924 Carrera GT auprès du public pour monter d’un cran son coupé sportif à moteur avant. La Porsche 944 reprend ainsi le look intégral (ou presque) de la Carrera GT avec son faciès plus agressif, ses ailes larges aux découpes suggestives et ses voies élargies. La Porsche 944 2L5 est ainsi plus virile que la 924. Mais le ramage n’est pas la ...
  • Porsche 944 B 2L7 Depuis 1980, Porsche a fait taire une partie des critiques avec la 944 venant épauler par le haut la « populaire » 924. Pour 1988, Porsche retouche son modèle à grande diffusion avant tout sous le capot avec un passage de 2,5 à 2,7 litres de cylindrée et une puissance qui progresse de 5 (petits) chevaux pour atteindre 163 ch. Le look extérieur de la 944 2.7 ne change pas hormis quelques nouvelles teintes au nuancier par rapport à sa ...
  • Porsche 944 S2 Depuis 1982 Porsche décline sa 944 à l’envie avec différentes versions. La 944 S (190 ch) devait faire la jonction entre la très véloce et puissante 944 Turbo (220 ch) et la 944 2,5 litres (163 ch). Pour 1989, la gamme est retravaillée en détail et toutes les versions évoluent, sauf la Porsche 944 S qui disparaît au profit d’une nouvelle 944 S2. L’extérieur est calqué sur la variante Turbo avec son « gros » masque avant carré et plus ...
  • Porsche 944 Turbo 951 Après des participations concluante en endurance début 80 de la Porsche 924 GTP, véritable laboratoire de la Porsche 944 Turbo, à Weissach on dévoile l’offensive « Turbo » pour sa 944 en 1985. Véritablement revue intégralement, et nettement plus performante que les Porsche 944 et 944 S, la version Turbo profite d’un faciès plus carré et aérodynamique (Cx de 0,33), d’un becquet accolé au (très pratique !) hayon et un déflecteur AR. Elle se distingue non seulement par son équilibre ...
  • Porsche 944 Turbo S Depuis 1985, la Porsche 944 Turbo a posé de nouveaux jalons en matière de Grand Tourisme. Malgré des prestations dynamiques remarquables et remarquées, et une polyvalence d’usage au top, elle manque souvent d’image à l’ombre de la Porsche 911. Pas grave, Porsche poursuit son développement avec la version 944 Turbo Cup ! Limitée à 80 exemplaires en France, avec sa couleur gris métal rose et ses strippings « Turbo Cup » sur le dessus des ailes AV, la 944 Turbo ...
  • Porsche 968 Changement radical chez Porsche ! Puisque les PMA (Porsche à Moteur AV) n’enterrerons finalement pas l’incontournable Porsche 911, il reste donc à moderniser la Porsche 944 et mieux l’intégrer visuellement à la gamme contemporaine entre une 911 type 964 et une 928. Contrat rempli au-delà même des attentes des passionnés, car ses proues et poupes inspirés de la 928 GTS cachent des changements bien plus profonds et le plus gros 4 cylindres du monde qui développe 240 ch à 6 ...
  • Porsche 968 Club Sport 968 CS Malgré d’indéniables qualités, la Porsche 968 ne parvient pas à confirmer les attentes commerciales que ses concepteurs avaient fondé en elle. Il faut avouer que la BMW M3 E36, avec son six en ligne magique, et sa présentation impeccable, avait jeté un pavé dans la marre, le tout à un prix « raisonnable ». Alors Porsche joue la carte de l’esprit « Club Sport » avec la 968 CS : virer des équipements de confort pour pouvoir diminuer le prix ...
  • Renault 12 Gordini Scandale le jour G en juillet 1970 ! La Renault 8 Gordini, adulée par ses fans, passe le témoin à la Renault 12 Gordini. Plus grosse, plus lourde, mais surtout avec un passage du tout à l’arrière au tout à l’avant, la R12 part déjà avec un à-priori. Pourtant, Renault n’a pas lésiné sur les artifices de style avec teinte bleu France 418 et les bandes blanches, ainsi que l’ablation des pare-chocs ! Dépouillée et sportive, la R12 Gordini a ...
  • Renault 21 2 Litres Turbo Renault 21 2 Litres TurboOuf ! Il était temps pour Renault de remiser sa berline 18 au placard, arrivée en bout de souffle et totalement désuète sur le marché des berlines de taille moyenne. Renault a confié à Giorgietto Giugiaro le dessin de sa nouvelle berline 21 qui est lancée en mars 1986. Plus cubique, avec de larges surfaces vitrées, elle s’inscrit dans une certaine modernité et rencontre immédiatement un franc succès auprès du public. Uniquement disponible en tricorps, un choix qui peut surprendre ...
  • Renault 21 2 Litres Turbo Phase 2 Depuis 1987, la Renault 21 2 litres Turbo sème la terreur chez les berlines de sport. Il n’y a que les Ford Sierra RS Cosworth et Mercedes-Benz 190 2L3-16 pour faire la course en tête. Peugeot et sa 405 MI16 ne font pas le poids côté moteur, tandis que les autres berlines de sport sont soit moins rigoureuses (Opel), soit moins performantes (Citroën BX GTI & GTI 16 soupapes) soit moins sportives dans leur définition (Alfa Romeo 75, BMW 325i ...
  • Renault 21 2 Litres Turbo Quadra Renault 21 2 Litres Turbo QuadraDepuis 1987, la Renault 21 2 litres Turbo joue les carnassiers parmi les berlines sportives. Hormis la Ford Sierra RS Cosworth qui rend coup pour coup, les Mercedes 190 2.3-16 et BMW M3 E30 sont bousculées. Leur prestige reste intact certes, mais la 21 2 litres Turbo offre les mêmes performances pour bien moins cher. A l’automne 1989, Renault vient apporter une réponse aux rares critiques formulées à l’égard de sa berline de sport : la motricité. Renault équipe donc ...
  • Renault 21 RX Passer derrière une Renault 18 à bout de souffle après une carrière trop longue n’est pas difficile ? Oui et non, car la Régie Renault n’est pas en bonne posture et perd beaucoup d’argent en plus d’une image catastrophique sur la fiabilité et la qualité. La nouvelle Renault 21 doit donc être un succès tant commercial que financièrement. C’est donc lors du salon de Genève que la Renault 21 est dévoilée en mars 1986. Une plastique assez passe-partout mais aérodynamique ...
  • Renault 5 Alpine La Renault 5 du se contenter de la LS comme version sportive… Un peu court pour emballer les foules ! Mais Renault a travaillé sur la Renault 5 Alpine. Et dire qu’ils ont soigné la présentation sportive est un euphémisme : bouclier AV plastique avec longues portées, jantes tôles à déport comme sur les R12 Gordini, liserés rouges avec inscriptions « A5 » pour « 5 Alpine ». Avec 93 ch et 850 kilos, la petite teigne de Billancourt sera-t-elle ...
  • Renault 8 Gordini 1300 R1135 Renault a jeté un pavé dans la mare avec sa Renault 8 Gordini. Les modifications alors apportées par Amédée Gordini ont transfiguré la petite berline populaire en reine des rallyes et nouvelle égérie des jeunes conducteurs sportifs pas nécessairement fortunés. Malgré des qualités étonnantes, il restait une marge de progression que Renault a souhaité apporter. Gordini s’est remis sur l’établit pour augmenter cylindrée et puissance, tandis que pour l’occasion, Renault adopte une boîte à 5 rapports et quatre freins à ...
  • Renault 9 Turbo En 1984, un an après la Renault 11 Turbo, la Renault 9 et son design aussi cubique que consensuel a enfin le droit à sa variante Turbo ! La recette est identique à celle de la Renault 11 Turbo, et pour cause puisque la base est commune. La Renault 9 Turbo enfile sa tenue de sport avec boucliers (avec longues portées AV), liserés rouges et jantes alu de 14″. Sous le capot, le 1,4 litres est soufflé par un turbo… Physique ...
  • Renault Clio 16S Renault Clio 16S (1991)Depuis mai 1990, la Renault Clio apporte une sacrée dose de modernité et fait rapidement oublier la Renault Supercinq. Elle inaugure des dimensions à la hausse qui fera date chez les petites citadines avec +5 cm en longueur et +6 cm en largeur. D’ailleurs, elle est élue en novembre voiture de l’année. Pour 1991, la Renault Supercinq GT Turbo a une descendance. Mais cette fois-ci, Renault fait un virage à 360° et délaisse le turbocompresseur pour une mécanique aspirée naturellement ...
  • Renault Clio 16V Renault Clio 16V (1994)En 1991 Renault avait réussi à prendre le pouvoir chez les GTI avec la Renault Clio 16S. Héritant du quatre cylindres 16 soupapes de la Renault 19 16S, il semblait particulièrement l’aise sous le capot de la petite Clio. Mais dès l’année suivante, patatras…, le catalyseur est imposé. Comme pour beaucoup de moteurs multisoupapes non prévus au départ pour cet accessoire, il perd de sa superbe. Pour mars 1994, Renault revoit sa gamme Clio en rebattant (subtilement) les cartes. La ...
  • Renault Clio 2 RS Phase 2 172 ch C2RS Renault Clio 2 RS Phase 2 (2001)Après une Clio RS commercialisée depuis 1999, louée pour son caractère, mais qui était affublée d’un look peu gracieux et d’une finition catastrophique, Renault opère un face-lift en 2001. La Clio 2  RS phase 2 (C2RS) se distingue surtout par son nouveau regard. La Clio fronce les sourcils et devient plus sérieuse. De nombreux détails de style ont été revus pour rendre la Clio plus cossue et qualitative. Quoique désormais assez discrète, la Clio RS phase 2 se permet tout ...
  • Renault Clio 2 RS Ragnotti Renault Clio 2 RS Ragnotti (2002)En 2002, Renault Sport poursuit le développement de sa gamme Clio RS. Appelée Clio RS Ragnotti comme le célèbre pilote de Rallye français attaché à la marque au losange, la Clio RS se radicalise avec près de 80 kilos gagnés sur l’autel de l’efficacité, des équipements de confort et sécurité en moins et un châssis plus ferme signalé par les très belles jantes Speedline Turini de 16″. Parée du bleu Mondial, la Clio RS Ragnotti se dote en prime d’une ...
  • Renault Clio 2 RS Trophy C2RS Trophy Depuis 1999, la Renault Clio RS s’est érigée en GTI référence de la catégorie. Et ce succès, elle le doit certainement à la réactivité de Renault Sport qui n’hésite pas à la faire évoluer par petites touches et décliner différentes séries spéciales. Après le gain de +10 ch sur la Clio RS 2004, Renault Sport commercialise uniquement pour l’Angleterre et la Suisse (sic !) la Clio RS Trophy ! Exclusivement toute de rouge vêtue avec ses marquages spécifiques « Trophy ...
  • Renault Clio 3 RS Plus grosse, plus cossue, la nouvelle Renault Clio 3 se veut plus pratique et plus habitable. En 2006, Renault Sport dévoile la nouvelle Clio 3 RS. Ailes renflées, boucliers proéminents, prises d’air, la Clio RS adopte une tenue résolument sportive dans la veine des Clio 16S. Bien campée sur ses grosses roues de 17″, la Clio RS est en outre dotée d’un extracteur d’air qui génère de l’appui et dispense d’appendices disgracieux. Reste à composer avec un poids en hausse… Plus ...
  • Renault Clio 3 RS F1 Team R27 Plus grosse, plus cossue, la nouvelle Renault Clio 3 se veut plus pratique et plus habitable. En 2006, Renault Sport dévoile la nouvelle Clio 3 RS. Ailes renflées, boucliers proéminents, prises d’air, la Clio RS adopte une tenue résolument sportive dans la veine des Clio 16S. Bien campée sur ses grosses roues de 17″, la Clio RS est en outre dotée d’un extracteur d’air qui génère de l’appui et dispense d’appendices disgracieux. Reste à composer avec un poids en hausse… ...
  • Renault Clio 3 RS Phase 2 En 2006, la Clio RS nouvelle génération donnait un sentiment mitigé. Elle optait pour un look résolument sportif (ailes larges, voies larges…) inspiré de la Clio 16S et Clio Williams, tandis qu’elle conservait le 2 litres atmosphérique à calage variable. Seulement dans le même temps, elle prenait une centaine de kilos supplémentaires ce qui dégradait le rapport poids/puissance. En 2009, Renault opère un face-lift sur sa Clio RS lui offrant une nouvelle face AV et quelques évolutions moteur pour plus ...
  • Renault Clio 3 RS World Series by Renault WSR Depuis 2006 la Renault Clio 3 RS a pris le leadership de son segment. Mais elle est critiquée pour son poids élevé allié à une mécanique atmo pointue. Renault Sport n’est pas sourd aux critiques et n’hésite pas pour 2008 à nous refaire le coup de la Clio RS Team : châssis Cup et équipement dépouillé. Extérieurement, la Clio RS WSR est reconnaissable à ses jantes 17″ noires vernies, sa teinte blanche, ses rétros noirs et ses strippings WSR. Et ...
  • Renault Clio 4 RS 200 EDC Pour 2013, Renault Sport bouscule nos habitudes avec sa Clio 4 RS. Baptisée Clio RS 200 EDC, la petite teigne de Billancourt semble s’embourgeoiser ou tout du moins cacher ses gènes sportifs. Uniquement disponible en carrosserie 5 portes (!), même si les portes arrière semblent se fondre dans la carrosserie comme l’avait inauguré l’Alfa Romeo 156, la Clio 4 RS arbore un faciès pour le moins agressif. Bien assise sur des jantes de 17 pouces (18 en option), elle se ...
  • Renault Clio 4 RS Trophy Depuis 2013, les fans de Renault sportives restent quelque peu sur leur faim avec la Clio 4 RS. Véritable voiture caméléon, on regrette avant tout une définition trop consensuelle d’une part, la carrosserie 5 portes imposée tout comme la boîte à double embrayage EDC qui n’est pas exempte de reproches sur piste. Renault n’étant pas totalement sourd aux critiques, et surtout avait déjà défini un plan de développement comme sur les précédentes générations de Clio RS, nous délivre donc une ...
  • Renault Clio RS Renault Clio 2 RS (1999)Avec son Spider, Renault inaugurait son label Renault Sport pour les versions « routières » à tendance très sportives. Voitures à vivre mais pas seulement, car la firme au losange souhaite produire des voitures qui vivent ! Pour 1999, Renault Sport s’est penché sur la deuxième génération de Renault Clio en lui apposant sa prestigieuse griffe « RS ». La Renault Clio RS ne ménage pas sa peine et ses multiples modifications sont mêmes visibles par un look de GTI ...
  • Renault Clio S Renault Clio S (1993)Depuis 1990, la Renault Clio est venue remplacer la Supercinq avec beaucoup plus d’emphase. Plus cossue, mieux finie, elle se décline en véritable gamme tout en étant coiffée par la Clio 16S de 140 ch. Pour 1993, la Williams vient apporter encore plus, mais Renault a également pensé aux amateurs moins fortunés avec la Clio S. Au programme une présentation pimpante avec les jantes tôles de 14’’ de la Clios 16S peintes en blanc, un liséré vert avec monogrammes « ...
  • Renault Clio Williams Renault Clio Williams (1993)Avec les Clio 16S et 19 16S, Renault fermait l’épisode « turbo » qu’il avait même finit par imposer en Formule 1, en revenant aux joies de la mécanique « naturellement » aspirée. Mais dur de trouver du couple à bas régime ! Ayant noté le reproche pour sa Clio 16S, et profitant d’un besoin d’homologation en Rallye, Renault fait grimper le 1,8 litres à 2 litres, opte pour le train AV plus large de la R19 16S et offre ...
  • Renault Megane 2 RS R26 F1 Team Après quelques errements en 2004, la Mégane 2 RS a vite maintenu la concurrence sous l’étouffoir. Son arme secrète ? Une polyvalence et homogénéité de tous les instants. En 2006, Renault Sport met la barre un cran plus haut avec la Renault Mégane RS F1 Team R26 : châssis cup et différentiel à glissement limité de série. Et pour la reconnaître, Renault Sport lui colle un stripping à damiers voyant, une teinte jaune sirius pour ceux qui ne sont pas ...
  • Renault Megane 3 RS Depuis 2004, la Mégane RS donne le ton de la catégorie des compactes sportives. En 2009, le style s’aiguise, et Renault Sport peaufine sa copie pour conserver sa couronne. Une obligation, car la concurrence est là et ne fait pas de quartier, à l’instar de la Focus RS et ses 305 ch. Mais tous les domaines progressent permettant à la Renault Mégane 3 RS de conserver son homogénéité hors pair et un plaisir de conduite omniprésent… Pour rester la référence, la Mégane ...
  • Renault Mégane 3 RS FL Depuis 2004, la Mégane RS se décline à l’envie et truste la tête des compactes sportives en matière d’efficacité sportive. Pas la plus puissante, pas la plus légère, pas la plus technologique, mais elle reste une redoutable sprinteuse sur piste avec à la clé un record sur le mythique Nürburgring dans la catégorie tractions. Passée à 265 ch il y a plusieurs mois déjà dès la version de base, la Mégane 3 RS profite d’un nouveau visage avec une nouvelle ...
  • Renault Megane 3 RS Trophy 265 Depuis 2009, la Mégane 3 RS suit les traces de son aînée en cumulant les récompenses et enregistrants des résultats commerciaux sigificatifs avec déjà 10 000 clients dans 40 pays depuis 2010 ! Mais Renault Sport ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et concocte une série limitée à 500 exemplaires dénommée Mégane RS Trophy. Au programme une présentation spécifique, une puissance majorée de +15 ch, le châssis cup et surtout un fantastique temps au Nürburgring au mains du ...
  • Renault Mégane 3 RS trophy 275 Depuis la Renault Mégane 2 RS, la compacte sportive de Billancourt fait la course en tête parmi ses concurrentes. Jamais la plus puissante, jamais la plus performante, elle met en revanche toujours tout le monde d’accord avec son toucher de route et son efficacité circuit. C’est justement dans ce cadre, sur la célèbre boucle nord du Nürbürgring que la Mégane 3 RS doit défendre son titre, Seat ayant décidé de lui contester avec succès en jetant sa Leon Cupra 280 ...
  • Renault Megane 3 RS Trophy-R La Renault Megane 2 RS avait terminé sa carrière en beauté avec la R26-R. Radicale, intransigeante et dédiée au pilotage. Pour la Megane 3 RS, Renault remet le couvert avec la Megane 3 RS Trophy-R. Et comme toujours la mise au point est finalisée sur le Nürburgring avec un chronomètre d’anthologie de 7’54’’36 avec Laurent Hurgon dans le baquet. La Renault Megane 3 RS Trophy-R se pare de couleurs vives avec des strippings voyants. Les jantes Turini 19 pouces de ...
  • Renault Megane 4 RS Cup Pour son troisième chapitre, la Renault Megane 4 RS joue les caméléons et la possibilité d’être configurée à la carte. Un art du compromis que Renault semble avoir voulu jouer au plus fin quitte à frustrer les amateurs de sportives pures et dures ? La version « Sport » joue les polyvalentes ultra efficaces mais policée. Renault Sport a néanmoins prévu dès le lancement commercial de la Megane 4 RS une version « Cup » avec des trains roulants plus ...
  • Renault Megane 4 RS Sport Depuis la première Megane 2 RS en 2003, Renault tutoie les sommets d’une catégorie où l’on se rend coup pour coup. Mais à chaque reprise, c’est la Megane RS qui a imprimé son rythme et sa marque : jamais la plus puissante, jamais la plus radicale (encore que la R26.R…), et toujours aussi polyvalente. Et plus que les autres encore, sa force première est de rendre exploitable de la meilleure des manières son talent sur circuit avec des temps au ...
  • Renault Mégane Cabriolet 2L 16V Un an après la Mégane Coupé 16V, Renault poursuit de décliner son offensive Mégane avec une cinquième variante : le cabriolet. Et comme Renault ne compte pas passer à côté des cabriolets sportifs, la Mégane Cabriolet se dote également du moteur 2 litres 16 soupapes de 150 ch. Si le cabriolet semble se baser sur le coupé, il recèle quelques petites spécificités comme un porte-à-faux AR 10 cm plus long pour permettre de greffer la capote affleurant à la carrosserie ...
  • Renault Megane R26R Après 20 000 exemplaires produits, la Megane RS arrive en fin de carrière. En 2006, la Megane RS F1 Team R26 avait relevé la barre d’un cran pour rester en tête. Mais chez Renault Sport, la passion est tenace, tout autant que le goût du défi. En 2008, Renault commercialise une Megane R26R limitée à 450 exemplaires. Allégée, elle se pare d’attributs guerriers (strippings, capot carbone, jantes noires ou rouge…) et peut même être équipée de pneus semi-slicks en option. ...
  • Renault Spider Pas de réveil tonitruant d’Alpine, mais en revanche un projet interne chez Renault qui va étonner tout le monde en 1995 : le Renault Spider. Véritable concentré de plaisir, le Spider Renault est intégralement conçu pour la performance et le sport. Patrick Le Quément aux crayons pour une bouille craquante s’inspirant pour la proue d’un proto du Mans des années 60, Fior Concept à Nogaro pour la mise au point et une structure alu pour rester sous la tonne. Mais ...
  • Renault Supercinq GT Turbo En septembre 1984, Renault remplace sa R5 par la Supercinq. Marcello Gandini aux crayons dont la lourde tâche était de renouveler sans choquer. Dans la foulée la Supercinq Coupe est présentée. Il faut attendre une année de plus pour profiter de la Supercinq GT Turbo qui vient remplacer la R5 Alpine Turbo. La recette reste la même avec un moteur rustique « soufflé » par le turbo, tandis que la Supercinq se pare d’atours sportifs : boucliers, bas de caisse ...
  • Renault Supercinq GT Turbo Phase 2 Pour juillet 1987, la Renault Supercinq GT Turbo profite du facelift bienvenu sur toute la gamme Supercinq. Fini les boucliers granuleux ! Désormais, tous les boucliers et baguettes sont en plastique lisses peints ton caisse. La présentation extérieure est plus qualitative, tandis que les jantes de 13 pouces sont plus agréables à l’œil. Sous le capot, 5 ch de plus seulement, mais la R5 GT Turbo phase 2 reste toujours de la dynamite !… Plus soignée, la Supercinq GT Turbo phase 2 ...
  • Renault Twingo RS Présentée sous forme de showcar en 2006 au Salon de Paris, c’est finalement en septembre 2008 que Renault commercialise la Twingo RS. Prenant pour base la Twingo GT, la version RS y ajoute une plastique plus sportive et agressive en reprenant les recettes des GTI des années 80 : bouclier avant à larges entrées d’air en intégrant les antibrouillards, élargisseurs d’ailes apposés sur la carrosserie, bas de caisse, becquet de toit, jantes alu 16 pouces et sortie d’échappement chromée. Le ...
  • Saab 900 S Cabriolet Depuis 1986, Saab a « découpé » sa version 900 2 portes avec beaucoup de réussite. D’ailleurs, dans les premières années de production, Saab annonçait alors douze mois de délais de livraison. En plus de la version Turbo 16S de 185 ch, Saab proposait en entrée de gamme une version atmosphérique « i16 » trop placide pour convaincre. Il faut dire que le poids par rapport au coupé dont le cabriolet dérive a pris près de 100 kilos de plus… ...
  • Seat Ibiza Cupra 2009 6J Seat joue la carte du sport, de « l’auto emocion » comme dit la pub, au sein du groupe VAG. Toutefois, on ne s’improvise pas sportive de l’année, d’autant moins la stratégie de partage des plateformes, moteurs et techniques à outrance ne profite pas toujours à l’émotion. Pour son Ibiza Cupra version 2009, Seat a pu piocher des techniques raffinées : moteur downsizé 1,4 litres à double suralimentation (repris à la Golf GT), boîte DSG7 et autobloquant XDS comme sur ...
  • Seat Ibiza FR 150 6J Depuis la 2e génération d’Ibiza avec les GTI et GTI Cupra, Seat a garanti deux versions sportives dans sa gamme. Pour 2009, avec sa génération Ibiza présentée en 2008, deux versions sont toujours au programme : une Cupra forte de 180 ch, et une FR qui est amputée de 30 ch. Pas beaucoup moins performante, et dotée de la même technique raffinée et intéressante, l’Ibiza FR pour 17% moins chère, est finalement plus cohérente dans son offre : moins sport ...
  • Seat Leon SC Cupra Pack Performance Chez Seat, la Leon Cupra se charge de cloner la Golf GTI avec un caractère plus latin. Jusqu’à présent, la compacte ibérique avait réussi sa mission, même si les défauts de la Golf GTI avaient été également repris. Pour 2014, Seat change de ton et va plus loin. La Leon revient à une ligne plus classique, la précédente génération lui étant souvent reprochée une ligne trop typée monospace. Là on sent des tics de Golf et d’A3, avec des feux ...
  • Simca 1000 Rallye Avec le retrait de la R8 Gordini, Simca décide de doter sa petite 1000 d’une version Rallye en 1970. Une aubaine pour la marque populaire qui dynamise une Simca 1000 présente depuis… 1961 ! Basée sur la version économique, la Simca 1000 Rallye conserve son allure cubique, et a enfilé son jogging : capot AV noir mat, double bande avec un logo « SIMCA » stylisé, rétro obus et « gazelle » stylisée symbole du Challenge SRT. Va y avoir ...
  • Simca 1000 Rallye 1 En 1970, Simca dynamise sa gamme populaire avec la commercialisation de la Simca 1000 Rallye. Une heureuse initiative, mais encore trop timide côté prestations. Pour 1972, Simca tient compte des remarques et des attentes des passionnés avec la Simca 1000 Rallye 1. Le moteur est le 1,3 litres qui est désormais plus puissant et plus souple, tandis que le châssis est revu pour plus d’efficacité. Le sport prend le pas sur l’économie, tandis que la Simca 1000 Rallye 1 conserve ...
  • smart forfour Brabus Chez smart, les sportives de la gamme sont réalisées par Brabus, le préparateur allemand spécialisé sur Mercedes-Benz. En 2004, surprise, smart dévoile sa nouvelle Forfour, qui doit offrir des volumes additionnels sur le segment très disputé des petites voitures. Brabus se penche sur cette nouvelle venue qui partage sa plateforme et ses moteurs avec la Mitsubishi Colt. Résultat, la Forfour se pare de la panoplie complète Brabus (boucliers, bas de caisse, échappement, jantes 17″…) et fronce les sourcils. Avec 177 ...
  • Suzuki Swift Sport Chez Suzuki, la Swift a connu son lot de GTI et variantes sportives au fil des générations. Turbo ou atmosphérique, c’est ce dernier choix qui a été retenu pour la Swift Sport cru 2005 au Japon. Nous devrons attendre 2 années de plus avant d’en profiter en Europe. Et notre attente n’aura pas été vaine ! Avec sa bouille craquante et rondouillarde, la Swift Sport posée sur des jantes de 17″ se dote d’un 1,6 litres 16 soupapes de 125 ...
  • Suzuki Swift Sport Mk3 Dévoilée à Francfort en septembre 2017, c’est l’année suivante que l’on peut prendre pleinement possession de la Suzuki Swift Sport Mk3. Après deux versions de Swift Sport qui ont fait le bonheur des passionnés de petites GTI en raison d’un caractère et d’une efficacité proche des reines des GTI des années 80 (la Peugeot 205 GTI 1,9 litres en tête), Suzuki revoit intégralement sa copie en partant d’une page blanche. Plutôt haute sur pattes et courte, la nouvelle Swift Sport ...
  • Toyota Celica 1L8 ST T20 Avec sa Celica 1L8 ST T20, Toyota offre un coupé bon marché d’entrée de gamme comme disent les gens des services marketing. Ainsi, avec le 1,8 litres de 115 ch, soit 60 ch de moins que la Celica 2.0 GT, la Toyota Celica 1.8 ST est loin d’être une sportive au rabais. Pour un prix contenu, l’acheteur peut déjà profiter de son design plus propice à plaire au plus grand nombre, avec une petite excentricité au niveau des optiques avant. ...
  • Toyota Celica 2.0 GT T20 Aussitôt le titre mondial remporté en Rallyes à la fin de la saison 1993, Toyota présente sa 6e génération de Celica baptisée T20. Fini l’ère du biodesign particulier et clivant de sa devancière, la nouvelle Toyota Celica T20 arbore des traits plus consensuels, équilibrés, dont l’originalité se situe avant tout dans ses deux doubles optiques rondes avant. D’ailleurs, d’assez loin on sent une inspiration puisé dans la berlinette Alpine ? Pas sûr car c’est le studio californien de Toyota qui est ...
  • Toyota Celica Mk4 2L0 GT ST162 Toyota Celica Mk4 2L0 GT ST162Au salon de Francfort 85, Toyota nous réserve une surprise avec sa nouvelle Celica Mk4 génération ST160. Une véritable nouveauté qui marque un tournant et donne le tempo de la stratégie moderne de Toyota sur le marché de la voiture de sport : passage à la traction, moteur raffiné techniquement, et un design qui tranche par une fluidité et harmonie bien en phase avec cette révolution de palais. Pour ceux qui pensaient que les voitures japonaises n’étaient que des autos ...
  • Toyota MR S Depuis 1985, Toyota poursuit sa tactique du petit coupé à moteur central arrière. Après une longue période d’abstinence, le constructeur japonais a intégralement revu sa copie pour ce 3e millénaire. La Toyota MR 3e génération se présente désormais sous les traits d’un petit roadster (3,9 mètres de long) toujours à moteur central arrière. Voies larges et roues rejetées aux quatre coins, la Toyota MR S peut même se parer d’un hard-top en option pour un usage hivernal. Son design semble ...
  • Toyota Yaris GRMN Toyota semble vouloir sortir de sa léthargie sportive. Certes, le coupé GT86 avait donné les premiers signes de la sortie de la chrysalide, mais il faut avouer que la dernière Yaris TS de 2007 avait laissé des traces d’amertumes chez les amateurs de GTI. D’autant plus que Toyota semblait alors bouder la notion de plaisir de conduite et de voiture de sport. Mais depuis, tout a changé ! Retour en WRC avec la Yaris éponyme aux mains des pilotes de ...
  • Volkswagen Corrado G60 VW Corrado G60Gros phares rectangulaires, ligne ramassée et ceinture de caisse remontant vers le haut, le coupé Corrado arrive à point nommé au salon de Paris 1988 pour remplacer le vieillissant Volkswagen Scirocco. Une aubaine pour les amateurs de coupés européens qui sont en mal de choix sur le marché des coupés issus de la série. Outre un aileron AR mobile, c’est sous le capot que le Volkswagen Corrado G60 justifie son patronyme : un compresseur G qui permet au 1,8 litres ...
  • Volkswagen Golf 1 GTI 1600 VW Golf 1 GTI 1600 (1975)Volkswagen ajoute à son catalogue en 1974 la Golf et son design « cubique » signé Giorgetto Giugiaro. Mais le démarrage, notamment en France est laborieux. C’est sans compter sur une équipe passionnée à Wolfsburg qui va travailler en perruque sur une Golf « sport ». Résultat, en décembre 1975, Volkswagen dévoile après avoir validé en interne la Golf GTI. Au menu, un moteur Audi injection développant 110 ch, un châssis soigné et des performances dans le coup. Les GTI ...
  • Volkswagen Golf 1 GTI 1800 Depuis 1976 la Golf GTI fait une razzia chez les sportives compactes et a même imposé son label GTI comme nouvelle catégorie. A l’écoute des critiques, Volkswagen consent à faire évoluer son best-seller par petites touches. En juillet 1982, afin d’apporter plus de confort dans la conduite, ce sont les débuts du 1 781 cm3 dans la Golf GTI. Extérieurement, la Golf 1 GTI 1800 ne change guère, hormis les gros feux rectangulaires AR. Nouveauté pour les conducteurs français, la ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI Si depuis 1975 la Golf GTI s’était taillé la part du lion, depuis le début des années 80, la concurrence l’a rattrapé et même dépassé parfois. Et le passage au 1,8 litres ne changeait pas la donne. En 1984, la Golf 2 GTI vient apporter une première réponse de Volkswagen pour ses rivales (205 GTI, Supercinq GT Turbo, Kadett GSI). La tendance est à l’amélioration du confort par des cotes en hausse qui profitent à l’habitabilité. La Golf GTI reste ...
  • Volkswagen Golf 2 GTI 16S Volkswagen Golf 2 GTI 16S (1985) KRC’est Volkswagen France qui avait grillé la politesse à la maison mère de Wolfsburg avec sa Golf GTI 16 Oettinger. Mais l’usine ne comptait pas rester impassible et pour le deuxième volet de la Golf commercialisée depuis 1983 et 1984 en variante GTI, il aura fallu attendre 1985 pour (enfin) profiter d’une version 16 soupapes de la Golf 2 GTI. Une longue attente enfin récompensée puisque c’est au salon de Francfort de 1983 qu’un coupé Scirocco avait présenté une étude ...
  • Volkswagen Golf 3 GTI Pour 1991, Volkswagen entame son 3e opus de sa saga Golf. Et comme d’habitude, la Golf GTI est toujours au programme. Mais entre un poids en hausse et une performance qui stagne, la Golf 3 GTI semble plus compter sur son design solide et robuste ainsi que sur sa réputation que sur ses performances pures. La Golf GTI serait-elle en perdition ?! Une fois au volant, le doute peut être levé, n’est pas Golf GTI qui veut… Moins sportive, mais toujours ...
  • Volkswagen Golf 4 GTI La VW Golf 3 GTI a fini en beauté avec une version 16V de 150 ch très sportive, et une VR6 efficace et très performante. Pour 1998, Volkswagen entame le quatrième chapitre de sa saga à succès. La Volkswagen Golf 4 GTI est donc au programme avec une nouvelle fois des solutions techniques différentes. Côté design, impossible de ne pas l’identifier comme une Golf. Le thème de la compacte made in Wolfsburg a été décliné avec beaucoup de justesse. Comme ...
  • Volkswagen Golf 5 GTI Après une Golf 4 GTI peu convaincante, Volkswagen revoit sa copie avec un certain talent pour 2004. La Volkswagen Golf 5 GTI ne révolutionne pas le genre esthétique de la Golf GTI, le constructeur de Wolfsburg ne prenant jamais aucun risque avec sa compacte star, à l’instar de Porsche avec les évolutions de la Porsche 911. Avec Murat Günak aux crayons, la Volkswagen Golf 5 GTI se distingue de ses sœurs plus placides par une calandre noire en nid d’abeille ...
  • Volkswagen Golf 5 GTI Edition 30 Depuis 2004, Vokswagen a eu la bonne idée de remettre sa Golf 5 GTI au goût du jour en conjuguant l’art et la manière. Tellement bien que ses fans et amateurs de GTI et compactes sportives en voulait plus. Pas de panique, Volkswagen a pensé la même chose en célébrant les 30 ans de la Golf GTI comme il se doit avec une version spécifique « Edition 30 ». Plus qu’une simple présentation de style sous la forme d’une série ...
  • Volkswagen Golf 6 GTI Depuis 1976 la Golf rythme la catégorie GTI. Mais depuis plusieurs générations, la Golf GTI ne donne plus le ton chez les GTI « de pointe », mais distille toujours un incroyable plaisir de conduite avec une polyvalence non feinte. C’est d’ailleurs ce qui avait fait le succès de la première Golf GTI 1600 de 1976. La Golf 6 GTI peut compter sur son 2 litres TFSI au punch toujours étonnant et des performances flatteuses. Reste que ses aides à ...
  • Volkswagen Golf 6 R Avec sa Golf 6, VW délaisse le 6 cylindres de la Golf 5 R32, pour le 2 litres TFSI toujours en grande forme ! Rabaissée, compacte et râblée, posée sur des jantes de 18″ multibranches la Golf R n’en manque pas justement, même si elle table sur la discrétion côté look comme sa sœur la Golf 6 GTI. Si, comme sur les R32 la transmission 4Motion est toujours de la partie, les performances font encore un bond en avant avec ...
  • Volkswagen Golf 7 GTI Chez Volkswagen, la Golf est indissociable du genre GTI. Si dans le passé on avait craint la disparition programmée des Golf GTI, il n’en fut rien et c’est désormais la 7e génération qui écume les rubans bleus de l’hexagone et d’ailleurs. Pas de révolution de palais cependant chez Volkswagen puisque la Golf 7 GTI est immédiatement identifiable comme telle. A croire que chez VAG, le duo Volkswagen et Audi est sclérosé dans leurs coups de crayons et passent leur temps ...
  • Volkswagen Golf 7 GTI Performance Chez Volkswagen, la Golf est indissociable du genre GTI. Si dans le passé on avait craint la disparition programmée des Golf GTI, il n’en fut rien et c’est désormais la 7e génération qui écume les rubans bleus de l’hexagone et d’ailleurs. Pas de révolution de palais cependant chez Volkswagen puisque la Golf 7 GTI est immédiatement identifiable comme telle. A croire que chez VAG, le duo Volkswagen et Audi est sclérosé dans leurs coups de crayons et passent leur temps ...
  • Volkswagen Polo 5 GTI En 2010, Volkswagen renouvelle sa Polo et reçoit même le titre envié de Voiture de l’Année ! Singeant toujours plus sa grande sœur, la Polo joue les « mini-Golf » et le fait avec talent par ses lignes tendues et son allure ramassée. La variante GTI revient sur le devant de la scène avec une perle sous le capot, déjà vue chez la cousine Seat Ibiza Cupra : un 1,4 litres à double suralimentation pour garantir un punch à tous ...
  • Volkswagen Polo 5 GTI 6C1 Certains liftings sont plus profonds qu’il n’y paraît. C’est le cas en 2015 pour la nouvelle Volkswagen Polo GTI. Car extérieurement, hormis les amateurs du genre qui auront remarqué le dessin des nouvelles jantes alu de 17 pouces, les optiques légèrement réactualisées, le bouclier avant et ses ouvertures style « Seat » et surtout le liseré rouge de bas de calandre qui se prolonge à l’intérieur même du bloc optique. La Polo 5 GTI Phase 2 semble vouloir reprendre beaucoup ...
  • Volkswagen Polo G40 Coupé Type 3 Volkswagen Polo G40 Coupé Type 3Depuis 1985, la fourmi s’est fâchée ! Volkswagen avait alors doté d’un compresseur G40 sa petite Polo GT Coupé type 2. D’abord commercialisée sous la forme de séries limitées la Polo G40 va intégrer la gamme Volkswagen en France. Le constructeur de Wolfsburg opère un restyling de la Polo en octobre 1990. En septembre 1991, les amateurs de petites GTI frappées du logo « VW » sont de nouveau comblés avec la commercialisation de la Volkswagen Polo G40 Coupé Type ...
  • Volvo 480 Turbo Au salon de Genève en mars 1986, Volvo a surpris son monde avec sa nouvelle et inédite Volvo 480 ES. Perdue au milieu des « parpaings tracés à la règles » (comprenez les berlines classiques de la firme de Göteborg série 200, 800), cette compacte marie subtilement une esthétique de break et de coupé. Le retour du break de châsse selon Volvo à l’instar de la regrettée Volvo P1800 ES. Passée la première vague de charme, la prise en main ...
  • Westfield FW 300 C’est en 1983 que Westfield produit ses premières autos. Si des barquettes de courses sont également au catalogue, c’est sur son évocation de Lotus Seven que le petit constructeur anglais s’est forgé une belle réputation. Et, à la faveur de changements d’importateur pour Caterham dans l’hexagone, les Westfield FW 300 sont désormais disponibles en France. Prix accessibles et performances canons sont les tics de cette supersportive… Avec un rapport poids/puissance de 3,3 kg/ch, et un moteur qui souffle très fort dès ...
  • Westfield FW 300 Sport 300 Westfield apporte depuis 1982 sa vision de la Lotus Seven, Caterham s’étant arrogé le droit de reproduire et perpétuer la mythique égérie de Colin Chapman. Et si le fondateur de Westfield, Chris Smith, a revendu depuis longtemps déjà (2006) sa firme à la famille Turner, les propriétaires actuels perpétuent l’aventure de cet artisan anglais avec un réel talent, tout en rencontrant un certain succès. Avec l’apport de la mécanique de l’Opel Corsa OPC, la Westfield FW 300 a posé ses ...

Retrouvez les Voitures de Sport par type d’architecture moteur

Dernières News du Guide des Sportives
News

  • Maserati dévoile son tout nouveau moteur V6 à 90° inspiré de la technologie de la Formule 1 qui équipera la Maserati MC20 Le nouveau moteur est le cœur battant de la super voiture de sport MC20 qui fera sa première mondiale en septembre. L’unité a été conçue dans les installations de Maserati à Modène, au Maserati Innovation Lab sur la Via Emilia Ovest, dans les ateliers de la Via Delle Nazioni (la base historique de Maserati Corse) ...
  • Nouvelle Bentley Mulsanne 6.75 Edition 2020 et dernières production Après plus d’une décennie de production, le dernier exemplaire de la Mulsanne a été achevé, signifiant la fin d’une vie illustre et extraordinaire. Plus de 7 300 exemplaires – tous fabriqués à la main chez Bentley à Crewe, dans le Cheshire – ont incarné la capacité de Bentley à produire la berline de luxe ultime. Alors ...
  • Nouvelle Mercedes-Benz E53 Coupé AMG C238 FL Mercedes-AMG intensifie encore l’identité de la marque : les nouvelles E 53 4MATIC+ Coupé et Cabriolet (consommation de carburant en cycle mixte : 9,1-8,9 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 209-204 g/km)1 ont désormais été dotées de la calandre caractéristique d’AMG à lamelles verticales. Sa forme de A et les phares ...
  • Nouvelle McLaren 720S Le Mans McLaren Automotive célèbre l’un des plus grands accomplissements réalisé dans le sport automobile – une victoire aux 24 heures du Mans lors de sa première participation avec une édition spéciale de la 720S Coupé. Seulement 16 unités seront disponibles en Europe sur les 50 exemplaires produits au niveau mondial. La 720S Le Mans a été créée ...
  • Nouvelle Ford Mustang Mach 1 2021 – La Saga continue ! Après une interruption de 17 ans, la toute nouvelle Mustang Mach 1, coupé fastback, fait sa première mondiale – devenant le summum moderne du style, de la maniabilité et des performances d’un poney V-8 de 5,0 litres. « Un style audacieux, une accélération et une vitesse remarquables – Mach 1 dit tout », a déclaré Jim Farley, directeur ...
  • Nouvelle BMW Série 8 Golden Thunder Edition Les prestations dynamiques sont le signe distinctif des modèles de la gamme Série 8. La luxueuse voiture de sport du constructeur automobile va être enrichie d’une touche d’extravagance. Des éléments de design spécifiques en or ainsi que des équipements spécifiques BMW Individual, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, assurent un mélange incomparable de sportivité et de ...
  • Nouvelle Lotus Exige Sport 410 20th Anniversary Une nouvelle édition exclusive pour le 20e anniversaire de l’une des voitures de sport les plus exaltantes et dynamiques du monde, l’Exige Sport 410, a été dévoilée par Lotus. Proposée dans un choix de nouvelles couleurs vibrantes d’inspiration rétro, la passionnante biplace est dotée d’un équipement de série de plus haut niveau et d’un intérieur ...
  • Nouvelles Mercedes-Benz E63S AMG W213 FL et E63S AMG Station Wagon S213 FL Depuis le légendaire « The Hammer » de 1986, la Classe E fait partie, avec sa motorisation supérieure, des modèles fondamentaux qui constituent la pierre de voûte de la marque Mercedes-AMG. Dans la génération la plus récente, la dynamique de marche sportive des modèles labellisés Performance d’Affalterbach est combinée à un niveau de confort nettement accru et à ...
  • Nouvelle BMW M5 Compétition F90 Facelift Avec son design soigné, ses possibilités de réglages perfectionnées et son écran central élargi de 12,3 pouces, la nouvelle BMW M5 Competition (consommation de carburant en cycle mixte : 11,1-11,3l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 252-257 g/km*) associe le confort d’utilisation au quotidien d’une berline à la sportivité exceptionnelle d’un modèle ...
  • L’Opel Manta fête ses 50 ans d’existence Elle appartient au genre Mobula (raies, pastenagues) – l’Opel Manta, probablement le représentant le plus louche d’une longue lignée de classiques Opel. Cette année, le coupé avec la raie comme logo fête son 50e anniversaire. L’aire de répartition du Manta s’étend de la mer Baltique allemande à la côte Pacifique américaine. Le concepteur en chef ...

Guide des Sportives
Guide des Sportives vous permet de retrouvez toutes vos voitures de sport préférées classées par marque, modèle, gamme, génération après génération. FerrariPorscheLamborghiniAston Martin et autres constructeurs de voitures de sport et de voitures de prestige (LotusBMW,Mercedes-BenzAudi), aux sportives plus populaires comme les GTI et petites sportives (Peugeot 205 GTIR8 GordiniVW Golf GTI…), le Guide des Sportives recense toutes les automobiles considérées et choisies par la rédaction comme voitures sportives. Chaque auto est traitée de la même manière avec un descriptif, des informations techniques et des conseils d’achat. De 1945 à nos jours, Guide des Sportives est alimenté chaque semaine de nouveaux dossiers.
La rédaction

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Voitures de Sport 4 cylindres en ligne, 10.0 out of 10 based on 1 rating